FAQFAQ  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet

Partagez | 
 

 Repas en famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Repas en famille Lun 31 Aoû - 20:52

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
Malgré les bonnes nouvelles annoncées de la veille, Samuel avait eu un mal fou à dormir. Pas qu’il n’avait pas dormi mais il avait été agité, persécuté par des rêves désagréables. Il avait rêvé du passé, lorsqu’il était plus jeune. Sauf que cette fois il savait. Il savait qu’il n’était pas le seul enfant de son père. Et lorsqu’il regardait dans ses yeux, il n’était plus tout à fait certain que ce qu’il regardait était bien Samuel et non le fils qui aurait dû se tenir là, à sa place. Peut-être se fourvoyait-il mais son esprit n’arrivait pas à éluder cette possibilité et il semblait vouloir le lui rappeler en boucle. Au final, Samuel s’était levé tôt pour préparer le petit déjeuner. Cela lui avait permis d’être un peu seul et de broyer du noir sans qu’Emily s’en aperçoive. Pas qu’il ne voulait pas lui en parler mais après la discussion de la veille, il ne voulait pas l’inquiéter. Elle n’avait pas besoin de ça, entre son loup et le bébé. Il voulait qu’elle soit le mieux possible. Alors, dès qu’il la rejoignit, lui offrant le petit déjeuner au lit, il fit en sorte de veiller à ce qu’elle ne manque de rien. Ainsi, il ne pensait pas au reste.

Mais malgré le fait qu’il voulait tout oublier, il ne pouvait passer à côté du repas du soir. Il allait voir un frère plus âgé que lui, premier fils de son père, qu’il ne connaissait pourtant pas encore. Emily l’avait déjà rencontrée, elle, et était plutôt optimiste sur la rencontre. D’après elle, il était quelqu’un de bien. Pouvait-il l’être vraiment en étant un chasseur de lycans ? Il était d’ailleurs surpris qu’Emily l’ait accepté si vite, elle qui haïssait les chasseurs, surtout après ce qui était arrivé à sa sœur et son beau frère. Alors si elle y arrivait, pourquoi pas lui ? Mais ce n’était pas si simple malheureusement.

Pendant la journée, il fit de son mieux pour aider à préparer le repas mais rien ne parvint à lui faire oublier ses questionnements intérieurs. Et plus l’heure se rapprochait, plus il se sentait tendu. Il faisait pourtant de son mieux pour que cela ne se voit pas afin qu’Emily ne stresse pas à son tour. Il ne voulait qu’en aucun cas elle et le bébé ressentent son mal être. Tout ce qu’il souhaitait, c’était que la soirée passe rapidement. Pourtant, il était si tendu qu’il cassa une assiette juste en la tenant. Confus, il ramassa les morceaux de verres en soupirant. Lui qui se maitrisait parfaitement se laissait trop dévorer par ses propres tourments.

« Je suis désolé… Je suis un peu tendu… Ca ira probablement mieux quand ils seront là. »

Morceaux de verres jetés, il termina de mettre la table. Le fumet du repas qui lui donnait d’ordinaire l’eau à la bouche ne lui donnait pas vraiment faim pour une fois. De temps à autre, il jetait des coups d’œil inquiets à la fenêtre pour guetter les phares d’une voiture. Ils n’allaient pas venir à pieds de toute façon… si ?

« L’humaine qui vit avec lui… Elle est consciente des risques ? »


Parce que jusqu’à présent, il ne s’était pas tellement intéressé à elle. Et à vrai dire, c’était le dernier de ses soucis. Mais, fervent défenseur des humains, il craignait pour sa vie. Etre aux côtés d’un omega pouvait être très dangereux. Samuel s’approcha d’Emily et vint se coller à elle, l’entourant de ses bras pour retrouver un semblant de paix. Il n’y avait que là, près d’elle et de leur enfant qu’il se sentait bien.


***************************************************

Finalement, la présence et la chaleur de Betsy avaient réussi à apaiser un minimum Nathan. Du moins suffisamment pour qu'il puisse dormir sans penser au fait qu'elle était nue contre lui. Néanmoins, lorsqu'il émergea le matin, il émergea tôt. Et Betsy dormait encore. Et elle était toujours nue. Pour ne pas être tenté même s'il adorait juste se reposer contre elle, il se leva en prenant soin de ne pas la réveiller, enfila un pantalon et quitta la chambre pour la laisser dormir tranquillement pendant qu'il allait préparer le petit déjeuner. Il voulait qu'elle reprenne des forces et soit en forme pour la soirée afin qu'elle puisse profiter au maximum. Elle qui rêvait de rencontrer des lycans, elle allait être servie.

La journée passa vite. Trop vite. Nathan n'eut même pas le temps de relativiser que la nuit était déjà quasiment tombée et qu'il était temps de se préparer. Mais le pompier ne savait même pas comment s'habiller. Costume ? Vêtements de ville ? Certes il s'agissait de sa famille et Emily l'avait déjà vu nu. Mais cela ne l'aidait pas vraiment à choisir. Il opta finalement pour des vêtements classiques. S'il se mettait trop la pression, ils le sentiraient, il le savait. Et il ne voulait pas encore casser la vaisselle parce qu'il était tendu. Mieux valait qu'il agisse comme il le faisait d'ordinaire. Après tout, rien n'avait changé. Ou tout avait changé... Tout dépendait comment l'on voyait les choses.

« Tu crois que les lycans mangent comme nous... ? Je n'ai pas changé de régime alimentaire depuis que j'ai... changé. Mais eux ? Ils sont comme ça de naissance, je ne sais pas si ça change quelque chose... »

C'était une drôle de question mais il avait besoin de parler pour se détendre. Betsy, elle, semblait ravie et se préparait comme si elle allait rencontrer l'idole de sa vie... tout en restant elle-même. Cela fit sourire Nathan et le détendit un peu. En voilà une qui ne stressait pas au moins. Et il voulait prendre exemple sur elle. Il resta un court moment dans la salle de bain à se demander s'il devait se raser ou pas mais il estima finalement qu'il valait mieux qu'il soit lui-même et non un autre. Pas besoin de tout changer.

Fin prêt, il attendit que Betsy le soit également puis il prit la voiture pour rouler jusqu'à la ferme. Au moins il savait où elle se trouvait puisqu'il avait ramené Emily la veille. Ce n'était pas pour autant qu'il conduisait vite malgré l'excitation visible de sa petite amie. A vrai dire, il redoutait clairement cette rencontre. Si son frère le rejetait, que ferait-il ? Que deviendrait-il ? Il arriva devant la ferme plus vite que prévu et gara le véhicule à côté d'une voiture de police. Cela l'intrigua. Son frère travaillait-il pour les forces de l'ordre ou y avait-il un problème ?

« Etrange ce véhicule. On tombe mal peut-être ? »

C'était son inquiétude qui ressortait, rien de plus. Et il ne devait pas reculer. Après un bref soupir, il quitta la voiture et s'avança jusqu'à la porte sans frapper. Il préférait laisser Betsy faire. De l'autre côté, des aboiements se firent entendre alors qu'ils ne s'étaient même pas encore manifestés, ne faisant qu'accroitre le stress de Nathan.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Ven 4 Sep - 19:17


Soirée mouvementée
C'était peut être pas la meilleure idée qu'Emily avait eut. Mais au moins, elle tentait de faire quelque chose. La nuit avait été mauvaise. Terriblement mauvaise. Déjà parce qu'elle commençait à avoir des remontées acides à cause de la grossesse. Puis surtout, parce qu'elle se sentait pleine de culpabilité d'avoir invité Nathan à dîner sans avoir attendu l'avis de Samuel. Qu'est ce qu'elle pouvait être conne parfois. Bien sur que Samuel n'avait aucune envie de voir ce frère caché. Et ça se comprenait. Mais dans un sens, Emily se disait que, peut être, son amoureux pour faire l'effort de le connaître et se rendre compte qu'il n'avait pas totalement tout perdu. Peut être que ce Nathan pourrait être bénéfique pour Samuel. Ce dernier avait du peu dormir. Il s'était levé avant Emily pour préparer le petit déjeuner. Et la surprise de le recevoir au lit enchanta Emily, prenant le temps de câliner son loup avec tendresse. Et puis, ça leur permettait de ne penser qu'à eux.

La journée se déroula comme d'habitude, assez lentement pour Emily. Elle avait laissé Tommy chez ses parents. Il n'avait pas besoin de rencontrer Nathan et sa copine. Il n'avait aucune raison de savoir qu'ils étaient des chasseurs. Pendant le début de l'après midi, Emily fut légèrement dans la lune, ne répondant plus vraiment à Samuel et vaquant à ses occupations comme si elle était seule. Ce n'est qu'en début de soirée, au moment de préparer le repas qu'Emily se rendit compte qu'elle avait quelque peu négligé son fiancé. Mais avait il seulement besoin d'elle ? Elle n'en  savait rien. Lui aussi semblait ailleurs. Il était même stressé et Emily le ressentait même s'il ne l'aurait jamais avoué à voix haute. La jeune femme allait venir vers lui lorsqu'il brisa une assiette entre ses mains, la faisant sursauter. Pinçant doucement les lèvres, la louve s'approcha de lui pour l'aider à ramasser les morceaux. Une fois le sol nettoyé, Emily attrapa son fiancé par le visage avec douceur, l'observant.

Mon amour... Détend toi. Tout ira bien, d'accord... Il ne va rien se passer de mauvais, je serais à tes côtés. Le bébé sera présent également, tout près de toi. On est là, on est avec toi. Et on t'aime, quoi qu'il arrive. D'accord ?

Le lâchant doucement, Emily le laissa aller mettre la table, s'occupant du repas. Occupée à remuer un ragout de bœuf, Emily tourna son visage vers Samuel, écoutant la question. Elle se fit légèrement pensive alors qu'il vint se coller dans son dos, la faisant doucement sourire. Attrapant l'une des mains de Samuel, elle la glissa sur son petit ventre légèrement rond.

Je pense qu'elle le sait oui... Elle a l'air d'être particulièrement importante pour lui...

***************

Betsy avait dormi jusqu'à tard pour une fois, épuisée par sa nuit blanche. Mais c'était pour la bonne cause et ce n'était pas elle que ça dérangeait. Elle recommencerait avec grand plaisir le soir même si elle pouvait. Mais ce qui la tira du lit ce fut qu'ils allaient rencontrer des lycans ce soir. Pas n'importe lesquels. Il s'agissait de la famille cachée de Nathan. La jeune femme avait été ravie de pouvoir manger au lit, même si c'était une chose qu'elle faisait très souvent. Durant le petit déjeuner, Betsy fit remarquer que ça manquait d'une télévision dans la chambre. Il fallait qu'elle se penche sur ce problème. La jeune fille avait traîné en pyjama tout le reste de la journée, à faire des cookies aux noix de pécan pour Samuel et Emily. Ce n'est qu'au moment de partir qu'elle se prépara. Ce qui allait les mettre en retard. Betsy avait enfilé un jean noir et un haut turquoise. Elle enfila ses bottes et un pull avant d'enfiler sa veste en jean. Oui, Betsy était particulièrement frileuse. Elle emporta même son écharpe, au cas où. La question de Nathan était étrange. Betsy plissa les yeux, le fixant.

Hum... Je pense qu'ils mangent comme nous mais ne t'attend pas à un régime de légumes... Enfin, je suppose... Peut être quand fait on va manger de la viande crue à même le sol... Directement avec la bouche... Tu crois que je dois emporter quelque chose pour moi ? Je suis pas lycan...

Betsy frissonna légèrement à l'idée que ça pourrait être elle le repas. Mais bon, non, ils ne feraient pas quand même. N'est ce pas ? Une fois prête, la jeune fille alla s'installer dans la voiture, laissant Nathan conduire. Une fois dans la voiture et sur la route, Betsy fit une moue pensive.

Tu crois qu'on pourra adopter un des bébés ? Tu crois qu'elle va en pondre une portée et les donner sur internet ou à l'épicerie du coin ? Tu crois que c'est déplacé si je lui demande ?

En arrivant devant chez Emily et Samuel, Nathan fit remarquer la voiture de police. Betsy se redressa légèrement et grimaça. Assurément, s'il y avait un flic dans cette maison, il la connaissait. Soupirant doucement, Betsy se ratatina sur son siège, boudeuse.

J'ai pas envie de croiser un flic ce soir...

Quoi qu'il en soit, Betsy quitta le véhicule pour suivre Nathan jusqu'à la porte d'entrée. C'était une bien belle ferme qui régnait ici. La demoiselle ne se gêna pas pour admirer le domaine alors que Nathan frappait à la porte. Lorsqu'elle entendit le chien aboyer, Betsy fronça les sourcils.

Ils ne savent pas dire « j'arrive » comme un être humain ? Toi aussi tu vas aboyer quand on frappera à la porte ?

***************

Emily venait de déposer les petits fours sur la table quand elle entendit frapper à la porte d'entrée. Amarok se manifesta, montrant qu'il était le gardien des lieux. La louve lança un bref regard à Samuel avant de se diriger vers la porte, l'ouvrant en poussant Amarok. Elle posa son regard sur Nathan avec un léger sourire fatigué.

Bonsoir, entrez !



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Lun 7 Sep - 20:50

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
Si Betsy était la personne qui adorait le plus les lycans de toute la ville, Nathan trouvait parfois qu’elle manquait encore d’informations à leur propos. Rien qu’à la façon dont elle s’imaginait les lycans se nourrir, il eut envie de se mettre à rire. Mais on ne pouvait pas reprocher à la jeune femme d’ignorer ceci. Le pompier l’ignorait également même s’il doutait franchement que les lycans agissent ainsi. Du peu qu’il avait vu, ils se comportaient comme de parfaits humains. Mais peut-être l’avaient-ils fait juste en face de lui, pour ne pas le perturber. En fin de compte il ne savait pas du tout à quoi s’attendre.

« Je pense qu’ils vont nous surprendre, d’une façon ou d’une autre. Mais ils savent que tu es humaine. Emily a tout fait pour que je sois à l’aise alors… je suis certain qu’elle aura veillé à ce que tu puisses manger normalement. Faisons leur confiance. Nous allons chez eux, faisons selon leurs règles. » fit-il avant de sourire légèrement d’un air amusé « Au pire, on ira se faire un fast-food en partant. »

Cela ne lui effleura pas l’esprit que Betsy craignait d’être mangée. Emily n’avait pas l’air méchante pour un sou malgré l’accueil qu’elle lui avait réservé la veille. Elle semblait surtout inquiète pour sa famille, ce qui se comprenait bien. Betsy était sans doute le dernier de leurs soucis à l’heure actuelle. Nathan préféra ne rien ajouter, étant déjà suffisamment stressé comme ça. Mais avoir Betsy à ses côtés le rassurait tout de même beaucoup. Affronter son frère seul était trop pour lui. Il n’aurait pas accepté si tôt, même aidé d’Emily. Et puis, la légèreté avec laquelle Betsy se comportait lui permettait de relativiser. Elle lui faisait beaucoup de bien.

Nathan prit le volant, relativement silencieux sur le trajet. Mentalement, il s’imaginait la rencontre. Mais pourtant il avait un mal fou à anticiper les choses. C’était trop imprévisible pour lui, il ignorait trop de faits passés et actuels. Betsy le sortit de sa rêverie en évoquant des bébés à adopter. Sur le coup, il ne réalisa pas qu’elle parlait d’Emily tant elle était à côté de la plaque. Mais c’était mignon de sa part de voir les choses sous cet angle et Nathan ne put retenir un léger rire. Il imaginait non sans peine la réaction d’Emily si jamais Betsy lui posait la question. Quel affront !

« Déplacé, assurément. Mais tu peux toujours tenter l’expérience ! Tu verras bien ce qu’elle te répond. Emily est gentille… et compréhensive. Elle t’expliquera sans doute. Mais sache qu’elle n’attend qu’un enfant. Je l’ai entendu. Un seul petit cœur qui bat très vite. »

A leur arrivée, une voiture de police les intrigua. Voilà qui était inattendu. Même s’il avait déjà vu Samuel en photo, cette dernière datait et il n’avait pas fait le lien avec l’adjoint de police. Sur le moment, il supposa qu’un policier devait passer dans le coin pour voir si tout se passait bien. Une visite de routine quoi. Ils étaient si loin de tout ici… Betsy ne sembla pas emballée du tout par la présence d’un policier. Et Nathan savait très bien pourquoi. Il ne comptait plus le nombre de fois où il s’était rendu au bureau du shérif pour aller la chercher. Pas une fois il en avait informé ses parents. Mais ce n’était pas pour autant que les policiers ignoraient ses « faits d’arme ». Du coup ce n’était pas surprenant que cela l’ennuie profondément. Il se tourna vers elle et lui caressa la joue.

« Il est forcément de passage. Vu la réunion de ce soir, je doute qu’on ait un invité surprise. Au pire des cas… on repassera un autre soir. »

Après avoir quitté la voiture, Nathan alla frapper mais fut accueilli par des aboiements. Les lycans avaient des chiens ? Nathan se demandait d’ailleurs comment les animaux réagissaient face aux lycans même sous forme humaine. Etrangement, les aboiements lui donnèrent l’impression de comprendre ce que voulait exprimer le chien. Rien de méchant mais plutôt de la méfiance et un profond sentiment de territorialité. C’était chez lui et il le faisait savoir. La réflexion de Betsy le fit sortir de sa torpeur et il haussa les sourcils tout haut avant d’éclater de rire. Il n’y avait vraiment qu’elle pour réussir à le faire rire alors qu’il stressait comme il n’avait jamais stressé. Mais c’était tellement inattendu et naturel que cela le soulageait et l’apaisait.

« Mais non je ne vais pas aboyer ! Je suis bien dressé, moi ! » fit-il avec une moue amusée avant de reprendre, plus sérieux ou presque « Toi l’experte tu ne différencies pas un lycan d’un chien ? Mon loup doit mal faire son travail alors… »

La porte s’ouvrit enfin, dévoilant une Emily souriante et un malamute envahissant. Ce dernier vint dans leurs pattes pour les renifler, tournant autour de Nathan avec insistance. Cela dit il remuait la queue. C’était plutôt bon signe. Il vint léchouiller Betsy avant de retourner à l’intérieur en aboyant vers son maitre qui ne bougeait pas de la cuisine. Nathan salua Emily en souriant. Bien que nerveux il était content de voir la jeune femme.

« Bonsoir Emily. Merci encore pour l’invitation. J’ai apporté une bouteille de vin ! »

Il la lui tendit avec un sourire et entra finalement comme elle les invitait à le faire. Nathan chercha son frère des yeux ou une trace d’un quelconque policier mais il trouva les deux à la fois. Il se tenait là, dans l’encadrement de ce qui devait être la cuisine, figé. Nathan se figea également, l’observant. Même s’il ne l’avait vu que peu de fois, il reconnut l’adjoint du shérif. Ainsi c’était donc lui son frère ? Voilà qui expliquait la présence de la voiture de police. Nathan ne savait pas trop comment se comporter face à lui. Devait-il le saluer familièrement ? Faire preuve de retenue ? Il ne savait pas du tout. Il bredouilla quelques mots avant de sourire maladroitement, gêné.

« Bonsoir… Wow, c’est étrange de se dire qu’on partage plus qu’une certaine tête de linotte ici présente. »

Parce que parler de Betsy l’aidait à évacuer la pression. Même s’il ne réalisait pas qu’elle n’aimerait pas forcément être au centre de l’attention.


-------------------------------------------------


Samuel faisait de son mieux pour se détendre mais il n’y arrivait pas. Il aidait Emily de son mieux mais son anxiété le rattrapait quoiqu’il fasse. L’assiette en fut le malheureux témoin. La jeune louve tenta de le calmer un peu et cela fonctionna. Il n’y avait qu’elle pour parvenir à le calmer ainsi juste avec quelques mots et un geste. Son visage entre les mains d’Emily, Samuel l’observa avec une détresse qui ne tarda pas à se transformer en tendresse. Finalement, il posa ses mains sur les siennes.

« Qu’est-ce que je ferai sans vous, hmm ? » demanda t-il de façon rhétorique « Je sais que ce n’est… « rien ».  Mais… j’ai du mal à appréhender le moment. Enfin, c’est sans doute mieux que ce soit fait une bonne fois pour toute plutôt que de repousser constamment l’échéance. Je vous aime tant… »

Il lui caressa la joue tout en glissant une main sur son ventre, le caressant doucement également. Ces deux cœurs qui battaient l’aidaient à trouver le courage d’accepter la visite qui n’allait pas tarder. Il libéra Emily pour mettre la table tout en réfléchissant. Son frère n’allait pas venir seul, il était accompagné. Et cette humaine, même si elle était au courant, il ne savait pas trop comment l’accepter. Il adorait les humains. Mais là c’était beaucoup d’un coup. D’un autre côté, il s’inquiétait un peu de la savoir, sans la connaître, avec un Omega. Un lycan qui se contrôlait et une humaine, oui. Mais un lycan qui ne se contrôlait pas pouvait être très dangereux. Emily disait qu’elle devait cependant être consciente des risques. Ca, Samuel n’en était franchement pas convaincu.

« Qui le lui aurait dit ? Je sais qu’elle adore les lycans mais ce n’est pas pour autant qu’elle sait tout. Ca pourrait mal tourner… »

Il ne leur souhaitait pas mais sa propre inquiétude se muait en inquiétude pour autrui. Samuel termina d’aider Emily et fixa l’intérieur du four comme si c’était le spectacle le plus intéressant au monde. Un claquement de portière… Samuel tendit l’oreille. Ils étaient là, c’était forcément eux. Les coups contre la porte le confirmèrent et Amarok se mit à aboyer. Samuel ne l’en empêcha pas, restant en retrait pour le moment.

Et puis la porte s’ouvrit et le dévoila. Il ne vit que lui. Ce visage… Même de loin il l’aurait reconnu entre mille. Son père était là, vivant, face à lui. En plus jeune… mais c’était lui. Ses cheveux étaient plus courts mais malgré ça, Samuel était frappé par la ressemblance. Il ne voyait pas Nathan, il voyait Liam. Et cela l’ébranla profondément. Il eut la sensation de voir un mort revenir à la vie sous ses yeux. Il en resta muet de stupeur, le dévisageant comme s’il avait vu le diable en personne. C’était plus dur qu’il ne l’aurait cru. Malgré les descriptions d’Emily, le voir réellement était autre chose.

Nathan prit la parole mais Samuel resta muet jusqu’à ce qu’il lui désigne quelqu’un. Le lycan tourna les yeux vers la jeune femme qui se tenait près de son frère. C’était si surprenant qu’il haussa les sourcils, laissant échapper un « toi ? » surpris. Cette fille il la connaissait bien. Pas forcément personnellement mais pour l’avoir arrêtée plus d’une fois, il savait qui elle était. C’était réellement inattendu et Samuel avait sa dose de surprise pour le mois.

« Si l’on m’avait dit qu’un jour on dinerait ensemble, je n’y aurais pas cru une seconde… » lança t-il à Betsy en esquissant un léger sourire

Sourire qu’il perdit aussitôt en reposant les yeux sur Nathan. Il fallait qu’il lui dise quelque chose. Mais quoi ? Il ne savait pas, il ne savait plus.

« Ca nous fait un point commun… c’est vrai. Hmm… bienvenue ici… Le repas est presque prêt… je crois. »

Et il détourna le regard, incapable d’en supporter plus pour le moment. Il était partagé entre la colère, la tristesse, la peine et une certaine forme de joie. Tout ce mélange le rendait malade.

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Lun 14 Sep - 18:11


Soirée mouvementée
Nathan lui assurait qu'ils avaient prévu qu'une humaine serait à table. Betsy espérait vraiment qu'ils n'avaient pas prévu ça comme si c'était elle le buffet à volonté. Hochant mollement son visage, Betsy n'ajouta rien. Elle se doutait bien que Emily et Samuel n'allaient pas la manger. Sinon, cette soirée allait finir dans un bain de sang. Et le sien apparemment. Soupirant doucement, pas vraiment rassurée à l'idée d'être entourée de lycans, malgré qu'elle les aime d'un amour incroyable, Betsy commençait à légèrement se sentir mal. Malgré tout, la jeune fille ne reculerait pour rien au monde. Elle avait toujours promis à Nathan d'être là, près de lui, de l'épauler dans les problèmes. Alors, elle le ferait vaillamment ce soir. La tête haute. Après tout, Betsy était en charge d'un lycan qui ne se contrôlait pas alors elle pouvait bien affronter cette soirée sans armes. Simplement avec son esprit. Nathan lui proposait même d'aller manger un fast food après si rien n'avait prévu pour elle. Riant légèrement, Betsy vient contre lui pour le câliner doucement puis fila s'installer dans la voiture.

Sur le trajet, Betsy demanda à Nathan s'ils pourraient adopter un bébé lycan. Mais selon Nathan, Emily n'attendait qu'un seul bébé. Faisant une moue boudeuse et déçue, la jeune femme ne se voyait pas kidnapper le bébé d'un couple de lycans. Ça pourrait être extrêmement dangereux pour elle. Soupirant doucement, elle observa Nathan.

Peut être que ton ouïe est défectueuse... Tu t'es bien lavé les oreilles ?

Tout en demandant ça, Betsy glissa son index dans l'oreille de Nathan en riant, juste pour l'enquiquiner. Rire les détendrait tous les deux. Et Nathan en avait surement bien besoin. Enfin, ils arrivèrent devant la ferme et Betsy bouda en voyant une voiture de police. Elle avait bien trop souvent fait des allers retours au poste du shérif pour qu'elle ait envie de croiser un agent ce soir. Ronchonnant dans son coin, Nathan se fit rassurant malgré tout. Betsy quitta la voiture et suivit Nathan qui alla frapper à la porte. La jeune femme ne se gêna pas pour faire une petite réflexion à ce propos à Nathan. Et visiblement, ça le fit rire. Betsy le regarda. Elle ne riait pas elle, elle était très sérieuse. Boudant, elle souffla de mécontentement.

Ton lycan ne fait que grogner... Peut être que les lycans aboient ! Les loups aboient ! Monsieur je-sais-rien !!

Placée dans son dos lorsque la porte s'ouvrit, Betsy en profita pour lui tirer la langue avant qu'un énorme chien ne lui saute dessus. Betsy retint un cri de terreur et manqua de se reculer en menaçant le chien de le plomber avec de l'argent. Mais ce n'était qu'un chien au final. Un chien qu'elle connaissait bien d'ailleurs. Elle se pencha alors vers lui, souriante, et lui flatta docilement le haut du crâne. La jeune femme se redressa pour apercevoir la dite Emily puis s'avança pour la saluer.

***************************

Emily savait qu'elle avait besoin de rassurer Samuel. Il pouvait bien péter toute leur vaisselle que la louve ne lui en tiendrait jamais rigueur. Elle soupira doucement et l'observa avec beaucoup d'amour. Le jeune alpha semblait vraiment au bord de la crise de nerf et Emily devait à tout prix éviter ça. Souriant tendrement, Emily vint l'embrasser alors qu'il caressait doucement son ventre. La jeune femme se recula doucement et se redressa après l'avoir aidé à nettoyer le sol. Samuel semblait, de plus, s'inquiéter de la cause de l'humaine. Il allait finir par donner des maux de tête à Emily. La louve observa son loup un long moment et soupira doucement.

Chéri, tu penses trop...

Tentant de pousser Amarok, Emily ouvrit la porte avant que le chien ne se jette dehors pour aller s'infiltrer dans les jambes des invités. Une fois fait, il rentra à l'intérieur pour aller chercher Samuel, comme pour le prévenir que les invités étaient arrivés. Emily adressa un sourire à Nathan et Betsy, les accueillants chaleureusement. Le jeune homme avait ramener une bouteille de vin. Emily l'attrapa avant de l'inviter à entrer tout en murmurant.

Génial ! Comme ça Samuel pourra se servir de ton crâne pour le boire... Elle l'observa un moment. Je plaisante !

Puis elle adressa un sourire à Betsy, lui faisant la bise. Puis elle referma doucement la porte, apportant la bouteille de vin sur la table de la salle à manger. Betsy suivait Nathan avant de l'entendre parler d'elle comme si elle représentait un certain intérêt. Est ce qu'il était en train de dire ça parce qu'ils allaient la manger ? La jeune femme leva les yeux vers Samuel et murmura doucement en gémissant.

Ne me mangez pas...

Avant de reconnaître l'adjoint du shérif. Elle haussa les sourcils en le fixant, comme si elle l'accusait de ne jamais lui avoir dit. Puis elle tapa dans ses mains, secouant son visage à la réflexion de Samuel. Puis, elle montra, lui tout entier.

C'est dingue mais j'aurai vraiment du m'en douter... Vous étiez là, sous mes yeux, depuis tout ce temps... Et je n'ai pas vu la moindre ressemblance... L'amour rend vraiment aveugle !

Emily haussa les sourcils, s'approchant de Samuel en le fixant. Elle avait loupé quelque chose, elle le sentait. Elle ne comprenait absolument pas de quoi ils parlaient mais ils avaient l'air de ce connaître. Voyant le visage intrigué d'Emily, Betsy pinça les lèvres. Elle n'avait aucune envie de s'attirer les foudres d'une louve enceinte.

Hum... Shérif Carter m'a très... trop ? Souvent arrêté et gardé au poste du shérif... Alors, on peut dire qu'on est comme de bons vieux amis n'est ce pas !!

Betsy se mit à rire, pas vraiment rassurée. Elle ne savait pas si tout ça était une bonne ou une mauvaise chose. Pinçant les lèvres, la jeune chasseresse fit un pas en arrière, se disant qu'il valait mieux qu'elle reste silencieuse. Emily sourit légèrement, observant tout le monde avant Samuel que Samuel n'annonce le repas. Emily l'observa en clignant des yeux et se retint de parler de l'apéritif. Peut être qu'il était trop tôt pour prendre un apéritif en famille. La jeune louve désigna alors la table, invitant Betsy et Nathan à s'installer. Abandonné de tous, dans son coin, sur son coussin qui vomissait son rembourrage par un trou présent depuis le premier qu'Emily l'avait mit sous le nez de son chien, Jasper couina. Personne ne venait le saluer ou ne faisait attention à lui. Malheureux comme les pierres, Jasper envoya un regard remplit de détresse pour qu'on lui donne un peu d'attention. Betsy tourna son visage vers le vieux chien et alla s'accroupir près de lui pour le caresser doucement.

Hey salut le pépère ! Personne ne fait attention à toi mon pauvre !

Après lui avoir embrassé le crâne, et donc ravi le chien qui reprit sa sieste aussitôt. Betsy alla se laver les mains puis s'installa à table. Emily attrapa la bouteille de vin et la posa un peu brutalement devant Samuel, avec le tire-bouchon.

Tu peux l'ouvrir s'il te plait et servir tout le monde sans... marmonne tuer qui que ce soit... ?

Puis la louve servit alors tout le monde. Une assiette de pain, de pâté et de la salade. Le tout fait maison, pain comprit. Elle s'installa près de Samuel et soupira doucement, sentant que ce repas risquerait de la faire accoucher de stresse.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Mer 16 Sep - 14:07

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
Même si les envies gustatives de Nathan avaient changé un minimum depuis sa transformation, il ne se sentait pourtant pas l’envie de croquer Besty. En tout cas pas pour combler son estomac mais plutôt un autre appétit. Alors il doutait qu’Emily et Samuel agissent comme elle le redoutait. Il tenta de la rassurer avec un peu d’humour mais il se rassurait aussi lui-même. Pas par rapport au repas mais pour l’ensemble de l’invitation. Diner chez une presque inconnue n’était pas facile pour lui depuis qu’il était devenu un lycan. Il manquait de confiance en lui et craignait de faire des dégâts. Mais le pire restait la présence de son frère. Alors l’humour était clairement le bienvenu.

Même si Betsy connaissait bien les lycans, il y avait encore beaucoup de choses qu’elle ignorait. Nathan en avait appris un peu plus grâce à Emily et il évitait d’ailleurs de tout dire à sa petite amie. Le couplet sur l’amour éternel, elle n’avait pas forcément besoin de le savoir. Mais il s’amusait de la voir déçue de ne pas pouvoir kidnapper un bébé lycan. Emily allait devoir faire attention à sa progéniture lorsqu’elle sera née. Betsy accusa Nathan d’avoir des problèmes d’ouïe et lui chatouilla l’oreille de son doigt, ce qui lui fit lever l’épaule instinctivement pour la contrer, riant. Il tourna la tête pour essayer de lui mordre le doigt, jouant avec elle, puis il se calma, lui souriant.

« Mes oreilles vont très bien ! Je peux même te dire qu’un troupeau de cerfs se dirigent vers le lac, sur notre gauche ! » Malgré le bruit du véhicule, il les entendait, et quelque part il avait envie d’aller leur courir après « Au pire, tu peux toujours lui demander confirmation. Je t’avoue qu’on a pas tellement parlé bébé ! »

Il ne savait pas trop comment réagirait Emily à la question mais il doutait qu’elle l’envoie promener. Jusqu’à présent elle avait été très patiente avec lui et avait pris le temps de lui expliquer certaines choses alors pourquoi pas avec Betsy ? Elle ne semblait rien avoir contre les humains. Mais Betsy restait plus ou moins une chasseuse et il n’avait pas envie de voir les deux femmes se bouder. Au fond de lui, il priait pour que tout aille pour le mieux.

Arrivés, ils ne tardèrent pas à ignorer la voiture de police pour aller frapper à la porte. Ils furent accueillis par des aboiements et Betsy fit une réflexion qui amusa Nathan. Mais que Nathan. Malgré les reproches, il ne perdit pas son léger sourire. Il savait bien que Betsy boudait parfois pour rien et il ne s’en formalisait pas. Avec tout ce qu’il lui faisait subir, il pouvait bien la laisser râler. Il préféra garder un ton léger pour ne pas dramatiser la situation.

« Si tu me gratouilles le dos, je suis sûr que je n’aboierai pas sur les gens qui viennent frapper à notre porte. » fit-il en regardant la porte en essayant de deviner ce qui se trouvait derrière « Je doute qu’ils nous accueillent sous forme animale… Tu crois que je devrais répondre en aboyant à mon tour ? »

Mais la porte s’ouvrit, relâchant le kraken Amarok. Nathan caressa le chien qui semblait connaître Betsy. Ou en tout cas il semblait presque content de la voir. Peut-être parce qu’elle était humaine. Et la courageuse chasseuse semblait avoir disparu, laissant place à une humaine terrifiée par un chien. Elle se calma cependant bien vite mais sa réaction fit réaliser à Nathan qu’elle était bien plus craintive à propos de la soirée qu’il ne l’aurait cru. Mais finalement, elle se remit de ses émotions et caressa l’animal qui remuait frénétiquement de la queue, visiblement content. Nathan les laissa se saluer pour saluer Emily et lui offrir la bouteille qu’il avait amené pour la soirée histoire de ne pas se pointer les mains vides. Mais la réflexion de la louve ne le fit pas tellement rire. Il força un sourire mais la tension était bien présente. Vraiment, plaisanter sur ce qu’il redoutait le plus n’était pas forcément la meilleure chose à faire présentement.

« Si j’avais su, j’aurais apporté des verres aussi… »
répondit-il avec un léger sourire

Samuel ne s’était pas encore joint à eux. Il les observait,  à distance. A les voir comme ça, cela ressemblait à une banale soirée entre amis. Mais c’était loin d’être le cas. Et malgré les paroles d’Emily, le lycan avait du mal à faire la part des choses. Mais par respect pour elle, il tenta de se montrer un minimum amical. Surtout qu’au final, il connaissait déjà la petite amie de son frère. Et ça, il ne s’y était vraiment pas attendu. Au fond, il connaissait aussi Nathan mais plus de vue qu’autre chose. Betsy, c’était une autre histoire. Et elle ne comprenait pas comment elle n’avait jamais vu leur ressemblance. Même s’ils étaient différents, ils avaient beaucoup de points communs et Samuel tout comme Nathan, devaient avouer qu’ils se ressemblaient énormément. Mais ce qui dérangeait Samuel c’était surtout l’extrême ressemblance de Nathan avec son père. Il préféra donc regarder Betsy pour ne pas le fixer lui. A vrai dire, il l’avait toujours vu passer en coup de vent, n’ayant jamais réellement prêté attention à lui. Mais maintenant qu’il avait le temps de l’observer, il ne pouvait nier qu’il s’agissait clairement du fils de son père.

Emily semblait ne pas comprendre de quoi ils parlaient. Forcément, elle ne l’avait jamais vue elle. Samuel lui avait parfois parlé d’une adolescente qu’il récupérait souvent mais sans entrer dans les détails. Betsy prit les devants et expliqua comment ils se connaissaient. Elle avait sa façon de voir les choses mais ce n’était pas forcément si mal que ça. Samuel resta dubitatif sur le terme « vieux amis ». Il n’estimait pas que ce que faisait Betsy était bien. Personne ne veillait donc sur elle ? Ses parents ne disaient jamais rien ? Cela avait toujours surpris Samuel. Si bien qu’il avait pensé que Nathan était son frère ou un proche parent. Et non l’homme qui partageait sa vie. Quelle différence d’âge avaient-ils d’ailleurs ? Il tourna la tête vers Emily.

« Tu te rappelles l’adolescente dont je te parlais de temps en temps ? Celle qui a un abonnement au poste ? Et bien je te présente Betsy Wilmer. » fit-il avant de tourner la tête vers elle, observant Nathan en coin « Mais comme son… hmm… » Il ne savait pas trop comment qualifier son frère « Nathan est là, je suppose que je n’aurais pas à me servir de mes menottes. » fit-il en souriant légèrement

Nathan resta silencieux, esquissant un sourire. Il doutait vraiment que Samuel menotte qui que ce soit. Ce n’était que de l’humour, non ? Il ne savait plus trop avec cette ambiance tendue. Il fallait la détendre un peu. A vrai dire, l’évocation des menottes le rendait tout chose. Peut-être parce qu’en rangeant leur chambre la dernière fois, il était tombé sur une paire de menottes dans les affaires de Betsy. Il s’était empressé de les remettre à leur place mais il n’avait pas oublié. Il préféra penser à autre chose, ce n’était pas le moment d’affoler son loup plus que de raison. De toute façon, Samuel venait d’annoncer le repas. Nathan ne se formalisa pas de l’absence d’apéro car après tout, ils n’étaient pas chez eux et ce couple la ne fonctionnait peut-être pas comme eux. Il allait s’installer à table lorsqu’un couinement attira son attention. Un autre chien, visiblement plus âgé, semblait quémander de l’attention. Betsy fut la première à y aller, suivie de Nathan. Samuel s’installa à table en attendant, silencieux. Nathan caressa doucement le vieux chien en souriant jusqu’à ce que l’autre chien le rejoigne pour se coucher contre lui après lui avoir léché le museau. Le pompier ignorait s’ils étaient de la même famille ou pas mais en tout cas, leur proximité était touchante. Aurait-il la même chose un jour ? Quoiqu’il se voyait mal lécher le museau de Samuel…

Ce dernier sursauta légèrement lorsqu’Emily lui posa la bouteille sous le nez. Il pinça les lèvres. Etait-ce une façon de signaler qu’il devait faire des efforts. Il soupira légèrement et lui sourit puis attrapa le tire-bouchon d’une main et la main d’Emily de l’autre. Il déposa un baiser dessus.

« Ca doit pouvoir se faire. »

Il lui rendit sa liberté puis déboucha la bouteille et servit tout le monde. Nathan vint s’installer à table, jetant de temps à autre des coups d’œil à son frère. Il ne savait vraiment pas comment se comporter avec lui et il se voyait mal lancer le sujet de leur père commun. Samuel glissa sa main sur la cuisse d’Emily pour la caresser doucement afin de la rassurer et de se calmer par la même occasion. Nathan profita que son assiette était remplie pour manger avec appétit.

« C’est très bon !! Le pâté est d’ici je suppose ? Je n’en ai jamais mangé de pareil… »

Samuel laissa Emily répondre. C'était elle qui faisait tout après tout. Mangeant doucement, avec peu d'appétit, il observa le couple. Les parents de Nathan étaient-ils comme ça ? Nathan avait toujours sa mère d'après Emily. Mère qui détestait les lycans. Allait-elle tuer son fils ? Samuel soupira légèrement.

« Et qu'est-ce que vous faites comme métiers au juste en dehors de la chasse ? »

Nathan pinça les lèvres, ne sachant pas trop si c'était là une pique ou une véritable question. Il se massa la nuque, souriant à demi.

« Je suis pompier depuis tout jeune. Ca me permet de rester en forme et j'aime quand il y a un peu d'action. Quelque part, nos métiers se ressemblent un peu... on prend soin des autres. »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Jeu 24 Sep - 15:36


Soirée mouvementée
Betsy enviait Nathan quelque part. Pour le moment, tout était sombre pour lui mais tout ça allait bien vite changer, elle en était certaine. La jeune femme l'enquiquinait légèrement, parce que ça le détendait et ça la détendait aussi. Nathan lui avoua alors qu'il entendait des choses qu'elle n'était pas capable d'entendre. Betsy fit une moue légèrement boudeuse. Elle aussi elle voulait entendre ce troupeau de cerfs. Tournant instinctivement son regard vers la forêt, Betsy afficha une moue envieuse, curieuse et émerveillée. Elle détourna le regard bien rapidement, essayant de penser à autre chose. Enfin, ils arrivèrent devant chez Emily. Après l'épisode de la voiture de police, voilà que Nathan se moquait gentiment d'elle. La demoiselle haussa les épaules. Si elle lui faisait des gratouilles, ce ne serait certainement pas pour qu'il cesse d'aboyer. Nathan répondit avec humour à tout ça. Betsy le poussa doucement en le traitant de crétin. Enfin, la porte s'ouvrit et Betsy manqua de fuir en hurlant alors qu'Amarok venait simplement la saluer. Soulagée, Betsy le salua en retour avant de venir saluer Emily. Cette dernière observa Nathan qui ne sembla pas prendre sa petite blague comme elle l'aurait voulut. Soupirant doucement, elle lui frotta le bras et les laissa entre, refermant la porte après qu'Amarok soit entré lui aussi.

La soirée s'annonçait réellement bizarre. Tout ça avait le goût d'une tension plus que palpable. Alors que Samuel et Betsy semblaient se connaître, Emily semblait être complètement à côté de la plaque. Elle les observa, suspicieuse. Enfin, non Sam n'irait jamais voir ailleurs. Encore moins si c'est une gamine humaine. Enfin, Emily l'espérait en tout cas. Elle soupira doucement alors que Samuel vint lui expliquer comment ils se connaissaient. En effet, Betsy ne lui était pas inconnue vu que Samuel lui en avait déjà parlé. Emily haussa alors les sourcils, fixant Samuel puis Nathan, chacun leur tour. Puis, elle lâcha un rire légèrement cynique qui ne lui ressemblait pas vraiment.

Tout ce temps vous vous êtes croisés ? Et vous n'avez jamais fait attention à votre ressemblance... ?

Secouant son visage en lâchant un « pathétique » blasé, Emily alla chercher le repas puisque son fiancé avait décidé qu'il n'y aurait pas d'apéritif. S'il voulait que le repas ne dure pas une éternité, Emily avait tout intérêt à expédié tout ça rapidement. Betsy observa la scène de loin, restant silencieuse. Elle sentait que le repas allait être plus que tendu et qu'elle allait devoir se faire violence pour ne pas craquer et demander à Nathan de rentrer. Après avoir été câliner un chien qui semblait vraiment vieux, la jeune femme vint s'installer à table. Elle soupira doucement en observant ce qu'on venait de lui servir. Ça avait l'air vraiment bon. Emily avait demandé à Samuel d'ouvrir la bouteille de vin avec une pointe de sarcasme. Emily était soudainement assez agacée. Intérieurement, son loup s'agitait de la présence de chasseurs chez elle. Elle s'installa à sa place, levant les yeux vers Samuel qui venait de déposer un baiser sur sa main. Elle observa les deux frangins, se demandant qui craquera le premier. Samuel lui caressa amoureusement la cuisse et Emily vint glisser sa main sur la sienne, la serrant tendrement. Elle le rassurait mais elle se rassurait aussi. Nathan la fit sortir de ses pensées alors qu'il parlait du pâté. Emily mit un petit moment avant de réagir, souriant légèrement.

Oui... Je me suis découverte des talents de cuisinière en reprenant la ferme de ma sœur...

Une brève lueur nostalgique traversa les iris noisette d'Emily alors qu'elle baissait le regard. Betsy mangeait prudemment, craignant d'être empoisonnée. Elle n'écoutait pas vraiment ce qu'il se disait autour d'elle. Sauf lorsque Samuel commença à poser des questions sur leurs activités personnelles. La demoiselle lança un regard à Nathan, mâchant mollement ce qu'elle avait dans la bouche. Le mot « chasse » ne plaisait vraiment pas à Betsy et elle se sentit devenir livide. Elle glissa alors son regard vers Samuel puis posa sa fourchette. Elle voulait vraiment qu'on arrête de lui coller cette étiquette de chasseresse. Comme si elle était apte à tuer leur race.

Je travaille à la station essence. Je suis aussi mécanicienne. Et je ne chasse pas contrairement à ce que vous pouvez croire. J'étudie les lycans depuis que je suis petite. Du moins depuis que mes parents m'ont parlé d'eux. J'en ai tué qu'un seul mais c'était lui ou moi... Et vous Emily, pourquoi avoir reprit la ferme de votre sœur ? Elle a déménagé ?

Betsy ne se doutait pas vraiment que parler de ça pouvait affecter Emily. Après tout, elle n'était pas au courant de ce qu'il était arrivé dans cet endroit. Emily manqua de s'emporter. La jeune louve n'avait pas vraiment envie de parler de ça. Que pouvait elle vraiment dire ? Ils allaient sûrement penser qu'elle les détestait. Emily ne pouvait pas dire qu'elle les aimait en revanche.

Oui... Elle est partie vivre ailleurs.

La jeune femme n'était pas menteuse mais elle ne voyait pas quoi dire d'autre et elle peinait à masquer son agacement face à cette question. Elle attrapa son verre d'une main tremblante avant de le briser au dessus de son assiette, sursautant. Elle se leva rapidement affichant un faux sourire gêné.

Oh ! Je... Je suis désolée ! La grossesse me rend légèrement nerveuse ! Continuez, je reviens !

La jeune louve attrapa son assiette et le reste des morceaux de verre avant d'aller à la cuisine. Elle jeta le tout dans l'évier, inspirant profondément pour se calmer. La nuit, la pluie, les coups de feu. Tout résonnait dans son esprit comme un mauvais cauchemars dont elle n'arrivait pas à se réveiller. Elle ferma doucement les yeux, essayant de se concentrer sur les battements trop rapide du cœur du bébé. Elle devait à tout prix se détendre.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan L. Blake
Omega
Messages : 272
Date d'inscription : 16/09/2013
Date de naissance : 07/05/1987
Age : 31 Nationalité : Américano-canadien
Métier/activité : Pompier

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Lun 28 Sep - 17:35

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
Nathan ne réalisait pas que Betsy pouvait être jalouse de ses capacités. Du coup, il lui disait tout ce qui était différent depuis qu’il était un lycan. C’était sa façon à lui de lui faire participer à tous ces changements. Et il était bien content de pouvoir en parler à quelqu’un. Il n’imaginait même pas un lycan nouveau-né, seul, sans personne pour se contrôler ou pour parler de tout ce qui changeait à présent. Ce devait être une épreuve terrible. Bien que Nathan avait encore du mal à accepter ce qu’il était devenu, il était tout de même bien plus serein grâce à la jeune femme qui partageait sa vie.

Mais cette sérénité était troublée par l’ambiance qui régnait dans la maison. Assurément, tout le monde était tendu et cela se ressentait. De plus, le loup de Nathan s’agitait, n’appréciant pas de se trouver sur un territoire qu’il ne connaissait pas, entouré d’autres loups. Bien qu’il avait déjà vu Emily, la nervosité et l’antipathie de Samuel n’aidait pas vraiment. Toutefois, c’était la surprise qui prédominait. Parce qu’au fond, les deux hommes se connaissaient plus ou moins. Emily trouvait ça complètement irréel qu’ils n’aient jamais réalisés leur ressemblance. Samuel poussa un léger soupir.

« Je n’ai jamais vraiment prêté attention à lui à vrai dire… Ce n’était pas moi qui m’occupait de lui faire remplir les papiers. Je l’ai aperçu de loin… Je connais bien plus Betsy en comparaison. »

Nathan ne voulait pas que ses hôtes se disputent ou créer des tensions. Il préférait donc prendre ça sur le ton de la rigolade.

« Comme quoi les lycans n’ont pas forcément une meilleure vue ! » fit-il en riant légèrement avant de regarder Betsy en souriant tendrement « Il faut dire que Betsy nous accaparait tous les deux… Et ça se comprend ! »

Samuel préféra ne rien ajouter et passer tout de suite à table. Il ne tenait pas à ce qu’ils se regardent dans le blanc des yeux et prolongent le malaise. A un tel point qu’il en oublia l’apéritif. S’il avait pu éviter le repas, il l’aurait fait mais il n’avait pas voulu mettre l’idée de sa louve à la trappe. Après tout, elle faisait ça pour lui. Il essayait de lui montrer qu’il appréciait son implication même s’il estimait toujours qu’il était trop tôt. Mais en aucun cas il ne voulait le faire payer à Emily. Et il était rassuré de sentir qu’elle répondait à ses gestes tendres.

De son côté, Nathan mangeait avec appétit, agréablement surpris de voir ce qu’on lui offrait à manger. Ca, ce n’était clairement pas acheté en magasin et il en fit la remarque à Emily qui expliqua le pourquoi du comment. Il termina sa tartine et hocha la tête.

« Et bien tu as bien fait de la reprendre ! Parce que c’est excellent. Si tout le reste du repas est comme ça, tu pourrais presque envisager une carrière dans la restauration ! »

Il jeta un coup d’œil à Betsy et lui fit un clin d’œil. Parce que la nourriture qu’il préférait était largement la sienne. Il adorait tous ces petits plats qu’elle lui faisait. Il était amoureux de sa cuisine et elle le savait bien. Il ne passait pas un jour sans qu’il la complimente à ce sujet. Samuel posa une question qui laissa Nathan coi. Il l’observa d’un air dubitatif, ne sachant pas trop s’il était sérieux ou non. Leur lançait-il volontairement au visage qu’ils étaient chasseurs ? Le ton n’était pas agressif mais le pompier ne savait pas trop à quoi s’en tenir. Dans le doute, il préféra jouer la prudence et rester poli et courtois.

« Je suis pompier. M’occuper des autres, ça a toujours été mon truc. Et… c’est moi qui ai appris à Betsy la chasse. Que je tiens de ma mère. Ses parents me l’avait demandé, j’ai accepté. Et ça a été la meilleure décision de toute ma vie. » fit-il en regardant Betsy en souriant

Bien entendu, tout cela n’avait plus aucun rapport avec la chasse. Grâce à cet apprentissage, il avait trouvé la femme de sa vie. Et puis au fond, il ne l’avait jamais forcée à quoique ce soit. C’était à ses yeux la meilleure solution. Tant que ses parents ne l’apprenait pas. Il ne voulait pas trop en dire, préférant Betsy présenter sa propre vision des choses, ce qu’elle fit. Elle était bien plus sur la défensive que lui mais il la comprenait. Elle n’avait rien d’une chasseuse après tout. Puis elle s’intéressa à la ferme et plus particulièrement à la famille d’Emily. Nathan tendit l’oreille, curieux d’en apprendre plus sur sa belle-sœur. Mais cette dernière sembla ne pas du tout apprécier d’évoquer tout ça. Etait-elle brouillée avec sa sœur ? Ou alors c’était le thème des chasseurs qui la mettait mal à l’aise ? Nathan avait déjà pu constater son côté impulsif mais elle avait toujours été gentille avec lui. Sauf au début. Mais il n’en tenait plus compte. Et en voyant le verre se briser dans sa main, Nathan eut la sensation de se voir lui-même. Emily était-elle encore plus nerveuse qu’eux tous ? Emily mettait ça sur le dos de sa grossesse mais Nathan ne savait pas trop quoi en penser. Il préféra ne rien dire.

Samuel s’inquiéta en voyant le sujet abordé. Parce qu’il connaissait bien la réponse à présent. Il y avait encore peu, il aurait été comme leurs invités, perplexe. Mais là il se mettait à la place d’Emily et il comprenait sa nervosité. Entre ça, le bébé, le repas… Il n’était pas surprenant qu’elle perde un peu le contrôle d’elle-même. Et il ne voulait pas que cela dure. Il se leva lui aussi de table.

« Excusez moi. »

Aussitôt, il se rendit dans la cuisine à la suite d’Emily. En s’approchant, il préféra lui faire signe avant de la toucher, ne voulant pas la rendre plus nerveuse encore.

« Ca va aller, ma louve… »

Il s’approcha et l’enlaça, la serrant doucement contre lui. Il lui caressa le dos puis glissa une main dans ses cheveux. S’il y avait bien quelque chose qu’il détestait par dessus tout, c’était la sentir mal. Elle devait se calmer. Pour elle-même et pour le bébé. Samuel mettait de côté ses propres soucis pour se consacrer entièrement à elle.

« On va parler d’autre chose, c’était ma faute… Je ne pensais pas à mal, j’essayais… de m’intéresser à eux. Tu sais bien que je ne suis pas doué pour faire la conversation… Je ferai attention à l’avenir, c’est promis… »

Il déposa un baiser sur son crâne puis lui caressa la joue en la regardant, espérant que sa louve se sentirait un peu mieux à l’avenir. De l’autre côté, dans le salon, Nathan remuait un peu sur sa chaise. Il sentait que Betsy risquait de se sentir mal à l’aise ou coupable et il ne voulait pas que ce soit le cas. Se rapprochant un peu d’elle, il glissa son bras autour du dossier de chaise de Betsy.

« Il faudra qu’on les invite aussi à notre tour. » Il l’embrassa sur la joue « Avec ta cuisine, ils vont tomber par terre… J’espère juste qu’on a pas mis les pieds dans le plat, là… »

©clever love.


Look into my eyes, you will see what you mean to me... Search your heart,
search your soul, and when you find me there you'll search no more
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Dim 4 Oct - 12:34


Soirée mouvementée
Emily se demandait parfois à quoi pouvait bien penser Samuel. Adolescente, elle aurait tout donné pour savoir ce qui se tramait dans l'esprit du loup qu'elle avait toujours aimé. Être distrait ne faisait pas vraiment parti de son caractère. Sauf quand il était en sa présence. Emily avait toujours connu un garçon timide sous les traits de Samuel. Mais elle n'oubliait pas que, parfois, il lui arrivait de la regarder, sans rien dire, un léger sourire aux lèvres. Il ne la regardait pas, il l'admirait. Tout comme elle le faisait parfois mais de manière légèrement plus discrète. Si durant l'adolescence Emily n'avait jamais pensé une seconde que Samuel était amoureux d'elle, désormais elle arrivait à voir les signes qu'elle ne voyait pas avant. Pour elle, tout paraissait évident maintenant. Mais Samuel n'était pas le genre très bavard. Il fallait provoquer les choses pour qu'elles arrivent. Il peinait beaucoup à faire les choses de lui même. Emily faisait de son mieux pour l'aider, l'aiguiller, le pousser aussi. Mais la jeune femme se demandait à quoi il pouvait bien penser chaque jour. Il avait réussi à passer à côté de ce frère qui lui faisait face alors qu'ils semblaient s'être croisés plus d'une fois.

Détournant le regard, Emily songea alors à ses dernières années. Parfois, elle se demandait si leur bonheur n'avait pas expiré. Ils avaient peut être trop profité durant leur adolescence. Et désormais, ils devaient se contenter des problèmes, rien de plus. La jeune louve ne voyait plus le bout des choses. Elle ne voyait plus comment leur vie ne pourrait plus être sans nuage. Certes, elle était heureuse d'avoir enfin un bébé de Samuel, mais elle savait que ça ne suffirait pas. Samuel travaillait et Emily ne lui disait pas tout. Elle n'avait aucune envie qu'il cesse de travailler pour rester avec elle. Samuel proposa alors de passer à table et Emily n'ajouta rien. Betsy lança un bref regard à Nathan. Elle n'aimait pas réellement être prise à partie mais préféra garder ça sous silence. Tout le monde était très tendu et pas besoin d'être un lycan pour sentir ça. Alors qu'elle mangeait tranquillement, Betsy remarquait bien les gestes de tendresse que partageaient les deux amoureux en face d'elle. Ils étaient à la fois touchant et intrigants. Betsy se demandait depuis combien de temps ils étaient ensembles. L'amour se lisait dans leur yeux aussi facilement qu'une enseigne lumineuse dans la nuit. Enfin, il fallait être vraiment stupide pour ne pas se rendre compte qu'ils s'aimaient. Pourtant, Emily semblait quelques peu effacée ou brisée. Enfin, Betsy sentait que quelque chose n'allait pas chez elle. Peut être que la grossesse pour un lycan n'était pas si simple.

Le pire fut lorsque Nathan évoqua le fait qu'elle avait bien fait de reprendre la ferme de sa sœur. Emily frémit légèrement, gardant les yeux baissés, rivés sur son assiette comme si le contenu était plus intéressant que tout le reste. D'ailleurs, elle ne répondit même pas à Nathan. Du moins, pas tout de suite. La jeune humaine tourna son visage vers Nathan et lui adressa un large sourire amusé. Elle savait qu'il aimait sa nourriture et elle en était ravie. Elle avait toujours tout fait pour qu'il n'aime QUE sa nourriture et elle avait plutôt bien réussi sur ce coup là. Samuel engagea alors la conversation et réussi à vexer Betsy assez rapidement. Enfin, il lui fallait pas grand chose pour se vexer. Pour elle, il venait de les accuser d'être des chasseurs. Si seulement il savait, il la fermerait. D'ailleurs, Betsy ne se gêna absolument pas pour lui balancer en travers de la figure. Ce n'était pas vraiment méchant mais tout de même. Elle voulait qu'ils comprennent qu'elle n'était pas une meurtrière. Et puis, l'unique fois où elle en avait tué un, c'était parce que sa vie en dépendait. Elle, elle voulait les étudier, les préserver mais surtout, montrer qu'ils n'étaient pas dangereux.

Betsy vint alors mettre les pieds dans le plat en parlant de la sœur d'Emily. La réponse de la louve était incertaine. Comme si elle voulait expédier ce sujet de conversation rapidement. Betsy sursauta même quand Emily brisa son verre, se sentant coupable. Elle observa la louve fuir la table avec rapidité puis fit une moue contrite, se sentant mal à l'aise. Elle se tourna vers Nathan. Betsy fit un bref sourire, venant caresser sa joue.

Si tu veux mon avis, je n'aurais pas du venir... Je crois que j'ai touché un point sensible et anéanti tes chances de bien t'entendre avec ton frère !

Emily avait les yeux fermés, penchée au dessus de l'évier. Elle n'entendit pas Samuel arriver. Mais elle remarqua qu'il lui faisait signe. La jeune femme se tourna mollement vers lui, l'observant. Elle lui adressa un faible sourire désolé avant de l'entourer de ses bras, posa sa tête contre son torse. Entendre les battements de cœur de Samuel la rendait moins nerveuse. Ça avait le don de l'apaiser. Elle releva les yeux vers lui et l'observa.

Non... Ce n'est pas ta faute, arrête de constamment te blâmer Samuel... C'est rien, il faut que j'apprenne à vivre avec, à en parler sans me braquer...

La jeune femme soupira doucement, caressant tendrement le dos de son loup. Elle voulait aller mieux et elle faisait des efforts pour ça. Elle n'avait aucune envie que Samuel se sente fautif et se remette tout sur le dos. Inspirant profondément, Emily entoura les épaules de Samuel de ses bras et se hissa sur la pointe des pieds pour l'embrasser tendrement. Elle rompit le baiser avec douceur, lui caressant la nuque.

On passe au plat... ?

La jeune femme se détacha de son loup pour retourner dans le salon, affichant un sourire bien plus assuré, regardant les deux amoureux. Elle attrapa les assiettes vides. Mais avant que Samuel ne puisse venir aider Emily, Betsy se leva, commençant à l'aider. Emily l'observa faire, ne disant rien sur le moment. Mais lorsqu'elle voulu ouvrir la bouche pour protester, Betsy la coupa aussitôt.

S'il te plait ! Laisse moi t'aider ! Pour me faire pardonner...

Betsy afficha une petite moue triste, comme une enfant qui voulait absolument aider. Emily pinça les lèvres pour éviter de rire et hocha doucement son visage, laissant Betsy l'aider à débarrasser le tout.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Dim 4 Oct - 18:11

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
Le repas ne prenait pas une tournure des plus joyeuses et Nathan ne savait pas trop comment se comporter. La tension était palpable et il se demandait s’il n’aurait pas dû refuser l’invitation. Trop tôt sans doute. Mais puisqu’ils étaient là à présent, il voulait faire l’effort d’être un invité courtois et d’essayer d’apprendre à connaître ce frère qui ne sortait de nulle part. Leur ressemblance était si évidente ? Visiblement oui. Mais Betsy n’avait jamais remarqué leur ressemblance alors qu’elle les voyait souvent tous les deux. Auraient-ils pu s’en rendre compte eux ?

Malgré les efforts de Nathan pour être un bon invité, il mettait désespérément les pieds dans le plat sans le vouloir. Si bien qu’il ne savait plus ce qu’il devait demander ou non. Peut-être devait-il simplement se taire et attendre que son frère daigne l’accepter ? Vu les regards qu’il lui lançait, il n’était pas certain qu’il soit réjouit à l’idée de partager son père avec quelqu’un d’autre. Mais qu’y pouvait-il ? Le pompier n’avait pas demandé à naitre et surtout pas dans ces conditions là.

Samuel posait des questions, mettant mal à l’aise les deux chasseurs. Betsy se rebiffa, provoquant par la suite le départ d’Emily puis enfin de Samuel. L’ambiance ne se détendait pas vraiment malgré les efforts de Nathan pour ça. La caresse de Betsy l’apaisa un peu, aidant surtout à calmer son loup qui ne semblait pas vouloir se détendre. La jeune femme se croyait fautive de la situation. Il fallait clarifier les choses car Nathan détestait que Betsy se sente mal à l’aise. Ce n’était tellement pas… elle.

« Ne dis pas ça… C’est faux. Au contraire, tu es ce qui nous lie. C’est juste… trop tôt pour un repas je crois. On ne connaît rien d’eux, il est facile de faire des erreurs… Mais je ne veux pas qu’ils te reprochent ce qui est ma faute à moi. Tu es une bouffée d’oxygène, bébé, rien d’autre… »

Il se pencha pour l’embrasser puis patienta en attendant le retour des deux lycans. De son côté, Samuel essayait de calmer sa louve. Il détestait la savoir mal, surtout enceinte. Il s’occupa d’elle de son mieux, tentant de prendre sur lui pour masquer son propre mal être car il préférait nettement qu’Emily se sente mieux. Emily semblait cependant relativiser et se calmer un peu plus facilement. Certes elle se braquait vite mais la grossesse n’aidait pas tellement. Et il ne voulait pas qu’elle s’autoblâme alors qu’elle avait surtout besoin de soutien.

« Oui… mais aujourd’hui n’est pas forcément le meilleur moment pour ça. Quoiqu’il arrive, je serai toujours à tes côtés mon amour. Toujours… »

Il répondit doucement à son baiser, la pressant contre lui avant de hocher la tête à sa question. Il avait hâte que le repas prenne fin. Mais avant toute chose, il fallait débarrasser l’entrée. Ils retournèrent donc au salon où leurs invités attendaient sagement. Seulement, Betsy se porta volontaire pour aider. Emily tenta de la dissuader, en vain. Samuel la laissa faire, les observant lever le camp avant de poser les yeux sur celui qui lui faisait face. Nathan n’osait rien dire sur le coup, pas très à l’aise. Samuel restait muet également, l’observant longuement. Devant ce silence pesant, le pompier finit par prendre la parole. Il ne voulait pas que ce soit comme ça entre eux, juste de longs silences gênants. Se raclant la gorge, il osa donc une question.

« Comment était notre père ? Tu veux bien me parler un peu de lui ? »

Parce qu’après tout, c’était la seule chose qu’ils partageaient. Enfin ça et la lycanthropie à moindre échelle. Mais il n’était pas certain que Samuel soit d’humeur à lui faire un cours sur sa race. Alors peut-être que leur lien familial pouvait les mener quelque part. S’il n’essayait pas, il ne saurait jamais et il en avait assez de marcher sur des œufs. Seulement, Samuel resta de marbre.

Ou plutôt, à l’intérieur, il se posait mille questions suite à cette demande. Il revoyait nettement son père, comme s’il était encore en vie. Un homme occupé mais plein de convictions et qui faisait tout pour qu’elles se réalisent. Un père distant mais présent malgré tout. Ca n’avait jamais été le genre de père à faire des sorties entre père et fils, juste eux deux, à apprendre des choses de mecs. C’était malgré tout un bon père. Mais maintenant, avec la présence de ce nouveau fils, Samuel remettait tout en question. Et s’il s’était montré distant parce qu’il n’aimait pas Samuel et qu’il pensait à son autre fils ? Il ne faisait sans doute que son devoir envers lui. Mais au fond, celui qu’il aurait voulu, c’était Nathan. Pourtant Samuel avait tout fait pour qu’il soit fier de lui, pour qu’il puisse être certain que son seul enfant poursuivrait ses idées. Et il l’avait fait. Mais maintenant Samuel se sentait trahi. Et à force de fixer Nathan, il superposait le visage de son père sur le sien. Ils se ressemblaient tellement…

Pris d’un accès de colère, Samuel, qui pourtant se maitrisait parfaitement d’ordinaire, se transforma et frappa violemment Nathan comme s’il était responsable. En fait, c’était son père qu’il voulait frapper, à qui il voulait montrer toute sa déception, toute sa colère. Nathan vola en arrière en grognant de douleur, atterrissant au sol avec grand bruit. Il se mit aussitôt à trembler et à grogner, se transformant à son tour. Cette fois, il ne pouvait plus retenir son loup qui ne supportait pas de se faire ainsi agresser, quand bien même il s’agissait d’un alpha. Il se redressa sur ses pattes arrières, dévoilant ses crocs, prêt à lui sauter à la gorge même s’il n’avait pas la moindre chance.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Dim 4 Oct - 22:48


Soirée mouvementée
Betsy soupira doucement, se sentant coupable de la réaction d'Emily. Elle se mordit la lèvre, tournée vers Nathan. Le jeune homme s'efforçait de la réconforter mais Betsy y croyait à peine. Elle lui adressa cependant un tendre sourire, venant caresser sa joue pour le remercier. Frottant doucement la joue de Nathan de son pouce, la demoiselle finit néanmoins par perdre son sourire, soupirant légèrement à nouveau. Nathan avait l'air de se méprendre quand même. À aucun moment c'était de sa faute à lui. Betsy l'observa un long moment avant de se détourner de lui.

C'est pas toi qui a mis les pieds dans le plat...

Betsy ne le lui reprochait pas. Simplement, cette fois, c'était elle qui avait merdé. Et puis, si ça se trouvait, ils se méprenaient tout les deux. Emily se sentait simplement fébrile à cause de son bébé. Après tout, un bébé lycan ne devait pas être simple à porter. Même pour une maman lycan. Betsy se demandait s'il lui pompait plus d'énergie qu'un bébé normal. D'ailleurs, Betsy s'autorisa un regard vers la cuisine. Emily soupira doucement et offrit un tendre sourire à son loup après avoir échangé un baiser. S'il y avait bien une chose qui l'apaisait, c'était lui. Malgré toutes les complications qu'ils avaient traversé et qu'ils traverseraient encore, la jeune femme savait qu'elle pouvait compter sur lui. Alors, elle se sentait déjà mieux. Le jeune couple retourna dans le salon et c'est, aidée de Betsy, que Emily débarrassa la table.

Une fois dans la cuisine, Emily mit les restes dans la poubelle des poules et glissa les assiettes dans le lave vaisselle. Betsy s'efforçait de faire comme elle, observant où allait quoi. D'ailleurs, elle se demandait bien à quoi pouvait servir cette poubelle sans sac. Juste un seau avec plein de restes dedans. Probablement pour les animaux. Voyant que Betsy fixait le seau avec scepticisme, Emily se mit à sourire.

C'est le repas de mes poules et de mes canards ! Et crois moi qu'ils adorent les restes !

Betsy leva les yeux vers Emily, souriant légèrement. La louve semblait faire un effort considérable pour parler avec Betsy et lui être agréable. La jeune femme ne savait rien de la louve et pourtant, elle lui était sympathique. Betsy termina de ranger la vaisselle quand un bruit sourd provint du salon. Tout ce qu'elle entendait alors c'était des grognements. Fronçant les sourcils, Betsy s'approcha lentement du salon alors que Nathan était en train de se transformer. Lâchant ce qu'elle avait dans les mains, la jeune femme se précipita entre les deux lycans, face à Nathan. Elle n'avait aucune envie que tout ça dégénère et elle avait assez confiance en Nathan pour ne pas la blesser et l'écouter. Elle l'observait, contrariée. Elle leva alors la main sous le museau de Nathan puis brailla fermement.

Nathan ! Non ! Va t'en !

La jeune femme lui indiqua alors la porte, close bien sur, pas vraiment consciente que le lycan ne prendrait pas la peine de l'ouvrir pour sortir. Nathan gronda légèrement, mécontent que l'humaine l'empêche d'agir. Mais Betsy n'avait aucune envie que tout ça finisse dans un bain de sang. Finalement, Nathan quitta la ferme, crevant le cœur de Betsy qui se sentait mal de l'avoir bridé de cette manière. Pinçant les lèvres, sur le point de pleurer, elle se tourna vers Samuel, se fichant qu'il soit sous sa forme animale. La jeune femme s'approcha de lui d'un pas décidé et lui flanqua une violente claque sur le museau, arrachant un hoquet choqué à Emily qui la fixa avec des yeux ronds comme des soucoupes.

Ah !!! Tu peux être fier de toi hein !!! S'il doit y avoir un jaloux entre les deux, c'est pas toi ! Il a pas eu de père pour grandir !! Sa mère n'a jamais prit le temps de lui donner l'amour qu'une mère donne à son fils ! Elle n'a fait que l'entrainer pour vous tuer tous !! Il a même pas eu la chance d'être allé à l'école ! Ah mais toi, tu t'en fous ! T'es bien dans ta petite vie ! T'as eu une belle adolescence !! T'es un ringard ! Un égoïste ! Il a pas demandé à avoir la vie qu'il a eut ! Tu crois que c'est simple pour lui de soudainement se rendre compte qu'il est un enfant caché ? Non, tu penses qu'à toi ! Et tu mérites même pas de partager le même sang que Nathan !

À ses mots, Betsy tourna les talons et quitta la maison sans attendre, allant se glisser dans la voiture pour rentrer chez elle. Elle était au bord de la crise de nerfs et ce n'est qu'une fois devant chez Nathan qu'elle fondit en larmes. Emily était restée figée devant la scène. Elle ne prit même pas la peine d'observer les dégâts. Elle avait les yeux rivés sur Samuel qui venait de reprendre sa forme humaine, son torchon toujours dans sa main. Effarée devant ce qu'elle venait de voir, la louve observait son loup, contrariée.

Je peux pas quoi ce que tu as fais... Il ne t'a rien fait de mal...

Emily n'en revenait pas. Elle ne reconnaissait pas le Samuel qu'elle avait tant aimé. Et qu'elle aimait toujours autant. Pour elle, l'homme qui avait agit quelques minutes plus tôt n'était pas son loup. Inspirant légèrement, la jeune femme glissa son regard vers la porte défoncée et soupira doucement, se laissant tomber contre le mur, épuisée de tout ça.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Lun 5 Oct - 9:40

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
Nathan eut envie de répliquer que sa simple existence équivalait à tous les pieds dans le plat du monde mais préféra ne rien dire. Tout rapporter à lui n’allait pas arranger les choses et peut-être qu’au fond, il n’y était vraiment pour rien. Et Betsy non plus. Une grossesse était compliquée. Alors que dire de celle d’un lycan ? Ils n’y connaissaient rien, tous chasseurs qu’ils avaient pu être. Mais Nathan détestait que Betsy se sente fautive. Il préféra donc partir sur cette supposition qu’autre chose.

« Les femmes enceintes réagissent parfois trop vivement. Ne t’inquiète pas trop. Et puis, son compagnon est là, je suis sûr que ça va aller. »

Et lui-même en tant que compagnon, il voulait la voir sourire à nouveau. Il lui caressa la joue tout en souriant puis se réinstalla confortablement, glissant sa main sur sa cuisse. Les deux lycans ne tardèrent pas à revenir et Emily semblait calmée cette fois. Betsy se dévoua pour l’aider, tentant sans doute de réparer le tord qu’elle croyait avoir fait. Nathan était content de voir que les choses semblaient aller mieux jusqu’à ce qu’il voit le regard que lui lançait Samuel. Rien de pire pour le mettre mal à l’aise. Il tenta malgré tout de le dérider, d’apprendre à le connaître. Même s’il n’était que son demi frère, il faisait parti de sa famille et il tenait à le connaître.

Mais Samuel ne devait pas voir les choses de la même façon vu ce qu’il se passa par la suite. Nathan tenta de se contrôler mais il était trop tard. Son loup était déjà au bord de la crise de nerfs mais ce coup reçu était de trop. Il voulait se défendre, montrer qu’il n’avait pas peur. Il était prêt à se jeter sur Samuel pour se venger de ce coup de griffes qu’il lui avait donné mais une petite chose fragile vint se mettre devant lui, le stoppant dans son élan. Le loup baissa les yeux sur Betsy qui l’incitait à partir. Le lycan grogna, retroussant les babines, furieux de ne pas pouvoir se battre. Il aurait pu pousser Betsy et ainsi l’ignorer mais malgré  tout, il la reconnaissait et, bien que fâché et contrarié, il tourna les talons, se dirigeant vivement vers la sortie. La porte ne fut qu’un léger obstacle qu’il enfonça aisément pour disparaître dans la forêt sombre à cette heure tardive, galopant aussi vite qu’il le pouvait. Il était enragé et agacé de la situation. Il mourait d’envie de se battre et il n’appréciait pas qu’on l’en ait empêché. Il fallait qu’il se défoule sur quelque chose… Il ne faisait même pas attention à son cou blessé, déchiré par le coup de griffes reçu. L’adrénaline lui faisait oublier toute forme de douleur pour le moment.

Samuel resta planté là. Suite au coup qu’il avait donné, il était prêt à en donner un de plus. Mais l’intervention de Betsy le laissa coi. Il la fixa, un peu surpris de sa réaction et surtout de la claque qu’elle lui administra. Même s’il était sous forme animale, elle ne semblait pas le craindre du tout. Ca c’était une première. Une humaine qui n’avait pas peur de lui ? Le monde marchait sur la tête. L’effet de la gifle le calma aussitôt et il la regarda de travers sur le coup, fâché qu’une petite humaine se permette de frapper un alpha de la sorte.

Mais finalement, le discours de Betsy annihila toute envie de se battre pour Samuel, remplaçant sa rage par beaucoup de peine. La jeune femme lui lança des évidences au visage, évidences qui ne l’étaient pas forcément pour Samuel. Mais il réalisait qu’elle avait raison. Le plus à plaindre n’était pas lui sans doute. Mais la jeune femme ne comprenait pas à quel point il se sentait mal. Il n’avait pas manqué d’un père oui. Cependant il était certain que son père avait manqué d’un fils. Et qu’il compensait avec Samuel. Ca, personne ne semblait le comprendre. Néanmoins, il comprenait ce que lui disait Betsy et réalisait que Nathan n’avait pas réellement eu une belle vie. Ou une vie tout court. Lui aussi devait se poser beaucoup de questions. Samuel baissa la tête, honteux et malheureux. Il n’avait pas voulu faire de mal à son frère. C’était après son père qu’il en avait.

Il n’eut pas le temps de changer de forme pour répondre que Betsy était déjà partie. Voilà. Le repas était complètement gâché. Et que dire leur relation ? Samuel observa la porte enfoncée et soupira, reprenant forme humaine. Il observa les dégâts en silence avant de tourner la tête vers Emily qui le grondait à son tour. Même s’il y avait de quoi, le fait que sa louve le blâme aussi lui crevait le cœur. Sa fierté d’alpha le poussait à ne pas s’excuser, à crier à quel point il était mal et que personne ne le comprenait. Mais Samuel ne pipa mot pendant un moment, se contenant. La tristesse était au final plus forte que la colère et il ne voulait pas non plus aggraver les choses avec Emily. Il l’observa s’affaisser sur le sol puis la rejoignit, venant près d’elle.

« Je sais qu’il ne m’a rien fait, je… Je n’ai pas voulu lui faire du mal. Je… En le regardant, j’ai vu mon père… et je lui en veux tellement que… c’est parti tout seul. »

Il savait bien que ça n’excusait rien mais c’était pourtant la vérité. Il lui prit doucement les mains, penaud. Il se détestait pour ce qu’il venait de faire mais comment pouvait-il réparer les dégâts à présent ?

« Je suis désolé ma louve… vraiment… J’ai gâché ta soirée… » Il soupira, furieux contre lui-même « C’était peut-être trop tôt pour moi… Je vais réparer les dégâts. Je vais arranger les choses… Je ferai ce qu’il faut. »

De son côté, Nathan s’en prenait aux animaux de la forêt. Un pauvre cerf eut la malchance de croiser sa route et termina en charpie. Quelques arbres subirent le même sort  et, le museau plein de sang et de tripes, les pattes abimées, il se mit à hurler à la lune pour exprimer toute sa colère. Ce n’est que vers le matin qu’il rebroussa chemin pour se diriger machinalement vers chez lui. Même si Nathan n’était pas encore conscient de ce qu’il faisait sous forme animale, son loup se souvenait. Arrivé près de la maison, il remarqué une forme allongée. Il s’approcha avec méfiance et repéra Betsy. Instinctivement il se mit à grogner, mécontent de ce qu’elle avait fait plus tôt. Mais finalement, il s’approcha d’elle et s’allongea contre elle, se mettant en boule tout autour pour la couvrir intégralement de sa fourrure afin qu’elle n’ait pas froid. Fermant les yeux, il ne tarda pas à s’endormir contre elle, oubliant déjà ce qu’il s’était passé.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Mer 7 Oct - 12:35


Soirée mouvementée
Betsy l'aurait frappé plusieurs fois si elle avait put. Elle l'aurait tellement défiguré que même sa femme ne l'aurait pas reconnu. Elle était en colère, vraiment en colère. Et elle même n'en revenait pas d'avoir osé frapper un alpha transformé. La crainte de représailles ne lui vint même pas à l'esprit. À cause de lui Nathan allait franchement mal vivre tout ça et il n'avait pas besoin de ça. Le loup était parti, emportant la porte avec lui. Betsy se sentait malheureuse pour lui. Le pompier avait tout fait pour être agréable et Samuel venait de tout gâcher. Betsy ne se gêna pas non plus pour balancer ce qu'elle avait sur le cœur à Samuel, ne se préoccupant même pas d'Emily. Cette dernière se fichait pas mal de ce que disait Betsy. Elle avait raison dans un sens et n'irait pas contre, même si elle s'en prenait à son loup. Finalement, l'humaine avait quitté la maison à son tour après avoir craché à la figure de Samuel.

Emily fixait ce qui était censé être l'homme qu'elle aimait, décontenancée par son comportement. Elle ne le reconnaissait plus. La jeune louve savait qu'il était perdu. Perdu au point de perdre le contrôle ? Elle n'en savait rien, elle ne le comprenait plus en vérité. La jeune femme ne savait plus à quoi s'en tenir avec toute cette histoire. Elle soupira doucement, assise sur le sol, laissant Samuel venir près d'elle. Elle ne lui adressa même pas un regard, fixant le sol, tripotant nerveusement son torchon. Mais Samuel tenait tout de même à s'expliquer. Emily ouvrit la bouche, prise d'une envie de lui dire de la fermer. Finalement, elle referma la bouche, restant silencieuse. Elle leva les yeux vers lui, l'observant. Il en voulait tellement à son père que c'était le pauvre Nathan qui avait prit à sa place. Dans un sens, Emily comprenait la colère de son loup. Après tout, il se rendait compte que sa vie n'avait été que mensonge. Peut être que, finalement, Liam n'avait pas aimé Samuel à sa juste valeur. Pourtant c'était un loup tellement formidable, qui avait toujours tout fait pour le rendre fier. Il montrait le bon exemple, il était bien éduqué, poli et serviable. De plus, c'était un excellent compagnon, courageux et aimant. Il avait toujours été là pour elle. Il ne l'avait jamais laissé tomber. Et de son côté Emily avait toujours tout fait pour qu'il soit bon à l'école pour que Liam soit fier de lui.

La jeune louve détourna les yeux, pinçant les lèvres. Elle n'avait pas le droit de le blâmer. Après tout, son acte était tout à fait justifiable. Bien qu'elle en avait gros sur le cœur pour Nathan. C'était de sa faute. C'était elle qui avait décidé d'organiser cette soirée. Les larmes commencèrent à rouler le long de ses joues. Emily se sentait coupable. Elle observa ses mains blotties dans celle de Samuel et renifla légèrement.

C'était pas ma soirée à la base... C'est pas pour moi que je l'ai faite... Je pensais simplement que... pour toi, avoir un frère, ça te rendrait un peu plus heureux. Parce que tu n'as plus de famille de sang depuis la mort de tes parents...

Emily retira ses mains et essuya ses joues avant de se relever, commençant à aller débarrasser la table. Samuel pensait que c'était trop tôt. Emily ne l'avait pas vu comme ça et elle le regrettait bien. Elle n'aurait jamais dut inviter Nathan et Betsy à venir manger avec eux. La jeune femme débarrassa rapidement la table, ignorant un peu Samuel. Elle lui en voulait d'avoir été si impulsif. Nettoyant la table débarrassée désormais, Emily jeta un bref coup d'oeil à Jasper qui dormait dans son coin.

Qu'est ce qu'il t'a dit pour que tu lui sautes dessus ?

Elle s'adressait à Samuel bien sur. Son ton était un peu froid mais c'était indépendant de sa volonté. La jeune louve était simplement perdue. Elle ne savait plus si elle devait se fâcher ou le consoler. Alors elle ne faisait ni l'un ni l'autre mais restait distante.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Mer 7 Oct - 17:00

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
Seul. Samuel se sentait cruellement seul malgré la présence d’Emily à ses côtés. C’était sans doute à cause du regard qu’elle lui lançait, plein d’incompréhension. Mais il ne lui en voulait pas de ne pas le comprendre. Lui-même regrettait déjà son geste. Il avait agi sous le coup de la colère mais surtout, ce n’était pas contre Nathan que cette colère était dirigée. Mais contre leur père. Père qui était d’ailleurs mort et enterré et qui ne pouvait donc plus subir la colère de son fils. Si seulement il n’était pas mort, tout aurait été plus simple. Mais Liam n’était plus là pour s’expliquer et Samuel avait cruellement besoin de réponses.

Mais Emily ne méritait pas de voir son homme péter un plomb et foutre en l’air tous ses efforts. Samuel vint donc essayer de se faire pardonner, ne doutant pas un seul instant qu’il faudrait un peu de temps à sa louve pour digérer ce qu’il avait fait. Lui-même s’en voulait pour son geste. Venait-il de foutre en l’air toute chance d’une bonne relation avec son frère ? Il en était quasiment certain. Il ne voyait pas pourquoi Nathan le pardonnerait alors qu’il n’avait rien fait et essayait juste d’être amical. Quant à la relation avec Betsy, vu les circonstances, il pensait avoir définitivement basculé dans la case « vieux connard ». Et il ne pouvait pas lui en vouloir pour ça, elle avait raison.

Seulement Emily fuyait son regard et Samuel se sentait désemparé. Il aurait voulu retourner en arrière, changer les choses, mais c’était trop tard. Et frapper Nathan ne l’avait pas fait se sentir mieux. Sa peine en était même décuplée à présent. Mais il ne pensait pas à sa propre peine pour le moment, espérant surtout qu’Emily ne lui en tiendrait pas trop rigueur. Mais les propos de la louve le firent baisser la tête, penaud. Oui, forcément, tout avait été fait pour lui et il n’avait pas été foutu d’en profiter. Nathan était sa seule famille. L’avait-il perdu ?

« C’est… Tu as raison. J’étais tellement aveuglé par ma colère et mes doutes que… je n’ai pas su profiter de son existence et de ce que tu avais fait. J’espère juste qu’il n’est pas trop tard… »

Samuel pinça les lèvres en sentant les mains d’Emily quitter les siennes mais il ne chercha pas à la retenir. Elle avait sans doute besoin de souffler un peu. Il la regarda débarrasser et il se leva, se fichant d’être nu, pour se diriger vers la porte ou plutôt ce qu’il en restait. Il la remit en place comme il put, histoire qu’elle tienne un minimum, se promettant que, dès le lendemain matin, il irait la faire changer et réparer les dégâts alentour. Pas question qu’Emily paye quoique ce soit car c’était de sa faute si la porte était ainsi. C’était facile de réparer une porte. Mais pouvait-il réparer les relations ? Emily le fit sortir de ses pensées en lui adressant la parole, le questionnant. Samuel pinça légèrement les lèvres, se rappelant la question. Puis il soupira, revenant vers elle.

« Il m’a posé une question à propos de mon… de notre père. Il m’a seulement demandé de lui en parler et… Il ressemble trop à Liam, c’est dingue. J’ai l’impression de ne pas connaître mon père au final. Je sais que Nathan n’y est pour rien… Tu crois qu’il y a encore une chance pour arranger les choses ? »

Parce que vraiment, il voulait les arranger. Et il sentait qu’il allait devoir s’occuper de Betsy aussi. Ca n’allait pas être simple, il le sentait. Doucement, il entoura Emily de ses bras, la câlinant doucement, se rassurant par la même occasion.

« On devrait aller s’allonger… Demain est un autre jour. J’irais m’excuser platement en espérant qu’il me pardonne… »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Lun 12 Oct - 12:17


Soirée mouvementée
Pour Samuel c'était trop tôt mais pas pour Emily. Enfin, même pour elle, c'était quelque chose qui allait renouveler leur vie. Quelque chose de nouveau pouvait leur faire du bien. Mais au final, elle s'était vraiment trompée sur toute la ligne. Quoi qu'il en soit, la soirée était gâchée et rien ne savait de revenir dessus. Emily sentait que ses efforts étaient inutiles et elle ne voyait pas pourquoi elle continuerait à en faire si Samuel se comportait comme le dernier des connards. Il n'avait jamais été violent. Du moins, jamais devant elle. Emily idéalisait peut être cet homme parce qu'elle en était amoureuse. Elle ne savait pas vraiment pourquoi leur relation partait à la dérive alors qu'elle avait parlé de ses problèmes et que Samuel tentait de l'aider. Surtout que, elle avait fait venir Nathan et Betsy pour lui faire plaisir et faire plaisir à Nathan également. C'était surtout lui qui devait en attendre beaucoup de cette soirée. Mais, il ne s'était pas attendu à ce que Samuel réagisse si violemment. Emily se sentait fatiguée.

La jeune louve donnait son point de vue. Elle ne voulait pas vraiment que Samuel se sente encore plus mal mais il devait savoir ce que sa louve ressentait. Elle, elle se serait aisément passée de tout ça. Réellement. Elle l'aurait volontiers occulté si ça n'avait pas autant d'importance à ses yeux. Samuel avait perdu sa famille, son père et sa mère. Certes, ce ne devait pas être simple pour lui d'accepter ce nouveau membre de la famille qui partageait le sang paternel. Pourtant, Samuel ne semblait pas se rendre compte la chance qu'il avait. Ou alors, Emily se projetait trop. Peut être qu'elle aurait aimé qu'une Mary débarque dans sa vie pour combler le vide dans son cœur. Peut être que la jeune femme avait tendance à trop vouloir faire les choses à sa façon. Peut être qu'elle devait surtout consulter Samuel et arrêter de faire les choses dans son coin. La jeune femme pinça doucement les lèvres en écoutant Samuel lui expliquer les raisons de sa violence. Elle le comprenait. Elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle n'en avait pas le droit. Il avait raison. Nathan était le portrait craché de Liam et elle pouvait comprendre que Samuel avait envie de frapper son père, plus de rage qu'autre chose. Tout ça, elle le comprenait et ne pouvait pas lui en vouloir au final. Baissant légèrement les yeux, Emily se laissa aller contre son loup, hochant mollement son visage alors qu'il lui disait qu'ils devraient aller dormir. Emily ne répondit rien, se contentant de prendre la main de Samuel pour monter dans leur chambre.

Une fois dans la pièce, Emily retira lentement ses vêtements, songeuse. Elle repensait à ce que Samuel lui avait dit. Au final, Emily savait que Samuel n'avait pas agit à tort. Il fallait simplement qu'il fasse la différence entre Nathan et Liam. Nathan n'était pas Liam. Emily s'installa dans le lit après avoir enfilé sa nuisette, poussant un léger soupir d'aise. Elle tourna son visage vers Samuel.

Tu devrais lui dire la vérité à Nathan... La raison pour laquelle tu t'es emporté... Explique ce que tu ressens. Peut être qu'il sera prêt à t'écouter... Il n'a pas l'air d'être trop débile. Il a fait bonne figure ce soir. Il est gentil. Simplement, il se questionne beaucoup sur son père. Et donc, le tiens...

Emily attendit que Samuel soit dans le lit pour venir contre lui. Comment elle pouvait lui en vouloir ? Puis, de toute manière, il n'avait pas besoin qu'Emily lui fasse la tronche. Il avait besoin de soutien et elle se devait d'être là pour l'aider. Caressant doucement son torse, Emily pinçant doucement les lèvres, songeuse. Elle se remémora ce que Betsy avait dit et la façon dont elle avait agit avec Samuel. Même s'il avait été transformé, elle n'en avait pas eut peur et n'avait pas hésité. Cette fille était pire qu'une louve amoureuse.

Si tu veux mon avis, ce sera plus dur de te faire pardonner de Betsy que de Nathan. Vu comment elle a réagit avec toi... Tu ne lui fais absolument pas peur... J'ai jamais vu un humain aussi frêle se dresser face à un alpha avec autant de conviction et de poigne. Cette fille, elle est née pour devenir une des nôtres...

Emily ne disait pas ça comme ça. La jeune femme savait parfaitement que Betsy avait une formation de chasseur mais elle n'avait pas agit en tant que tel face à Samuel. Elle défendait son homme, toutes griffes dehors. Et ça prouvait parfaitement que Betsy avait l'âme d'un lycan. Et si Emily en parlait c'est qu'elle le pensait malgré sa répugnance pour les chasseurs. Elle semblait beaucoup aimer le caractère de Betsy.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille Lun 12 Oct - 13:21

Famille ❧ Y a de l'ambiance !
La soirée était partie en eau de boudin et Samuel savait pertinemment que tout était sa faute. Emily avait été une hôte en or. Nathan avait été gentil et aimable. Betsy avait été elle-même. Mais si Samuel n’avait pas eu un coup de sang, la soirée aurait pu bien se terminer. Lui qui n’était pourtant aucunement violent, il s’était laissé submerger par ses émotions. Après tout ce qu’il avait vécu, il n’avait pas pu supporter toutes ses interrogations. Tout ça, c’était trop pour lui. Il avait besoin de réfléchir, de prendre le temps. Ou peut-être avait-il juste besoin d’un clash pour se calmer. Mais n’était-ce pas trop tard à présent ? Il n’en savait rien. Il ne connaissait pas ce frère et ignorait comment il prendrait la chose une fois qu’il serait redevenu humain. Parce que clairement, c’était son loup qui avait pris le relai. Samuel s’en voulait et il espérait réellement qu’Emily ne lui en tiendrait pas trop rigueur. Il avait besoin d’elle, de son soutien et de ses mots plein de sagesse. Mais pour l’heure, il voulait surtout aller se reposer et ne plus penser à tout ça.

Une fois dans la chambre, il admira Emily pendant qu’elle se changeait et entreprit également de retirer ses vêtements, restant en boxer. La jeune femme lui fit une remarque sur Nathan alors qu’elle s’allongeait dans le lit. Elle avait clairement raison. Visiblement, elle voyait les choses comment elles étaient, sans peine. Et il était content de pouvoir se fier à elle. Peut-être que Nathan serait compréhensif si le lycan faisait amande honorable après tout. Il l’espérait en tout cas. Mais Samuel comprenait un peu mieux ce que pouvait également ressentir Nathan. A aucun moment il ne s’était mis à sa place. Et désormais, il se disait qu’il avait vraiment agi comme le dernier des connards.

« Qu’est-ce que je ferai sans toi ma louve ? »
fit-il en soupirant avant de sourire doucement « J’espère que tu as raison et qu’il acceptera de m’écouter malgré tout… Je veux me faire pardonner. Tu as sans doute raison… Le pauvre a grandi sans père au final… Je ne suis pas le plus malheureux. »

A son tour, il prit place dans le lit et vint prendre Emily contre lui. Enfin ils allaient pouvoir se reposer. Samuel n’était pas certain de parvenir à s’endormir tout de suite et il fixait le plafond d’un air songeur tout en caressant le bras de sa louve. Mais cette dernière le fit sortir de ses pensées pour l’y replonger aussitôt vu sa remarque. Elle n’avait pas tort. Betsy s’était montrée plus que brave ce soir. N’importe qui aurait flanché face à un alpha, surtout un humain. Mais pas elle. Elle l’avait même frappé comme si elle ne craignait pas d’être tuée aussitôt. Etait-ce du courage ou de l’inconscience ? Samuel n’aurait su le dire avec certitude. Néanmoins, les propos d’Emily avait du sens. Elle avait le tempérament d’une louve. Sauf qu’elle restait humaine. Samuel observa la jeune femme, perplexe. Disait-elle ça parce qu’elle n’aurait pas été contre de la voir devenir une louve ? Il ne savait pas trop. Et puis, c’était risqué. Mais tôt ou tard, il fallait envisager l’option. Car Nathan risquait de mourir de chagrin si elle restait humaine. Samuel resta silencieux, dubitatif. Puis il poussa un léger soupir.

« C’est vrai qu’elle m’a impressionné… Elle est inconsciente je dirais. Et… très protectrice envers Nathan. Elle a le caractère d’une louve oui… Et elle finira par en devenir une un jour. Il le faudra… »

Venant de la part d’Emily, tout cela restait surprenant. Un chasseur qui devenait lycan… Qu’elle en tolère un était bien. Alors deux… Les deux jeunes femmes devaient avoir tissé une sorte de lien. Ce n’était sans doute pas plus mal car Samuel doutait pouvoir se faire pardonner si facilement auprès d’elle. Il embrassa tendrement la femme qu’il tenait dans les bras, lui murmurant à l’oreille qu’il l’aimait puis il l’observa s’endormir en espérant qu’à l’avenir, il ne la blesserait plus. Il songeait déjà à la façon dont il irait se faire pardonner. Mais avant tout, il devait dormir. Il ferma les yeux et Morphée ne tarda pas à venir le prendre.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Repas en famille

Revenir en haut Aller en bas
 
Repas en famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un repas de famille ~ [ Daniel & Matthew ]
» Les repas de famille consistent à se manger entre parents. ¬ Rhys & Benedict
» « Les repas de famille ne consistent pas à se manger entre parents. » // Raphaëlla
» [Port-Real] Repas de famille (pv Sansa)
» Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon Falls :: La ferme de Mary-
Sauter vers: