AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum
Bienvenue à tous les nouveaux inscrits!

Partagez | 
 

 Renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 191
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Relations:

MessageSujet: Renouveau  Lun 12 Oct - 13:54

Emily & Samuel ❧ Perte et nouveautés
Le soleil était à peine levé que Samuel était déjà debout. Même s’il avait pu dormir cette nuit, Morphée n’avait visiblement pas envie de le retenir trop longtemps. A vrai dire, lorsque Samuel était tourmenté, il dormait peu. Et là, il y avait un peu trop de choses qui n’allaient pas dans sa vie pour qu’il se permette de fainéanter au lit. Bien qu’il adorait rester collé à sa louve pour profiter de sa chaleur, il avait surtout envie de se dégourdir les jambes. Pourquoi ne pas emmener Amarok en forêt pour une balade matinale ? Il aurait bien emmené Jasper aussi mais le vieux chien n’était plus tout aussi vif qu’avant et bouger devenait pour lui une torture. Alors, Samuel avait monté une sorte de petite charrette juste pour lui et il le trainait parfois en forêt pour lui faire faire une balade. Au moins comme ça, il pouvait continuer à aller un peu en forêt plutôt que de rester à la ferme constamment.

Descendant à la cuisine après s’être habillé, l’adjoint du shérif entreprit de préparer le petit déjeuner. Il ne fit pas couler le café tout de suite puisqu’il ignorait quand Emily se réveillerait mais il prépara tout le reste. Il lui fit même une salade de fruits frais pour le petit déjeuner. Tout ce qu’il désirait était que sa louve se sente le mieux possible. Il la voulait heureuse et en pleine forme. Même s’il avait fait des erreurs, il ne comptait pas rester sur un échec. Ce n’est qu’une fois que tout fut prêt qu’il jeta un œil à l’heure. C’était encore calme là-haut, signe qu’Emily dormait toujours ou bien qu’elle n’avait pas envie de se lever. Sans doute avait-il le temps pour aller faire une promenade avec les chiens donc.

Il s’approcha de l’endroit où dormait Jasper. Comme d’habitude, Amarok l’avait rejoint pour dormir contre lui. Cela n’avait rien d’anormal de voir les deux chiens collés même si Jasper aimait avoir son confort. Amarok était son fils après tout et ce dernier appréciait de coller son paternel. Parfois un peu trop. Il avait posé la tête sur la sienne et tremblait légèrement, comme s’il avait froid. Samuel s’approcha doucement, s’accroupissant près des chiens.

« Allons Amarok… Laisse ton vieux père tranquille, tu vas finir par l’étouffer… »

Il tendit la main pour lui caresser la tête et surtout le faire bouger de là mais Amarok se mit à couiner à répétition comme s’il était l’être le plus malheureux du monde. Samuel qui ne l’avait même pas encore touché fronça les sourcils. Qu’est-ce qu’il lui prenait ? L’animal se collait à Jasper mais celui-ci n’avait aucune réaction. Certes le chien avait le sommeil plus lourd avec l’âge mais pas à ce point là. Samuel vint glisser sa main sur lui, constatant rapidement que le vieux chien ne dégageait pas sa chaleur habituelle. En tendant l’oreille, il réalisa qu’il n’entendait qu’un battement de cœur et pas deux. Voilà qui expliquait le comportement d’Amarok.

« Mon dieu… »

Samuel pinça les lèvres puis ferma les yeux, peiné. Il connaissait ce chien depuis qu’il était né et le voir parti lui fit réellement mal au cœur. Mais qu’en serait-il pour Emily ? C’était son chien à elle, son fidèle compagnon. Le perdre soudainement allait lui fendre le cœur et elle n’avait pas besoin de ça. Samuel soupira et caressa l’animal mort puis Amarok qui semblait malheureux comme une pierre.

« Je suis désolé Amarok… »

Même s’il se doutait bien que son chien ne comprendrait pas forcément ses mots, il savait qu’il ressentirait sa peine. Il avait toujours parlé à son chien comme s’il le comprenait parfaitement et il savait qu’Emily entretenait ce même genre de relation avec Jasper. Elle allait tomber de haut et le lycan s’agaça tout seul d’être aussi impuissant. Mais personne ne pouvait rien face à la mort. Il se demandait comment il allait apprendre ça à Emily. Cette dernière descendait justement les escaliers. Il l’entendait. De là où elle était, elle ne pouvait rien voir. Il se leva alors et vint à sa rencontre, la prenant dans ses bras. Il la serra contre lui, silencieux. Comme il aurait voulu pouvoir ramener le chien à la vie. Mais le destin en avait décidé autrement.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 242
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Mar 13 Oct - 12:36


La perte douloureuse
Quelle soirée. Mais quelle soirée. Ça avait tellement épuisé Emily qu'elle n'avait même pas sentit Samuel se lever. La jeune louve ne se serait pas levée tout de suite de toute manière, même si elle le devait pour s'occuper de la ferme. Elle commençait à vraiment s'épuiser avec tous les problème qu'ils brassaient et son travail ici. Elle ne pouvait pas demander à Tommy de l'aider, préférant qu'il s'occupe de ses études. Et elle ne pouvait pas demander à Samuel de quitter son travail pour rester ici avec elle, à temps plein. Déjà parce qu'elle n'avait aucune envie de le priver d'un travail qu'il aimait mais aussi parce qu'il n'était pas devenu adjoint du shérif pour finir fermier. Ça, c'était le problème d'Emily. Même si la ferme était petite, Mary et Logan avaient travaillé à deux. C'était bien plus simple pour eux. Emily assurait toute la charge toute seule. Elle savait que Samuel pouvait l'aider mais elle n'osait pas lui demander. Pas qu'elle ait peur qu'il refuse, bien au contraire. La jeune femme savait parfaitement que son loup lui donnerait un coup de pouce si elle le lui demandait. Simplement, elle n'en avait pas l'envie. Elle préférait tenter de tout gérer toute seule.

Finalement, la louve ouvrit les yeux mollement, se sentant un peu que la veille. Enfin, moins fatiguée. Elle se leva mollement de son lit, frottant doucement son visage en espérant chasser la fatigue qu'il restait. Manger lui ferait de bien. À elle et au bébé. Le cœur du petit être qui battait dans son ventre semblait s'être calmé. Lui aussi il devait subir les crises de colère et d'angoisse de sa mère. Emily devait surtout penser à son bébé avant de penser à elle. Enfilant une veste qui appartenait à Samuel -et donc trois fois trop grande pour Emily-, la louve quitta la chambre, descendant mollement l'escalier. Elle rejeta ses cheveux en arrière et manqua de pousser un cri de frayeur quand Samuel apparut subitement dans son champs de vision. La louve esquissa un léger sourire, contente de le voir.

Hey mon loup ! Tu as b-...

Emily n'eut pas le temps de terminer sa phrase que Samuel venait de la prendre contre lui. Ce n'était pas un câlin de bonjour ça. Elle connaissait son loup par cœur et elle pouvait se vanter de savoir quoi était quoi. La jeune femme fronça doucement les sourcils, se laissant faire. Elle l'entoura de ses bras, un peu incertaine de ce qui pouvait tracasser son loup. Était-ce encore cette soirée ? Avait-il eut des nouvelles de Nathan et Betsy et ça s'était pas vraiment bien passé ? Ou alors pensait-il encore que sa louve lui en voulait ? Emily caressa doucement le dos de son fiancé, le réconfortant sans trop savoir pourquoi.

Hey... Sam... Ça va ? Tu sais, je ne t'en veux pas pour hier soir. Je te comprend mon amour...

Si seulement Emily savait ce qui rongeait Samuel, elle n'agirait pas de la sorte. Doucement, la louve repoussa son amoureux, lui lança un léger sourire mal assuré. Puis elle alla directement dans la cuisine, attrapant les gamelles des chiens pour les remplir. D'ailleurs, elle s'étonna qu'Amarok ne soit pas dans ses pattes comme d'habitude. Oh, pour une fois elle avait la paix et ne risquait pas de finir par terre. Attrapant les deux gamelles, Emily se tourna vers Samuel.

Tu penseras à la nouvelle porte en revenant du travail ? Tu peux mettre le café en route s'il te plait ?



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 191
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Mar 13 Oct - 14:04

Emily & Samuel ❧ Perte et nouveautés
Comment annoncer à Emily que son fidèle compagnon était mort ? Samuel ne trouvait aucune bonne façon de le faire. Il la voyait déjà fondre en larmes et être inconsolable. Elle n’avait vraiment pas besoin de ça. Le lycan aurait tout donné pour pouvoir revenir en arrière et donner un peu plus de temps au chien. Au moins pour qu’Emily puisse lui dire au revoir et qu’il entende ses paroles. Là il était mort dans son coin, tout seul. Ou presque vu qu’Amarok était contre lui. Ce chien avait bien vécu, il avait eu une belle vie. Il n’était clairement pas à plaindre. Mais ce n’était pas pour autant que sa mort était facile à digérer. Samuel se sentait mal d’être aussi impuissant. Tout alpha qu’il était, il ne pouvait rien faire face à la mort.

Emily descendait. Il ne pouvait plus reculer ou retarder l’inévitable. Enfin, il aurait pu la faire attendre, la détourner et lui occuper l’esprit un court instant. Mais à quoi bon ? Il savait et il fallait qu’elle sache aussi. Plus vite elle saurait, plus vite elle pourrait sécher ses larmes. L’adjoint du shérif vint à la rencontre de sa louve pour l’étreindre, comme pour la protéger de toute forme de peine. Mais il savait qu’il ne pourrait rien faire. Son geste était si soudain et si particulier qu’Emily sentit bien que quelque chose ne tournait pas rond. Mais elle pensa aussitôt à hier soir. Quoi de plus normal ? Effectivement, Samuel s’en voulait. Mais en l’occurrence il ne s’agissait pas de ça. Et là, les mots lui manquaient.

« Merci de ne pas m’en vouloir… »

C’était tout ce qu’il avait réussi à dire sur le moment. Balancer la bombe était plus difficile qu’il ne l’aurait cru. Emily s’éloigna pour se rendre à la cuisine et Samuel se sentit bête de la laisser filer. Et en la voyant remplir les gamelles, il sentit son cœur se fendre en deux. Jasper ne se lèverait pas pour manger. Plus jamais. Mais même Amarok qui était un ventre sur pattes ne daigna pas bouger de là où il se trouvait. Emily agissait comme d’habitude, demandant même à Samuel de régler le problème de la porte. Là c’était bien le dernier de ses soucis.

« Oui, je comptais m’en occuper au plus vite justement… »

Il s’avança pour mettre le café en route puis se tourna vers Emily pour attraper les gamelles et les poser sur le plan de travail avant de prendre les mains de sa louve dans les siennes. Les lèvres pincées, il chercha les mots mais il savait déjà que rien ne serait facile à entendre pour elle.

« Chérie… J’ai une mauvaise nouvelle. Jasper… nous a quitté… »

Au fur et à mesure qu’il prononçait les mots, il s’imaginait déjà le visage d’Emily changer d’expression. Il ne voulait pas lui apporter de nouveaux malheurs. Il aurait vraiment fait n’importe quoi pour zapper cette étape obligatoire. Malheureusement, il fallait bien passer par là un jour. Il savait qu’il aurait à affronter la même chose le jour où Amarok partirait à son tour. Les pertes n’étaient jamais simples à encaisser. Et celle d’un animal n’était pas plus facile à supporter que celle d’un être cher. Emily avait déjà trop perdu…

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 242
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Mar 13 Oct - 21:07


La perte douloureuse
Bien sûr qu'Emily ne pouvait pas en vouloir à son loup. Après tout, il avait le droit d'être fâché après son père. De toute manière, bouder Samuel n'arrangerait pas les choses et ne lui remonterait pas le moral, Emily devait être là pour lui, mettre ses propres soucis de côté et s'occuper de son loup. Et là, elle pensait réellement qu'il s'agissait de ça. Samuel le lui confirmait en la remerciant de ne pas lui en vouloir. La jeune louve était alors satisfaite d'elle. Elle voulait que Samuel sache qu'elle ne lui en voulait pas. Qu'il n'y ait plus de non-dits entre eux. La jeune femme prépara alors les gamelles des chiens. Alors, en se retournant, la demoiselle demanda à son loup de ne pas oublier la porte et d'allumer le café. Puis, alors qu'elle allait quitter la cuisine pour amener les gamelles, Samuel l'en empêcha, lui prenant le repas des chiens des mains pour les poser sur le plan de travail. Emily l'observa faire en fronçant les sourcils, ne comprenant pas pourquoi il faisait ça. C'est alors qu'il lui prit les mains entre les siennes. Samuel semblait tourmenté. Mais par quoi ? Cette histoire entre eux n'était donc pas réglée ? Samuel voulait peut être lui parler de Nathan et Betsy, lui demander des conseils pour leur parler. Mais non.

Samuel peinait à lui parler. Il avait une mauvaise nouvelle à lui annoncer. Elle haussa les sourcils, s'imaginant les pires scénarios. Tommy avait eut un grave accident ? Ses parents ? Nathan s'était fait tué par des chasseurs ? Betsy s'en était suicidée de chagrin ? Emily pinça les lèves et haussa les sourcils quand Samuel lui annonça que Jasper les avait quitté. La phrase ne fut pas prise dans le bon sens. Emily était à des années lumières de la réalité. Là, elle s'imaginait Jasper avoir quitté la ferme. Qu'ils l'avaient tout simplement perdu parce que le chien avait fugué. Jasper n'avait jamais fugué plus jeune, alors maintenant qu'il était alité. C'était tout juste si Emily ne devait pas lui faire faire ses besoins. La louve se mit à rire légèrement, poussant Samuel en reprenant les gamelles.

Pfeuh... Samuel, t'es con ? Jasper est même pas capable d'aller pisser sans que je le porte ! Alors quitter la maison... Arrête de faire des blagues comme ça, ça ne te ressemble pas...

Secouant son visage, Emily le poussa pour quitter la cuisine, se dirigeant vers les chiens. Elle observa Amarok et posa la gamelle à l'endroit habituel avant de se diriger vers Jasper. Elle poussa un peu Amarok, se fichant qu'il grogne ou gémisse. Puis elle posa la gamelle près du chien, venant le caresser tendrement. Mais le chien n'eut aucune réaction. En temps normal, il redressait la tête, remuait mollement la queue. Faisant une légère moue contrariée, Emily le secoua doucement.

Hey... Bébé ! Debout, c'est l'heure du repas...

Mais Jasper n'eut aucune réaction. Emily glissa doucement sa main sur la fourrure de l'animal, constatant qu'il était plus raide que d'habitude et moins chaud. La louve le secoua un peu plus en poussant un gémissement. Elle n'entendait plus son cœur non plus, si bien qu'elle se pencha pour coller sa tête contre le corps du chien. Mais rien. C'était le silence le plus cruel qu'Emily avait put entendre de toute sa vie. La jeune femme se redressa et se mit à pleurer aussitôt, sans se retenir. Elle attrapa le corps sans vie du chien et fourra son visage dans sa fourrure pour y noyer ses larmes. Emily le berçait d'avant en arrière. Ce chien avait partagé les plus beaux et les plus terribles moments de sa vie. Elle l'avait connu des la naissance et, entre eux, un vrai lien s'était créé. Il l'avait fait beaucoup rire. Il l'avait rendu inquiète. Il avait séché ses larmes. Mais surtout, il lui avait donné et rendu tout l'amour qu'elle lui donnait. Il avait été le seul à être présent pour elle quand Samuel avait disparu. Il l'avait accompagné la nuit quand elle pleuré, il s'était couché sur elle pour la réconforter. Emily ne voulait pas que Jasper parte. Il avait pas le droit de la quitter. Même si elle savait qu'il n'en avait plus pour longtemps, même si elle se pensait prête, Emily ne pouvait pas s'empêcher de pleurer à chaudes larmes contre son chien qui n'était désormais plus qu'un cadavre.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 191
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Mer 14 Oct - 11:48

Emily & Samuel ❧ Perte et nouveautés
Samuel marchait sur des œufs. Il voulait annoncer la nouvelle à Emily et en même temps il ne le voulait pas. Si bien qu’il ne sut la contredire lorsqu’elle supposa qu’il s’en voulait encore pour hier. Il se trouvait pitoyable de ne pas trouver le courage de lui jeter la nouvelle au visage mais il ne pouvait juste pas. Pas comme ça. Il ne voulait pas faire de peine à sa louve mais il n’avait pas le choix. Ce n’était pas sa faute après tout. Et elle allait finir par le découvrir tôt ou tard. Peut-être devait-il la laisser voir par elle-même ? Mais il trouvait ça cruel. Il voulait la préparer mais ne trouvait pas les mots. Finalement il la stoppa. Il devait lui dire. Alors il se lança, n’y allant pas par quatre chemins.

Mais la réaction de la jeune femme fut inattendue. Elle se mit à rire. Samuel fronça les sourcils. C’était ça le déni ? Non, elle ne comprenait juste pas ce qu’il avait voulu dire. Peut-être aurait-il dû dire « ton chien est mort » mais il trouvait ces mots trop durs. Sauf que voilà, maintenant elle avait mal compris et il se voyait mal corriger le tir. Elle se méprenait mais elle ne semblait pas non plus vouloir l’écouter. Comme elle le disait si bien, son chien était trop vieux pour se déplacer tout seul. Pourquoi Samuel aurait-il donc voulu faire une telle blague ? Pas drôle qui plus est. Ce n’était pas son genre. Il pinça les lèvres et n’ajouta rien. Elle allait devoir se débrouiller et découvrir la vérité seule. C’était sans doute mieux ainsi…

Il la suivit des yeux, l’observant faire son train-train habituel. Sauf qu’aujourd’hui, il savait que tout ne se passerait pas comme prévu. Déjà Amarok ne venait pas se ruer sur sa gamelle après lui avoir fait des ronds de jambes pendant qu’elle les préparait. Et puis Amarok se mettait à couiner, à pleurer. Mais cela ne semblait pas alarmer Emily. Samuel s’approcha un peu mais conserva une distance respectueuse pour le moment. Il retenait son souffle. Sa louve allait comprendre ce qu’il avait voulu dire.

Les lèvres pincées en la voyant le secouer et l’appeler, il sentit son cœur se fendre un peu plus. Il n’allait pas lui répondre, Samuel ne le savait que trop bien. Emily semblait ne pas vouloir accepter le fait que son chien ne bougeait plus. Elle vérifiait de différentes façons mais non, rien n’y faisait. Il était bel et bien mort. Et enfin, Emily comprit. Samuel serra les poings en la voyant se mettre à pleurer de la sorte. Il détestait la voir mal mais là il comprenait parfaitement sa peine. Et la voir ainsi tenir son chien mort entre ses bras le rendait malade. C’était un spectacle bien triste à voir. Même un insensible aurait versé une larme. Emily savait que son chien allait mourir. Il était vieux et fatigué. Mais entre le savoir et le vivre, il y avait une sacrée différence. On était jamais vraiment préparé à ça.

Amarok chouinait de concert avec Emily, venant fourrer son museau contre elle. Samuel bougea enfin de sa place et vint s’agenouiller à côté d’elle. Il les entoura de ses bras, elle et Jasper, et les serra contre lui, les berçant à son tour. Des larmes silencieuses roulaient sur ses joues. C’était impossible pour lui de ne pas pleurer. Il ressentait tellement la peine de sa louve qu’il en était aussi malheureux voire plus. Comment pourrait-il seulement la consoler ? Rien ne pourrait la soulager sur le moment, il le savait. C’était un passage obligatoire.

« Je suis désolée ma louve… »

Qu’aurait-il pu dire d’autre après tout ? Il la conserva contre lui un long moment, la laissant pleurer autant qu’elle le voulait. Il n’aurait su dire combien de temps ils avaient passé comme ça. Mais il fallait qu’ils bougent. Qu’ils acceptent. Qu’ils aillent de l’avant malgré le drame. Samuel avait déjà perdu trop de monde, il détestait la mort. Et c’était pareil pour Emily. A croire que cette ferme portait la poisse. Il soupira légèrement et lui caressa les cheveux, l’embrassant sur le crâne.

« C’était un bon chien… le meilleur des chiens. Il a eu une vie heureuse grâce à toi… il est mort paisiblement… »

Il savait qu’Emily savait déjà tout ça mais il peinait à trouver une façon de la réconforter. Au fond, il savait qu’il n’y pourrait rien. A part être là et lui montrer son soutien, il ne pourrait pas effacer sa peine d’un claquement de doigts.

« On va lui faire un bel enterrement, plus tard… Pour qu’il reste ici avec nous pour toujours. »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 242
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Lun 26 Oct - 11:44


La perte douloureuse
Douce. Elle avait toujours était douce. Sa fourrure. Emily ne comptait plus le nombre de fois où elle avait blottit ses pieds contre la fourrure de Jasper, remuant ses doigts de pieds en appréciant la douceur du poil de l'animal. Jasper n'avait jamais moufté quand elle faisait ça. C'était même lui qui, parfois, venait réclamer ce genre d'attention. Emily le faisait très souvent lorsqu'elle regardait la télé. Elle ne pouvait pas ne pas tripoter son chien quand il était près d'elle. Emily avait toujours fourré ses mains dans les poils de Jasper et le moment du brossage était le préféré des deux. Sa main caressait tendrement le dos de l'animal sans vie qui reposait entre ses bras. Emily ne pouvait pas croire que c'était la dernière fois qu'elle le faisait. Elle entendait Amarok couiner à côté d'elle mais Emily ne s'en préoccupa pas. Pas qu'elle ne le voulait pas. Simplement, Amarok n'était plus sa principale préoccupation pour le moment.

Soudain, Samuel vint s'ajouter à l'équation. Emily sursauta légèrement en le sentant mais le fait d'avoir son loup avec elle la réconfortait. Elle se pressa contre lui, sans lâcher le corps de Jasper. Elle appréciait particulièrement d'être contre Samuel. Elle n'aurait sans doute pas put affronter ça toute seule. Emily se rendait compte qu'elle n'avait pas compris ce que Samuel essayait de lui dire quand il disait que Jasper les avait quitté. Il l'avait trouvé le premier. Emily tourna son visage pour le blottir contre le torse de Samuel, lâchant peu à peu Jasper. Le serrer contre elle ne servirait à rien. Ça ne le ferait pas revenir de toute manière. Les gestes attentionnés de son loup la réconfortaient. Elle n'allait pas mieux mais elle n'était pas seule pour gérer cette situation et elle s'en rendait compte.

Le jeune homme savait trouver les mots pour rassurer Emily. Il l'avait toujours su. Même si c'était inconscient, sa présence et le fait qu'il affronte les problèmes avec elle, l'aidait énormément. Emily releva son visage noyé de larmes vers lui. Il avait raison. Jasper était vieux et il était parti sans souffrance. Sa vie avait été magnifique. Emily avait fait de son mieux et elle était certaine que Jasper lui était reconnaissant. Pourtant, Emily avait besoin de savoir qu'elle avait fait les choses correctement avec son chien. Emily noyait son regard dans celui de Samuel, remplit de tristesse. Mais surtout, Emily semblait en détresse, comme si elle ne pouvait pas surmonter quoi que ce soit sans lui.

Tu crois... ?

Emily se tassa un peu plus, se collant contre Samuel. Elle ne voulait plus quitter ses bras. Elle remonta légèrement le corps de Jasper contre elle pour lui embrasser tendrement le haut du crâne. Puis enfin, elle se détacha de Samuel pour aller reposer délicatement le chien sur sa couverture, l'enveloppant dedans. Samuel parlait de l'enterrement. Emily savait déjà où elle voulait le mettre. À côté de ses parents, près de la grange. La jeune femme pleurait encore mais beaucoup moins. Elle caressa une dernière fois le corps de Jasper avant de se lever, reniflant légèrement.

Il faut l'enterrer rapidement... Je ne sais pas dans quoi je vais pouvoir le mettre...

La jeune louve resta plantée sur place avant de commencer à remuer. Elle ne savait pas par où commencer. Elle ramassa la gamelle de Jasper et pinça les lèvres, se disant qu'il n'aurait même pas profité de son dernier repas. Emily se rendit compte qu'avec les évènements de la veille, elle ne lui avait même pas dit bonne nuit. Elle n'avait pas câliné son chien avant d'aller se coucher. Elle l'avait négligé. Elle se sentait soudainement particulièrement coupable et se remit à pleurer doucement.

Je n'ai pas pu lui dire au revoir...



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 191
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Dim 1 Nov - 14:16

Emily & Samuel ❧ Perte et nouveautés
Samuel se sentait foutrement impuissant devant le spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Voir sa louve tenir son chien mort contre elle était à fendre le cœur. Amarok n’aidait pas non plus avec ses couinements plaintifs de chien battu. C’était d’ailleurs la première fois qu’il voyait son chien comme ça. Mais il le comprenait. Il savait ce que cela faisait de perdre ses parents. Et même s’il n’avait aucune solution miracle à apporter, il vint contre Emily pour la réconforter. Il ne pouvait pas faire revenir Jasper à la vie mais il pouvait être là pour sa louve. Et plus que jamais il sentait qu’elle avait besoin de lui. Alors il les serra contre son cœur. Il voulait transmettre à sa louve tout l’amour qu’il avait pour elle ainsi que toute sa force. Lui aussi était malheureux de cette disparition mais pas autant qu’elle, c’était certain.

Il essaya de la réconforter de son mieux, de la rassurer, même s’il savait que rien ne pourrait l’apaiser. Seul le temps pourrait la soulager véritablement. Mais une chose était certaine, Jasper avait eu une vie heureuse et il ne manqua pas de le lui rappeler. C’était important. Malheureusement les animaux vivaient moins longtemps que les humains. La nature était cruelle. Mais Samuel voulait se concentrer sur le positif. Mais en voyant le visage humide de sa louve, il sentit son cœur se serrer un peu plus. Dieu qu’il détestait la voir malheureuse.

Il hocha doucement la tête pour confirmer ses doutes. Vraiment, elle avait besoin d’être rassurée, à défaut de pouvoir être consolée. Il glissa sa main sur sa joue pour la lui essuyer en douceur, plongeant son regard dans le sien.

« C’est une certitude… Ce chien était heureux. Il avait beaucoup de chance de t’avoir pour maitresse. La mort n’épargne personne… Mais sa vie était joyeuse et belle. Tout ça grâce à toi… Tu as été une excellente maitresse… et lui le meilleur des chiens… »

Il ne disait pas ça pour dénigrer son propre chien. Seulement aux yeux d’Emily, il n’y avait que Jasper. Et c’était bien normal. Tout comme pour lui, son chien passait avant tous les autres. Le loup serra sa louve contre lui puis ne la retint pas lorsqu’elle se détacha de lui pour remettre Jasper dans son panier. Aussitôt, Amarok vint s’allonger contre lui en couinant. Samuel glissa une main dans sa fourrure pour essayer de le réconforter mais il savait bien que ce ne serait pas simple non plus. Le mieux était encore de ne pas rester les bras croisés à broyer du noir. Enterrer Jasper était donc une étape à envisager rapidement.

« Le plus tôt possible, pour qu’il repose en paix et reste sur ce terrain. Hmm… Que dirais tu de cette caisse en bois qu’il adorait quand il était petit ? Tu sais, la grande dans la grange ? Il y dormait tout le temps, fourré dans le foin. Je pourrais la retaper un peu, la décorer et on pourrait s’en servir. Qu’est ce que tu en penses ? »

Il voulait lui occuper l’esprit mais surtout qu’elle prenne part à tout ça. Elle en avait besoin. Mais la jeune femme semblait bloquée dans une tristesse sans fin. La grossesse ne devait pas aider. Samuel se leva et vint l’entourer de ses bras tendrement, caressant son dos.

« C’est difficile de pouvoir le faire… Il est mort de sa belle mort et non pas d’une maladie ou d’un empoisonnement alors difficile de savoir quand il allait mourir… Mais il savait, ma louve. Il savait. Tu ne lui as jamais fait défaut. S’il avait pu, il serait venu te dire au revoir lui-même… Tu pourras lui dire au revoir à l’enterrement… Il l’entendra, sois en sûre. »


Samuel se voulait confiant. Parce qu’il fallait qu’il le soit pour deux actuellement. Soutenir Emily était sa priorité et il était hors de question qu’il pleure sur son propre sort pour le moment. L’histoire avec Nathan attendrait. Il se détacha doucement d’Emily et lui prit sa main libre avant de l’embrasser doucement.

« On va s’occuper de tout ça rapidement. Mais mangeons un peu avant tout. D’accord ? Je vais terminer de préparer le repas. Tu m’aides ? »

Il n’avait pas besoin d’aide mais il voulait l’occuper.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 242
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Dim 8 Nov - 13:00


La perte douloureuse
Oui, Jasper avait été le meilleur chien qu'Emily avait pu avoir. Même s'il avait été le seul, elle n'en aurait pas voulu un autre. Il avait toujours été très présent pour elle. Elle se souvenait encore de la fête qu'il lui faisait lorsqu'elle rentrait de l'école. Ou encore quand il l'accompagnait au bout de la rue le matin, attendant qu'elle disparaisse de son champs de vision pour retourner dans la maison. Lenore avait toujours trouvé que ce chien était extrêmement sage et bien élevé. Emily avait fait son possible pour que Jasper soit le moins remuant possible. Mais ce n'était pas dans son caractère de toute manière. Il n'avait jamais réclamé à table. Il avait toujours su trouvé sa place, assis à côté d'Emily ou derrière sa chaise. Jamais bien loin.

Emily se souvenait encore de la jalousie que le chien avait pu éprouver lorsqu'elle s'était mise en couple avec Samuel. Même s'il connaissait Samuel depuis qu'il était petit, voir le rapprochement entre les deux ados l'avait poussé à bouder durant deux jours. Au final, Jasper était rapidement revenue vers eux. Emily savait qu'il n'y avait pas le moindre problème entre Samuel et Jasper. Les deux s'adoraient. C'était aussi la raison qui avait poussé Emily a demandé un chiot de Jasper à sa sœur. Elle voulait que Samuel connaisse aussi cette complicité avec un chien. Bien sur, elle avait demandé l'autorisation aux parents de Samuel avant, qu'elle ne leur impose pas. Et maintenant, Emily n'avait plus son meilleur ami avec elle. Il était parti. Trop tôt selon elle. Même si elle savait que ça arriverait. Le tableau avec Amarok était à fendre le cœur. Le chien venait de perdre son père et son ami. Après tout, il avait grandit avec lui à ses côtés. Il n'y avait pas eut une journée où les deux chiens n'avaient pas passé du temps ensembles. Et maintenant tout ça était finit.

Samuel faisait de son mieux pour réconforter la louve, bien que ça ne fonctionnait pas énormément. Ce n'était pas contre lui. Simplement, Emily avait du mal à voir le bon côté des choses pour le moment. Samuel proposa alors d'enterrer Jasper dans une caisse en bois dans laquelle il avait passé le plus clair de son temps. Emily hoqueta légèrement, manquant d'éclater en sanglots mais se retint, hochant simplement son visage.

C'est une bonne idée oui. Je crois que... je pourrais mettre sa couverture fétiche dedans. C'est une bonne idée... On va faire ça...

Mais ce qui crevait le cœur d'Emily c'était surtout qu'elle avait la sensation d'avoir manqué quelque chose. Elle ne lui avait pas dit au-revoir et se sentait coupable. Elle aurait du le sentir et elle le savait. Elle voulait absolument se sentir coupable alors qu'elle n'avait rien pu faire contre ça. Jasper était vieux. Dix-huit ans c'était très vieux pour un chien de sa race. Et encore, il parvenait à marcher un peu dans ses derniers jours. Avec un peu d'aide certes mais tout de même. Samuel fit de son mieux pour rassurer la louve. Ça ne fonctionnait pas réellement parce que Emily était encore malheureuse mais elle savait qu'il avait raison. Si Jasper avait pu, il serait venu lui dire au-revoir. Emily savait même qu'il serait venu mourir contre elle. Essuyant son nez en reniflant, du revers de la main, Emily hocha mollement son visage.

Tu as raison mon amour...

La demoiselle rendit son baiser à Samuel. Elle se sentait un peu mieux. Parce qu'il était là avec elle, il la réconfortait et il tentait de rendre tout ça moins difficile. Emily renifla légèrement et secoua son visage, posant la gamelle pleine de Jasper sur la table du salon. Elle n'avait pas faim.

Je vais aller me doucher. Je n'ai pas faim... On pourra l'enterrer après, d'accord ?

Emily embrassa doucement Samuel et se détourna de lui, remontant à l'étage. Elle avait besoin d'être un peu seule. Elle s'enferma dans la pièce et fit couler la douche sans pour autant aller se mettre dessous. Elle caressa doucement son ventre avant de retirer la veste de Samuel puis sa nuisette. Elle brossa mollement ses cheveux puis alla se glisser sous l'eau, s'installant au fond de la baignoire. Et les pleurs revinrent. Au fond, elle avait besoin d'évacuer.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 191
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Dim 8 Nov - 16:28

Emily & Samuel ❧ Perte et nouveautés
Lourde. Pesante. L’ambiance était étouffante. Mais aurait-elle pu être autrement ? La mort de Jasper était similaire à la perte d’un membre de la famille. Et Dieu sait que cette famille avait déjà perdu trop de membres. Un chien. Cela aurait pu paraître dérisoire mais il n’en était rien pour les deux loups. Il était un membre de la famille à part entière et sa disparition laissait planer un sombre nuage au dessus de leur tête et dans leur cœur. Surtout celui d’Emily qui était directement lié au chien. Samuel essayait tant bien que mal de rassurer et d’apaiser sa louve mais il ne se faisait aucune illusion pour autant. Il savait qu’il ne pourrait la faire aller mieux. Pas tout de suite en tout cas. C’était trop frais et il fallait laisser le temps faire son effet. Cela ne l’empêchait pas d’essayer d’avoir les bons mots, les bons gestes. Même si leur effet ne se ferait ressentir que plus tard, il se devait d’être là. Il savait qu’au fond, Emily écoutait ce qu’il lui disait et qu’elle calait ces propos dans un coin de sa tête. Seulement le chagrin l’empêchait d’accepter tout ceci dès à présent. Quoi de plus normal ? La perte d’un être cher était dévastatrice. Et Samuel savait bien ce que c’était.

A défaut de pouvoir la consoler, il essayait de faire en sorte que Jasper ait un enterrement digne de ce nom. Il proposa ses idées à Emily qui semblait ne pas être tout à fait présente. Là non plus, il ne s’en offusqua pas. Au moins, elle était d’accord avec lui et proposait même ses idées. C’était déjà ça. Samuel hocha la tête tout en jetant un œil au chien emmitouflé dans sa couverture. Au moins il n’allait plus la quitter.

« Alors nous ferons ça. Il sera bien, là où il ira… »


Même s’il n’était pas certain de l’existence d’un paradis ou d’une vie après la mort, il voulait croire que le chien, même mort, prendrait conscience de la façon dont ils le traiteraient. D’autres peuplent enterraient bien leurs défunts avec leurs objets personnels non ?

Emily était inconsolable. Cela brisait le cœur de Samuel mais il savait qu’il devait être fort pour deux. Pas au point de paraître insensible, mais il ne voulait pas non plus se laisser aller à trop de tristesse. Emily avait besoin d’un support et il devait l’être. Il n’était pas anormal qu’elle doute de tout mais en l’occurrence, elle avait tort et Samuel tenta de lui faire entendre raison. Même si elle avoua que c’était le cas, il se doutait bien qu’elle acceptait par dépit et non réellement parce qu’elle y croyait. Assurément, elle s’en voulait. Ca crevait les yeux. Là encore, il n’y aurait que le temps pour l’apaiser.

A défaut de pouvoir avancer le temps, Samuel essayait de changer les idées d’Emily. Il fallait qu’elle mange un peu même si l’appétit devait lui être coupé. Cuisiner à deux pourrait certainement aider. Sauf qu’elle refusa tout net. Rien d’étonnant à ce qu’elle n’ait pas faim. Elle préférait prendre une douche. Samuel crut comprendre qu’elle voulait surtout s’isoler. Pour pleurer sa peine sans doute. Mais il respectait ça même s’il détestait la savoir en détresse et ne rien pouvoir faire. Il hocha la tête, ne cherchant pas à insister.

« D’accord, faisons comme ça. Prend ton temps mon amour. »

Il répondit à son baiser et la regarda partir, ne soupirant que lorsqu’elle fut dans la salle de bain. Il posa les yeux sur le corps mort enveloppé et sur Amarok qui semblait lui aussi en pleine détresse. Et Tommy ? Comment allait-il réagir en l’apprenant ? Il connaissait le chien depuis longtemps. Nul doute que personne dans cette maisonnée ne trouverait de quoi rire avant plusieurs jours. Après quelques pas, Samuel vint s’agenouiller à côté de son chien, caressant doucement sa tête.

« Je suis désolé mon beau… »

Même si son chien ne pouvait lui répondre et même si les mots de Samuel ne pourraient pas faire revenir le chien, il savait qu’Amarok comprendrait. L’adjoint du shérif resta là un petit instant puis quitta les lieux. Même avec l’eau qui coulait, il pouvait entendre les pleurs d’Emily qu’il ne connaissait que trop bien. Et il détestait ça. Rejoignant la grange, il se mit en quête de la fameuse boite qu’il ne tarda pas à trouver. Il retira la paille qu’il y avait dedans puis entreprit de la nettoyer. Nettoyage, ponçage, il faisant en sorte de la rendre agréable à regarder à nouveau. Mais il ne voulait pas non plus trop l’embellir. Car elle comportait des traces de crocs et de griffes qu’il ne voulait pas effacer. C’était ça qui la rendait personnelle après tout. Il attrapa un tronçon de bois et grava le nom de Jasper dessus, pour faire office de pierre tombale même s’il ignorait si Emily voudrait le spécifier ou pas. Il restait de la place pour graver autre chose au besoin, c’était déjà ça. Il rapporta le tout dans le salon, n’ayant aucun mal à ouvrir la porte endommagée de l’entrée en la poussant avec le pied. Il laissa la caisse non loin des chiens mais n’y toucha plus pour le moment, attendant patiemment qu’Emily redescende.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 242
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Relations:

MessageSujet: Re: Renouveau  Ven 4 Déc - 12:35


La perte douloureuse
Lorsque Mary lui avait offert Jasper, le lien s'était instinctivement créé entre eux. Le chien avait été un énorme coup de cœur pour la louve. Elle l'avait aimé des le premier regard. Au début, ses parents avaient refusé qu'il dorme dans la chambre d'Emily mais à force d'insister, les deux amis avaient finit par gagner. C'était sans compter le fait que Jasper avait hurlé toute la nuit pour faire comprendre qu'il était malheureux tout seul en bas. Emily avait finit dans le salon, à dormir sur le canapé, le chien blottit contre elle. Au final, la petite fille qu'elle était à l'époque n'avait pas eu grand chose à faire. Ses parents avaient finit par comprendre que leur lien était bien trop fort pour qu'ils puissent les séparer. Emily s'était empressée, le lendemain, d'amener Jasper chez Samuel pour lui présenter. Même lui avait été conquis par le chiot. Il fallait avouer que la bouille de Jasper ne pouvait laisser personne indifférent. Au final, les années s'étaient écoulées trop rapidement pour la louve. Mais elle avait toujours traité son chien avec respect. Et elle avait toujours fait en sorte que la journée qu'ils passaient ensembles soit comme si c'était la dernière. Les années passées à la fac de médecine avaient été particulièrement éprouvantes pour Emily. Loin de Samuel mais aussi, loin de Jasper. Même si elle s'était fait des amis, ça n'avait jamais comblé le manque. Ni de l'un ni de l'autre. Désormais qu'elle avait récupéré Samuel, qu'ils faisaient en sorte que tout aille mieux, voilà que Jasper l'avait quitté. Mais Emily savait que ce jour arriverait. Le vieux chien était fatigué et c'était mieux ainsi pour lui. Même s'il n'avait pas souffert, ces dernières années avaient été éprouvantes pour lui, fatigantes.

Emily finit par se relever, se lavant rapidement. Elle quitta la douche pour s'enrouler dans une serviette, frottant mollement ses cheveux. Elle n'avait le cœur à rien et sa gorge restait serrée, comme si une boule d'angoisse avait décidé d'obstruer le passage. Quoi qu'elle fasse, ça ne passait pas. Il lui faudrait du temps. Emily ne prit même pas la peine de se regarder dans le miroir, ne voulant pas voir ses yeux rougis. Elle quitta la salle de bain pour se diriger dans la chambre. Il fallait qu'elle s'habille, qu'elle bouge. Peut être qu'elle demanderait à Samuel de rester avec elle aujourd'hui. Elle n'avait pas envie d'être toute seule pour affronter cette journée. En espérant que Samuel pourrait rester. Mais avec son travail, elle pourrait comprendre qu'il ne puisse pas se permettre de prendre un jour de congé. Emily enfila son jean avant de se rendre compte que ce n'était pas le sien. Soupirant d'agacement, la jeune femme repoussa le vêtement pour prendre l'un des siens. Elle était tellement ailleurs qu'elle ne faisait pas attention à ce qu'elle faisait. Finalement prête, la demoiselle retourna en bas, remarquant la caisse qui servait de cercueil pour le chien.

La louve posa son regard sur son loup, l'observant avec tendresse et tristesse. Il avait déjà tout fait le temps qu'elle se lave. Et elle avait mis un long moment avant de redescendre. Emily se dirigea alors vers Samuel et se colla contre lui, glissant ses bras autour de lui. Elle avait tellement besoin de se sentir aimée à ce moment précis. Inspirant profondément, la jeune femme se serra un peu plus contre Samuel.

Merci pour la caisse... Est ce que tu veux bien rester avec moi aujourd'hui ? Si tu ne peux pas à cause de ton travail, je pourrais comprendre, ne t'en fais pas...


Mais au fond, elle avait besoin qu'il reste. S'écartant lentement de son loup, Emily se dirigea vers le corps de Jasper enroulé dans la couverture. Puis, elle se pencha pour l'attraper et vint le déposer délicatement dans la caisse, le caressant une dernière fois.

Tu vas me manquer, Gros Nez...

Ce petit surnom qu'elle lui avait donné quand elle petite. Elle adorait tellement jouer avec sa truffe, appuyant doucement dessus pour la faire bouger. Le chien n'avait jamais rien dit à ce propos. Il s'était toujours laissé faire et même parfois, il venait la chercher lui même. Emily referma la caisse, passant doucement sa main sur le bois en souriant faiblement.

Merci de l'avoir un peu restauré Chéri...



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Renouveau  

Revenir en haut Aller en bas
 
Renouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» La fin d'un règne, le début d'un renouveau... [PV]
» Geox, le renouveau
» Chaque jour est synonyme de renouveau
» - { Le renouveau de l'aigle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon Falls :: La ferme de Mary-
Sauter vers: