FAQFAQ  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet

Partagez | 
 

 Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Ven 24 Oct - 12:36

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Jour de repooooooooooos !!!!

C'est d'une glissade que Betsy débarqua dans sa cuisine, se mettant à danser. Bien qu'elle fut légèrement contrariée à son réveil de voir qu'il était si tôt, une idée germa aussitôt dans son esprit et lui redonna sa bonne humeur habituelle. Et c'est en fredonnant qu'elle prit le temps de se préparer. L'absence de toute autorité parentale ne faisait qu'augmenter sa joie. Betsy attrapa une pomme dans la cuisine puis quitta la maison en sautillant, humant l'air frais. Trop frais.

Bordel ! C'est quoi ce temps ?! Je suis gelée !!

Demi tour. Betsy regagna sa maison et remonta à sa chambre pour enfiler un pull. Voire deux. Il faut dire que Betsy a une très forte intolérance au froid. La moindre température en dessous de 20 degrés et la voilà qui est congelée. C'est pour quoi elle acheter une panoplie pour l'hiver. Une couverture chauffante, des chaussettes en laine véritable et des bottes rembourrées. Sans compter le nombre de bonnets et écharpes qui traînent dans son armoire. Couverte comme si elle allait affronter une tempête de neige, Betsy quitta de nouveau son domicile sous l'oeil dépité de Chaussette, son chat. Lorsqu'elle lui passa devant, Betsy lui tapota le crâne, un sourire aux lèvres.

Bye Chauchau !!

Le chat poussa un miaulement d'agacement et entama une toilette de son crâne comme si elle lui avait étalé de la boue sur les poils. Riant légèrement en voyant la réaction de sa vieille boule de boulet, Betsy monta derrière le volant et claqua la portière. Bien qu'elle n'avait pas une longue route à faire, elle fit tout de même chauffer la voiture, mettant le chauffage pour lui permettre de retirer quelques couches. Elle avait besoin de plus d'aisance pour pouvoir conduire. La jeune fille roula tranquillement en direction de chez Nathan, chantant une chanson qui passait à la radio.

I came in like a wreckiiiiiiiiiiing baaaaaall !!!!!!!!! I never... Oh ta gueule blondasse!

Elle coupa rapidement la radio en grimaça de dégoût. Ce n'était absolument pas le genre de Betsy de chanter ce genre de chanson et elle était certaine de l'avoir dans la tête pour le reste de la journée. Pestant contre cette chanteuse qu'elle déteste plus que tout au monde, Betsy continuait de chanter alors qu'elle gara sa voiture devant chez Nathan, non loin de la sienne. Elle quitta son véhicule et se dirigea vers la porte d'entrée, entrant sans frappe. Normal depuis qu'elle avait obtenu la clé.

Youhou... Nathan ?

La jolie brune ne parlait pas trop fort, ne voulant pas le réveiller si jamais il dormait. Constatant que le beau blond n'était pas réveillé, Betsy trottina jusqu'à la cuisine et ne s'attarda pas. Première chose à faire, du café. Puis ensuite, le petit déjeuner. Voilà quelque chose qu'elle adorait faire. La cuisine. Et c'était pour la belle au bois dormant qui vivait ici qu'elle avait apprit à cuisiner, voulant le rendre accro à sa cuisine. Au menu, petit déjeuner habituel, œufs brouillés, bacons bien grillés, toasts bien dorés, des fruits et du jus d'orange frais. Sans oublier bien sur les pancakes et le sirop d'érable, la confiture.

Bon, je crois qu'il ne manque rien...

Betsy posa la tasse de café fumant sur la table, vérifia qu'il ne manque rien et afficha un sourire satisfait. Maintenant, il n'y avait plus qu'à espéré que Nathan ne mette pas dix ans à se lever, histoire que ça ne refroidisse pas. Dans le doute, Betsy posa une cloche (c'est toi la cloche) sur l'assiette et entama la vaisselle.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Ven 24 Oct - 13:37

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Les soirées de Nathan avaient pour habitude d’être plutôt calmes lorsque Betsy n’était pas là. Trop calmes même. Bien qu’il sortait parfois se changer les idées et prendre l’air, il était bien rare qu’il tarde trop. Généralement, il se cantonnait à prendre un verre au bar, à discuter un peu avec ses potes puis à rentrer peu après. Parfois il rentrait accompagné. Mais au fil du temps, cela se faisait de plus en plus rare. Si bien qu’il n’était pas surprenant qu’il passe la soirée chez lui à s’entrainer lorsqu’il ne sortait pas chasser.

Cela avait effectivement été le cas hier soir. Après avoir passé plusieurs heures à  enchainer tractions, pompes et autres exercices musculaires, il s’était entrainé au tir sur cible mouvante. Le fait de disposer de cette cave conçue spécialement pour l’entrainement était une aubaine. Il était bien content que sa mère lui ait laissé la maison. A croire qu’elle n’avait plus vraiment envie d’être un chasseur. Mais peu importait puisque son fils était là pour reprendre le flambeau. Et puisqu’il avait été élevé dans cette optique, il prenait son entrainement très au sérieux. Et de l’exercice n’était jamais en trop lorsqu’il s’agissait de lutter contre des créatures surpuissantes. Mieux valait mettre tous les atouts de son côté.

Seulement, après avoir passé la soirée à s’entrainer, il se sentit éreinté. Il eut tout de même la motivation de prendre une douche pour se délasser avant d’aller se rouler dans ses draps frais. Inutile de préciser qu’il s’endormit presque aussitôt, trop fatigué pour chercher le sommeil bien longtemps. Sa nuit fut longue et sans aucune interruption. Il fallait dire qu’il dormait toujours d’un sommeil de plomb, l’empêchant ainsi de se réveiller si jamais il y avait du bruit. Cela pouvait être la fin du monde qu’il ne s’en serait même pas rendu compte. Tant qu’on ne le secouait pas –et encore- on pouvait être sûr qu’il ne se réveillerait pas.

Si bien qu’il n’entendit absolument pas Betsy rentrer chez lui. De toute façon, s’il lui avait offert un double de ses clés, ce n’était pas pour rien. Il la connaissait depuis si longtemps et elle était si souvent fourrée chez lui qu’il s’était dit qu’il valait mieux qu’elle ait sa propre clé. Ainsi, elle évitait de passer par la fenêtre comme à son habitude. Et puis, d’un certain côté, cela lui permettait de la voir plus souvent aussi.

Même si pour le moment il ne voyait pas grand chose puisqu’il dormait toujours. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’il émergea, s’étirant sans bouger de son lit. Il remarqua un léger bruit et devina qu’il s’agissait de la télévision. Il ne douta même pas de l’identité de la personne qui pouvait la regarder. Nu comme un ver, il se leva et enfila un pantalon de jogging avant de quitter la chambre et de rejoindre le salon. Il repéra un bout de tête brune qui dépassait du canapé et se mit à sourire tandis qu’il s’approchait. Dire qu’auparavant elle était aussi blonde que lui. Mais ce changement ne lui déplaisait pas, au contraire. Comme à son habitude, il glissa sa main sur la tête de Betsy, ne craignant pas de la surprendre puisqu’il ne se déplaçait pas forcément silencieusement.

« Bonjour Betsy… Ca fait longtemps que tu es là ? »

Debout derrière le canapé, il la surplombait. Et il remarqua alors qu’elle était emmitouflée dans une couverture même si elle était bien couverte. A côté de lui qui était torse nu, cela faisait un sacré contraste. Il n’était pas spécialement frileux mais il fallait reconnaître qu’avec l’hiver qui approchait à grands pas, les températures avaient déjà commencé à bien chuter.

« Tu veux que je fasse un feu ? Ca réchauffera la pièce. »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Sam 25 Oct - 0:17

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Bon, Nathan ne semblait pas vouloir se lever dans l'immédiat. Tant pis pour lui, il mangera froid ! Fronçant le nez de frustration, Betsy se laissa choir dans le canapé et alluma la télé. Pas trop fort. Enfin, même si elle avait mis le son a fond, ça n'aurait dérangé personne. Pas même la montagne de muscles qui roupillait dans la chambre. Betsy pinça les lèvres, rien qu'à l'idée de s'imaginer que Nathan pouvait dormir nu. Elle en frissonna d'envie. La jeune femme ne souhaitait qu'une chose là, c'est de le rejoindre dans son lit et de pouvoir abuser de lui. Oh ça oui, elle en avait terriblement envie. Mais non, ce n'était pas au programme de leur journée ! Enfin, pas qu'elle sache. Tant pis. Soupirant doucement, Betsy tenta de se concentrer sur les dessins animés qu'elle était en train de regarder.

Mais la tranquillité ne resta pas tranquille bien longtemps. Le pachyderme Nathan se leva enfin. On pouvait pas dire qu'il était discret le garçon. Il posa sa main sur le haut du crâne de Besty. Aussitôt, elle écarta sa tête en râlant.

Nathan ! J'ai pas cinq ans ! Arrête de faire ça !!

Dit celle qui passait son temps à regarder des dessins animés le matin, avec un bol de céréales et un chocolat chaud. En dehors de ça, elle était presque totalement adulte. Elle adorait les films d'horreur et se promener seule la nuit. Et puis elle savait parfaitement se défendre si jamais on venait à l'attaquer. Betsy lissa ses cheveux en grimaçant puis finit par lui sourire, tournant son visage vers lui. Mais rien ne sorti de sa bouche. D'ailleurs, son sourire s'effaça rapidement pour laisser place à l'admiration. Ce n'est pas le visage de Nathan qu'elle contemplait comme ça mais bien son torse.

Pinçant les lèvres, Betsy finit par lever les yeux vers lui. Elle était habituée à le voir torse nu mais elle ne pouvait jamais s'empêcher de l'admirer et de savourer le spectacle. Après tout, s'il s'exhibait, c'est qu'elle pouvait regarder. La jeune femme inspira doucement et sourit à nouveau.

Depuis vingt minutes environ... Ton petit déjeuner t'attend !

Nathan avait toujours été soucieux du bien être de Betsy. Et ce depuis longtemps maintenant. Emmitouflée dans sa couverture, Betsy se sentait mieux. Mais elle avait peu mangé et elle avait faim. Se remplir l'estomac lui ferait beaucoup de bien. Et puis, elle prendrait sûrement un café bien chaud. La jeune femme secoua son visage et se leva, pliant la couverture avec beaucoup de soin.

Non, ça ira. Je vais prendre le petit déjeuner avec toi, ça me fera du bien !

Betsy sautilla jusqu'à la cuisine et vérifia que les plats étaient encore chaud. Elle fit, néanmoins, réchauffer le café et s'installa à table, l'estomac dans les talons. La pomme n'avait pas suffit à la faire tenir. Heureusement que Nathan s'était enfin levé sinon elle n'aurait jamais tenu plus longtemps. Se frottant les mains, Betsy attendit que Nathan soit installer pour commencer à manger.

Alors ? Bien dormi ? Tu as fais quoi hier soir ?

La veille, Betsy avait été occupée et n'avait pas pu rejoindre Nathan chez lui. Elle aimait bien passer la soirée chez lui à regarder des films et boire des bières. Chez Nathan, Betsy se sentait libre et elle était moins tendue que lorsqu'elle était avec ses parents. Elle lança un sourire à Nathan, impatiente de savoir ce qu'il avait fait sans elle. Au fond, elle espérait lui manquer.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Sam 25 Oct - 0:47

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Depuis combien de temps Nathan connaissait Betsy ? Longtemps. Plus précisément huit longues années. Huit longues années au cours desquelles il avait bien pris soin d’elle. Si au départ il avait eu un peu de mal à accepter cette gamine qui débarquait de nulle part et qui empiétait soudainement dans sa vie, il changea rapidement d’avis à son sujet. Elle lui offrait la compagnie qu’il n’avait vraiment jamais eu, elle lui avait appris à vivre, à réellement vivre et à ne pas faire que s’entrainer pour détruire les lycans. Grâce à elle, il était devenu quelqu’un d’autre. Un humain et pas juste un chasseur. Elle faisait désormais partie de sa vie et il n’en était que plus heureux de la voir souvent débarquer chez lui.

Alors ce matin, en se levant, il eut le réflexe qu’il avait souvent avec elle : lui caresser la tête. C’était une vieille habitude qu’il avait depuis qu’il la connaissait. Si lorsqu’elle était enfant cela passait plutôt bien, désormais c’était une autre histoire. Elle devait sans doute prendre ça pour une façon de la prendre pour une gamine… alors que ce n’était plus le cas. Pour Nathan, c’était simplement une excuse pour pouvoir la toucher sans paraître trop présomptueux. Après tout, qu’il le veuille ou non, il restait une barrière entre eux. Et il se voyait mal la franchir avec elle même s’il en crevait d’envie.

« Je le sais bien, que tu n’as pas cinq ans… »

Avec ce qu’il avait sous les yeux, il ne pouvait que se rendre à l’évidence. S’il l’avait longtemps considérée comme une sorte de petite sœur, une gamine, ce n’était plus le cas à présent. Cela faisait maintenant quelques temps qu’elle s’était transformée en femme. Et ça, Nathan l’avait bien remarqué. Mais à peine eut-il cette pensée qu’il chercha aussitôt à la chasser de son esprit. Elle restait son élève, son amie. Il ne devait pas aller plus loin.

Lorsqu’il apprit qu’elle patientait depuis presque une demi heure, il fit la moue. La laisser poireauter, même avec tout à disposition, ne lui plaisait pas. Parfois, il regrettait de si bien dormir. Surtout que, comme à son habitude, elle lui avait préparé le petit déjeuner. C’était fou comme elle arrivait toujours à lui faire plaisir. Avec elle, il ne manquait jamais de rien. Ou presque.

« Mais moi, c’est toi que j’attends tous les matins. » fit-il en lui tapotant gentiment le nez du bout de l’index avant de sourire « Ca tombe bien, je meurs de faim. Mais… tu pouvais me réveiller tu sais. Je dors toujours un peu trop. »

Mais avant d’aller déjeuner il tenait à faire en sorte que Betsy se sente mieux. Toutefois, elle refusa qu’il allume un feu, jugeant que manger lui suffirait. Cela ne l’étonna même pas qu’elle n’ait pas encore mangé. Il secoua légèrement la tête puis tourna les talons vers la cuisine.

« Tu sais que tu es ici chez toi, tu peux faire ce que tu veux. »

Betsy le doubla cependant, rejoignant la cuisine avant lui. Nathan se contenta de la suivre, ne cherchant pas à faire la course avec elle, encore un peu dans le coltard. Arrivé à la cuisine, il s’assit aussitôt à sa place tandis qu’elle lui rapportait sa tasse de café chaud. Il l’attrapa et en but de longues gorgées avant de soupirer de bienêtre, repensant à sa soirée de la veille. Rien de folichon ni de très excitant à vrai dire. Il se contenta de hausser les épaules avant d’entamer les bons plats qu’elle avait préparé, engloutissant une tranche de bacon.

« Oh, la routine. Entrainement, entrainement et… oh encore un peu d’entrainement. C’est moins drôle quand tu n’es pas là. Je n’avais pas réellement envie de sortir. Du coup j’ai très bien dormir oui. Et toi, tu t’es bien amusée ? Tu n’es pas trop occupée aujourd’hui ? Comme c’est mon jour de congé, je m’étais dit qu’on pourrait le passer ensemble. Et aller chasser ce soir, qu’est-ce que tu en dis ? Oh d’ailleurs, ça me fait penser que… j’ai une surprise pour toi. »

Il n’en dit pas plus, mangeant tranquillement, certain qu’il venait d’attiser sa curiosité.

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Sam 25 Oct - 12:21

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Bon... S'il le sait qu'elle n'a plus cinq ans, pourquoi il persiste à lui caresser la tête comme ça ? C'est pénible quand on a 19 ans d'avoir la sensation d'être une gamine. Pourtant Betsy faisait tout ce qu'elle pouvait pour ne plus avoir l'air d'être une enfant immature. Enfin, ça c'était pas gagné. Ça avait le don de frustrer Betsy chaque fois qu'il posait les mains sur elle comme si elle était fragile et qu'elle était une gamine. Enfin, peut être que ça lui faisait plaisir après tout. Non mais Betsy ne pouvait juste pas se résigner à le laisser faire. Un peu plus et il lui ébouriffait les cheveux ? Non mais ça va bien hein !

Enfin, son agacement passa rapidement. Betsy n'avait jamais réellement boudé Nathan. Elle ne pouvait pas, il était trop beau pour qu'on puisse le bouder. Et puis, si elle le boudait, il risquait de se tourner vers une autre fille et Betsy le perdrait à jamais. Et ça, c'était juste pas possible. Elle préférait crever que de perdre Nathan. Offrant un joyeux sourire à Nathan, Betsy plissa le nez alors qu'il le tapotait du bout de l'index. Il l'attendait chaque matin ? Pourquoi ? Parce qu'il n'avait personne pour lui faire le petit déjeuner ? Betsy ne posa pas la question, ne voulant pas réellement connaître la réponse.

J'ai fais du bruit pourtant... Tu dors comme un mort...

Mais Betsy mourrait de faim là. Donc vu qu'il était réveillé, autant aller manger et cesser de bavasser. Nathan se dirigeait vers la cuisine, Betsy le dépassa rapidement. Elle n'avait aucune envie qu'il tripote quoi ce soit. On pouvait dire qu'elle le traitait comme un roi. Il n'avait jamais rien à faire. Betsy faisait même son ménage des qu'elle le pouvait. Il lui arrivait souvent de venir alors qu'il était au travail et de nettoyer la maison à fond. Elle adorait lui faire plaisir et surtout, elle voulait qu'il se sente bien chez lui. Vivre seul ne devait pas être facile et Betsy faisait de son mieux pour lui tenir compagnie. Et ce n'est pas comme si elle était responsable de son célibat... Pas du tout...

Attablée en face de Nathan, Betsy lui demanda ce qu'il avait fait la veille. Elle espérait juste qu'il ne lui dise pas qu'il avait levé une connasse. Et apparemment, non. Mais ça creva le cœur de Betsy de savoir qu'il avait passé la soirée tout seul. Affichant une moue désolée, Betsy se sentie coupable de ne pas être venue le voir après son travail. Mais pour une fois qu'elle lui foutait la paix. Parce que Betsy se trouvait envahissante à force de squatter chez lui. Et puis, elle se doutait qu'il voudrait peut être se poser un peu, avoir une vie privée et tout. Enfin bref...

Oh... Si j'avais su je serais passée... Pourquoi tu ne m'as pas envoyé un message ? Je suis rentrée directement après le travail pour dormir, j'étais fatiguée...

Betsy lança un léger sourire à Nathan. Mais alors qu'elle pensait qu'il travaillait aujourd'hui et qu'elle devrait passer la journée toute seule à s'ennuyer, Nathan lui annonça qu'il était lui aussi en repos. Son visage s'illumina alors que Nathan voulait passer la journée avec elle. Elle hocha vivement la tête et frappa dans ses mains, excitée comme un puce.

Oooooh !! C'est quoi la surpriiiiiiiiiise ?! C'est quoi ?! Je ne fais rien aujourd'hui, je suis en repos !!!

Betsy se leva alors et se mit à sautiller près de lui, le secouant par le bras, n'ayant même pas terminé son petit déjeuner. Il ne faut jamais dire à Betsy qu'il y a une surprise pour elle, elle devient ingérable après. Secouant Nathan comme un prunier, Betsy adopta un comportement de petite fille curieuse. Et après elle dit ne pas avoir cinq ans ?

C'est quoi ? C'est quoi ? C'est quoi ? C'est quoi ? C'est quoi ? C'est quoi ? Diiiiiiiiiiiiiiiis !!!!!!!!

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Sam 25 Oct - 13:40

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Nathan regrettait parfois de ne pas pouvoir oser davantage. Il ne pouvait clairement pas dire à Betsy « Mais laisse toi faire, je veux seulement te toucher ! ». Il n’était pas non plus à plaindre dans un sens car il n’était pas rare qu’il l’ait dans les bras pour lui faire un câlin. C’était encore mieux lorsqu’il y avait de l’orage. Si Betsy avait ça en horreur, Nathan avait fini par apprécier ce changement météorologique. Car lorsque le temps tournait à l’orage, il savait que la jeune femme foncerait aussitôt chez lui pour se sentir en sécurité dans ses bras. Mais il fallait que tout ça ne reste que purement fraternel. Sauf que plus le temps passait, plus il avait du mal à maintenir cette barrière intacte. Finalement, Betsy avait sans doute raison, mieux valait qu’il évite de la toucher un maximum, il se faisait du mal pour rien.

Betsy souligna le fait qu’elle n’avait pas spécialement été discrète mais qu’il avait continué à dormir quand même. Elle savait pourtant bien qu’il dormait toujours profondément. Se réellement elle avait voulu le réveiller, elle serait venue le secouer non ? Sans doute n’était-elle là que depuis peu et qu’elle avait pris son mal en patience.

« Pas assez ! Si tu veux me réveiller, il faut me secouer… Je crois que mes oreilles se verrouillent complètement quand je dors ! Et puis, ça ne me dérangera pas que tu me réveilles. Je préfère profiter de ta présence plutôt que de te laisser seule pendant que je fais le mort. »

Mais pendant qu’il dormait, une certaine magie opérait toujours. Son petit déjeuner était souvent déjà prêt quand ce n’était pas le ménage qui était fait. Parfois même, le linge était propre. Il savait très bien que ces miracles n’arrivaient pas tout seuls et que c’était Betsy qui s’occupait de lui ainsi. Bien qu’il ne lui ait jamais rien demandé, il appréciait qu’elle le fasse. Il ne l’avait jamais dissuadée de ne plus le faire, préférant la remercier à sa façon en lui offrant des cadeaux ou en cherchant à son tour à lui faire plaisir. C’était un échange de bons procédés.

Il ne fut donc pas surpris de voir déjà la table dressée. Il s’assit donc pour profiter du petit déjeuner tandis qu’il expliquait à Betsy sa passionnante soirée de la veille. La jeune femme ne semblait pas comprendre pourquoi il ne l’avait pas contactée afin qu’elle le rejoigne comme elle le faisait souvent. A vrai dire, la réponse était en parti dans sa propre phrase.

« Tu l’as dit toi-même, tu étais fatiguée. Tu as bien fait de te reposer. Et puis… je ne vais pas te monopoliser à chaque fois. Tu as le droit de t’amuser, de sortir. Je ne veux pas être une contrainte pour toi ou que tu te sentes forcée de me tenir compagnie. » expliqua t-il avant d’entamer les œufs brouillés « Hmm… et si je suis récompensé le lendemain avec un tel petit déjeuner à chaque fois, je ne vais pas me plaindre ! »

Et c’est après avoir en bonne partie entamé son assiette qu’il dévoila ses plans pour la journée. Si Betsy semblait emballée par l’idée de passer la journée avec elle, elle semblait encore plus excitée de savoir ce qu’était la surprise. Ca, Nathan le savait déjà. Il connaissait Betsy par cœur à force et il savait qu’elle le harcèlerait jusqu’à ce qu’il crache le morceau. Mais là il voulait terminer son petit déjeuner et la faire poireauter un peu. Il s’amusait de la voir toute fofolle à l’idée d’avoir une surprise.

« Parfait alors on pourra passer la journée tous les deux. Quant à la surprise… Après mon petit déjeuner ! »

Mais comme il s’en doutait, la jeune femme insista. Il tenta de terminer son assiette avec du mal vu la façon dont elle le secouait mais il y parvint tout de même (en manquant de s’enfoncer la fourchette dans la bouche). On aurait dit une gamine qui n’avait pas envie de dormir le soir de Noël. Nathan attrapa sa tasse de café pour la boire mais vu la façon dont la jeune femme le secouait, l’inévitable arriva : une partie du café atterrit sur le pantalon de Nathan. Même si c’était chaud, il ne moufta même pas, comme si ce n’était rien. Il gérait bien la douleur et c’était très rare qu’il montre qu’il avait mal. Reposant sa tasse, il se tourna vers Betsy, lui attrapant doucement le menton.

« Et voilà… tu viens de retarder la surprise, maintenant je dois prendre une douche ! Alors… tu vas devoir patienter ! »

Il se leva, débarrassa puis se dirigea vers la salle de bain, sentant et surtout entendant Betsy qui le suivait. Il ne risquait vraiment pas d’avoir la paix mais il s’en fichait. Il faisait la sourde oreille et entra dans la salle de bain, refermant la porte derrière sans pour autant la verrouiller. Il retira son pantalon et le mit au sale avant de se mettre sous la douche. Puisque Betsy ne se taisait pas, il se mit à chanter pour couvrir le son de sa voix, espérant que la surprise qu’il lui réservait serait à la hauteur de ses espérances. Peut-être qu’elle n’allait pas aimer finalement…

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Dim 26 Oct - 22:09

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Le secouer ? Il en avait de bonnes parfois. C'était terminé le temps où elle allait sauter sur son lit pour le réveiller. Désormais, elle attendait patiemment qu'il se réveille. Elle s'occupait tranquillement à regarder la télé ou à faire le ménage. Betsy était comme ça avec Nathan. Elle adorait l'aider et lui faire plaisir. Et Nathan lui rendait toujours très bien malgré qu'elle ne lui demande pas de la récompenser. Le simple fait de le voir heureux lui suffisait. C'est ce que Betsy voulait, le rendre heureux. Et si elle pouvait le rendre heureux autrement, elle n'en serait que plus comblée. Mais la vie ne les avait pas réunis dans ce sens. Betsy se contenta de sourire. Il la connaissait bien et il savait qu'elle ne le réveillerait pas.

Alors qu'ils étaient à table, Betsy posa des questions à Nathan. Il avait passé la soirée seul et elle se sentait un peu coupable de ne pas l'avoir rejoint. Elle fit une moue un peu boudeuse et fronça les sourcils. Elle posa un regard contrariée sur lui. Nathan ? Une contrainte pour Betsy ? Ce serait vraiment inouïe qu'elle le considère comme une contrainte. Surtout que s'il savait à quel point elle l'aime, il ne dirait pas une telle chose. Betsy baissa légèrement son nez, rougissant au compliment. Elle se fourra la bouche pour ne pas répondre d'ânerie et agita sa main pour dire que ce n'était rien.

De toute manière, elle n'eut rien le temps de dire que Nathan lui dévoila ses plans pour la journée. Betsy était ravie de pouvoir passer la journée avec lui. Elle préférait ça plutôt que de le voir en coup de vent avant d'aller travailler. C'était fréquent que Betsy et Nathan ne se voient que le matin à cause de leurs boulots. Nathan travaillait parfois de nuit et Betsy, uniquement la journée. Alors elle prenait toujours du temps pour prendre le petit déjeuner avec lui. Alors passer la journée avec lui, c'était juste génial pour elle. Mais Nathan eut le malheur de parler de surprise. Voilà Betsy était totalement excitée, impatiente de la voir. Mais Nathan ne l'entendait pas de cette oreille là. Il voulait lui donner après son petit déjeuner. Betsy se leva alors pour le secouer et l'inciter à lui donner aussitôt.

Mais à force de le secouer dans tous les sens, Betsy ne réussi qu'à lui faire renverser son café. La jeune femme le lâcha, se mordant la lèvre, fautive. Grimaçant, Betsy attrapa un torchon pour lui tendre. Nathan ne se fâcha pas. Il ne se fâchait que très très rarement. Il lui attrapa le menton avec douceur pour lui signifier qu'il allait devoir prendre sa douche et que le cadeau attendrait. Betsy ouvrit la bouche, contrariée.

Qu... Mais non ! Je suis désolée ! Non Nathan ne me fais pas attendre encore plus !!! Rhaaaa !! Nathaaaan !!!

Betsy restait collée aux fesses de Nathan abandonnant la table du petit déjeuner. Elle suivit Nathan jusque dans la salle de bain, ne prenant même pas la peine de se retourner lorsqu'il se déshabilla. Au contraire, elle l'admira. Mais pas un seul instant elle n'arrêta de lui demander ce qu'était la surprise. Si bien qu'à force il se mit à chanter. Est ce qu'il essayait de couvrir le son de sa voix avec la sienne. Betsy se tut. Mais elle ne se laisserait pas abattre si facilement. Betsy retira ses vêtements et se glissa sous la douche, attachant ses cheveux. Elle tapota l'épaule de Nathan pour lui signaler sa présence. Et sa réaction ne se fit pas attendre, à peine avait il tourné le dos pour l'apercevoir qu'il quitta la douche pour lui signifier qu'il allait lui donner sa surprise. Fière d'elle, Betsy quitta la douche et s'enroula dans une serviette pour se sécher. Elle se rhabilla rapidement et soupira, satisfaite.

Je savais que ça marcherait !!! Alors, c'est quoiiiiiii ?!

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Dim 26 Oct - 23:01

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Nathan n’était jamais avare de compliments lorsque cela concernait Betsy. Il était partisan du fait que lorsque quelqu’un faisait une mauvaise chose, il fallait le signaler… mais que lorsque c’était une bonne chose, il fallait surtout en faire la remarque. Et Nathan était fier de la jeune femme qu’était devenu Betsy. Après tout, il lui avait appris tout ce qu’il savait et elle le lui rendait bien. Cependant, il ne la complimentait pas qu’à cet égard. Il complimentait celle qu’elle était, aussi bien pour sa façon d’être que pour ses attentions mais aussi pour son physique. Cela dit, il ne s’étendait jamais trop sur ce dernier sujet de peur de déraper et d’avoir un mot de trop. Alors à la place, il complimentait sa cuisine. Elle cuisinait toujours très bien. Le frigo de Nathan était même rempli de plats déjà tout prêts, préparés par les bons soins de Betsy.

Et là il dégustait justement le petit déjeuner. Enfin il essayait puisque Betsy semblait vouloir l’empêcher de se nourrir en le secouant frénétiquement. Nathan aurait pu l’envoyer paitre, lui dire d’arrêter, se fâcher, mais il ne fit rien de tout ça. Il essaya juste de terminer de manger. Sauf que les choses ne se passèrent pas comme prévu et qu’il se tâcha. Cela ne fit qu’augmenter le temps d’attente de Betsy car Nathan sauta sur l’occasion pour la faire poireauter davantage, s’en amusant. La réaction de la jeune femme le fit rire intérieurement même s’il savait qu’elle allait le harceler pour qu’il crache le morceau.

« Je ne peux pas te donner cette surprise en étant tout sale ! Je me dois d’être sur mon 31… C’est important ! »

Et sans un mot de plus, il se rendit à la salle de bain, suivi par Betsy qui le tannait pour avoir une réponse. Il ne fut pas surpris qu’elle continue de le suivre dans la salle de bain mais ne s’en formalisa pas. Comme si elle n’était pas là, il prit sa douche, ne l’écoutant pas en chantonnant. Mais comme il chantonnait justement, il ne l’entendit pas retirer ses vêtements et encore moins entrer dans la douche…

Et même lorsqu’il sentit qu’elle lui tapotait le dos, il crut seulement que c’était pour lui tendre du savon ou pour qu’il la regarde lui faire son regard de chien battu. Il était loin du compte. Lorsqu’il se retourna, il eut une vision qui le paralysa l’espace d’un instant. Alors que ses yeux s’écarquillaient, il pouvait admirer une Betsy totalement nue, presque collée à lui à cause de l’espace réduit de la douche. Déjà que cette fille l’attirait en temps normal… mais alors si elle ne portait plus rien… Les hormones de Nathan le tannèrent violemment mais il se fit violence et détourna le regard après quelques secondes d’absence.

« Oh mon dieu… » lâcha t-il en murmurant tandis qu’il sortait de la douche

Il attrapa une serviette et en entoura sa taille, ne prenant même pas la peine de vérifier s’il lui restait du savon sur le corps. Prenant bien soin de ne pas observer Betsy qui se rhabillait, il se massa les yeux et se tourna enfin vers elle lorsqu’elle lui adressa à nouveau la parole.

« Petite maligne… Bon, sortons de là. »

Il l’invita à quitter la pièce et à rejoindre le salon. Après l’avoir fait prendre place sur le canapé, il se posa sur la table basse juste en face d’elle puis lui attrapa doucement les mains.

« Ferme les yeux. Et ne triche pas ! Sinon pas de surprise ! »

Lorsqu’elle le fit et qu’il fut certain qu’elle ne trichait pas, il relâcha ses mains et retira le bracelet qu’il portait au poignet et qu’il ne quittait jamais. Il s’agissait de la seule chose qu’il possédait qui appartenait autrefois à son père. C’était un bracelet en cuir agréablement dessiné et serti de petits os décoratif. Cela lui donnait un côté à la fois tribal et chic. Il était vraiment unique. Nathan l’avait reçu de sa mère qui le lui avait remis lorsqu’elle l’avait jugé assez débrouillard pour ne plus avoir besoin d’entrainement. C’était, en quelque sorte, son certificat de chasseur. Et il était temps de passer le flambeau.

Doucement, il passa le bracelet autour de son poignet et resserra les lanières pour qu’il ne glisse pas. Une fois fait, il retira ses mains et la regarda, espérant qu’elle apprécierait le cadeau qui, à ses yeux, exprimait beaucoup de choses.

« Tu peux regarder… »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Lun 27 Oct - 22:25

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Malgré que Nathan ait reçu du café chaud sur le pantalon, il ne moufta pas. Il ne moufte jamais d'ailleurs. À croire que ce garçon est insensible à la douleur. Betsy n'avait jamais réellement eut le plaisir de le soigner et elle trouvait ça vraiment dommage. La jeune femme voulait prendre soin de lui jusqu'au bout. Mais la vie en avait décidé autrement. Betsy aurait voulu bien des choses pour plaire à Nathan. Etre un peu plus vieille. Etre naturellement brune. L'avoir rencontré plus tard. Même si elle n'en montrait rien, Betsy souffrait de la situation et elle espérait qu'un jour, les choses s'arrangeraient. C'était ainsi et Betsy commençait à croire qu'elle faisait fausse route que Nathan n'était pas l'homme qu'il lui fallait.

Le fait d'avoir renversé son café sur Nathan retarda la surprise. Betsy fit une moue boudeuse. Il fallait qu'il soit sur son 31 ? Pourquoi, il comptait lui annoncer qu'il avait trouvé la femme de sa vie et qu'il allait se marier, qu'elle était enceinte et comptait aller vivre à Los Angeles ? Soupirant d'agacement, Betsy suivit Nathan jusqu'à la salle de bain, n'hésitant pas à lui casser les oreilles pour savoir ce qu'était la fameuse surprise. Mais Nathan l'ignorait encore et encore. Il se mit même à chanter pour couvrir sa voix. Betsy ne comptait pas le laisser s'en sortir comme ça. Ni une ni deux, la jeune femme se retrouva nue dans la douche, dans son dos. D'ailleurs, elle dut lui tapoter sur l'épaule pour qu'il remarque sa présence.

Sa réaction amusa Betsy, loin de se douter de ce qu'il se passait dans l'esprit de Nathan. Pour elle, il était simplement mal à l'aise parce qu'il la voyait comme sa petite sœur. Du coup, sa sortie précipitée n'étonna même pas Betsy. Amusée, la jeune femme quitta la douche à son tour pour se rhabiller. Au moins, ça avait eut le don de le faire craquer. La jeune femme sautilla sur place, un large sourire aux lèvres.

Géniaaaaal !!!

Satisfaite de sa bêtise, n'en mesurant pas les conséquences, Betsy suivit Nathan au salon. La jeune femme s'installa sur le canapé, ne le quittant pas des yeux. Elle se demandait bien ce qu'il lui voulait. Nathan lui demanda de fermer les yeux. Et de ne pas tricher. Comme si c'était son genre. Betsy afficha une moue contrariée avant de fermer les yeux, patientant. Betsy sentit les mains de Nathan s'éloigner puis lâcher les siennes. Elle fronça légèrement les sourcils, l'entendant remuer. Betsy sentit alors quelque chose glisser autour de son poignet. Elle pinça les lèvres, impatiente de pouvoir rouvrir les yeux. C'est alors que Nathan lui donna enfin l'autorisation de rouvrir les yeux, les posant sur le cadeau.

Oh... C'est... C'est ton bracelet fétiche...

Nathan n'imaginait pas à quel point ce cadeau comptait aux yeux de Betsy. Déjà parce que ce n'était pas quelque chose qu'il avait acheté pour ensuite lui offrir, mais surtout parce qu'elle savait à quel point il y tenait. La jeune femme caressa doucement le bracelet et afficha un tendre sourire, se sentant émue par son geste. Elle leva alors les yeux vers Nathan.

Merci beaucoup... J'en prendrais bien soin, je te le promet...

Betsy se leva et vint entourer Nathan de ses bras, posant son menton sur son épaule. Elle lui donna un long et tendre câlin avant de déposer un baiser sur sa joue, hésitante soudainement. La jeune femme contemplait Nathan, le regard brillant. Elle avait très envie de l'embrasser. Mais finalement, elle se recula, souriant. Puis elle le lâcha.

Alors, c'est quoi le programme de la journée ?!

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Lun 27 Oct - 23:47

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Nathan avait joué, il avait perdu. Betsy était bien plus forte que lui à ce jeu là. Et bien qu’il le savait déjà, il avait voulu jouer quand même. Finalement, le résultat ne le surprenait pas tant que ça. Elle savait faire preuve d’une ingéniosité et d’une imagination sans failles pour obtenir ce qu’elle voulait. Mais là, franchement, elle était allée un peu loin aux yeux de Nathan. Yeux qui n’en avaient d’ailleurs pas perdu une miette. Il préférait abandonner la partie plutôt que de faire un geste déplacé. Oui il la connaissait depuis qu’elle était môme, mais la façon dont il la voyait avait quelque peu changée depuis un certain temps. Et bien qu’il l’ait déjà sentie nue contre lui lorsqu’elle dormait parfois avec lui, la voir ainsi semblait décupler l’effet qu’elle lui faisait. Vraiment, il avait mal joué là. Mais il ne s’était pas attendu à ce qu’elle le rejoigne. Désormais, c’était elle qui menait la danse alors autant lui donner ce qu’elle désirait.

Alors c’est uniquement vêtu d’une serviette qu’il se décida à lui dévoiler sa surprise. Il sentait bien qu’elle ne lui laisserait même pas le temps de s’habiller. Une fois qu’il eut veillé à ce que Betsy ne triche pas, il transféra son bracelet de son poignet au sien. Ce n’était peut-être pas grand-chose aux yeux d’un étranger, mais pour Nathan cela signifiait beaucoup. Il n’avait jamais quitté ce bracelet depuis ses 18 ans et il se sentit soudainement comme tout nu. Mais il ne regrettait en aucun cas de faire don de ce bracelet à son élève, à cette gamine qu’il avait vu grandir, à celle qu’il aimait. Mais ça, il arrivait lui-même à l’occulter de son esprit. Ah, le pouvoir du déni…

Mais malgré tout, Nathan avait une légère appréhension. Il redoutait que le cadeau ne lui plaise pas ou ne soit pas à la hauteur de son attente. Après tout, elle était si excitée d’avoir sa surprise qu’il craignait de la décevoir. Il avait peur que lorsqu’elle ouvrirait les yeux, il n’y verrait que de la déception. Mais en fait, il ne voyait pas son regard lorsqu’elle ouvrit les yeux puisqu’elle avait la tête baissée. Nathan se tendit un peu mais se détendit rapidement lorsqu’il vit la façon dont elle réagissait. Il était rassuré.

Enfin il croisa son regard. Là, il sut qu’il avait eu raison de le lui offrir. Il ne put s’empêcher de lui sourire avec tendresse, content qu’elle apprécie la chose. C’était tout ce qui comptait pour lui : lui faire plaisir. Et il sentait qu’il avait fait mouche.

« Je n’en doute pas une seconde… Content qu’il te plaise… Tu le mérites. »

Il l’étreignit en retour lorsqu’elle le prit dans ses bras, heureux de la tenir contre lui. Il n’était pas rare qu’ils se fassent des câlins mais là c’était spécial. La pressant doucement contre lui, il se mit à sourire lorsqu’elle l’embrassa sur la joue. Mais elle ne s’éloigna pas vraiment pour autant une fois le baiser donné. Et elle restait proche. Trop proche. La voir si près de lui, ses lèvres si près des siennes, lui donnait envie de combler la distance entre elles et de l’embrasser. Mais finalement, Betsy se recula, faisant sortir Nathan de sa rêverie. Une chance qu’elle l’ait fait, il aurait pu succomber… Mais voilà qu’elle parlait du programme de la journée, passant à autre chose. Sauf que Nathan n’en avait pas terminé. Il se leva à son tour mais resta près d’elle, lui attrapant la main où se trouvait le bracelet.

« Tu sais pourquoi je te le donne ? Il y a une raison précise… Bon, il y en a plusieurs à vrai dire. Déjà parce que c’est… toi. Si quelqu’un doit l’avoir, c’est bien toi. Mais c’est surtout parce que, à mes yeux, tu es une chasseuse. Enfin, je veux dire… tu n’as plus besoin de moi. Je t’ai appris tout ce que je savais, tu sais très bien te débrouiller seule. Et ce bracelet est là pour le confirmer… C’est une sorte de diplôme disons. Et personne d’autre que toi ne le mérite. »

Il lui lâcha doucement la main, lui rendant sa liberté avant de se frotter la joue, réfléchissant au reste de la journée. Il avait bien dormi alors elle était donc assez avancée. Mais il restait bien du temps avant la tombée de la nuit.

« Si tu me laisses le temps de m’habiller, je te propose de sortir un peu en ville faire quelques courses. Pas que le frigo soit vide mais la réserve d’alcool commence à l’être ! En fait, on est carrément à sec. Puis il me faut deux trois petites choses aussi. Comme il est tôt… je me disais aussi qu’on pourrait peut-être aller au cinéma ou quelque chose de ce genre. Il y a un film qui te fait envie ? Oh et au retour, cette fois, c’est moi qui préparerait le repas. Et on terminerait par une petite sortie de chasse… Qu’est-ce que tu en dis ? Partante ? »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Mar 28 Oct - 17:22

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Betsy adorait les cadeaux. Elle les adorait autant qu'elle adorait le chocolat, les chaussures de luxe et Nathan. Plus on lui en faisait et plus elle était heureuse. Mais si en plus, le cadeau venant de Nathan, c'était juste orgasmique pour elle. Voilà pourquoi elle était si impatiente. Tout comme le jour où il lui a offert ses couteaux de lancer. Mais peut être que Nathan ne pouvait pas le comprendre ça. La jeune femme trépignait, les yeux clos, attendant sagement que Nathan lui offre son cadeau. Et lorsqu'elle eut l'autorisation de rouvrir les yeux pour le voir, elle fut très émue de le voir. Avoir le bracelet préféré de Nathan en cadeau était un honneur pour Betsy. Aussi elle lui promit qu'elle en prendrait grand soin. Autant que s'il lui avait confié son cœur, mais ça, elle se garda bien de le lui dire.

Pour le remercier, la jeune femme se leva et vint le prendre dans ses bras. Elle se fichait totalement qu'il soit nu. Enfin, il ne l'était pas totalement. Il portait une serviette quoi. Et la vue n'était pas pour lui déplaire. Betsy déposa un baiser sur la joue de Nathan. Ses lèvres étaient tellement proches. Elle aurait pus aisément dériver pour l'embrasser. Mais il fallait qu'elle arrête avec ça. Et si jamais il la repoussait ? Elle le vivrait tellement mal et elle le perdrait pour toujours. Parce qu'après ça, elle ne pourrait plus jamais être comme avant. La jeune femme finit par se reculer, à contre cœur. Elle n'avait aucune envie de s'écarter de ses bras mais il le fallait. Pour elle. Peut être aussi pour lui. Se raclant nerveusement la gorge, Betsy demanda ce qu'il avait prévu au programme. Mais il ne répondit pas du tout à sa question. Nathan attrapa la main de Betsy, celle qui portait le bracelet. La jeune femme baissa les yeux vers le bracelet et l'admira un long moment. Nathan se lança dans un discours qui avait des allures de félicitations. Il lui offrait ce bracelet parce qu'il la considérait comme prête à être une chasseuse experte ? Betsy leva les yeux vers Nathan, fronçant les sourcils. Il n'était pas en train de lui dire qu'elle avait terminé sa formation et qu'il ne voulait plus d'elle. Pinçant les lèvres, Betsy ne répondit rien, un peu désemparée. La jeune femme ne savait pas trop ce qu'elle pouvait dire en vérité.

Je... C'est gentil Nathan mais... Je ne veux pas ne plus avoir besoin de toi... J'aime chasser avec toi...

Oui, Betsy était un peu inquiète tout de même. Elle ne voulait pas chasser sans lui, même si ça lui arrivait parfois. Elle ne voulait pas qu'il confirme qu'il n'avait plus besoin d'elle et qu'il allait prendre un autre élève. Betsy n'avait pas envie qu'il l'ignore et passe à autre chose. Pas après ses huit années en sa compagnie. La jeune femme finit par sourire en entendant le programme, hochant doucement la tête. Elle tira légèrement sur sa serviette, juste pour le taquiner.

D'accord, dépêche toi alors ! Ta maison sans alcool n'est pas aussi chaleureuse !!! Et y a un film d'horreur à l'affiche en ce moment ! Si ça te tente on peut aller le voir ! Et oui pour la chasse !

Betsy se demandait si Nathan avait prévu la chasse de ce soir parce qu'il voulait marquer le coup. Comme une dernière chasse. La jeune fille espérait que non. Elle n'avait pas envie que tout s'arrête. Pourtant, elle essaya de faire bonne figure, laissant Nathan aller se préparer. Pendant ce temps, Betsy alla faire la vaisselle et nettoya la table. Elle en profita même pour lancer une machine de linges sales. Lorsque Nathan fut prêt, Betsy sautilla jusqu'à la porte et enfila son manteau et ses bottes, quittant la maison.

Direction le supermarché !!

La jeune fille se jeta sur la place passager dans la voiture de Nathan, posant ses pieds sur le tableau de bord.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Mar 28 Oct - 17:45

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
En offrant son bracelet à Betsy, Nathan espérait vraiment lui faire plaisir. Jusqu’à présent, ce fut le cas. Elle semblait radieuse, ravie de ce cadeau. En témoignaient le câlin et le bisou offerts par la suite. Et puis, il le voyait bien dans ses yeux que cela la touchait autant que lui. Mais elle n’avait pas l’air de saisir le message qu’il y avait derrière un tel présent. Alors Nathan voulut clarifier les choses. Ce n’était pas juste un cadeau comme ça, sans arrières pensées.

Mais le discours de Nathan ne semblait pas convaincre Betsy. Ou en tout cas, vu la tête qu’elle faisait, elle n’avait pas l’air d’apprécier. Pourtant, c’était là un grand compliment qu’il lui faisait. Lui signaler qu’elle avait terminé sa formation était une des plus importantes étapes dans la vie d’un chasseur. Surtout pour elle qui s’évertuait à ne pas vouloir tuer de lycans. Mais malgré tout, Nathan devait reconnaître qu’elle était douée et suffisamment débrouillarde pour stopper sa formation. Il lui restait encore deux ans à faire mais il tenait à lui faire remarquer qu’elle était au dessus de ça.

A sa réponse, Nathan comprit qu’elle se méprenait. Croyait-elle vraiment qu’il allait à présent la mettre de côté et passer à autre chose ? Elle faisait partie de sa vie. C’était lui qui lui avait tout appris… Et c’était pour cette raison que…

« Je veux que tu sois ma partenaire. Plus mon élève. »
clarifia t-il « Tu n’as plus besoin de moi en tant que professeur… mais je te veux en tant que binôme, équipière, partenaire… le terme que tu préfères. Ce bracelet, c’est juste pour que tu comprennes que ça y est, tu as passé le cap… »


Mais il ne s’éternisa pas sur le sujet, répondant enfin à la question qu’elle lui avait posé. Il n’avait rien prévu de spécial mais n’eut aucun mal à planifier un programme. Même si elle n’avait pas l’âge requis, Betsy buvait autant que Nathan. Et ce dernier ne le lui interdisait pas. Comme il aimait le lui rappeler : il n’était pas son père. Ainsi, il la laissait faire ce qu’elle voulait. Il était très rare qu’il lui interdise quoique ce soit. Généralement, c’était plus pour la protéger qu’autre chose. Mais pour le reste, cela ne le regardait pas.

« C’est sûr, l’alcool ça tient chaud hein ? J’y vais, j’y vais, arrêter de tirer là-dessus, elle va finir par tomber ! Va pour le film d’horreur. Mais je te préviens, si j’ai peur, je viendrais me réfugier dans tes bras ! » fit-il en riant légèrement, plaisantant

Il ne tarda pas à disparaître dans sa chambre pour se préparer, optant pour des vêtements classiques : jean et t-shirt. Contrairement à Betsy, il avait rarement froid et pour le moment il ne faisait pas assez froid pour qu’il mette déjà un pull. Sa veste lui suffirait. Une fois prêt, il rejoignit Betsy à l’entrée, mettant veste et chaussures avant de quitter la maison. Il monta dans sa voiture et roula jusqu’à la ville, trouvant sans difficulté une place devant le supermarché. Là-bas, il prit un caddie et le poussa jusqu’à l’intérieur, partant en premier vers les rayons de boissons alcoolisées. Il prit quelques packs de bière puis hésita sur le choix des bouteilles.

« Hmm… Vodka ou tequila ? »

Laissant Betsy terminer de faire ses choix, il s’éloigna un peu du rayon pour passer à celui d’à côté, regardant ce dont il avait besoin. Il ne vit alors pas un type s’approcher d’elle, l’observant plus que ce qu’elle tenait dans les mains.

« Salut ! Besoin d’aide pour le choix de la bouteille ? Je suis un fin connaisseur tu sais… Tu as déjà goûté ? Si tu veux… je peux te les acheter, je suis majeur moi. Ca n’a pas l’air d’être ton cas… alors je peux t’aider ! Je ne te les ferai pas payer mais… contre une petite récompense, je ne dis pas non ! »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Mer 29 Oct - 21:48

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Betsy eut quand même soudainement très peur. Ce cadeau n'était pas anodin selon Nathan. Oui, elle connaissait un peu l'histoire de ce bracelet, pour lui avoir demandé. Mais elle n'aurait jamais cru qu'il lui donnerait. Surtout pas en lui annonçant qu'elle avait terminé sa formation. Betsy craignait de devoir passer moins de temps avec lui du coup. Elle le fixait avec un air à la fois inquiet et abattu. Mais pour finir, Nathan dissipa tous ses doutes en lui expliquant ce qu'il voulait réellement. Pinçant les lèvres, se sentant un peu bête, Betsy baissa son visage.

Oh, d'accord, je vois... Ouais... Partenaires ça me va carrément ! Donc, ça y est... Je suis une chasseuse professionnelle !

La jolie brune leva son bras, admirant le bracelet. Elle sourit à Nathan, contente que finalement, il ne la mette pas de côté. Mais la journée ne s'arrêtait pas là. Ils avaient encore des choses à faire tous les deux. La jeune femme lui donna l'autorisation d'aller s'habiller, lui indiquant qu'il y avait un film qu'elle voulait voir. Elle était réellement contente de passer la journée avec lui. Le temps qu'il se prépare, Betsy avait déjà tout nettoyé et rangé. La jeune femme attendait Nathan. Une fois qu'il arriva pour partir faire les courses, Betsy se prépara et fila s'installer dans sa voiture. Installée comme s'il s'agissait de sa propre voiture, c'est à dire, les pieds sur le tableau de bord, Betsy soupira doucement, tripotant le bracelet fraîchement offert. La jeune femme laissa Nathan rouler jusqu'au magasin, admirant le paysage. Elle sourit légèrement.

Elle est belle cette région non ? Malgré qu'il y fasse froid, j'aime vivre ici...

La jeune femme ne voulait pas avouer que ce qui rendait cet endroit paradisiaque était le fait qu'il soit là. Elle aurait put vivre n'importe où, sans lui, ça n'aurait pas eut la même saveur. Betsy aimait profondément cette ville parce qu'elle y cachait Nathan. Et Nathan, c'était tout sa vie désormais. Betsy lança un grand sourire à Nathan, lui montrant qu'elle était heureuse mais elle n'expliquait pas pourquoi. Jamais. Elle le regardait souvent comme ça. Les yeux rêveurs et un sourire timide, presque amoureux. Lorsqu'ils arrivèrent au magasin, Betsy se détourna et finit par quitter la voiture. Elle entra dans le magasin, tenant le caddie pour suivre Nathan. Lorsqu'ils arrivèrent au rayon alcool, Nathan lui demanda quelle bouteille prendre. Betsy les fixa.

Les deux...

Puis Nathan s'éloigna, laissant Betsy seule. Il avait rejoint un autre rayon. La jeune femme attrapa du rhum et regarda les bouteilles de vin rouge et blanc. La jeune femme pinça les lèvres, se demandant ce qu'elle allait pouvoir choisir, ne remarquant pas qu'un homme s'approchait d'elle. Elle tourna son visage vers lui lorsqu'il s'adressa à elle, lui souriant. Elle haussa légèrement les sourcils à la demande puis hocha la tête.

Oh oui, attendez, venez avec moi !

Betsy s'éloigna, cherchant Nathan. Elle vérifia que le type la suivait, satisfaite. Elle tapota l'épaule de Nathan après avoir déposé les bouteilles dans le caddie.

Chéri, y a un mec qui me propose du sexe contre de l'alcool, tu peux lui répondre s'il te plaît ?

La jeune femme s'écarta légèrement, montrant l'homme à Nathan. Maintenant, il allait regretter de l'avoir prise pour une vulgaire putain.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Jeu 30 Oct - 17:40

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
C’était fou comme en quelques mots, on pouvait passer d’un état émotionnel à un autre. Le présent de Nathan ne cachait aucun vice de forme, aucune fausse joie normalement… Mais pourtant, il avait bien vu à l’air de Betsy qu’elle se méprenait sur ses intentions. Heureusement, après une petite correction, Nathan se fit plus clair dans ses intentions. Et cela semblait convenir beaucoup mieux à la jeune femme.

« Professionnelle oui… Même s’il te reste encore 2 ans à faire techniquement. Mais ça, ça reste entre nous. De toute façon c’est moi ton partenaire donc ça ne me pose aucun problème. Comme ça, ça me donne une raison de te garder avec moi alors que ta formation est terminée ! J’aurais dû y penser avant. » fit-il avec un sourire

Ceci étant réglé, Nathan partit s’habiller et rejoignit Betsy pour partir en ville. Conduisant, le regard porté sur la route, il ne faisait pas spécialement attention à ce qu’elle pouvait faire. Tout ce qu’il percevait grâce à sa vision périphérique était les pieds de la jeune femme, posés nonchalamment sur le tableau de bord. Ce n’est que lorsqu’elle lui adressa la parole qu’il lui jeta un coup d’œil avant de poser son regard sur l’extérieur. La réflexion de la jeune femme le fit sourire. Ca oui, elle était frileuse, il était bien placé pour le savoir ! Et à vrai dire, il était un peu étonné de sa confession. Car il savait mieux que personne qu’elle n’avait pas demandé à venir ici. Ses parents ne s’occupaient pas beaucoup d’elle et elle n’avait eu principalement pour compagnie que celle de Nathan. Elle aurait pu se lasser de l’endroit à force, projeter de vouloir quitter les lieux à sa majorité. Mais ça n’avait pas l’air d’être dans ses plans.

« C’est vrai, c’est une belle région. Isolée mais agréable à vivre. Je suis content que tu sois venue vivre ici. J’espère que tes parents ne prévoient pas de re-déménager ! »

Il avait tourné la tête vers elle pour la regarder et le sourire qu’elle lui lança le fit fondre. Elle était vraiment trop mignonne. Nathan sentit son cœur s’emballer mais il reporta rapidement son regard sur la route pour ne plus être distrait. Il ne manquerait plus qu’il percute un arbre… Machinalement, il avait répondu au sourire de Betsy de la même façon : un sourire à la fois tendre et un peu timide. Se concentrant, il se mit à conduire un peu plus vite, se rendant en ville et plus précisément au supermarché, partant en quête de boissons alcoolisées.

Betsy n’était pas majeure mais Nathan n’y voyait pas d’inconvénients. De toute façon c’était lui qui achetait donc personne ne lui poserait de problème. Lorsqu’il demanda son avis à son élève sur le type d’alcool à prendre, la réponse qu’elle lui offrit le fit sourire d’un air malicieux.

« Ca, je m’en serai douté ! Va pour les deux alors. On se fera des cocktails, regarde s’il n’y a pas des sirops ou des jus qu’on peut prendre, je reviens. Je te confie le caddie ! »

Parti dans un autre rayon, Nathan était loin de se doutait de ce qu’il se passait non loin de lui. Ce n’est que lorsque Betsy vint le chercher qu’il comprit que quelque chose clochait. Déjà, depuis quand l’appelait-elle « chéri » ? Mais il n’eut pas le temps de lui poser la question que le reste de sa phrase l’interpela. Que venait-elle de dire ? Il se retourna lentement, les sourcils froncés. Le type en question était à côté d’elle et commençait à s’agiter. Sans doute regrettait-il déjà d’avoir osé lui proposer une telle chose. Vu la carrure de Nathan, personne n’avait envie de lui chercher des noises. Et puisque Betsy semblait s’amuser de prendre ce type à son propre jeu, Nathan comptait bien jouer son rôle.

« Quoi… ? » fit-il d’un ton sec, parlant lentement comme s’il avait mal entendu

A présent complètement retourné vers le type, Nathan le dominait de toute sa taille. L’importun balbutia quelques mots incompréhensibles avant de se retourner pour partir.

« Non, c’est pas… Elle m’a mal compris, je… Je… vous laisse… J’ai des trucs à faire !! »

Le type eut à peine le temps de faire un mètre que Nathan l’attrapa par le col de sa veste, le retenant. Il le tira vers lui en arrière puis le planta devant lui sans lâcher son vêtement, le maintenant fermement. Le pompier baissa son visage juste en face de celui du pervers, les yeux plissés, lançant des éclairs.

« Tu as dit quoi à ma petite amie ? Tu l’as prise pour une pute ? Pour une fille facile ? Tu sais quoi, moi je suis un mec facile… Un mec facilement irritable… » fit-il d’une voix menaçante, resserrant sa prise sur le col « Si tu oses encore l’approcher, je te referais le portrait à ma façon… Tellement que tu n’auras plus aucune chance d’approcher la moindre fille… Excuse toi tout de suite !!! »

D’un geste brusque, il le fit se tourner vers Betsy. L’homme bafouilla, la gorge sèche, n’osant même pas la regarder dans les yeux.

« Je… je suis désolé !! Pardon ! »

« C’est bien. Maintenant casse-toi avant que je ne change d’avis… »

Nathan le poussa et l’homme ne demanda pas son reste, détalant comme un lapin. Nathan l’observa, soupirant, secouant la tête.

« Pauvre type… Il manque vraiment pas d’air. Je crois qu’il a retenu la leçon. » souffla t-il avant de poser les yeux sur Betsy, souriant « Tu crois qu’il s’est pissé dessus ? »

Faisant un pas sur le côté, il la contourna après avoir ramassé les quelques articles qu’il avait trouvé dans le rayon.

« Tu viens, « chérie » ? »

Il retourna au caddie, déposa les produits puis, après un dernier tour, il se rendit à la caisse pour régler les achats. De retour à la voiture, il chargea le tout dans le coffre et s’installa à nouveau au volant. Se garant dans le parking du cinéma, il quitta bientôt son siège pour s’approcher du comptoir, regardant les différentes affiches de film.

« C’est quel film déjà que tu veux voir ? Je te laisse prendre les places ! »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Jeu 30 Oct - 23:53

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Si Betsy avait eut peur au début, quand Nathan lui avait annoncé qu'il n'avait plus rien à lui apprendre, elle était désormais rassurée. Nathan avait su lui expliquer ce qu'il voyait pour l'avenir. Elle passait de élève à partenaire. Bon, pour le moment elle n'était que sa partenaire de chasse mais un jour, elle espérait devenir sa partenaire dans la vie de tous les jours. Sa petite amie quoi. Mais bon, ce n'était pas au menu du jour ça. Et c'était bien dommage. Peut être que Nathan ne se rendait pas compte de ce qu'il avait sous le nez. Enfin même nue devant lui, il n'essayait pas de la toucher. Pourtant Betsy aurait tellement, tellement aimé qu'il ose. Si il n'osait pas, pourquoi il n'essayait pas de lui envoyer des signaux ? Peut être qu'il était gay et que Betsy ne l'avait jamais remarqué... aveuglée par l'amour. Pfff, n'importe quoi. Ce serait du gâchis !

En tout cas, la journée s'annonçait plus belle maintenant. Les pieds sur le tableau de bord, Betsy profitait du paysage le temps de la route pour aller jusqu'au magasin. Elle aimait ce genre de moment avec Nathan. Elle pouvait l'avoir rien qu'à elle. Si seulement... Rhaaa ! Il fallait qu'elle arrête de penser à ça constamment. Bref, quoi qu'il en soit, Betsy confia à Nathan qu'elle aimait la région. Mais elle lui expliqua pas la raison qui la poussait à dire ça. Connaissant Betsy, on l'aurait bien mieux vu dans une région chaude à se dorer la pilule au soleil. Mais non, elle restait encrée dans cette région parce qu'il y avait Nathan. D'ailleurs, le jeune homme lui avoua ne pas vouloir qu'elle déménage à nouveau. Même si ses parents l'avaient voulu, Betsy ne les aurait pas suivit. Nathan avait tourné son visage vers elle. Pas trop longtemps pour éviter l'accident. Betsy n'avait pas envie de répondre, son sourire répondait pour elle. Et le sourire de Nathan la rendit toute chose. Mais le temps de échanges affectifs toucha à sa fin, Nathan se gara devant le supermarché.

Une fois à l'intérieur, ils allèrent au rayon alcool en premier. Mais Nathan laissa Betsy choisir pour eux. Soit, il savait ce qu'il faisait non ? C'était elle la pro des cocktails et des maux de tête. La jeune femme était occupée à remplir le caddie d'alcool, de jus de fruits et de sirops qu'un homme l'interpella en lui faisant une proposition indécente. Betsy n'avait aucune attache concernant les hommes tant qu'il ne s'agissait pas de Nathan. Les coups d'un soir ou les coups réguliers sans sentiment, elle connaissait. Mais par contre, jamais on ne l'avait prise pour une fille facile. Aussi, au lieu de juste lui dire non, Betsy voulait lui donner une petite leçon. Elle l'entraîna vers Nathan, l'appelant « chéri » pour faire croire à ce type qu'il s'agissait de son copain.

Et comme elle l'avait prévu, Nathan n'était pas content. Betsy s'écarta d'un pas sur le côté, laissant Nathan se charger du type en question. À le voir comme ça, Betsy crut que le type allait s'évaporer de trouille. Souriante, amusée, elle observait la scène avec attention, se marrant un peu en voyant l'état pathétique de l'homme. Voilà qui lui donnerait une bonne leçon. Et lorsqu'il s'excusa, Betsy lui tapota la joue, mesquine.

C'est bien ! Que ça vous serve de leçon !

Elle le regarda détaler comme un lapin prit en chasse et soupira doucement, se tournant vers Nathan en riant.

Si tu veux mon avis, il en était pas loin !

Secouant son visage, Betsy se détourna de l'homme qui avait fuit et reposa son attention sur le rayon. Elle attrapa des paquets de M&M's -au moins quatre de un kilo- et fronça les sourcils en entendant Nathan. Elle se mit à sourire, amusée.

Fais gaffe, je vais aimer ce petit surnom !

Betsy alla déposer les paquets dans le caddie et le poussa lentement, laissant Nathan le remplir. Une fois à la caisse, elle n'eut pas le temps de payer qu'il l'avait devancer. La jeune femme soupira d'agacement. Pourquoi il paie ? Bref tant pis, la prochaine fois, elle lui montrera ses seins pour le détourner. Dans le meilleur des cas, ça l'arête. Dans le pire des cas, ça le fait fuir. Elle l'aida à charger la voiture et grimpa côté passager, le laissant conduire jusqu'à cinéma. La jeune femme se plaça devant le guichet, souriant à la guichetière. Elle commanda deux places pour le film d'épouvante qu'elle avait choisit et voyait déjà Nathan s'avancer pour payer. Mais avant qu'il le fasse, Betsy fit mine de se tordre la cheville, se rattrapant à lui. Elle en profita pour taper dans le portefeuille de Nathan pour le faire tomber au sol et s'empressa de payer avec un billet.

Oh désolée... « Chéri »! Elle récupéra les places. Merci ! Elle poussa Nathan pour qu'il avance. Rhhhoooo Mais avance Nathan... Tu bouches le passage... Il n'y avait personne à part eux. Et arrête de laisser traîner tes affaires !!

Faisant comme si elle n'était pas fautive, et si Nathan n'était pas trop débile, il savait qu'elle l'avait fait exprès, Betsy se dirigea vers la salle et alla s'installer dans une rangée, au milieu de la salle.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Ven 31 Oct - 10:49

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Nathan se félicita intérieurement de ne rien avoir dit de travers. Il fallait avouer qu’il avait manqué de dire autre chose, qu’il avait failli se tromper de mot lorsqu’il avait expliqué à Betsy le rôle qu’il désirait qu’elle ait. Et quelque part, c’était un peu un lapsus d’avoir choisi le mot partenaire plutôt que coéquipière. Il ne le réalisa qu’après, se maudissant d’être si bête. Mais au moins la jeune femme n’avait rien relevé, signe qu’il ne s’était pas tant planté que ça. Le fait de la voir nue l’avait plus perturbé qu’il ne l’aurait cru. Il fallait qu’elle arrête de jouer avec ses nerfs en croyant qu’il était insensible. Cela devenait vraiment difficile pour lui à fur et à mesure que le temps passait.

Heureusement, ils ne s’attardèrent pas là dessus et bientôt, ils étaient en route pour aller faire quelques courses. Puisque Betsy habitait presque avec lui, il lui demandait toujours son avis sur ce qu’elle préférait. Autant que cela lui plaise aussi à elle. Mais Nathan n’avait pas pensé une seconde qu’un type sorti de nulle part allait venir importuner Betsy à la seconde même où il aurait le dos tourné. Mais par chance, la jeune femme eut la riche idée d’amener le casse-pieds jusqu’à Nathan.

Et par chance pour le casse-pieds, Nathan savait se maitriser et prendre sur lui. Parce que voir un type se croire tout permis et insulter Betsy, c’était un peu trop pour lui. Il n’eut pas vraiment besoin de se forcer pour être menaçant, véritablement irrité qu’un mec ait pu oser penser ça de Betsy. Nathan ne supportait pas l’idée qu’un autre puisse la toucher. Ce qu’il prenait pour de la protection était finalement de la jalousie. Mais là pour le coup, il n’avait pas à être jaloux d’un pervers qui n’intéressait même pas la jeune femme. Après l’avoir un peu malmené, il le laissa partir. Au moins cela avait fait rire Betsy.

« Et maintenant je suppose qu’il va aller chercher du réconfort dans les jupes de sa mère… »

Ils terminèrent de remplir le caddie et Nathan s’amusa à donner à son tour un surnom de couple à Betsy, tout comme elle l’avait fait pour lui juste avant. Mais cela n’avait pas l’air de lui déplaire. Sans doute se prenait-elle bien au jeu. Pourquoi ne pas s’en amuser après tout ? Cela ne dérangeait personne. Ce n’était pas comme s’ils étaient en couple de leur côté.

« Si ça peut éloigner tous les connards des environs, je ne vais pas me gêner, je te préviens ! »

Une fois à la caisse, Nathan paya sans rien demander à Betsy. En fait, il ne voyait pas pourquoi il lui demanderait quoique ce soit. C’était pour chez lui, donc c’était à lui de payer. Même si elle en profitait autant que lui, il ne comptait pas lui faire payer la totalité ou même une part. Après tout, il bossait depuis bien plus longtemps qu’elle, il préférait donc qu’elle conserve ses économies… même si franchement, elle n’avait pas besoin d’argent. Par réflexe, il payait toujours.

Une fois le supermarché quitté, ils rejoignirent le cinéma où Betsy put choisir le film qu’elle voulait. Elle n’avait pas changé d’avis en cours de route et ce fut bien le film d’épouvante qui fut sélectionné. Puisqu’elle avait choisi, Nathan sortit son portefeuille pour payer les billets. Mais c’était sans compter sur Betsy qui le percuta, s’étant apparemment tordue la cheville. Vu les chaussures qu’elle avait tendance à porter, Nathan se demandait comment ce n’était pas arrivé plus tôt. Il en perdit son portefeuille mais n’y fit pas attention sur le moment, se contentant de la retenir pour qu’elle ne tombe pas. Mais en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, la jeune femme s’était retournée pour payer, lui coupant l’herbe sous le pied. Le « chéri » refit surface, signe qu’elle se moquait bien de lui. Mais ça, il l’avait déjà compris…

Quel stratagème pour pouvoir payer à sa place ! Il n’eut même pas le temps d’en rire qu’elle le chassa, le poussant parce que soi-disant, il bloquait le passage même s’il n’y avait personne. Elle lui fit même une remarque à propos de son portefeuille qui trainait sur le sol, résultat de la cheville supposément tordue. Nathan secoua la tête en souriant et se pencha pour ramasser son bien, se redressant avant d’avancer. Il ne fit aucun commentaire, se contentant de s’installer dans son siège, s’y sentant un peu à l’étroit. Il se tourna alors vers Betsy assise à côté de lui et lui donna un coup de portefeuille sur le crâne.

« Pardon, ma petite fraise des bois, j’ai glissé ! » fit-il avec son plus beau sourire innocent avant de ranger son portefeuille pour de bon

Le film ne commençait pas encore, ce n’était pour le moment que des publicités. Nathan observa l’écran sans réel intérêt, songeur. A vrai dire, il repensait encore à ce type qui avait cru pouvoir obtenir ce qu’il voulait de Betsy. Cette simple pensée agaçait Nathan au plus haut point.

« Je n’arrive pas à croire qu’un mec ait pu croire que tu aurais accédé à sa demande quoi… » marmonna t-il en soupirant

Mais le film ne tarda pas à commencer et Nathan s’installa un peu mieux. Sentant Betsy se coller à lui, il leva le bras et la laissa venir plus près, l’entourant de son bras. Il n’était pas rare qu’elle s’appuie sur lui lorsqu’ils regardaient la télé ensemble. Cela n’avait donc rien de surprenant. Et puis, cela plaisait plutôt bien au pompier de pouvoir la câliner de la sorte. Il évita de trop bouger et regarda le film, l’appréciant plutôt. Le début était bien rythmé, prenant… mais le milieu se fit plus lent. Il y avait déjà bien moins d’action, presque que du blabla. Encore un peu fatigué après sa longue nuit d’entrainement, Nathan finit par piquer du nez, sa tête pendant légèrement sur le côté.

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Ven 31 Oct - 20:07

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Betsy aurait put avoir un peu de peine pour le type qui l'avait prise pour une fille facile. Elle aurait put mais elle n'en avait pas envie. Elle aurait aussi simplement put l'envoyer balader. Mais ça aurait été trop simple d'agir comme ça et de le laisser filer en se pensant tout permis. Betsy n'aimait pas beaucoup ce genre de type. Et qui de mieux que Nathan pour dissuader un pervers de recommencer à draguer comme s'il était irrésistible ? Heureusement que Nathan était là d'ailleurs parce que Betsy ne savait pas trop comment elle s'en serait sortie sans lui. Mais bon, il était là et elle allait s'en servir pour dégager l'autre débile. Et la façon dont Nathan s'en occupa fit beaucoup rire Betsy. Il récoltait ce qu'il avait semé. Betsy posa son regard sur Nathan, amusée.

Ce genre de type n'a pas de maman... Il a une femme qu'il n'aime plus depuis qu'elle a prit cinquante kilos après avoir pondu quatre horribles enfants !! Elle grimaça, se détournant. Que dieu me préserve d'avoir des abrutis d'enfants et des cinquante kilos de graisse qui me surveillent !

Il était vrai que Betsy n'était pas la meilleure des mamans du monde. Elle ne supportait pas les enfants et ne comptait pas en avoir. Même si cet enfant serait un mini Nathan. Elle préférait largement la version adulte. Enfin, de toute manière, Betsy ne se marierait et n'aurait pas d'enfants s'il ne s'agit pas de Nathan. C'était comme ça. Elle n'avait même jamais prétendu vouloir être en couple. En même temps, si Nathan ne se déclare pas, au bout d'un moment, elle finirait par le faire. Mais elle avait très peur qu'il s'éloigne d'elle au final. Peut être qu'il prendrait de la distance si jamais elle le faisait. Enfin, il ne fallait pas y penser. Si garder pour Nathan elle faire le sacrifice de ses sentiments, alors elle le ferait. Mais le fait qu'il l'appelle « chérie » n'arrange pas son affaire. Quoi qu'il en soit, ils terminèrent leurs courses normalement.

Agacée que Nathan paie presque tout, Betsy dû ruser pour pouvoir payer avant lui. Et son petit jeu eu le don de réussir. Betsy put payer et elle en profita pour taquiner Nathan, l'accusant de bloquer le passage et de laisser traîner ses affaires. Et la encore, il lui donna un surnom. Betsy se sentit rougir, si bien qu'elle pressa le pas pour aller dans la salle et être dans la pénombre, qu'il ne voit pas ses rougeurs. Après elle devrait se justifier et elle n'en avait pas envie. Elle n'avait pas envie de lui mentir. Betsy s'installa sur un fauteuil. Nathan s'installa alors à côté d'elle et se fit silencieux. Il brisa enfin ce silence en lui parlant de nouveau de ce type qui avait osé l'importuner. Betsy sourit doucement.

On s'en fiche... Je ne suis pas idiote au point de me laisser avoir par un me qui pense qu'il peut avoir ce qu'il veut grâce à l'alcool...

Betsy se colla contre Nathan lorsque le film commença. Le jeune homme passa son bras autour d'elle et Betsy vint poser sa tête contre son torse. Betsy n'était pas du genre froussarde. Etant chasseur, elle voyait des choses bien plus effrayantes que celles qu'on pouvait voir au cinéma. Malgré tout, chaque fois qu'ils regardaient un film ensemble, Betsy aimait se coller contre lui, c'était devenu une habitude dont ni Betsy ni Nathan n'avaient envie de se séparer. Le film était sympa mais vers le milieu, Betsy commença à s'ennuyer un peu. Elle leva les yeux vers Nathan et remarqua qu'il dormait. Soupirant doucement, la jeune femme sourit en le voyant dormir comme un bébé. Elle leva la main pour lui redresser doucement la tête pour éviter qu'il ait mal à la nuque à son réveil. Elle en profita pour l'observer un peu. Les yeux de la jeune femme se posèrent sur les lèvres de Nathan et elle avait très envie de venir y poser les siennes. Doucement, elle se pencha vers lui pour l'embrasser tendrement. Le baiser fut rapide. Bon, il ne le saurait probablement pas à son réveil mais Betsy s'en fichait, elle était satisfaite de l'avoir fait et d'avoir put goûter les lèvres de son pompier préféré.

Finalement, Nathan se réveilla enfin à la fin du film. Betsy agit comme s'il ne s'était rien passé. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'elle le faisait. Elle se redressa en s'étirant et se leva pour quitter la salle de cinéma.

Alors ? Tu as aimer ce film ? Il a dû être un peu sombre pour toi non ?

Betsy se moquait de lui parce qu'il s'était endormi. Et dire qu'il trouvait qu'il dormait déjà trop. C'est qu'il devait réellement être fatigué pour s'être endormi devant un film. S'étirant de nouveau en baillant, Betsy s'emmitoufla dans son manteau. La nuit était tombée et il commençait à faire sévèrement froid. Elle grimpa dans la voiture et alluma le chauffage, frottant ses mains l'une contre l'autre.

On mange quoi ce soir ?

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Sam 1 Nov - 13:25

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
L’estimation que Betsy venait de faire du pervers laissait Nathan perplexe. Et si elle avait raison ? Si ce n’était qu’un pauvre type marié qui n’était plus attiré par sa femme ? Ce n’était tout de même pas une raison pour venir draguer des jeunes femmes… Betsy n’était même pas majeur. Enfin c’était bien pour ça qu’il l’avait choisie sans doute. Mais Nathan ne l’imaginait pas avec cinquante kilos en plus. A ses yeux, c’était même juste impossible vu sa corpulence. Quant au fait d’avoir des enfants… Elle n’avait pas vraiment le physique. Malgré tout, il eut un petit pincement au cœur sans trop savoir pourquoi. Peut-être parce qu’il commençait lui à être à un âge où l’on désirait avoir des enfants. Il haussa les épaules, poussant le caddie.

« Je doute que ça t’arrive un jour. Ce n’est pas ton genre. Et quand bien même ce serait vrai pour ce con, ça ne lui donne pas le droit d’agir comme ça. Surtout s’il a des enfants, il ferait mieux de s’en occuper plutôt que de trainer dans les grandes surfaces… »

Il conserva un regard songeur, se demandant ce que cela pouvait faire d’avoir des enfants. Mais il n’eut pas tellement le temps d’y penser car il fallait payer. Achats terminés, ils se rendirent tous deux au cinéma. Betsy, par un habile tour de passe-passe, parvint à payer les billets. Nathan trouvait ça plutôt amusant qu’elle se sente obligée d’user d’un pareil stratagème pour pouvoir payer… Seulement lui dire qu’elle voulait le faire aurait suffi, il n’aurait pas insisté. Si cela lui faisait plaisir, à quoi bon aller à son encontre ?

Puisque l’heure était à l’amusement, Nathan la taquina à nouveau, jouant encore à cette histoire de couple fictif. Mais cette fois, la jeune femme ne répliqua pas. Elle tourna les talons et partit à la recherche d’une place. Peut-être qu’au final, elle ne trouvait plus ça drôle, que le moment était passé. Ainsi, Nathan mit de côté ce petit jeu, estimant qu’il avait assez duré. Qui les prendrait pour un couple de toute façon ? Ca, c’était ce qu’il pensait. Mais à les voir, on pouvait sincèrement se poser la question. Betsy collée contre lui, sa tête contre son torse alors qu’il avait son bras autour d’elle, ils donnent l’impression d’être deux amoureux plus venus au cinéma pour pouvoir se papouiller tranquilles que pour regarder le film. A vrai dire, Nathan ne s’était jamais remis en question, il avait toujours agis comme ça avec elle et ce, depuis qu’elle était petite. Pour la rassurer tout d’abord. Puis par affection. Désormais il ne savait plus trop. Mais il appréciait toujours autant de l’avoir contre lui.

Songeur, il repensa à ce type au supermarché. Rien que d’imaginer qu’il aurait pu toucher Betsy le mettait dans tous ses états. Il en vint même à marmonner, plus pour lui-même que pour réellement en parler avec Betsy. Mais cette dernière releva tout de même. Il ne doutait pas une seconde qu’elle n’aurait jamais accepté, qu’il soit là ou pas, mais c’était surtout l’agissement du type qui l’énervait. De savoir qu’il avait vu Betsy comme une potentielle victime.

« Je sais bien que tu ne te serai jamais laissée avoir, tu n’es pas comme ça. S’il y a bien une personne que je sais plus maligne que les autres, c’est bien toi. Mais je ne comprends pas comment il a pu te voir comme… ça… Rien que d’y penser, j’ai envie de le retrouver pour lui apprendre les bonnes manières à ce connard… »

Puis il se tut, ravala sa colère pour se concentrer sur le film. Seulement, le film ne l’intéressa que pendant une partie. Il devint vite soporifique et il ne tarda pas à sombrer dans un sommeil profond. Il s’était couché tard et son sommeil n’avait pas été complet. Il se rattrapa donc à ce moment là, loupant le film mais aussi tout ce qui se passait autour de lui. Il ne bougea même pas lorsque Betsy le toucha, ne se réveillant qu’à la fin du film. Regardant l’écran où défilaient les crédits, il soupira, se maudissant intérieurement d’avoir gâché ce moment. Silencieux, il se leva en même temps que Betsy et s’avança pour quitter la salle.

Mais voilà que Betsy lui fit une réflexion. Une réflexion qui ne laissait aucun doute sur le fait qu’elle l’avait vu dormir. Nathan se pinça les lèvres, se massant la nuque.

« Sombre, il l’était.. Je t’avoue que le début était vraiment bien… mais après c’est devenu chiant. Soporifique ! Ca m’a endormi… » fit-il avant de pousser un long soupir « Désolé Betsy… Il fallait me réveiller. Il était bien sinon ? Tu as pu profiter quand même ? »

Quittant le cinéma, ils regagnèrent la voiture. Nathan se mit au volant et constata que Betsy avait froid. Comme d’habitude. Il retira alors sa veste encore toute chaude de sa chaleur corporelle et la lui colla sur les épaules. N’étant pas frileux, cela ne le dérangeait pas d’attendre que le chauffage réchauffe l’habitacle. Alors qu’il démarrait, Betsy l’interrogea sur le menu du soir. Mieux valait qu’ils mangent bien mais pas trop pour pouvoir ensuite partir en chasse. Même si Nathan mangeait toujours comme quatre (voire cinq ou six), il se restreignait toujours lorsqu’il devait partir chasser ensuite, quitte à manger un peu à son retour.

« Ce soir c’est moi qui cuisine donc… je te propose une omelette fromage, pomme de terre, lardons avec une bonne salade tomates concombres. Et en dessert… En fait j’ai déjà préparé de quoi faire des îles flottantes si ça te dit. »

Cette omelette, il la faisait souvent avant, lorsque Betsy ne lui apportait pas encore ses bons petits plats. C’était un peu sa spécialité. Dit comme ça, cela semblait simple et basique… Et ça l’était mais c’était très bon et nourrissant. Des pommes de terres dorées, des lardons grillés… tout ça sur une fine omelette au fromage, c’était à se damner. Néanmoins, il désirait que le repas plaise aussi à Betsy.

Lorsqu’ils arrivèrent à destination, Nathan quitta la voiture et entra pour commencer à préparer le repas. Ce n’était pas spécialement long mais il aimait que Betsy lui tienne compagnie ou l’aide, tout comme il le faisait lorsqu’elle était aux fourneaux. Néanmoins il ne le lui demanda même pas, il savait qu’elle le ferait automatiquement, c’était une habitude pour eux de tout faire à deux. Tandis qu’il allait chercher des œufs dans le frigo, il remarqua alors un papier qu’il avait accroché dessus  et qu’il avait un peu oublié : le bal des pompiers avait lieu bientôt. Se tournant, il observa Betsy un instant.

« Dis voir… Tu es occupée dans trois semaines ? Le samedi soir plus précisément… ? »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Dim 2 Nov - 20:50

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Ce n'était pas rare pour Betsy de s'imaginer un avenir au côté de Nathan. Assurément, si le jeune homme lui réclamait un enfant, elle deviendrait volontiers une baleine pour lui en donner un. Et même toute une portée si c'était possible. Elle s'en fichait royalement de devenir obèse si elle pouvait avoir une tribu de petites têtes blondes aux yeux bleus. Des minis Nathan, partout partout. Le paradis pour Betsy. Enfin, fallait pas rêver. Vu le comportement de Nathan avec elle, il était plus enclin à lui faire des câlins comme si elle avait encore onze ans qu'à lui faire un enfant. Elle haussa les épaules et soupira doucement, essayant de penser à autre chose. D'ailleurs, ils terminèrent les courses donc Betsy put passer à autre chose.

Au cinéma, malgré le petit manège de Betsy pour payer les places, Nathan semblait vouloir continuer leur petit jeu des surnoms tendres. Sauf que le dernier fit rougir Betsy. Elle commençait à se demander si ça n'allait pas trop loin. Elle aimait bien l'entendre l'appeler comme ça, elle se sentait être la propriété de Nathan. Mais elle voulait être sa propriété sans qu'il la voit comme une petite sœur. Si seulement elle pouvait le secouer en lui hurlant qu'elle était amoureuse de lui, elle le ferait. L'ennui, c'est qu'elle ne savait pas comment il réagirait et elle avait peur de le perdre. Que leur relation ne soit plus comme avant. Malgré tout, Betsy aimait passer du temps avec Nathan, même si au fond d'elle ça lui faisait mal de ne pas pouvoir aller plus loin. Chaque fois qu'ils regardaient la télévision, Betsy venait se coller contre lui. Et ils se câlinaient comme ça jusqu'à aller se coucher.

Mais Nathan semblait toujours penser à ce qu'il s'était passé au supermarché. Le type avait été loin oui mais Betsy ne s'en occupait plus. La réaction de Nathan étonnait Betsy. Elle leva son visage vers lui et l'observa un long moment, l'écoutant. Elle n'en parla pas plus, pour elle s'était du passé. Le film était lancé et Betsy en profitait. Elle profita aussi du fait que Nathan dormait pour l'embrasser doucement. Il fallait bien profiter de ce genre de moment, au moins elle ne risquait pas de le faire fuir là. À la fin du film, Nathan se réveilla enfin. Betsy l'observa un long moment avant de se lever, quittant la salle. Elle lui demanda s'il avait aimé le  film, le taquinant.

Ce n'est pas grave... Tu en avais besoin !!

Une fois dans la voiture, Betsy grelottait. Elle alluma le chauffage et frotta ses mains l'une contre l'autre. Nathan vint déposer son blouson su les épaules de Betsy et la jeune fille en profita pour s'y blottir, bouclant sa ceinture.

Merci !!!

Betsy était impatiente de rentrer à la maison. Elle lui demanda ce qu'il comptait lui faire manger ce soir. Elle savait qu'il voulait cuisiner donc elle était impatiente de savoir ce qu'il allait lui faire. Même si Betsy adorait cuisiner pour Nathan, elle aimait encore plus lorsqu'il s'occupait un peu d'elle. Betsy avait tendance à le traiter comme un roi parce qu'il le méritait. Nathan l'avait presque élevée et il l'avait merveilleusement formée. Il ne l'avait jamais laissée toute seule, surtout durant les orages. La jeune femme salivait rien que d'entendre le menu.

Est ce que tu mettras aussi des champignons dans  mon omelette ?

Betsy était mince comme un coucou et pourtant, elle mangeait au moins comme Nathan. Peut être un peu moins. La jeune fille savait que l'omelette était la spécialité de Nathan et que ce n'était pas la première fois qu'elle en mangeait. Elle réclamait toujours des champignons dans la sienne. Une fois arrivée à la maison, Betsy se dépêcha d'aller faire un feu pour réchauffer la maison. Elle retira la veste de Nathan puis son manteau et enfin ses chaussures. Elle enfila ses chaussons et alla enfiler un pull. Alors qu'elle revenait pour l'aider, Nathan lui posa une question.

Hum... Je ne sais pas encore. Enfin ça dépend pour quoi tu me demandes ça... Y a un film cool à la télé... ?

Elle s'approcha de lui, le regardant. C'était rare qu'il lui demande ce qu'elle faisait dans le durée comme ça. Trois semaines, c'était loin et il voulait déjà savoir ce qu'elle faisait. Betsy se mit à sourire, attrapant de quoi mettre la table.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Lun 3 Nov - 11:41

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Avoir des enfants, c’était un peu comme un rêve pour Nathan. Même s’il n’en parlait jamais, ce n’était pas pour autant qu’il n’y pensait pas. Seulement, pour avoir des enfants, encore fallait-il avoir la mère qui allait avec. Et le problème chez Nathan, c’était qu’il fréquentait assez peu de femmes. Pas qu’ils ne les aimaient pas, au contraire, mais il se restreignait volontairement. D’abord à cause de la présence de Betsy : il avait privilégié la jeune femme depuis qu’elle était petite, elle passait toujours en priorité. Mais aussi au final par manque d’envie : pas que les femmes ne lui faisaient plus d’effet, mais à vrai dire, celle qui lui en faisait le plus et de loin, était inaccessible. C’était assez cruel comme réalité mais il s’y faisait… Du coup, il ne fréquentait personne. Alors pour avoir des enfants, ce n’était vraiment pas gagné…

Il préféra se concentrer sur le film plutôt que de ruminer. Entre cette histoire d’enfants et ce pauvre connard qui avait approché Betsy, Nathan commençait à être tendu. Par chance, le film le détendit… Un peu trop même. Il finit par s’endormir et ne se réveilla qu’à la toute fin, ne se rendant compte de rien comme à son habitude. Il s’en voulu d’avoir osé piquer du nez alors qu’il partageait un moment avec Betsy. Mais cette dernière ne semblait pas lui en vouloir, se faisant compréhensive.

« Il va falloir que je me débarrasse de toute cette énergie accumulée maintenant… Au moins je serai plus qu’en forme pour la chasse de ce soir ! »

De retour à la voiture, Nathan offrit sa veste à Betsy la frileuse. Les choses n’allaient pas aller en s’arrangeant vu que l’hiver approchait à grands pas. Il l’imaginait déjà toute emmitouflée pour sortir… Elle portait alors plus d’épaisseur de vêtements que n’importe qui, comme si elle n’était pas programmée pour résister au froid. Cette région n’était vraiment pas faite pour elle. Une chance qu’elle s’y plaisait tout de même.

Et il espérait bien que le menu du soir lui plairait tout autant. Ayant déjà fait à plusieurs reprises cette spécialité, il savait qu’elle aimait ça. En fait, il savait très bien ce qu’elle aimait ou non et s’arrangeait toujours pour lui faire plaisir. Ainsi, lorsqu’elle évoqua les champignons, il tourna la tête vers elle, un franc sourire sur le visage.

« Ca, c’était déjà prévu. Ca coule de source ! A force, je peux me vanter de savoir ce que tu aimes, c’est l’avantage. Ne t’inquiète pas, tu auras ton omelette perso ! »


Cela plaisait à Nathan de voir que Betsy ne se restreignait pas à propos de la nourriture. La plupart des femmes faisaient attention à ne pas trop manger mais pas elle. Pourtant elle était fine comme tout. A croire que son métabolisme ne retenait rien. Au moins, elle se faisait plaisir, c’était l’essentiel.
Une fois chez lui, il laissa Betsy faire comme chez elle –après tout, c’était déjà le cas- et s’occupa de la cuisine. La préparation du plat n’était pas bien longue mais il avait tout de même besoin d’un minimum de temps pour que tout soit prêt.  Il se rappela alors, grâce à une petite affiche, que le bal des pompiers approchait. Bien qu’il avait encore du temps devant lui, il préférait anticiper pour voir un maximum de chances. Il aurait pu demander à n’importe quelle femme de l’accompagner mais il désirait que ce soit Betsy. Parce qu’il ne se voyait pas y aller avec quelqu’un d’autre. Il espérait donc qu’elle serait disponible. Pour le moment, elle n’avait pas l’air d’être certaine de son emploi du temps. Autant qu’il saute sur l’occasion. Seulement, il ne savait pas trop comment le lui demander.

« Hmm et bien… Il y a le bal des pompiers et je me disais… que tu aurais pu être ma cavalière ? Enfin, si tu n’es pas occupée et que tu n’as rien de prévu bien entendu. Mais ça me ferait plaisir que ce soit toi. »

Sans rien ajouter de plus, il prépara les omelettes puis les servit rapidement, ayant apporté un soin particulier à celle de Betsy. Il s’installa pour manger, dévorant son assiette avec appétit. Il ne manqua pas de servir la salade et le dessert, profitant de chaque plat. Cette fois, il se sentait d’attaque pour la chasse. Dès que le repas fut terminé, il débarrassa et fit rapidement la vaisselle, aidé de Betsy. Une fois terminée, il descendit à l’étage pour préparer ses armes et son équipement, veillant à ne rien oublier.

« Prête ? J’ai repéré des traces pas très loin hier. Même si ça date un peu, on pourrait commencer par les suivre. Qui sait ? Ca nous permettra peut-être d’en localiser un s’il revient dans le coin cette nuit. »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Lun 3 Nov - 14:59

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Nathan avait pas mal dormit oui mais Betsy savait qu'il en avait bien besoin. S'il dormait autant, ce n'était pas juste par ennui ou pour passer le temps, c'était parce qu'il en avait besoin, tout simplement. Il faisait un travail assez fastidieux et Betsy comprenait qu'il veuille se reposer lorsqu'il le pouvait. Elle ne lui en voulait pas de s'être endormi devant le film. Elle avait put en profiter au moins, même si Nathan n'en saurait rien. Betsy lui adressa un large sourire lorsqu'il parla de la chasse de ce soir. Betsy adorait ça, aller chasser. Mais la journée passait trop vite à son goût. Le lendemain, elle devrait aller travailler, et donc être loin de Nathan. Mais ils n'en étaient pas encore là. Dans la voiture, la jeune femme hérita de la veste chaude de Nathan. Elle s'y lova comme s'il s'agissait des bras de son partenaire.

Rien que de savoir ce qu'ils allaient manger ce soir, Betsy en avait l'eau à la bouche. Elle réclama des champignons avec son omelette. Nathan savait qu'elle aimait ça. C'était un peu le plat du dimanche. Quand Nathan cuisinait, il ne faisait pas autre chose que ça. Et ça allait parfaitement à la jeune femme. Elle avait hâte de manger du coup. Betsy adressa un sourire à Nathan. Il était vrai qu'il la connaissait par cœur depuis le temps qu'ils se fréquentaient. Ça fit chaud au cœur de Betsy de voir qu'il n'oubliait pas ce genre de détail. Ça prouvait qu'il faisait attention à elle au moins.

Une fois à la maison, Betsy s'empressa de retirer les deux manteaux et ses chaussures. Elle enfila ses chaussons et un pull puis vint aider Nathan. Le jeune homme lui posa une question alors bien étrange. Il lui demandait ce qu'elle faisait un samedi, dans trois semaines. Betsy n'en savait rien et elle s'interrogeait sur le fait qu'il lui demande ça aussi tôt. Enfin, surtout pour une date toute indiquée. La jeune femme fit une moue pensive et l'écouta attentivement. Le bal des pompiers ? Ah vraiment ? Elle n'était même pas au courant qu'il y avait un bal des pompiers bientôt. Pinçant les lèvres, elle se fit pensive un court instant, s'installant à table.

Hum... Dans trois semaines hein ? Je crois que j'ai un rencard avec un mec... Mais c'est pas sûr...

Betsy regarda le contenu de son assiette et se servit en salade. Elle commença à manger, regardant Nathan qui jetait l'affiche du bal. La demoiselle fronça les sourcils. Il n'irait pas sans elle ? Mais au fond, elle rêvait d'aller à ce bal avec lui. Mais la jeune femme n'avait pas envie d'être trop disponible non plus. Elle prenait sur elle pour ne pas lui hurler que oui, elle voulait aller à ce bal avec lui. La jeune femme resta silencieuse pendant qu'elle terminait son assiette. Ce n'est qu'arrivée au dessert qu'elle leva les yeux vers Nathan, l'observant un court instant. Il avait l'air fermé soudainement et Betsy fit une petite moue.

Je vais décliner ce rendez vous... Je préfère aller avec toi à ce bal... Ça me rappellera mon bal de promo... Sauf que cette fois, il n'y aura pas que des adolescents autour de toi...

Glissant sa main vers lui, Betsy attrapa la sienne pour la serrer avec douceur. Voilà qu'elle était déjà impatiente d'y être à cette soirée. Mangeant son dessert, Betsy conserva la main de Nathan dans la sienne un long moment avant de la lâcher pour l'aider à débarrasser et essuyer la vaisselle. Puis elle le suivit à la cave.

Il va falloir que je me dépêche de commander ma robe si je veux qu'elle arrive à temps !

Betsy se servit dans les armes, se préparant un équipement de choix. Même si elle savait qu'elle ne s'en servirait qu'en cas d'extrême urgence. Betsy retira son pull et attrapa sa veste spécialement conçue pour la chasse. Une veste légère mais qui gardait bien la chaleur quand même. Elle avait besoin de ça pour chasser. Parce que tenter de viser quand on avait la tremblotte, ce n'était pas très conseillé. La jeune femme enfila des bottes rembourrées de laine de mouton. Elle était prête. Elle observa Nathan.

Ça me va ça ! J'espère qu'on pourra observer des loups-garous ce soir ! Ça fait longtemps qu'on en a pas vu !

Betsy attrapa sa caméra et la glissa dans son sac, remontant l’escalier. Elle quitta la maison et frissonna légèrement, ne s'habituant pas aux température si basse. Elle se tapota le ventre et soupira.

Ah, j'ai tellement mangé que je crois que je vais me traîner... On y va ? Je te suis ! Notre première chasse en tant que partenaires ! Espérons qu'elle soit inoubliable !

Betsy emboîta le pas à Nathan. Elle était à la fois excitée et impressionnée de se dire qu'elle était enfin une chasseuse experte. Elle ne voulait pas décevoir Nathan et se fit alors très attentive lorsqu'ils s'enfoncèrent dans la forêt nocturne. Cette forêt était vraiment particulière et dense. C'était un vrai danger de s'y promener si on ne savait pas reconnaître les bruits. Et surtout, si on ne connaissait pas les créatures qu'elle abritait.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Lun 3 Nov - 18:33

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Nathan adorait son travail. Il regrettait seulement que parfois, ses horaires empiétaient un peu trop sur sa vie privée. Pas qu’il ait une femme et des enfants dont il devait s’occuper mais malheureusement, il voyait trop peu souvent la personne qui avait de l’importance pour lui à son goût. Par chance, Betsy était une chasseuse tout comme lui. Cela leur permettait d’avoir une activité en commun. Mais il n’était donc pas surprenant qu’il passe parfois ses journées à dormir car il était très rare qu’il dorme la nuit. Il avait même été privé de sommeil plusieurs jours parce que son boulot n’était pas toujours compatible avec sa vie de chasseur. Mais il ne remettait jamais sa chasse à plus tard. Pour lui c’était plus important encore que son autre travail. D’un côté comme de l’autre, il protégeait les gens et il prenait ça très à cœur.

Il y a autre chose qu’il prenait très à cœur, c’était le bal des pompiers. Si les bals n’étaient pas forcément sa tasse de thé, là c’était un peu différent. Déjà parce que c’était organisé par son travail mais aussi parce que toute la ville y était conviée et que c’était l’occasion pour Nathan de choisir sa partenaire. Son choix était déjà tout fait mais il ne lui manquait plus que l’autorisation de cette dernière. Ainsi, il demanda à Betsy ce qu’elle avait de prévu pour la date en question, d’abord pour savoir si elle serait occupée. Comme elle n’était pas sûre, il précisa la raison de sa demande. Mais là, ce fut encore pire. D’après elle, elle avait sans doute un rencard de prévu. Instinctivement, la main de Nathan se crispa comme s’il était en train d’étrangler le type en question. Rien que de savoir qu’un type la touchait le rendait malade. En tout cas, elle n’avait pas l’air folle de joie à l’idée d’aller au bal. Elle n’avait franchement pas l’air sûre de quoique ce soit. Ainsi, Nathan n’insista pas.

« Il a bien de la chance alors… » marmonna t-il en arrachant l’affiche pour la coller à la poubelle

Jamais il ne l’avait forcée à quoique ce soit et ce n’était certainement pas pour une histoire de bal qu’il allait commencer. S’il ne pouvait y aller avec elle, il ne voyait pas de raison d’y aller. Tant pis, il resterait à la maison en prétextant être trop fatigué pour passer au bal. Ce n’était pas sa présence qui allait réellement manquer. Un peu blasé et surtout déçu, Nathan se contenta de manger en silence. Il n’en voulait pas du tout à Betsy, il était content qu’elle fasse sa vie. Mais il ne pouvait s’empêcher d’éprouver de la jalousie pour ce fameux type avec qui elle était censée avoir un rencard.

Comme si elle avait lu dans son esprit, Betsy prit la parole, révélant que finalement, elle allait décommander pour venir au bal avec lui. Nathan leva les yeux vers elle, un peu surpris. Il ne put s’empêcher de se sentir un peu coupable. Il ne voulait pas non plus qu’elle se prive juste pour lui faire plaisir. Cependant, il ne le mentionna pas, ne désirant pas qu’elle change à nouveau d’avis. Sentant sa main sur la sienne, il baissa les yeux et la pressa doucement en retour avant de relever les yeux vers elle, souriant.

« Je m’en fiche de ce qui m’entoure ou pas. L’important c’est que tu sois là. Ca me fait plaisir que tu viennes. J’espère que tu ne le regretteras pas. »


Il ne se formalisa pas que Betsy garde sa main dans la sienne, mangeant son dessert en lui caressant machinalement la peau du pouce. Une fois la vaisselle faite, Nathan descendit directement à la cave, suivi de Betsy. Cette dernière parlait de robe. Il eut besoin de quelques secondes pour comprendre de quoi elle parlait.

« Commander ? Tu n’en as pas déjà une dans ta garde-robe ? Enfin, en trois semaines tu as encore le temps de te décider ! »

Préparant son équipement, Nathan veilla à ne rien oublier. Il troqua son haut contre un t-shirt moulant puis enfila la veste qu’il prenait toujours pour les chasses : près du corps et pourvue de multiples poches. Il installa ses couteaux de lancer en bandoulière puis cala son fusil le long de sa jambe droite. Fin prêt, il n’eut même pas besoin d’attendre Betsy, déjà prête. Puisqu’il avait repéré des traces, il pensait pouvoir s’en servir comme point de départ plutôt que de errer bêtement. Mais la réplique de Betsy le fit légèrement sourire. Ah elle, elle n’était vraiment pas là pour les tuer. N’importe qui ne l’aurait pas prise pour partenaire tant son comportement tenait du suicide. Mais Nathan savait très bien qu’elle gérait les situations au besoin. Il ne se formalisa donc pas et fouilla une armoire avant de lui tendre une paire de jumelles.

« Jumelles à vision nocturne… Fais en bon usage ! »

Au moins, si elle désirait les repérer de loin, ce serait plus simple qu’avec sa caméra. Nathan grimpa et quitta la maison en compagnie de sa nouvelle partenaire qui ne manqua pas de le lui faire remarquer. Il tendit le poing vers elle, souriant.

« Alors allons-y, part’naire ! Bougeons nous un peu pour digérer ! Les traces sont un peu plus loin. »

Il se mit à courir tranquillement vers l’endroit où il avait repéré les traces. Ce n’est qu’une fois arrivés sur place qu’il stoppa, s’accroupissant pour pister leur proie. Même si elles dataient de la veille, elles étaient assez profondes pour toujours être visible. Nathan suivit la piste, ralentissant parfois pour ne pas se tromper. Ce n’est qu’au bout d’une bonne heure qu’il entendit du bruit. Vérifiant le sens du vent, il contourna un bosquet avant de jeter un œil. Il y avait du mouvement plus loin mais avec le manque de luminosité, il ne voyait rien.

« Tu vois quelque chose ? » murmura t-il

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Mar 4 Nov - 12:25

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Betsy pouvait être une garce par moment mais Nathan ne semblait pas s'en rendre compte. Peut être que le fait qu'il la voit comme une petite sœur le rendait imperméable à son comportement de garce. Un petit coup de regard désolé et Nathan pardonnait. C'est peut être pour ça que Betsy en abusait avec lui. Dans un sens, ce n'était pas très gentil de faire semblant d'être un ange devant Nathan et de jouer les petits diables dans son dos. Mais bon, la vie n'avait aucun sens si on ne jouait pas un peu. Nathan ne semblait jamais s'être posé la question du : pourquoi il n'arrivait pas à garder une petite amie. Ou alors, peut être qu'il se le demandait mais n'en parlait pas à Betsy. Enfin, elle ne voyait pas bien pourquoi il lui en parlerait. Soit. Nathan proposa à Betsy d'aller au bal des pompiers, ce qui la rendit très heureuse. Mais uniquement à l'intérieur. En surface, elle semblait indifférente.

Nathan sembla déçu voire contrarié qu'elle lui ai refusé l'invitation au bal. Dans un sens, ça excitait énormément Betsy de le voir comme ça. Mais à côté de ça, elle se sentait coupable de lui faire de la peine. D'ailleurs, Nathan était si contrarié qu'il avait jeté l'affiche et le repas s'était déroulé dans le silence. Betsy ne devrait pas mentir comme ça, ce n'est pas bien. Mais bon, ça prouvait que Nathan avait vraiment envie d'aller à ce bal avec elle et personne d'autre. Du coup, avant le dessert, Betsy annonça à Nathan qu'elle déclinerait son faux rendez vous et qu'elle irait à ce bal avec lui. Ce que Nathan lui dit la fit légèrement rire.

Je ne regrette jamais rien...

Ils terminèrent leur repas tranquillement. Betsy avait gardé la main de Nathan dans la sienne, plus parce qu'elle en avait envie que pour éviter de lui donner la sensation de fuir ou d'être distante. Betsy avait toujours été très câline avec Nathan, et ce depuis qu'ils se connaissaient. Si au début il s'agissait de câlins fraternels, désormais ils n'en étaient plus. Ils étaient bien plus tendre et affectueux. Parfois un peut timide. Betsy ne lâcha la main de Nathan que pour débarrasser le reste de la table et l'aider pour la vaisselle. Puis, ils allèrent se préparer au sous sol. Betsy parlait de sa robe et s'arrêta net en entendant Nathan lui conseiller de porter une robe qu'elle avait déjà. Elle le fixa un long moment comme s'il venait de lui apprendre qu'il était en vérité une femme. Puis elle pinça les lèvres.

Ah non... Non, non... Je peux pas porter une robe que j'ai déjà pour occasion de ce genre... Je suis désolée... Mais là c'est juste pas possible. Je dois me trouver une robe et des chaussures, probablement des bottes et... Et puis, je dois savoir comment je vais me maquiller et me coiffer... Trois semaines, c'est pas assez!

Betsy attrapa son matériel, glissant ses couteaux de lancer autour de sa cuisse. La jeune femme avait fait une jarretière fourreau de ses propres mains pour garder ses couteaux à portée de main. Elle vérifia que son arc était en bon état et le glissa autour d'elle, son carquois autour de ses hanches. Alors qu'elle était occupée à vérifier que sa tenue était bien étanche au froid de la nuit, Nathan lui apporta quelque chose. Elle haussa les épaules et attrapa les jumelles, les trouvant particulièrement lourdes. Elle les plaça devant ses yeux et observa un peu la cave à travers les jumelles.

Ouh!!Génial !!! Elle cessa de jouer avec les jumelles et les rangea dans la poche de sa veste. Merci !

Puis Betsy grimpa l'escalier et quitta la maison, humant l'air frais. Il faisait déjà nuit noire et une légère brume s'était installée dans l'épaisse forêt. Betsy ne manqua pas de lui faire part qu'elle espérait que sa première chasse en tant que sa partenaire sera inoubliable. Nathan leva son poing vers elle et Betsy vint coller le sien contre, souriant.

Yep, yep !! Je te suis !!!

Nathan se mit à courir, rapidement suivit de Betsy. On pouvait pas dire que la jeune femme était endurante, du moins que sur les courtes distances. Heureusement, Nathan s'arrêta assez vite. La jeune femme soupira doucement, contente de ne plus devoir courir. Elle vint se pencher par dessus l'épaule de Nathan, observant les traces. Elle ne dit rien, se contentant de suivre Nathan. Ils marchèrent pendant une bonne heure, ce qui paru une éternité pour Betsy. Elle commençait à avoir froid en plus et le manque d'action la rendait grognon. Elle n'arrêtait pas de ronchonner pour elle même qu'elle en avait marre et qu'elle avait mal aux pieds. Mais alors qu'elle allait se plaindre une nouvelle fois, Nathan semblait avoir entendu quelque chose. Trop occupée à râler, Betsy n'avait rien entendu. Elle la ferma du coup et regarda autour d'elle, sortant les jumelles pour s'en servir. Alors qu'elle regardait derrière elle, la jeune femme manqua de suivre Nathan qui venait de contourner le bosquet. Ce n'est que lorsqu'elle entendit un froissement s'éloigner qu'elle pivota vers le bruit, remarquant Nathan disparaître derrière des buissons. Les jumelles toujours collées sur les yeux, Betsy s'empressa de rejoindre Nathan. Mais comme elle ne voyait pas où elle mettait les pieds avec les jumelles, elle se prit les pieds dans une racine et s'étala de tout son long dans le dos de Nathan, envoyant les jumelles valser un peu plus loin.

Aieuh... Merde... Les jumelles !

Betsy n'y voyait rien et pour retrouver les jumelles dans cette pénombre et ces feuilles mortes étalées au sol, ça n'allait pas être évident. Surtout que Betsy n'avait même pas vu que Nathan avait remarqué du mouvement. Accroupie, la jeune femme fouillait le sol pour retrouver les jumelles.

Petites, petites... Où êtes vous ?

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Mar 4 Nov - 15:12

Betsy & Nathan ❧ Les péripéties, c'est mieux à deux
Il était très rare que Nathan se fâche contre Betsy. Cela avait dû arriver si peu souvent qu’il ne s’en rappelait même plus. Et même s’il se fâchait, il n’arrivait jamais à lui en vouloir réellement. Etant quelqu’un d’extrêmement patient, il était d’ailleurs rarissime qu’il s’énerve, surtout contre elle. Il suffisait qu’elle fasse une moue de chien battu pour qu’il pardonne tout et laisse tout passer. A vrai dire, elle n’avait jamais rien fait de mal qui méritait qu’il la boude ou qu’il lui en veuille. Ou en tout cas, il l’ignorait. Bien qu’il ait remarqué qu’il ne parvenait pas à garder la moindre petite amie, il ne se demandait jamais pourquoi. Pour lui la réponse était évidente : ça venait de lui. Pour quelle autre raison ? De toute façon, il avait abandonné l’idée de se mettre en couple depuis un moment. Il n’avait pas le temps pour ça. Et il préférait avant tout s’occuper de Betsy. Tout ça n’était donc pas compatible et il ne s’en formalisait pas.

Mais du coup, il n’avait pas de petite amie à emmener au bal. Cependant, il avait mieux. A vrai dire il ne voyait pas qui il aurait pu inviter en dehors de Betsy. C’était forcément avec elle qu’il avait envie d’y aller. Mais il ne savait pas trop comment lui présenter la chose. Vu qu’elle lui avait demandé de l’accompagner pour son bal de fin d’année, il avait supposé qu’elle ne serait pas contre aller à celui là en sa compagnie. Toutefois, la jeune femme ne semblait pas emballée, déclarant même avoir un rendez-vous ce jour-là. Nathan ne put cacher sa déception mais il ne lui en voulait pas d’avoir mieux à faire. Abandonnant l’idée du bal, il se contenta de manger en silence. Pas qu’il voulait faire payer son refus à Betsy –si elle lui avait parlé, il aurait répondu- mais il n’avait pas trop le moral. Mais cela ne dura pas bien longtemps puisque la jeune femme annonça qu’elle avait changé d’avis et qu’elle l’accompagnerait. Il ne lui en fallut pas plus pour qu’il retrouve le sourire. Il espérait juste qu’elle ne serait pas déçue à présent. Elle lui assura que ce ne serait pas le cas.

« Alors j’ai déjà hâte d’y être. »

Mangeant leur dessert, ils conservèrent la main de l’autre dans la leur comme si c’était tout à fait normal. A vrai dire, il n’était pas rare qu’ils aient un contact quel qu’il soit. Nathan était du genre tactile et depuis le temps qu’il connaissait Betsy, il avait pour habitude de lui témoigner son affection de la sorte. Une scène ordinaire pour eux. Mais elle cessa lorsqu’ils terminèrent de manger. Il était temps de passer au reste du programme.

Alors qu’ils descendaient se préparer, Betsy évoquait déjà la préparation du soir du bal. Nathan s’étonnait de l’entendre dire qu’elle devait se racheter une robe. Pour lui, un vêtement était censé resservir et il ne voyait pas vraiment l’utilité de multiplier les vêtements. Non pas qu’il ait une garde-robe composée de deux vêtements, loin de là, mais un seul costume lui suffisait. Et à voir la réaction de Betsy, il avait l’impression d’avoir dit quelque chose d’affreux. L’espace d’un instant, il crut même l’avoir franchement vexée. Et vu ce qu’elle lui répondait, il eut du mal à ne pas en rire. C’était plutôt amusant de la voir mettre tant d’importance dans un simple bal. Du coup, Nathan ne voulut plus la contrarier.

« J’aurais dû t’en parler avant mais je ne le sais que depuis quelques jours à vrai dire. Enfin, tu as raison. De toute façon je dois me racheter un costume aussi, je ne rentre plus dans l’autre… Alors on sera tout beaux tout neufs pour le bal. J’espère être à ta hauteur ! »


Une fois équipé, Nathan confia une nouvelle paire de jumelles à sa coéquipière. Puisqu’elle aimait observer les lycans, autant qu’elle puisse le faire à bonne distance. Et puis ainsi, elle pourrait les voir distinctement au lieu de ne voir que des formes. Non pas que Nathan l’encourageait dans sa passion pour les lycans mais il ne voyait pas en quoi ce serait gênant pour lui. Ainsi, tout le monde y trouvait son compte. Ce soir, il espérait bien trouver un lycan et ne pas perdre sa trace cette fois.

Dehors, il vérifia que tout était là puis appuya son poing contre celui de Betsy comme pour marquer le début de leur partenariat et de leur soirée. C’était une raison supplémentaire qui faisait qu’il espérait que la soirée se passerait bien et qu’ils tombent sur un lycan. Malheureusement, malgré la piste de la veille, les loups-garous se faisaient timides. Ils avaient bien croisés quelques lapins, un hibou, un écureuil ou deux… Mais aucun animal de grosse taille. Cela intriguait d’ailleurs Nathan. Dans le coin, il voyait toujours des cerfs. Mais là, c’était désertique, comme si la faune s’était réfugiée ailleurs. Sur le qui-vive, il finit par entendre un bruit. Un bruit autre que celui de Betsy qui marmonnait entre ses dents. A force, Nathan avait l’habitude de l’entendre râler lorsqu’elle s’ennuyait. Il savait donc faire la distinction entre les deux.

Supposant qu’elle avait entendu aussi, il ne la prévint pas et bifurqua afin de se rapprocher de la source du bruit tout en étant contre le vent. Habitué que Betsy lui colle au train, il pensait donc que c’était ce qu’elle faisait et non qu’elle jouait avec les jumelles. Accroupi, il observait du mouvement plus loin lorsqu’il entendit un bruit sourd. Typiquement quelqu’un qui venait de tomber au sol de tout son long… Nathan sursauta puis se retourna, découvrant une Betsy allongée sur le sol. D’un coup, il comprenait la source du bruit… Il se tourna vers elle, voulant l’aider à se relever mais il remarqua alors qu’elle cherchait quelque chose. Elle venait de perdre les jumelles.

« Ca va ? Tiens, attends… » Il fouilla dans sa veste et lui tendit une toute petite lampe de poche « Utilise ça… »

Il continuait de chuchoter, ne craignant pas que la lumière les fasse repérer. C’était une faible lumière, imitant celle de la lune. Mais elle permettait de voir dans la pénombre, c’était déjà ça. La laissant à sa recherche, il vérifia si le bruit n’avait pas fait fuir ce qu’il avait vu. Levant le nez, il regarda vers l’endroit en question… Et ne vit plus rien. Il pesta entre ses dents lorsqu’il entendit un craquement sur le côté. Il eut tout juste le temps de voir un lycan pointer le bout de son nez. A peine celui-ci était apparu qu’il était déjà sur eux. Nathan attrapa un couteau et le lança avec adresse dans l’œil de l’animal, le faisant dévier de trajectoire. Il en percuta même violemment un arbre, le déracinant en partie. Nathan profita de sa chute pour attraper Betsy et se lever rapidement. Cette fois, il n’avait plus à lui dire quoi faire, il avait toute confiance en sa partenaire…

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Betsy Q. Wilmer
Messages : 259
Date d'inscription : 14/06/2013
Date de naissance : 10/07/1995
Age : 23 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Employée à la station essence

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé] Mer 5 Nov - 0:04

Jamais sans toi
Nathan & Betsy


Betsy était contente de pouvoir aller au bal avec Nathan. Elle se sentait repartir plus d'un an en arrière, lorsqu'elle lui avait proposé d'être son cavalier au bal de fin d'année. Et le fait qu'il l'ai accompagné avait remplit Betsy d'orgueil et de fierté. Elle s'était pavanée durant toute la soirée, au bras de son beau pompier. Elle avait rendu ses copines folles de jalousie. Et ça, ça avait eu le don de gonfler l’ego de la jeune étudiante. Alors si maintenant, elle pouvait se pavaner au bras de Nathan devant la ville entière, rien ne pourrait lui faire plus plaisir. Et la question de Nathan sur le fait qu'elle pouvait regretter était ri-di-cu-le. Betsy ne pouvait PAS regretter une telle chose. Mais bon ça, Nathan ne pouvait pas le savoir. Quoi qu'il en soit, Betsy était ravie de pouvoir accompagner Nathan et se la raconter plus qu'un peu en dansant avec lui et en restant greffée à son bras toute la soirée. Et Nathan semblait heureux d'avoir une cavalière. Tout le monde semblait y trouver son compte.

Alors qu'ils avaient terminé de manger, le duo de chasseurs alla se préparer pour la chasse justement. Et quelle chasse ! C'était la première chasse de Betsy en tant que chasseur expert. Elle n'était plus l'élève de Nathan mais bel et bien sa partenaire. Et ça, ça lui gonflait de cœur de fierté. Elle n'aurait jamais pu rêver mieux que de devenir la partenaire de chasse de Nathan. Elle n'aurait pas voulu avoir un autre partenaire que lui. Mais la conversation n'était pas à ça mais à la tenue que porterait Betsy pour le bal. La jeune femme était heureuse de partager ce genre moment avec Nathan. Elle avait un peu la sensation d'être sa petite amie. Mais que leur relation était... platonique. Voire très -trop- chaste. Enfin, c'était mieux que rien.

Betsy était prête et elle quitta la maison, en pleine forme. Quoi qu'elle se sentait un peu lourde à cause du repas. Elle avait encore trop manger. Nathan se mit à courir. Betsy le suivit, sans broncher pour commencer. Mais après un très très long moment elle commença à se mettre à ronchonner qu'elle en avait marre, qu'elle s'ennuyait, qu'elle préférait rentrer se vautrer dans le canapé en mangeant de la glace. Elle n'ajouta pas, en revanche, qu'elle aurait aimé se vautrer dans les bras de Nathan pour regarder la télé. La jeune femme finit par fermer son clapet, Nathan semblait avoir entendu du bruit. Et si elle continuait de râler, elle ne l'entendrait pas. Collant ses jumelles sur son nez, Betsy se concentra alors et scruta la forêt pour trouver quelque chose. Mais comme Betsy est une personne maladroite, en voulant rattraper Nathan qui s'était éloigné d'elle, elle réussi à se vautrer lamentablement derrière lui. Elle en avait lâcher ses jumelles et s'empressa de les chercher. Parce que c'était Nathan qui lui avait confié. Elle aurait vendu son âme pour les retrouver. Mais Nathan eut une meilleur idée. Une petite lampe torche.

Ça va oui... Merci... Pour la lampe...

Voilà qu'il venait de l'éclairer. Et il avait préservé son âme. Que ferait elle sans son Nathan si intelligent ? La jeune femme l'aurait volontiers embrassé si elle n'avait pas du s'éloigner pour chercher les jumelles.

Mais on voit rien dans toutes ses feuilles là !

Betsy était tellement occupée à chercher les jumelles qu'elle n'entendit pas le lycan attaquer Nathan. Ce n'est que lorsqu'elle entendit du bruit dans son dos qu'elle se redressa et se tourna pour voir ce qu'il se passait. Elle grimaça de dégoût en voyant le couteau planté dans l'oeil de l'animal, ayant de la peine pour lui. Mais la jeune femme se fit alors soudainement emporté. Elle remarqua alors au sol, quelque chose qui brillait. Au moment où Nathan s'empara d'elle pour la garder près de lui, Betsy ramassa les jumelles.

Je les ai !!!

La jeune femme les mit autour de son cou et attrapa rapidement son arc, encochant une flèche pour la tirer dans une patte arrière du lycan, n'aimant pas le blesser. Elle n'avait jamais aimé les blesser.

Nathan !! Pas dans les yeux !!!

Mais la jeune femme n'eut pas le temps de le gronder plus que ça. Furieux qu'elle s'en soit prit à lui, l'animal fondit sur elle pour l'attraper par la jambe. Betsy n'eut pas le temps de lui échapper. Elle poussa un cri de douleur en sentant les griffes s'enfoncer dans sa cuisse. Le lycan dut probablement se couper avec l'un de ses couteaux en argent qui trônaient autour de sa cuisse car il retira sa patte vivement en poussant un hurlement de douleur, couvrant celui de Betsy. La jeune femme se laissa tomber au sol, tenant sa cuisse en gémissant de douleur. Ça faisait atrocement mal. La demoiselle grimaça légèrement et attrapa son arc, peinant à encocher une flèche alors que le lycan se tournait vers Nathan.

© Mzlle Alice.




« You're my life »
Never betrays me. Never hurts me. never leave me. My tears, my laughter, my joys, my sorrows ... are for you. ♥️ ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée ordinaire? Non... Pas tant que ça! [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une journée ordinaire ... [Tristan Gabriel Troy]
» Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)
» Mary Tudor " Ma mère est morte déchue, de mon côté : je disparaitrai en tant que reine. " [Terminé]
» [Flashback] J'aimerai tant un bon feu ! [Terminé]
» Nouvelle journée mais en tant qu'apprentie ! [pv : Nuage d'Espoir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon Falls :: Habitations :: Chez Nathan L. Blake-
Sauter vers: