FAQFAQ  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet

Partagez | 
 

 Le passé est toujours présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Le passé est toujours présent Lun 8 Juin - 21:18

Emily & Samuel ❧ Désillusions
Une journée ordinaire. Le boulot était particulièrement calme mais cela n’avait rien d’inhabituel. Moon Falls n’était pas connu pour être un endroit à problèmes. Et si problèmes il y avait, c’était surtout la nuit. Là Samuel n’était pas de garde et il était pressé de rentrer afin d’entrainer Tommy au football. Depuis qu’il avait emménagé à la ferme et que tout était rentré dans l’ordre, le lycan se sentait bien mieux. Enfin sa vie avait repris un cours normal et ce n’était pas pour lui déplaire. Déjà il voyait un avenir radieux où Emily ferait la paix avec son loup, où Tommy serait à la fois indépendant et un membre à part entière de leur petite famille et où leur enfant pourrait grandir paisiblement entouré d’amour. Un avenir parfait en somme.

Installé à son bureau, il remplissait de la paperasse. Ce n’était pas la partie la plus passionnante de son travail mais il fallait bien le faire et il détestait déléguer, surtout pour les choses déplaisantes. L’heure avançait mais il lui restait une bonne heure avant de passer chercher Tommy à l’école et de rentrer chez eux. Mais la vibration émise par son téléphone portable le tira de ses pensées et il baissa les yeux vers l’appareil. Le nom d’Emily apparaissait sur l’écran.

Sur le moment, il ne s’inquiéta pas plus que ça. Pourquoi ne l’appellerait-elle pas ? Peut-être avait-elle besoin qu’il lui ramène quelque chose en rentrant ? Une course peut-être. Ou Tommy avait terminé les cours plus tôt… Le pire scénario qu’il s’imaginait était que Tommy s’était blessé d’une façon ou d’une autre. Mais à aucun moment il ne s’était imaginé ce qui lui pendait au nez. Décrochant, il salua sa louve avec tendresse mais il perdit bien vite son sourire en entendant le ton de sa voix. Elle semblait stressée, nerveuse… paniquée même. Cela ne lui disait rien qui vaille et il chercha donc à en savoir plus. Mais il n’obtint rien d’autre qu’un « Rentre vite ». Tommy serait récupéré par ses grands-parents et il ne lui restait plus qu’à rentrer à la ferme dare-dare. Pas besoin de plus pour fortement inquiéter Samuel. Emily avait clairement un problème et il détestait ça. Mais à distance, il ne pouvait rien faire.

Ni une ni deux, il laissa son travail en plan, avertit ses collègues puis quitta le bureau pour sauter dans sa voiture de fonction. Sur le trajet, diverses interrogations flottaient dans son esprit. Quel pouvait bien être le problème ? Etait-ce le bébé ? Il priait pour que ce ne soit pas le cas. Ils n’avaient franchement pas besoin d’un autre drame. Pourquoi fallait-il que les choses prennent toujours une mauvaise tournure lorsque tout semblait enfin aller bien ?

C’est tendu comme un string qu’il se gara et quitta sa voiture pour entrer rapidement à l’intérieur comme s’il avait le diable aux trousses. Mais lorsqu’il vit Emily en un seul morceau, il fut déjà rassuré. Pourtant, l’air imprimé sur son visage certifiait qu’il y avait un réel problème. Plutôt que de l’agresser avec des questions, il s’avança vers elle pour la prendre dans ses bras et l’étreignit d’une façon réconfortante. Parce qu’il était persuadé que le problème la concernait et pas lui. Il ne s’imaginait pas du tout de quoi elle allait lui parler. Comment aurait-il pu ? La serrant avec force et tendresse, il finit par relâcher légèrement son étreinte pour la regarder.

« J’ai fait aussi vite que j’ai pu… Que se passe t-il ? Dis moi ce que je peux faire… »

Il aurait tout donné pour faire disparaître la détresse dans les yeux d’Emily.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Mar 9 Juin - 18:00

I'm sorry my love...
Emily devait se calmer. Juste se calmer. Elle venait de raccrocher le téléphone que déjà elle était en train de se goinfrer de cookies. Elle ne les appréciait même pas. Déjà adolescente, chaque fois qu'elle était angoissée elle avait tendance à manger. Ça lui était passé après la mort de sa sœur. Après tout, c'était toujours mieux que de fumer ou boire. Quoi que boire, elle l'aurait volontiers fait si elle n'avait pas été enceinte. Après le départ de Nathan, Emily avait envoyé un sms à ses parents pour leur demander de prendre Tommy pour la soirée. L'enfant n'avait pas besoin de participer à tout ça. Après tout ça, ne le concernait pas réellement. Et puis, Emily savait qu'il était particulièrement allergique aux chasseurs. Il n'avait pas besoin de savoir que Samuel allait bientôt compter un couple de chasseurs dans sa famille. Enfin ex-chasseurs à en croire Nathan.

La jeune femme se laissa tomber sur une chaise, posant la boite de cookies sur la table. Elle en avait déjà plein la bouche. Elle avala péniblement le contenu de sa bouche et finit par pousser un lourd soupir. Si seulement ce soupir pouvait emporter son angoisse. Elle n'avait pas peur d'annoncer la nouvelle à Samuel. Elle craignait surtout sa réaction, son ressenti. Pas contre elle, mais contre son père. Une fois qu'elle avait averti ses parents, elle avait téléphoné à Samuel. Elle regrettait déjà de l'avoir fait. Dans l'état où elle était, ce ne serait pas surprenant que Samuel soit très inquiet. La jeune femme passa sa main sur son visage, regrettant déjà de s'être levée ce matin. Elle aurait mieux fait de rester au lit toute la journée. Au moins, tout ça ne serait pas arrivé. Quoi qu'il en soit, maintenant elle connaissait Nathan et elle ne pouvait pas le mettre de côté, l'ignorer. Même lui il aurait besoin de rencontrer l'unique personne qui  avait fréquenté Liam durant des années.

Emily se perdit légèrement dans ses pensées, remontant dans le passé en songeant à son enfance avec Samuel. Contrairement à Lucas, Liam n'avait jamais réellement été affectueux avec son fils. Lucas était un papa poule un peu collant, surtout avec ses filles. Il avait couvé Mary comme un petit œuf précieux jusqu'à ce qu'elle finisse par épouser Logan. Avec Chris c'était autre chose, ils avaient partagé énormément de choses tous les deux, les deux mâles de la famille. Même après la naissance d'Emily, il n'avait jamais mit son fils de côté. Et il n'avait jamais rien dit à propos du fait que Chris était un coureur de jupons. Après tout, il l'avait été aussi à son âge mais il s'était rapidement calmé lorsqu'il avait rencontré Lenore. Après la naissance d'Emily, Lucas changea du tout au tout. Il était devenu beaucoup plus calme. Peut être était ce parce que la petite dernière de la famille était particulièrement calme elle aussi. Calme, douce, gentille, souriante, chaleureuse. C'était comme ça qu'il décrivait sa petite Emily. En y repensant, Emily n'avait jamais vu Liam ailleurs que dans son bureau ou à table. Elle n'avait pas vraiment le souvenir qu'il ait déjà emmené Samuel quelque part. Un weekend entre homme. Non. Pas le moindre souvenir.

Emily poussa de nouveau un lourd soupir, hésitant entre pleurer ou hurler. Elle ne devrait pas lui en parler. Elle devrait aller voir Nathan et lui demander de quitter Moon Falls définitivement et d'oublier tout ça. Elle aussi elle devrait oublier tout ça. Mais c'était trop tard maintenant. Emily entendit la voiture de Samuel. Emily se leva d'un bond alors que Samuel faisait irruption dans la maison. La jeune femme manqua de lui hurler dessus de partir mais elle resta muette. Et avant qu'elle ne s'en rende compte, elle se retrouva dans les bras du jeune homme. Emily inspira profondément et l'odeur du lycan la rassura soudainement. C'est de cette manière qu'Emily était certaine d'être folle amoureuse et liée à Samuel. Seule son odeur arrivait à effacer ses angoisses. La jeune femme l'entoura de ses bras, fermant les yeux pour profiter de l'étreinte, ne souhaitant pas la rompre. Mais Samuel finit par s'écarter légèrement d'elle. Dur retour à la réalité. Il réclamait des explication. Emily devait lui en donner oui. La jeune femme se détacha de lui avec douceur.

Ok... Euh... Rien, tu ne peux rien faire Sam... Assieds toi s'il te plait...

La jeune louve le laissa s'installer tandis qu'elle lui servait un whisky. Elle ne doutait pas que ça lui ferait du bien de boire un verre après ce qu'elle comptait lui annoncer. La demoiselle posa le verre en face de son loup et s'installa à son tour sur la chaise qu'elle occupait juste avant. Elle poussa nerveusement la boite de cookies puis reposa son regard sur Samuel. La jeune femme ne savait absolument pas comment lui annoncer ça. Doucement, elle attrapa sa main.

Chéri... J'ai quelque chose à te dire. Je sais que ça ne va pas te plaire mais... Je veux que tu m'écoutes, jusqu'à la fin.

S'humectant les lèvres, Emily fouilla son esprit pour choisir les bons mots. Mais au fond, elle savait qu'il n'y en avait pas. Peu importe la façon dont elle lui apprendrait une telle chose, il souffrirait, elle le savait. Elle pouvait y mettre les formes, mettre des musiques de Disney, un décor paradisiaque, ça ne changerait absolument rien.

J'ai... J'ai rencontré un homme... Qui s'avère être ton frère. Ton demi frère... Emily savait qu'elle devait tout avouer d'une traite, Samuel n'y comprendrait rien sinon. Ce matin, quand je suis allée nourrir les moutons, je me suis rendue compte qu'il m'en manquait deux. J'ai suivit les traces et je suis arrivée près d'une maison dans la forêt, qui est un peu plus loin. Je suis entrée avec la détermination de corriger celui qui avait fait ça mais il s'avère que ça ne s'est pas vraiment passé comme prévu. C'est le portrait craché de ton père. Mes parents l'ont vu et... Il n'y a pas de doute, c'est bien ton demi-frère...

Emily pinça doucement les lèvres, fixant son loup avec désespoir. Elle leva une main pour venir lui caresser tendrement la joue, se voulant rassurante.

Je suis désolée mon amour... Je ne suis pas douée pour annoncer les mauvaises nouvelles...



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Mer 10 Juin - 11:31

Emily & Samuel ❧ Désillusions
Maintenant qu’il était au courant qu’Emily avait un problème, Samuel ne pensait plus qu’à la rejoindre, à rentrer rapidement pour être à ses côtés. Pendant une année entière, elle s’était recroquevillée sur elle-même, ne parlant pas de ce qui pouvait la tourmenter et Samuel ne voulait plus jamais que cela se reproduise. S’il pouvait être là, aider, il le ferait. Il voulait être là, plus que tout. Alors peu importait les feux rouges ou la limite de vitesse. Il y avait des urgences dans la vie et sa compagne en faisant partie.

Le trajet jusqu’à la ferme avait été court mais pourtant trop long à son goût. Savoir Emily seule pour affronter ses craintes le rendait malade. Alors, une fois à la maison, il se précipita vers elle pour l’étreindre. Il voulait la sentir contre lui, pouvoir l’apaiser, la calmer, lui transmettre son amour pour la calmer. Il ignorait encore s’il en serait aussi facilement capable car il ignorait le problème mais il comptait bien faire tout ce qui était en son pouvoir pour ça. Déjà, légèrement, il la sentit se détendre un peu, ses muscles se relâchant légèrement alors qu’il la tenait dans ses bras. Au moins il était là, c’était une étape de franchie. Ne restait plus qu’à savoir le fin mot de l’histoire afin de pouvoir y apporter une solution.

Il aurait pu rester ainsi toute la soirée, à la câliner, à la rassurer sans ouvrir la bouche. Mais il savait aussi que ce n’était qu’une solution temporaire et qu’il leur fallait parler. Il le fit donc car il se doutait bien qu’elle hésiterait à parler du problème. Elle l’avait bien fait pendant une année entière auparavant… Au moins il était heureux de pouvoir à nouveau partager ses craintes même si cela n’avait rien de réjouissant. Mais ce qu’elle lui dit alors ne fit que l’inquiéter davantage. Il ne pouvait rien faire ? Vu la façon dont elle se comportait et le peu qu’elle voulait bien dire, il commençait à se dire que le problème le concernait aussi. Pourquoi aurait-il besoin de s’asseoir sinon ? Samuel l’observa un court instant, à la fois intrigué et inquiet, puis il attrapa une chaise et se posa dessus. En voyant le verre de whisky se rapprocher de lui, il s’angoissa un peu plus encore. Voilà qu’elle voulait le faire boire pour l’aider à digérer la nouvelle ? Vinrent les cookies en prime. Vraiment, cela ne sentait pas bon. Pour qu’Emily l’ait fait venir ici sans Tommy, en prenant toutes ces précautions, c’était que quelque chose d’important se tramait. Le lycan observa le verre d’alcool comme s’il s’agissait d’un poison et releva les yeux vers elle, plus inquiet qu’auparavant. Vraiment, cela le concernait. Et cela ne sentait pas bon du tout.

En sentant la main d’Emily venir prendre la sienne, il la serra doucement mais il lut dans son regard que ce qu’elle allait dire n’allait pas lui plaire. Il le sut même avant qu’elle ne le prévienne. Son cœur se mit à battre plus vite, secoué par l’inquiétude et l’appréhension. Il aurait préféré qu’elle lui jette tout au visage plutôt que de le faire languir de la sorte mais il resta silencieux, ne désirant pas la couper. Il se contenta de hocher légèrement la tête, à la fois pressé et effrayé qu’elle crache enfin le morceau.

Emily semblait chercher ses mots mais Samuel restait patient. Il ne voulait pas la brusquer même s’il voulait rapidement une réponse à ses questions. Et le début de sa phrase ne le rassura pas vraiment. Elle avait rencontré un homme ? Pas une seconde il ne songea au fait qu’elle aurait pu le tromper. Ils étaient liés, ils s’aimaient et elle n’avait plus ses chaleurs. Jamais ils n’étaient allés voir ailleurs même après plusieurs années de séparation. Alors pourquoi le ferait-elle maintenant ? Ca n’avait pas de sens. Il craignait juste qu’un homme soit devenu une menace pour eux. Un chasseur peut-être ? Il était loin du compte. Suspendu à ses lèvres, il attendait la suite. Et là, elle parla d’un frère. D’un demi-frère même. Toute l’inquiétude de Samuel tomba d’un coup comme un soufflé. C’était tellement improbable, impossible, qu’il ne le prit même pas mal. C’était une blague ? Il ne pouvait pas avoir un frère. Il l’aurait su, c’était évident. Il avait toujours été fils unique, c’était bien pour cela que son père lui avait fait suivre sa voie, qu’il en était l’héritier. Sur le moment il n’y crut donc pas du tout et se contenta de hausser les sourcils en fixant Emily comme si elle était folle. Elle ne sentait pas l’alcool et elle ne pouvait en boire. Pourquoi racontait-elle de pareilles inepties ?

Emily reprit ses explications et Samuel l’écoutait, dubitatif, alors qu’elle évoquait ses moutons. Savoir qu’elle avait traqué le coupable ne l’étonnait pas vraiment, c’était tellement elle, surtout depuis qu’elle ne contrôlait plus son loup. Mais la suite le fit beaucoup moins rire. Elle avait rencontré le sosie de son père et même ses parents confirmaient qu’il s’agissait de son demi-frère. Comment ses parents pourraient-ils affirmer ou non ce genre de chose ? Samuel était perdu mais pas vraiment inquiet. Pour lui, tout ça était impossible, il ne concevait pas qu’il puisse avoir un frère. Il resta silencieux en fixant Emily qui semblait mal pour lui alors qu’il ne l’était même pas.

Samuel ne sortit de son mutisme que lorsque sa louve lui caressa la joue en s’excusant pour tout ça. Plutôt que de parler, il se mit à rire soudainement comme si elle venait de lui raconter la blague la plus drôle du monde. Il en aurait presque pleuré tellement il riait. Cette histoire de frère était vraiment du grand n’importe quoi. Il calma un peu son rire puis posa les yeux sur Emily.

« Je n’ai pas de frère Emily, tu le sais très bien… Je n’ai jamais été séparé de mes parents et nous n’avons toujours été que tous les trois. Tu connais bien mes parents pourtant… » affirma t-il en repoussant légèrement le verre d’alcool pour mieux atteindre l’assiette de cookies. Il en prit un qu’il grignota « Des sosies, il y en a, ça existe… Ca ne lui donne pas un lien de parenté avec moi. Et puis que viennent faire tes parents là-dedans ? »

Il rejetait en bloc cette révélation, sourd à ce qu’elle lui annonçait. Il avait besoin de choses plus concrètes que ça pour commencer à y croire. Pour le moment, il pensait simplement que sa louve s’inquiétait pour rien. Quelle probabilité pourtant y avait-il qu’un sosie de son père se trouvait justement à Moon Falls ?

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Jeu 11 Juin - 17:29

I'm sorry my love...
Emily fouillait sa mémoire, se demandant ce qu'elle avait pu omettre comme détail. Mais elle avait pourtant tout dit. Et le visage de Samuel la faisait douter sur le fait qu'il la croyait. Le jeune homme la fixait comme si elle était devenue folle ou comme si elle avait trop bu. La jeune femme observa son loup avec attention, se demandant s'il allait parler ou non. Mais il resta muet, totalement silencieux. Pinçant légèrement les lèvres, Emily baissa son visage, soupirant doucement. Elle s'angoissait comme une malade et lui, il n'avait aucune réaction. La jeune femme avait une soudaine envie de le gifler, de le secouer et de lui hurler dessus pour qu'il réagisse mais elle se retint, sentant que ce n'était pas forcément la meilleure solution. Constatant que Samuel ne semblait toujours pas vouloir réagir, la jeune femme leva alors sa main pour lui caresser la joue. Et comme si elle l'avait giflé, réagissant enfin.

L'ennui, c'est Samuel ne réagit pas du tout comme Emily l'avait crû. Le jeune adjoint éclata de rire. Pas un rire moqueur. Pas un rire nerveux. Emily avait la sensation de lui avoir raconté la blague la plus drôle du monde. Sauf que tout ça ne la faisait pas rire elle. La louve s'écarta légèrement, lâchant la main de Samuel avec une légère brutalité. Il était en train de la vexer. Emily pinça les lèvres, détournant le regard en attendant que Samuel cesse de rire. Vraiment, il n'y avait absolument rien de drôle dans ce qu'elle venait de raconter. Vraiment rien de drôle. Alors qu'il semblait se calmer, Emily ouvrit la bouche pour parler mais Samuel prit les devants en parlant.

Visiblement, le jeune homme ne la croyait et Emily ne s'en sentit que plus blessée. Comment pouvait il penser qu'elle lui ferait ce genre de blague ? Levant les yeux vers lui, Emily le fixa en pinçant les lèvres. Il pensait réellement qu'elle l'avait fait partir de son travail plus tôt, paniquée comme si elle avait vu un fantôme, juste pour lui faire une blague douteuse ? Emily observa Samuel repousser le verre de whisky pour venir se servir en cookies. Elle le laissa faire silencieuse. Puis Samuel reprit la parole, enfonçant le couteau un peu plus loin. Furieuse. Emily se sentait furieuse que son loup ne la prenne pas au sérieux. Elle savait ce qu'elle avait vu. Elle savait aussi parfaitement que ses parents n'étaient pas cinglés au point de voir un fantôme eux aussi. Un sosie oui mais là ce n'était pas un sosie, c'était Liam en plus jeune. Emily repoussa furieusement l'assiette de cookies, l'envoyant s'écraser contre le mur. Jasper couina légèrement, sentant la tension grimper en flèche. Emily braqua un regard plein de colère sur Samuel avant de se mettre à hurler.

Je sais ce que j'ai vu ! Et ce n'est pas un foutu sosie !

La jeune louve se leva rapidement, se détournant de son homme. Elle l'aimait mais elle ne supportait pas son comportement. Il reniait complètement le fait qu'elle pouvait avoir raison. Après tout, oui, ils n'avaient été que tous les trois mais Samuel ne connaissait presque rien de son père au fond. La jeune femme se mit à marcher à travers la pièce, se frottant le visage pour se calmer un peu. Elle poussa un long soupir avant de regarder Samuel tout en braquant son index sur lui.

Il s'appelle Nathan... Il doit être un peu us vieux que toi. Récemment il a été mordu par un alpha qui l'a abandonné. Il ne se contrôle pas. Avant c'était un chasseur... Et la suite Samuel... La suite tu ne vas pas l'aimer, crois moi...

Emily savait très bien qu'en continuant ses explications, Samuel allait probablement se rendre compte qu'elle ne mentait pas, qu'elle n'était pas folle et que Nathan n'était pas qu'un simple sosie. En tout cas, elle, elle le croyait vraiment. Pinçant doucement les lèvres, Emily afficha une mine triste, n'ayant pas envie d'être colporteuse de mauvaises nouvelles. Pourtant c'était ce qu'elle était en cet instant.

Papa et Maman m'ont avoué qu'ils savaient que ton père a eut une liaison avec une humaine avant ta mère. Ils n'en savent pas vraiment plus. La rumeur courait qu'un enfant était né de cette union mais personne n'en a jamais eu la preuve, alors personne n'a essayé de chercher plus loin... Après tout, tu sais toi même que ton père prônait les relations humain/lycan. Alors pourquoi ça ne serait pas arrivé ? Emily le fixa, les larmes aux yeux. Je veux dire... Tu sais comment tu te sentais avec ton père non... ? Tu as eu tout le loisir de comparer ta relation avec ton père et ma relation avec mon père... Ton père n'arrêtait pas de te dire de ne pas faire de mal aux humains et maintenant tu sais pourquoi, tu n'as pas le droit de nier tout ça Samuel...



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Jeu 11 Juin - 18:00

Emily & Samuel ❧ Désillusions
La panique de Samuel s’était effacée lorsqu’Emily lui avait expliqué le pourquoi du comment. Elle avait été écrasé par un déni total, ce qui expliquait pourquoi il riait en guise de réaction. Emily aurait pu lui annoncer que des extraterrestres venaient d’envahir la Terre, il l’aurait cru. Elle aurait pu lui annoncer n’importe quoi, il l’aurait cru sans condition. Elle était la personne en qui il avait le plus confiance. Toutefois, ce qu’elle avançait là allait tellement à l’encontre de ce que savait Samuel qu’il ne pouvait pas accepter de tels propos. Les mots d’Emily étaient mal choisis et le manque d’explication, trop fouillis, ne l’aidait pas à accepter la vérité en face. Son esprit avait besoin de concret pour commencer à éventuellement envisager que toute sa vie n’était qu’un odieux mensonge. Croyait-elle réellement qu’il allait l’accepter si facilement ?

Emily semblait être particulièrement en colère, en témoignait l’assiette de cookies qui reposait en miettes sur le sol. Au moins, cela eut le mérite de clouer le bec du lycan. S’il savait Emily nerveuse et impulsive depuis qu’elle ne contrôlait plus son loup, il n’aurait jamais cru qu’elle réagirait comme ça. Il réalisa alors, non pas la vérité, mais qu’il valait mieux qu’il réagisse autrement, ne voulant pas la voir s’énerver davantage. Elle ne méritait pas ça et le bébé non plus. Samuel resta donc silencieux en la regardant affirmer qu’elle disait la vérité. Mais comment cela pouvait-il être seulement possible ?

Il la fixa en silence alors qu’elle arpentait la pièce, reprenant ses révélations avec cette fois plus de détails sur ce fameux supposé demi-frère. Voilà qu’à présent il se révélait être un omega incontrôlable –en témoignaient les deux moutons- et un ancien chasseur par dessus le marché ? Il n’y aurait pas pu y avoir pire tableau. Mais Samuel n’eut pas le temps de se faire à la nouvelle qu’Emily s’arma de davantage d’explications pour qu’il ne puisse plus penser une seconde que tout ça n’était qu’une coïncidence.

Cette fois, elle évoqua ses parents et Samuel tomba de haut en apprenant que son père avait eu une relation avec une humaine auparavant. Jamais le sujet n’avait été abordé. Sharon était-elle seulement au courant ? Cette humaine, l’aimait-il ? En tout cas, découvrir que son père avait eu une vie avant celle de sa famille le perturbait au plus haut point. Etait-ce du mensonge par omission ? N’avait-il rien dit à Samuel pour ne pas qu’il se pose de questions ? Ou mentait-il ? Le lycan ne savait plus trop où il en était et Emily acheva de le perdre en annonçant la suite. Nathan était né de cette union mais personne ne semblait être au courant. Liam avait toujours défendu les humains et leurs relations avec les lycans, Samuel était bien placé pour le savoir puisqu’il avait repris le flambeau. Mais Liam l’avait-il souhaité parce que c’était son cas à lui ? Pourquoi avait-il abandonné cette humaine et son premier fils ? Des centaines de questions se succédaient dans l’esprit de Samuel, le rendant silencieux comme une tombe. Mais son regard parlait pour lui. Blessé, perdu, ses yeux ne savaient sur quoi se poser et balayaient la table comme s’il y avait une multitude de points à observer.

Finalement il attrapa le verre de whisky et l’avala d’une traite. Il fixa le verre, tendu. Tellement tendu que le verre se brisa, lui laissant des débris dans la paume de la main. Il n’y prêta même pas attention.

« Cette… cette humaine… Il l’aimait… ? »


C’était peut-être une question bête mais cela pouvait changer beaucoup de choses. Tout ce que Samuel voulait savoir pour le moment était les raisons des agissements de son père. Pourquoi abandonner sa première famille ? Pourquoi en former une autre comme si l’ancienne n’existait pas ? Pourquoi ce frère était-il chasseur ?

« Pourquoi… » fut la seule chose qui sortit de sa bouche

C’était comme si sa gorge s’était nouée et qu’il était incapable de prononcer un autre mot par la suite. Sa vie entière était basée sur le credo de son père. Et il réalisait qu’il n’était sans doute pas ce que son père avait souhaité. Liam n’avait jamais été méchant avec lui mais il restait toujours distant à sa façon. Et si pendant tout ce temps, il avait pensé à son autre fils ? Si lui-même n’était qu’une déception ? Un lot de consolation ? Samuel commençait à voir sa propre existence comme une erreur et son cœur reprit un battement rapide. Pourquoi fallait-il que tout foute le camp encore une fois ? Il avait toujours été seul pour affronter la mort de ses parents et pour assumer cette ligne de conduite qu’il s’était imposé. Et maintenant un frère sorti de nulle part débarquait ? C’était trop pour lui.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Lun 15 Juin - 19:04

I'm sorry my love...
Emily n'aurait pas dû s'énerver. Elle n'aurait pas dû crier après Samuel. Mais elle se devait de le remettre à sa place alors qu'il était en train de rire. Jamais la jeune femme ne l'aurait giflé pour faire ça. Ça ne servirait à rien de toute manière. Elle soupira doucement, bien décidée à ne pas se laisser faire par le comportement de Samuel. Clairement, il faisait un déni de ce qu'elle lui disait. La jeune femme se demandait alors si son loup la connaissait vraiment. Après tout, après plus de vingt ans, il devait bien se dire que jamais elle ne ferait une blague aussi ridicule. Ce qui l'avait vexée dans la réaction de Samuel, c'était tout simplement le fait qu'il lui avait donné la sensation de se moquer d'elle tout simplement. Emily continua ses explications avec détermination. Elle refusait totalement de laisser Samuel dans le déni ou l'ignorance. Ce qu'avait Liam était carrément impardonnable pour elle. Et elle espérait que dans sa mort, il ressentait toute la colère qu'elle éprouvait pour lui en ce moment même.

Une fois les explications terminée, Emily observa son loup avec attention. Son visage était soudainement fermé, perdu. La louve se demandait alors quand est ce qu'ils auraient le droit à une longue période de bonheur. Peut être qu'ils avaient trop profité dans leur jeunesse et que la vie ne leur offrait que le malheur désormais. Elle se sentait terriblement mal à l'aise de tout ça. Pourtant, Emily ne pouvait s'empêcher de se dire que plus rien n'allait entre eux depuis qu'ils s'étaient mis ensemble. Peut être que le problème venait de là. Frottant doucement son ventre, Emily tenta de conserver le peu de dignité qu'il lui restait en ce bas monde et continua de regarder Samuel qui semblait vraiment ne plus savoir où il en était. Elle pouvait lire la détresse dans son regard et Emily sentit son cœur se briser et saigner, se constatant totalement impuissante. Et puis, elle se sentait affreusement fautive. Si elle n'avait pas été si vengeresse concernant ses moutons, elle n'aurait pas découvert Nathan. Puis tout ce qui allait avec.

Se massant nerveusement la nuque, Emily attendait une quelconque réaction de son loup mais rien ne venait. Elle s'inquiéta presque qu'il fasse un AVC sur le coup. Mais finalement il posa une question. Une question étrange oui. Une question à laquelle Emily semblait avoir la réponse mais elle n'en était pas vraiment sûre. Pinçant les lèvres, elle observa Samuel se demandant pourquoi ça semblait si important pour lui. La jeune femme baissa légèrement les yeux, nerveuse.

Je crois que oui... D'après ce que m'ont dit mes parents je pense que oui. Il était amoureux d'elle... J'ai du mal à imaginer une vie construite quand on a le cœur brisé. Même si je lui en veux énormément, j'ai de la peine pour lui. Ça n'a pas dû être simple... Mais je trouve que ce n'était pas juste pour toi ou ta mère... Je désolée Samuel. Désolée que toute ta vie soit remise en question par ma faute...

Mais Samuel ne semblait pas réellement de retour avec elle. La jeune femme ne voulait pas le brusquer. Elle resta silencieuse, ne bougeant plus. Alors un seul mot franchit les lèvres de son loup. La jeune femme n'avait malheureusement pas de réponses à ça. Elle s'approcha de lui, lui caressant tendrement la joue. Ça lui crevait tellement le cœur de le voir comme ça qu'elle songeait à se taire définitivement. Soupirant doucement, Emily poussa légèrement la chaise de Samuel et vint s'installer sur ses cuisses. Sa main glissa lentement sur la nuque de son loup, la caressant. Elle se voulait rassurante, réconfortante. Même si elle doutait vraiment que tout ça ne change quoi que ce soit.

Samuel. Je n'ai pas de réponses à tout et je le regrette bien. Tu sais que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour t'aider mais... en dehors du réconfort, je suis totalement impuissante. Je suis certaine que ton père a eut une bonne raison de faire tout ça et probablement qu'on ne les connaitra jamais. Mais... je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'est une bonne chose. C'est égoïste, mais sans lui tu ne serais pas là... Et puis, mon loup...

Emily hésita un instant, lui faisant doucement lever le visage pour qu'il la regarde. Elle le couva d'un regard remplit d'amour qu'il ne pouvait pas ignorer. Elle caressa son menton de son pouce puis sa joue, plongeant son regard dans le sien. Voir Samuel dans cet état l'avait rapidement calmée. Emily inspira profondément.

Tu es seul depuis que tes parents sont morts... C'est probablement une excellente chose d'avoir trouvé ce frère... Et puis... ce sont sûrement des histoires de grandes personnes.

Emily disait ça avec un brin d'humour et de nostalgie. C'était une phrase qu'elle avait souvent répétée lorsqu'ils étaient plus jeunes et que les parents désiraient parler entre eux sans que les enfants n'écoutent. Ce sont des histoires de grandes personnes alors on préserve les plus jeune. Peut être que tout ça ne les concernait pas finalement. Et probablement que Sharon devait être au courant de tout ça. Elle ne savait pas mais elle préférait se dire que c'était le cas, ça aurait été moins compliqué pour elle. Et pour Samuel.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Mar 16 Juin - 15:07

Emily & Samuel ❧ Désillusions
Il y avait autant de réactions différentes que de personnes qui peuplaient la Terre. Personne ne réagissait pareil et il était difficile de prévoir telle ou telle réaction. Mais Samuel n’aurait jamais cru qu’un jour tout ceci arriverait. Comment accepter que toute sa vie soit basée sur un mensonge ? Techniquement, cela ne changeait pas grand chose, et pourtant. Il avait la désagréable sensation qu’on lui avait menti, qu’il n’était pas ce fils tant attendu que son père souhaitait. Voilà qu’ils étaient deux à présents. Et le découvrir 25 ans après, c’était une pilule très difficile à digérer.

Samuel s’en voulait d’avoir vexé Emily, de l’avoir blessée. Mais pour le moment, il était bien incapable de s’en excuser. Ce qu’elle lui avait révélé l’ébranlait trop pour qu’il parvienne à avoir la moindre réaction. Il ne savait tout simplement pas quoi dire ou quoi faire. C’était si inattendu qu’il se sentait juste complètement dépassé par les évènements. Mais au final, est-ce que cette découverte changeait la vie de Samuel ? Il avait seulement besoin de savoir une chose : si son père leur avait réellement menti ou pas, bien qu’il pensait déjà avoir une petite idée sur la question. Il ne savait pas si Emily ou ses parents étaient au courant mais il tentait le coup malgré tout.

Et la réponse d’Emily lui fit froid dans le dos. Si son père aimait cette humaine, comment avait-il fait ? Il ne se voyait pas faire sa vie sans Emily. Jamais il ne pourrait faire semblant d’être heureux avec une autre femme, de construire une autre famille quand il avait déjà la sienne. Pourquoi avoir abandonné la précédente ? Au fond, Samuel cherchait des excuses à son père plutôt que de lui en vouloir sur le coup. Il devait forcément y en avoir… Parce que sinon cela signifiait qu’il les avait tous pris pour des idiots. Oui ce n’était pas juste pour Samuel et sa mère mais l’était-ce pour autant pour l’humaine et le fils qu’elle lui avait donné ? Cette décision blessait tout le monde, alors pourquoi ? Sa mère était-elle seulement au courant ?

Samuel resta muet alors qu’intérieurement il bouillonnait de questions. Que faire à présent ? En fait, il ne comprenait pas. Pourquoi tout cela lui arrivait ? Emily n’avait pas vraiment la réponse à cette question mais la caresse qu’elle lui donna lui fit relever les yeux vers elle. Il lui lança un regard de détresse et il y vit la même dans ses yeux. Elle souffrait autant que lui au final. Et il s’en voulait encore plus de lui infliger tout ça. Alors, lorsqu’elle vint s’asseoir sur ses genoux, il l’entoura de ses bras et fourra son visage contre son cou, restant comme ça un moment. Il avait besoin de l’étreindre, de la sentir contre lui. Sa louve était la seule personne de confiance, la seule. Et elle avait toujours été à ses côtés. Sa présence l’aidait à se sentir un peu mieux mais au fond, il était complètement chamboulé.

Emily se voulait plus optimiste, encourageante. Mais pour l’heure, Samuel avait du mal à relativiser. Il savait qu’elle avait raison mais il lui fallait le temps d’accepter la situation. Lorsqu’elle lui fit relever la tête, il plongea son regard dans le sien. Elle arrivait à lui donner de la force juste en le regardant et il l’étreignit un peu plus même s’il ne souriait pas. Il écoutait ce qu’elle voulait lui dire, prêt à s’accrocher à n’importe quoi pour remonter la pente. Mais il n’était pas certain de pouvoir accepter ce frère qui ne sortait de nulle part pour le moment. Oui elle avait raison mais il avait besoin de temps. Besoin de se poser pour analyser tout ça et pour comprendre. Sa petite touche d’humour lui fit esquisser un vague sourire, plus parce qu’il se souvenait de cette époque là qu’autre chose. Son sourire mourut d’ailleurs rapidement et il poussa un bref soupir, baissant les yeux. Mieux valait commencer par le début.

« Excuse moi ma louve, je me suis comporté comme un con… Pardonne moi… »
fit-il d’un air penaud

Tout alpha qu’il était, il respectait Emily plus que n’importe qui et la voyait comme une égale. Elle était son Emily et personne n’y changerait rien. Mais surtout, il ne voulait pas la rendre malheureuse. Il devait faire des efforts pour elle, pour lui faire aussi retrouver le sourire.

« J’ai du mal à voir tout ça comme une bonne chose tu sais… Tu as raison, je le sais bien mais… pour le moment je ne peux pas. Je ne sais pas à quoi pensait mon père… Il avait sans doute ses raisons, je l’espère mais… maintenant je me dis que je ne suis qu’un lot de consolation… et ma mère aussi… Qu’est-ce qu’on représentait vraiment à ses yeux ? »

Il soupira et posa son front contre l’épaule d’Emily. La pauvre n’avait pas besoin de ça et il glissa une main sur son ventre pour le caresser doucement. Sentir la présence de leur enfant l’apaisait un peu. Il se promettait que jamais il n’infligerait une telle chose à ce bébé à venir. Pas de cachoteries, pas de mensonges, pas de trahison… Rien que de l’amour.

« En fin de compte, mon père voyait sans doute en moi son autre fils… » marmonna t-il avant de redresser légèrement la tête « Et… il est… comment, ce frère… ? »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Mer 24 Juin - 12:53

I'm sorry my love...
Emily ne savait plus. Elle ne savait plus comment gérer les émotions de Samuel. Elle faisait de son mieux pour le réconforter mais elle savait très bien que ce ne serait pas facile pour lui. Simplement, la jeune femme n'avait aucune envie que Samuel s'enferme dans un silence dont elle serait incapable de le sortir. Déjà parce que, même si tout allait un peu mieux entre eux, Emily restait fragile émotionnellement et que le fait que l'harmonie avec son loup était brisée ne faisait qu'accentuer son sentiment d'insécurité. Malgré tout, Emily mettrait volontiers ses problèmes de côté pour aider Samuel, espérant simplement que tout ça ne jouerait pas contre elle. Ou contre eux. Elle n'avait pas envie que leur couple se déchire à cause de tout ça. De toute manière, la vie ne pouvait pas les séparer, ils étaient liés l'un à l'autre. Et s'aimant profondément, ils étaient forcés d'être heureux quoi qu'il arrive.

Installée sur les cuisses de son amoureux, Emily le serra tendrement contre elle, lui caressant doucement le dos et la nuque. Elle le laissait reprendre ses esprits, cherchant à l'apaiser sans lui parler. Le laisser seul avec ses pensées pouvait être une bonne chose pour le moment. La jeune louve resta silencieuse, lui transmettant son amour à travers des câlins remplis d'amour. Elle ne pouvait pas faire mieux pour lui. Simplement être présente et le réconforter comme elle le pouvait. Malheureusement, elle savait parfaitement que ça ne serait pas suffisant pour Samuel. Le temps ferait le reste mais Emily allait mettre ses propres problèmes de côté pour aider Samuel à aller mieux rapidement. Parce qu'elle avait besoin de son loup et non d'une loque dépressive. Alors Emily lui redressa le visage, se voulant rassurante. Elle chercha quoi lui dire, y mettant même une touche d'humour. Elle voulait simplement le détendre un peu même si elle savait parfaitement que ça ne changerait rien.

Les excuses de Samuel attendrirent Emily qui vint caresser ses lèvres de son pouce avec tendresse. Elle ne lui en voulait plus du tout désormais. Samuel avait toujours su se faire pardonner en affichant son air penaud. Emily ne savait pas résister à ça de toute manière. Soupirant doucement, elle lui câlina la nuque avec tendresse, le laissant parler autant qu'il en avait besoin. Elle n'avait aucune réponse à lui fournir de toute manière. La jeune femme poussa un léger soupir puis se détacha légèrement de Samuel à sa question, l'observant avec surprise. Il souhaitait réellement le savoir. Emily ne savait pas vraiment si c'était une bonne chose mais, après tout, pourquoi pas. Elle pinça les lèvres puis se leva, restant malgré tout près de Samuel. Elle leva sa main, essayant de mesurer Nathan.

Il est grand comme ça. Un peu plus grand que toi quoi... Il a les yeux bleus comme toi. Il est blond... Elle posa son regard sur Samuel. Il ressemble énormément à ton père mais en plus jeune et avec les cheveux plus courts... Mais clairement, Liam n'aurait pas pu le renier... Mais il ne sera jamais aussi beau que toi...

Après lui avoir caressé le menton et adressé un sourire plein d'amour, Emily tourna les talons et alla dans la cuisine. Il était bientôt l'heure de manger. Quoi qu'il arrive, elle devait tout de même nourrir son monde. Surtout elle, avec le bébé qui lui pompait son énergie. La jeune femme commençait alors à préparer le repas, continuant de parler de Nathan.

C'est un garçon assez sympathique mais tout aussi perdu que toi dans cette histoire. Il a grandit sans père et apparemment sa mère lui a apprit à tuer les lycans... Emily soupira doucement. Il a une petite amie. Et apparemment c'est une grande fan des lycans. Je crois que va avoir le droit à un torrent de questions avec ces deux là. Alors qu'elle allumait le four, Emily se perdit un peu dans ses pensées. Ce garçon est vraiment amoureux d'elle avant même de savoir se contrôler... Mais elle reste une humaine. Il l'a entrainé à tuer les lycans mais je doute qu'elle l'ai déjà fait...

La jeune louve se tourna vers Samuel. Maintenant, elle devait lui dire qu'il allait les rencontrer plus rapidement que prévu. Pinçant les lèvres, Emily fixa Samuel avec beaucoup de tendresse.

Tu vas pouvoir leur parler... Ils viennent dîner demain soir...



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent Mer 24 Juin - 21:14

Emily & Samuel ❧ Désillusions
Depuis tout petit, Samuel savait gérer sa force et ses émotions. Ses parents lui avaient appris à se contrôler et à ne jamais se montrer agressif envers les autres. Un vrai pacifiste. Toutefois, actuellement, il avait envie de casser quelque chose. Des émotions contraires créaient en lui des pulsions qu’il ne se connaissait pas et il bouillonnait intérieurement. Mais en fin de compte, il était plus malheureux qu’en colère. Sa famille s’était moquée de lui et il ne savait plus du tout à quoi s’en tenir.

Mais Emily était là. Et c’était elle sa famille désormais. Elle était là pour le soutenir, il le savait, il le sentait. Et elle ne lui cachait rien, lui révélait une vérité qui lui faisait mal. Mais il préférait ça au fait qu’elle mente pour le protéger. Peut-être était-ce ce que son père avait souhaité faire. Mais il n’était plus là pour se défendre ou expliquer ses actes. Sans doute ne saurait-il jamais la vérité en fin de compte. Devait-il s’en soucier ? Est-ce que cela changeait réellement sa vie ? Non, assurément pas. Pourtant, il se sentait mal et s’imaginait le pire concernant son père. Mais les caresses d’Emily parvenaient tant bien que mal à l’apaiser et à retrouver une façon de penser plus cohérente.

Au moins il prit le temps de s’excuser de son comportement. Aussi malheureux soit-il, il n’avait pas à s’en prendre à Emily. Il s’en voulait déjà de lui faire subir ses tourments et ses problèmes familiaux. Même morts, ses parents le hantaient toujours. Et Samuel ne voulait pas qu’Emily et le bébé en pâtissent de près ou de loin. Forcément, elle n’avait aucune réponse à lui offrir à propos de son père. Il n’y avait que lui seul qui aurait pu répondre et la mort l’avait emporté pour l’empêcher d’assumer ses actes. Au fond, Samuel savait qu’il n’aurait pas de réponse. Mais le dire à voix haute lui permettait d’évacuer un peu.

Il songea alors à ce frère sur qui il n’arrivait pas à mettre un visage. D’après Emily il était le portrait craché de son père mais était-ce tout ? Elle lui avait parlé un peu donc elle en savait toujours plus que lui. Et Samuel avait besoin de se rassurer un peu en imaginant ce grand frère non pas comme un monstre odieux mais comme un potentiel membre de la famille. Car au fond c’était ce qu’il était. Emily entreprit alors de le décrire, se levant. Samuel resta assis et la suivit des yeux. Apparemment il était grand. Ca c’était de famille. Pour le reste, il ressemblait énormément à Liam. Mais Emily termina par un compliment à l’égard de Samuel qui le fit légèrement sourire. Elle savait toujours le rassurer à sa façon et c’était pour ça qu’il l’aimait.

« Je vois… Pas besoin de test génétique donc. S’il ressemble tant à mon père, ça va me faire drôle le jour où je le verrai. Je ne sais pas si c’est une bonne chose ou pas en fait… »

Puisqu’Emily s’éloigna, Samuel la suivit. Il avait besoin de rester près d’elle et il ne comptait pas la laisser faire la cuisine toute seule. Même si c’était elle le cordon bleu il était tout à fait capable de l’aider. Emily poursuivit ses explications, détaillant cette fois le caractère de Nathan. Visiblement, ils étaient deux à être perdu dans cette révélation, ce qui consola un peu Samuel. Mais il s’étonna d’apprendre que la mère de Nathan l’avait fait devenir un chasseur. Pourquoi vouloir tuer l’espèce de son ancien compagnon ? Par dépit ? Par vengeance ? Elle ne voulait pas de cet enfant ? Voilà qui compliquait tout pour Nathan mais sur le moment Samuel n’y pensa pas. Son frère était un chasseur et ça c’était un peu difficile à accepter. Le lycan fit une moue contrariée mais haussa les sourcils en écoutant la suite. Sa petite amie était fan des lycans ? Drôle de couple. Elle les aimait, il les chassait… La suite le rendit encore plus perplexe.

« Drôle de couple… Ca risque de devenir compliqué entre eux… Enfin, pas parce qu’elle est humaine mais parce qu’il ne se contrôle pas. »

Après tout, il n’avait toujours rien contre la relation humain/lycan malgré ce dont il était victime. L’erreur d’un seul ne devait pas tout remettre en question. Samuel resta perdu dans ses pensées mais les mots d’Emily eurent vite fait de le faire revenir à la réalité. Comment ça ils venaient demain soir ?? Samuel la regarda comme si elle l’avait giflé. Ca c’était une prise de rendez-vous rapide. Un peu trop. Aurait-il seulement le temps de s’y faire ?

« Demain soir… ? Tu ne crois pas que c’est un peu tôt ? Je ne vais même pas savoir quoi lui dire… Enfin… il faut bien que je le vois un jour maintenant que je connais son existence… Je suppose que tu as bien fait. »

Parce que si elle avait attendu son aval, elle ne l’aurait sans doute jamais eu. Le temps que le repas cuise, Samuel s’approcha de sa louve et la prit dans ses bras. Comment ferait-il sans elle ? Il lui transmit tout l’amour qu’il avait pour elle dans son étreinte, la serrant doucement contre lui. C’était elle sa force. Tant qu’elle était à ses côtés, il sentait qu’il pourrait tout affronter. Mais ce n’était pas pour autant que c’était plaisant. Au moins il allait passer la soirée avec elle, essayer de penser à autre chose… et prendre le temps de se faire à l’idée qu’il allait voir son frère dès demain. Une longue journée en perspective.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Le passé est toujours présent

Revenir en haut Aller en bas
 
Le passé est toujours présent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mal est passé mais le passé fait toujours mal.
» Le passé nous revient toujours quand on dors... [pv Seth Cooper]
» Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours. [PV Nami]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon Falls :: La ferme de Mary-
Sauter vers: