FAQFAQ  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet

Partagez | 
 

 Certaines choses ne changent pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Certaines choses ne changent pas Ven 5 Déc - 12:18

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Samuel s’était préparé pour ce jour spécial. Aujourd’hui était l’anniversaire d’Emily et il ne l’aurait loupé pour rien au monde. Malgré leur situation un peu particulière, il ne voulait pas changer quoique ce soit. Ils l’avaient toujours dignement fêtés et il comptait bien le faire encore une fois. Mieux encore, il voulait que ce soit un peu plus spécial afin qu’ils puissent peut-être mieux se retrouver. Le lycan espérait qu’en lui faisant plaisir et en s’occupant d’elle, il retrouverait un peu l’Emily qu’il avait connu. Mais avant tout, il désirait juste lui faire plaisir et la rendre heureuse. Cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu réellement sourire et il comptait faire en sorte que cette journée soit magique, spéciale.

Tout d’abord, le cadeau. Ce n’était pas bien difficile pour Samuel de trouver des idées de cadeaux pour elle car il la connaissait par cœur. Toutefois, il porta son choix sur quelque chose qui lui serait plus qu’utile : un pick-up tout neuf. Il était parfait pour être utilisé à la ferme et disposait de toutes les options nécessaires. L’ancien pick-up rouillé et qui peinait à démarrer allait donc pouvoir prendre sa retraite. Il était temps ! Même s’il avait bien vécu, il fallait admettre qu’il ne fonctionnait plus vraiment et c’était plus une contrainte de l’utiliser qu’une réelle aide. Désormais, le problème serait réglé et Emily pourrait profiter d’un véhicule fonctionnel. Si Emily ne roulait pas sur l’or, Samuel était relativement riche. Puisqu’il avait hérité de tout l’argent de ses parents et qu’il n’avait pas spécialement de dépenses à faire, il s’en servait pour faire plaisir à ses proches. Le premier cadeau était donc tout trouvé.

Mais Samuel ne comptait pas s’arrêter à un bête cadeau. Il avait déjà le cadeau utile… A présent il comptait lui offrir un cadeau nostalgique, symbolique, qui représentait beaucoup à ses yeux. Dans la boite à gants du pick-up, il avait mis un herbier. Mais pas un simple herbier… LEUR herbier. Le fameux qui n’avait jamais existé et dont ils se servaient comme excuse pour passer plus de temps dans les bois seuls ou lorsqu’ils rentraient couverts de terres ou de feuilles. C’était une excuse inventée par Samuel et il espérait qu’Emily s’en souvenait. Le lycan avait pris un vieux cahier d’école et l’avait transformé en herbier, ayant passé pas mal de temps en forêt pour récolter tout ce dont il avait besoin pour le faire. Fin prêt, il avait préféré le dissimuler dans la voiture plutôt que lui offrir directement car il voulait qu’elle ait la surprise en le découvrant un jour par hasard. Peut-être que cela arriverait lorsqu’elle fouillerait la voiture pour mieux la découvrir… Mais de toute façon Samuel ne comptait pas être là à ce moment là.

Et pour cause ! Il avait prévu tout un programme pour la soirée… En fin de journée, il roula donc jusqu’à la ferme d’Emily au volant du pick-up tout neuf, suivi par une voiture de police. Il fallait bien que quelqu’un puisse le ramener par la suite… Même s’il aurait pu rentrer à pieds, il aurait mis des heures et il ne pouvait pas se permettre de perdre du temps. Du coup, une fois aux alentours de la ferme, il vérifia si Emily ne trainait pas dans le coin avant d’approcher la voiture de la maison. Il la gara devant et en sortit après avoir laissé les clés sur le contact, ouvrant le coffre pour en sortir un gros ruban. Lorsqu’il ferma le coffre, il manqua de faire une crise cardiaque en voyant Tommy qui avait soudainement apparu à côté de lui.

« Bon sang, tu m’as fait une de ces peurs… »

« C’est quoi ?? Ta nouvelle voiture ? Elle est trop belle ! »
« Non, en fait… c’est la nouvelle voiture de ta tante ! C’est pour son anniversaire… Ca remplacera l’autre ! Elle est où d’ailleurs ? »
« Elle rentre les bêtes pour la nuit. »
« Ok parfait… Elle ne doit pas me voir ici ! Tu m’aides à mettre le ruban autour ? »

L’enfant hocha vivement la tête et l’aida à poser le ruban rouge autour de la voiture pour lui donner un air de fête. Sortant une enveloppe de sa poche, Samuel la posa sur le pare-brise, coincée sous l’essuie-glace, bien en évidence. Il demanda à Tommy de ne surtout rien dire à sa tante. Il fallait qu’elle le découvre par elle-même ! Après un gros câlin avec son filleul, Samuel entra dans la voiture de son collègue et ils quittèrent rapidement la propriété. Si le lycan ne voulait pas perdre de temps, c’était surtout car il comptait bien lui préparer tout un repas de fête et préparer sa maison en circonstance… Et lui aussi.

Chez lui, il se mit aussitôt aux fourneaux. Même s’il n’était pas un cordon bleu, il faisait un maximum d’effort pour préparer quelque chose de bon. Et là, il comptait bien lui faire ses plats préférés, préparés avec amour. Puisqu’il termina tâché, il mit ses vêtements au sale et en profita pour prendre une bonne douche et se faire présentable. Pour la tenue, elle était toute trouvée : il avait conservé son costume lors du bal de fin d’année au lycée. S’il n’avait plus grandi depuis cette époque, il avait un peu épaissi. Par chance, il rentrait encore dedans même s’il était un peu serré. La touche finale restait la chevalière qu’Emily lui avait offert pour l’occasion. Même s’il ne la quittait jamais, ce soir plus que jamais il fallait qu’il la porte. Longuement, il hésita à se raser et à se couper les cheveux. Mais il ne voulait pas non plus vivre juste dans le passé. Du coup il ne toucha à rien, se contentant de tailler sa barbe pour ne pas avoir l’air d’un homme des cavernes.

Fin prêt, il laissa le repas mijoter doucement et mit la table. Il posa une belle décoration dessus ainsi que dans le reste de la maison pour donner un côté festif mais intime. Il ne lui restait plus qu’à attendre l’arrivée d’Emily… Si elle arrivait. Car depuis qu’elle avait changé, elle n’avait jamais accepté ses invitations à venir chez lui, préférant rester loin de tout. Et quelque part, il craignait un peu de rester seul ce soir…


Contenu de la lettre:
 

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Dim 7 Déc - 21:20


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Aujourd'hui était un jour très spécial pour Emily et pourtant, elle agissait comme si c'était un jour comme un autre. Elle avait fait une journée normale à s'occuper de Tommy et de la ferme. La jeune femme avait passé sa journée à remercier sa famille qui l'appelait pour lui souhaiter son anniversaire. Ça lui faisait plaisir tout ça. Mais bon, pour le moment, elle n'y pensait pas. Elle continuait de faire sa vie comme si tout était normal. Alors qu'elle rentrait les bêtes, elle ne se doutait pas de ce qu'il se tramait devant la maison. Seau à la main, Emily se dirigea vers la maison.

C'est alors qu'elle s'arrêta net en voyant l'énorme pick up entouré d'un ruban rouge. La jeune femme resta totalement figée, silencieuse, fixant le véhicule comme s'il n'était pas là, comme si elle le rêvait.  C'est Tommy qui la sortie de son mutisme en arrivant près d'elle.

Elle te plait.... ?

Emily pinça les lèvres, fixant toujours la voiture. Elle n'était pas certaine de la réponse qu'elle devait donner à son filleul. La louve posa le seau sur le sol et s'avança lentement vers le véhicule qui sentait bon le neuf. Emily remarqua d'ailleurs les énormes roues que possédait le véhicule et haussa les sourcils. Au moins, avec ça, elle n'avait plus à s'inquiéter du mètre de neige qui recouvrait Moon Falls en hiver. La jeune louve fit le tour du véhicule et remarqua que les clés étaient encore sur le contact. Tommy était déjà à l'intérieur en train de fouiller. Après avoir attrapé la lettre sous l'essuie-glace, Emily grimpa côté conducteur.

Arrête de fouiller Tommy...

Alors que le gamin semblait vouloir enfin d'arrêter de mettre ses petits doigts partout, Emily ouvrit la lettre et la lu rapidement. Un fin sourire apparut sur son visage alors qu'elle se tourna vers Tommy qui la fixait avec curiosité. Emily le fixa puis agita la lettre.

Désolée chéri, mais tu dors chez tes grands parents ce soir... Va préparer tes affaires, je vais aller me préparer de mon côté...

Quittant le véhicule, Emily en profita pour le débarrasser du ruban qui l'entourait, se sentant un peu comme avant en cette journée si spéciale. Samuel ne l'oubliait pas et ça lui faisait énormément plaisir. Tommy s'empressa d'aller faire son sac, y fourrant aussi ses devoirs. Emily, elle, se rendit dans la salle de bain et prit une douche rapide  avant de se préparer. Il y avait bien longtemps que la jeune louve ne s'était pas maquillée et elle dut s'y reprendre à trois fois avant de réussir à obtenir un résultat convenable. Enveloppée dans sa serviette, Emily se rendit dans sa chambre et ouvrit son placard. Elle ne croulait pas sous une montagne de robe de soirée et elle n'avait pas envie d'avoir un look trop clinquant non plus. Du coup, elle opta pour une petite robe noire chic et simple qu'elle accessoiriserait de chaussures à talons. Une fois prête, Emily quitta l'étage et enfila son manteau, rapidement suivit par Tommy. Elle devait d'abord le déposer chez ses parents. Mais pas question que Jasper reste seul à la maison. Emily fit grimper le chien sur les places arrières du véhicule et alla grimper au volant.

C'est sacrément haut !!!
Oui, ça c'est sur que c'est pas du petit pick up...
Tu vas récompenser parrain comme il se doit... ?

Emily démarra facilement le véhicule mais n'eut pas le temps de s'extasier, entendant la question de son filleul. Elle fronça les sourcils et tourna son visage vers lui, le fixant.

Et c'est quoi... « comme il se doit » ?
Bah tu sais... comme deux adultes quoi... Seuls... Dans une maison... Ou ailleurs...
Et je peux savoir où tu as entendu ce genre de... choses ?
À l'école ! Les grands du lycée en parlent !
Je crois que je vais te faire l'école à la maison...

Tommy se mit à rire, ne prenant pas les propos d'Emily au sérieux. Pourtant Emily comptait bien envisager la chose si c'était pour que son filleul apprenne ce genre de chose à l'école. Elle aurait préféré qu'il lui demande directement comment on faisait les bébés. Soupirant doucement, Emily conduisit jusqu'à Moon Falls. Durant le trajet, Tommy se remit à fouiller dans la boite à gants. Le gamin y trouva un cahier qu'il ouvrit.

Ah, je crois que c'est pour toi...

Emily attrapa le cahier et le posa sur le volant, l'ouvrant sans regarder. Elle ne roulait pas vite.  Elle posa alors son regard sur une page ouverte et manqua de piler en voyant l'herbier. La louve dut se mordre la lèvre pour ne pas pleurer. Arrivée devant chez ses parents, Emily descendit rapidement pour expliquer la situation à sa mère puis elle remonta dans le véhicule, ne voulant pas perdre une seule seconde. La jeune femme se gara devant chez Samuel et observa la maison, le cahier dans la main. Elle hésita un instant avant de quitter la voiture et d'aller sonner chez Samuel, le cahier à la main. Lorsque ce dernier lui ouvrit, la jeune femme leva doucement le cahier, un fin sourire sur le visage, les larmes aux yeux.

Tu l'as enfin terminé... notre herbier...

Le « notre » était très important. Ce n'était pas celui d'Emily, ou celui de Sam. C'était l'herbier de Samuel et Emily. Durant de longs mois, il avait été l'excuse de leurs escapades forestières. C'était tellement fréquent qu'ils rentrent complètement dégueulasse de la tête au pied. Il avait bien fallut trouver une parade à tout ça du coup. Emily entra dans la maison non sans avoir volé un petit baiser à Samuel, sortant la lettre.

Je crois que je suis invitée ici pour mon anniversaire... J'aime remercier le fou qui m'a offert une nouvelle voiture...



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Jeu 11 Déc - 14:20

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Même si Samuel avait tout organisé pour que l’anniversaire d’Emily se passe le mieux possible, il ignorait complètement si cela lui ferait autant plaisir qu’il l’espérait. En fait il ne savait plus trop à quoi s’attendre mais cela ne l’empêchait pas de faire en sorte que ce soit un jour particulier. Même si Emily avait changé, son amour pour elle n’avait jamais changé lui. Et il espérait que grâce à ce jour et à ce bon dans le passé, cela les aiderait à se rapprocher comme avant. Ce n’était pas pour rien qu’il avait préparé l’herbier exprès pour ce jour mais aussi qu’il avait conservé son costume du bal de promo. Il ne lui restait plus qu’à espérer qu’elle vienne désormais.

En fait il n’était sûr de rien, pas même qu’elle se montrerait. L’année passée, elle avait simplement disparue. Samuel était venu la chercher pour lui changer les idées mais il n’avait pu la trouver. Cette année, il avait préféré prendre les devants. Et puis il avait pu compter sur Tommy au moins. Mais il n’avait toujours aucune certitude malgré tout. Peut-être aurait-il dû mettre l’herbier plus en évidence ? A moins que cela ne lui fasse pas autant plaisir qu’escompté ? Il ne savait plus.

Tellement plongé dans ses pensées, il n’entendit pas le son de la voiture qui se garait devant chez lui. Du coup, la sonnette le fit sursauter et il se demanda même qui pouvait bien sonner, habitué à ce qu’Emily fasse comme chez elle depuis que les parents de Samuel étaient morts. Alors sur le moment il ne pensa même pas à elle. En ouvrant, il haussa donc les sourcils en voyant une Emily transformée. Sa tenue n’avait rien à voir avec ce qu’elle portait depuis la mort de sa sœur. Si d’ordinaire elle se négligeait, là ce n’était pas du tout le cas. Et l’air qu’elle affichait était aussi particulier. Elle semblait émue, touchée… au bord des larmes mais souriante malgré tout. C’était bien plus que ce qu’elle montrait d’habitude. Samuel avait la sensation de retrouver l’Emily d’avant.

Il était si surpris qu’il ne réagit même pas sur le coup, la regardant l’embrasser et entrer en la suivant des yeux. Enfin il se mit à bouger. Refermant la porte, il s’avança vers elle et la prit dans ses bras pour la serrer contre lui, souriant. Il resta longtemps ainsi contre elle, simplement à savourer leur étreinte avant de lui rendre sa liberté, non sans l’avoir embrassée auparavant.

« Ca nous aura pris du temps… mais il est finalement fini notre herbier oui ! Dix ans pour le faire… Ta mère serait surprise… » fit-il en riant légèrement

La débarrassant de son manteau, Samuel en profita pour l’admirer. Sa petite robe noire lui allait parfaitement. Rangeant le manteau dans la penderie de l’entrée, il revint ensuite vers elle.

« Tu es magnifique… »

Reposant les yeux sur la lettre qu’elle tenait à la main, il ne put s’empêcher de sourire. Comme quoi, il avait bien fait de tenter le coup, il avait eu raison. Cela lui avait fait plaisir ! Samuel s’approcha d’elle pour lui prendre la main et l’entrainer vers le salon alors qu’Amarok arrivait en trottinant dans le salon, la queue frétillante. Il s’approcha d’Emily en jappant pour venir réclamer une caresse puis vint lécher le museau de son père.

« J’ai mis une grosse couverture au sol, devant la cheminée, il devrait y être bien ! »

Laissant les chiens se débrouiller pour le moment, il attira Emily jusque sur le canapé et s’assit dessus. Sa main toujours dans la sienne, il la lui caressait doucement, n’ayant pas spécialement envie de la lâcher même s’il ne tenait pas à l’étouffer.

« Et tu sais, tu n’as pas à remercier le fou qui t’a offert la voiture… ça lui fait plaisir que ça te fasse plaisir ! Et c’est la seule récompense qu’il souhaite ! » répondit-il enfin avec un sourire « Je suis content que tu sois venue… Tu as faim ? J’ai préparé tout le repas ! En espérant que ça te plaise… »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Jeu 11 Déc - 18:37


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Emily avait hésité à y aller. Mais plus parce qu'elle craignait que la soirée ne se passe pas bien, qu'elle ne soit pas à l'aise. Mais au final, pourquoi elle continuerait de se priver comme ça ? Et surtout de priver Samuel ? Après tout, il n'y était pour rien lui si sa sœur était morte. Il n'y était pour rien si Emily ne savait plus se contrôler et qu'elle peinait à maintenir son loup au fond d'elle. Mais surtout, elle avait très peur que Samuel s'en rende compte. Emily avait toujours était une personne très forte. Elle avait maîtrisé sa transformation avec une facilité impressionnante, comme si elle avait était faite pour ça. Comme si elle l'avait depuis la naissance. Et pourtant, il avait suffit d'un drame pour qu'Emily perde totalement tout ce qu'elle avait appris.

Pourtant, la jeune femme sentait bien qu'en se rendant chez Samuel pour fêter son anniversaire, la soirée ne serait pas comme elle l'avait pensé. Après tout, elle était loin de la ferme, loin de son passé encombrant et loin de ses soucis qui l'empêchait de vivre normalement. Peut être qu'elle devrait en profiter pour lui en parler. Et peut être qu'elle devrait lui avouer qu'elle l'aime aussi. Pourtant Emily avait toujours voulut que ses mots soient prononcés par Samuel en premier. Elle n'avait pas envie de les lui dire avant qu'il ne le fasse, qu'il soit courageux. Emily ne s'était jamais posée la question si Samuel était amoureux ou non. Pour elle c'était évident. Et pourtant, quand elle y songeait, elle avait peur de lui dire et qu'il ne lui réponde pas la même chose. Samuel trouverait probablement ce genre de pensée très stupide mais Emily n'était pas à l’abri des craintes.

Lorsque Samuel lui ouvrit la porte, Emily fut prise d'une bouffée de nostalgie. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas remis les pieds dans cette maison et son odeur lui rappelait énormément de souvenirs positifs. Emily vola un baiser à Samuel qui n'y répondit pas réellement. Puis elle entra dans la maison, s'apprêtant à retirer son manteau. Mais elle n'eut le temps que d'amorcer son geste que Samuel l'entoura de ses bras. Emily le laissa faire, glissant un bras dans son dos pour le lui caresser doucement. Ses yeux n'avaient de cesse de l'observer avec tendresse. Plus les années passaient et plus Samuel devenait beau. Beau au point qu'Emily comprenait que son couple pouvait être bien plus en danger qu'elle ne l'avait cru. Son comportement risquait sincèrement de lui faire perdre l'unique amour de sa vie. Et ça, elle ne se le pardonnerait jamais. Elle tentait de réapprendre à revenir vers lui mais ce n'était pas simple. Elle n'arrivait plus à être réellement celle d'avant. Lui rendant son baiser, Emily se mit à sourire doucement en l'écoutant.

J'ai hâte de lui montrer...

La jeune louve le laissa prendre son manteau pour le ranger dans la penderie et frotta doucement sa robe. Elle conserva l'herbier dans ses bras et observa Samuel qui la complimentait. Emily se sentit rougir et afficher un sourire idiot et gênée, baisant la tête. Elle remuait son pied gauche d'une manière gênée, mal à l'aise. Comme elle le faisait quand elle était adolescente et qu'il la couvrait de compliment. Se mordant la lèvre, Emily relevant timidement son visage en glissant ses cheveux derrière son oreille.

Merci...

Puis enfin, la jeune femme lui avoua qu'elle avait été invitée ici par quelqu'un, s'amusant un peu de la situation. L'Emily d'avant revenait peu à peu. Comme si la magie du moment la rendait de nouveau plus joyeuse. C'est alors que Samuel lui prit la main pour se rendre dans le salon. Emily posa la lettre sur la table basse et sentit soudainement une truffe froide et humide contre sa cuisse, reniflant sous sa robe. La jeune femme se tourna et sourit, donnant caresses et baisers à Amarok avant qu'il n'aille enquiquiner son père. Jasper, lui, était déjà couché sur la couverture, posant une patte sur la tête d'Amarok pour qu'il se couche près de lui. Samuel avait pensé à Jasper et ça fit sourire Emily. Clairement, Samuel était l'homme parfait. Il pensait à tout.

La jeune femme posa alors ses fesses sur le canapé, conservant la main de Samuel dans la sienne. Elle referma même un peu plus ses doigts pour l'inciter à ne pas la lâcher. Mais connaissant le comportement actuel d'Emily, ce n'était pas vraiment une marque d'affection. Ça sonnait comme un appel au secours. Cependant, même si ses yeux trahissaient sa grande tristesse intérieur, il y résidait encore un éclat amoureux qui ne se révélait que lorsqu'elle regardait Samuel.

La voiture me fait plaisir... Je crois que je vais donner l'autre à réparer... Et que je pourrais la garder pour Tommy... Pour quand il sera plus grand...

Emily retira doucement sa main de celle de Samuel mais pour ne pas rompre le contact, elle vint se coller contre lui, se penchant un peu. Elle lui caressa alors tendrement la joue, l'observant avec douceur.

Je suis heureuse d'être là... Merci Sammy... Puis elle se recula doucement après lui avoir volé un baiser. J'ai très faim oui ! Qu'est ce qu'on mange ? Tu m'as fais un gâteau ?

La jeune louve l'observa, tout sourire. Elle vint poser sa main sur sa cuisse, la caressant doucement et tendrement. Elle resta un long moment à observer Samuel sans un mot, se contentant d'afficher un sourire tendre et amoureux. Puis elle pinça doucement les lèves, sans quitter son sourire.

Je prendrais bien un verre de vin avant de manger... Elle vint glisser sa main sur sa nuque et rapprocha son visage du sien, très très près, collant son corps au sien, avant de murmurer. Et on pourrait le siroter tranquillement pendant qu'on se bécote sur le canapé ?



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Ven 12 Déc - 11:59

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Samuel ignorait pourquoi Emily se comportait différemment de d’habitude ce soir là. Etait-ce parce que c’était son anniversaire ? Parce que ce qu’il avait prévu l’avait touchée ? Parce qu’elle était loin de la ferme ? Il n’en savait rien mais il voulait en profiter un maximum, n’étant pas certain du tout qu’elle resterait ainsi à partir de maintenant. Au final, c’était peut-être juste l’atmosphère de la maison et leurs vieux souvenirs qui la rendaient comme ça. Samuel préférait ne pas trop espérer pour ne pas avoir de fausse joie par la suite. Ce qui comptait, c’était le moment présent.

Mais aussi le moment passé. Car c’était ce qui les unissait et les réunissait ce soir. Un simple cahier, un simple herbier et pourtant beaucoup de symbolique derrière. Si jusqu’à présent il n’avait existé que dans leur imagination, à présent il était bien réel. Et même s’il n’avait plus aucune utilité, il représentait beaucoup de choses pour eux. Et Lenore ne s’attendait certainement pas à voir un véritable herbier un jour. Mais ce n’était pas pour elle qui l’avait fait mais pour Emily. Pour lui rappeler leurs moments ensemble, lorsque tout était joyeux.

« Elle risque de rire ! Même si on en a plus besoin maintenant… c’est notre herbier. Et il représente tout ce que tu es pour moi… »

Et ce soir, Emily était particulièrement jolie et Samuel ne se gêna pas pour le lui dire. Il n’était jamais avare de compliments avec elle mais là il la trouvait vraiment belle. Cela se voyait à son regard, il l’admirait avec tendresse et amour, comme s’il ne pouvait détacher son regard d’elle. Et lorsqu’elle se mit à rougir et à agir comme si elle était gênée, elle lui rappela un peu lui, dans le passé. Elle était trop mignonne à réagir de cette façon et Samuel sentit son cœur fondre. Jamais il ne pourrait aimer une autre femme qu’elle. Loup ou pas, il était lié à elle, c’étai évident. C’était dans un moment comme celui là où il avait envie de lui dire qu’il l’aimait. Mais il ne voulait pas casser la magie de l’instant et il craignait de la faire fuir s’il se faisait trop sincère. Du coup il préféra ne rien dire et se pencha juste pour l’embrasser doucement sur la joue.

La jeune femme sembla se reprendre et se mit alors à plaisanter sur la situation. Là, ce n’était qu’une preuve de plus que l’Emily d’avant était bien présente. Et même si Samuel savait parfaitement qu’il ne la reverrait jamais complètement, il était content de voir qu’elle était capable d’être à nouveau bien, de se libérer de ce qui pouvait bien la torturer. Plutôt que de penser à tout ça, le lycan préféra se concentrer sur la soirée. Il se prit au jeu avec plaisir et entraina Emily vers le canapé pour qu’ils soient à leur aise. Les chiens avaient également de quoi être à leur aise. Tout comme Emily, Samuel avait grandi en compagnie de Jasper et il prévoyait donc toujours un petit quelque chose pour lui puisque ce dernier suivait Emily comme son ombre. Amarok vint sagement s’installer contre son père, le léchouillant un peu avant de s’allonger pour se reposer, laissant les deux loups en paix.

Alors que les deux lycans étaient installés sur le canapé, Samuel sentit bien qu’Emily serrait un peu plus fort sa main, comme si elle avait peur qu’il la lâche. Il la lui caressa doucement comme pour la rassurer, lui montrer que tout allait bien et qu’il serait toujours à ses côtés quoiqu’il arrive. Doucement, il leva sa main vers son visage et déposa un baiser dessus avant de la baisser à nouveau, mais en la conservant toujours dans la sienne.

« C’est une très bonne idée ! Il pourra s’y entrainer sans risque comme ça… J’ai déjà hâte que l’on puisse bientôt l’aider à apprendre à conduire ! Et puis avec l’autre pick-up tu auras plus de puissance, ce ne sera plus une corvée. D’ailleurs je dois te donner tous les papiers, comme ça tu seras tranquille. »

Samuel la laissa bouger à son aise et l’entoura ensuite de son bras lorsqu’elle vint se coller contre lui. Plus que toute autre chose, il adorait ce contact. Lorsqu’elle lui caressa la joue il ferma les yeux pour profiter de la caresse, heureux de la sentir bien. C’était une véritable torture pour lui que de constater chaque jour dans quel état de détresse elle se trouvait. Là, il la sentait bien.

« Je suis heureux que tu sois venue… Ici c’est chez toi. Pas encore notre chez nous mais au moins on est tranquilles. » fit-il en souriant avant de rouvrir les yeux « C’est une surprise ! Tu découvriras le menu au fur et à mesure… Mais oui j’ai fait un gâteau… Je crois que c’est ce qui m’a donné le plus de mal à vrai dire… J’espère qu’il sera mangeable ! J’ai pas ton talent pour la cuisine… »

A rester juste là à l’admirer, tout contre elle, Samuel était bien. Il en oubliait tout ce qui avait pu le torturer pendant cette année d’incertitude. Peu lui importait d’avoir été malheureux puisque désormais elle était là, avec lui. Même si ce n’était que pour une soirée, il était heureux et elle aussi. Il se perdit dans son regard, glissant sa main sur la sienne. Lorsqu’elle lui demanda un verre de vin, il allait répondre mais ce qu’elle fit alors le coupa dans son élan. A agir comme ça, elle le rendait aussi fou qu’un jeune lycan. Il avait l’impression d’être revenu en arrière, presque dix ans auparavant. Elle lui faisait toujours autant d’effet et il le ressentait très bien en cet instant. Samuel avala difficilement sa salive, se tendant légèrement. Il dut se retenir pour ne pas la plaquer sur le canapé pour lui exprimer tout l’amour qu’il ressentait pour elle. A la place, il l’attrapa soudainement dans ses bras et lui donna un long baiser fougueux, glissant ses mains le long de son corps. Elle n'avait pas besoin de faire grand chose pour faire naitre en lui un désir profond. Même si les choses n'étaient plus pareilles entre eux, Samuel n'était jamais allé voir ailleurs. Il n'y avait qu'elle pour lui faire de l'effet. Et ce soir elle lui en faisait particulièrement, en témoignant la façon dont il touchait. Toutefois, il tenta de se contrôler et de ne pas la violer sur le canapé. Après tout, elle lui avait demandé quelque chose... Du coup il rompit doucement le baiser et retira ses mains à regret.

« C’est... c'est un programme qui me va parfaitement… Je ramène les verres… » fit-il d'une voix pas très assurée, un peu chamboulé par ses propres actions

Se levant, il fila en cuisine pour ouvrir la bouteille de vin et ramener deux verres. Il posa le tout sur la table basse en revenant puis servit les verres avant de lui en tendre un, approchant ensuite le sien.

« Un très joyeux anniversaire à toi, ma louve… En espérant que cette année à venir te comble et t’apporte tout ce dont tu as envie et besoin… A nous deux… »

Il se pencha pour lui voler un baiser tout en cognant son verre contre le sien puis se recula pour boire une gorgée. La soirée commençait plutôt bien et il espérait bien qu’elle continue ainsi jusqu’au bout.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Sam 20 Déc - 20:22


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Emily se fichait pas mal que Samuel lui offre des cadeaux le jour de son anniversaire. Tout ce qu'il avait fait jusqu'à présent lui suffisait en vérité. Un repas et de la tranquillité. Que demander de plus ? Rien, Emily n'avait besoin de rien d'autre. Tout ça lui suffisait amplement. Assise près de lui, elle le remercia pour la voiture. Elle ne s'était pas attendue à avoir un cadeau aussi conséquent. Surtout qu'elle en avait vraiment besoin. Samuel le savait très bien que son vieux pick up n'était plus en état de rouler. Il avait passé du temps, les mains dans le moteur, sans jamais avoir réussi à changer quoi que ce soit. Ce pick up était bien trop vieux pour que quelque chose soit réparable. Donc, Emily n'avait pas d'autre choix que d'en acheter un neuf. Mais elle n'en avait pas les moyens. Dans un sens, le cadeaux la gênait mais elle trouvait le geste de Samuel très honorable et touchant. La main de Samuel était dans celle d'Emily et elle semblait s'y accrocher férocement. Le jeune lycan se faisait rassurant, comme à chaque fois et la jeune femme finit par se détendre, souriant tendrement, tout en admirant Samuel. Elle le mangeait du regard même.

Sam... Tommy conduit déjà tu sais... Ce n'est pas comme si à la ferme il avait un risque d'avoir un accident. Et Logan lui avait déjà appris. Alors des fois, je le laisse conduire pour le garer. Il est très doué et il te réclame beaucoup... Elle lui tapota la main. Tu me donneras les papiers plus tard...

Emily lui confia qu'elle était heureuse d'être là et elle le remercia même. Elle le remercia d'une façon qui leur rappellerait leur adolescence. La réponse de Samuel manqua de faire perdre le sourire à Emily. Chez eux ? Emily ne pouvait pas abandonner la ferme pour venir vivre ici. Ce serait bafouer les esprits de Mary et Logan. Ce serait comme balayer tous ce qu'ils avaient construit. Mais peut qu'il en serait de même pour Samuel s'il devait quitter la maison de son enfance. Emily se demanda alors où ils allaient à ce rythme. Peut être qu'ils fonçaient droit dans le mur et seraient tout simplement malheureux. Mais Emily ne se démonta pas pour autant, conservant son sourire amoureux. Elle écoutait Samuel parler, appréciant d'entendre qu'il avait galérer à lui faire ce repas si spécial. Emily se mit à rire.

Oh, je suis certaine qu'il est très bon ton gâteau !

Mais trêve de papotage. Emily réclama un verre de vin. Mais à sa façon bien entendu. Loin de tous soucis, la jeune femme se fit soudainement plus aguicheuse et provocatrice. Elle séduisait Samuel comme s'il s'agissait de leur premier rendez vous, sans s'en rendre compte au final. Et son agissement eut son petit effet. Le cœur d'Emily se mit à battre brutalement dans sa poitrine alors que leurs lèvres venaient de se sceller pour entamer un baiser des plus passionné, fougueux. La jeune femme referma ses bras autour de Samuel, glissant ses doigts dans ses cheveux. Les caresses sur son corps la firent frissonner, lui donnant soudainement envie de se jeter sur lui. Les pulsions étaient parfois délicates à contrôler, surtout depuis qu'Emily avait pas mal changé. Son loup lui hurlait de grimper sur Samuel sans lui demander son avis. D'ailleurs, heureusement que Samuel rompit le baiser. Emily pinça les lèvres, un peu perdue dans ses émotions et confuse aussi. Elle lui sourit doucement, toute chamboulée, le feu aux joues. Emily hocha la tête, le laissant aller dans la cuisine. Elle soupira doucement, essuyant le coin de ses lèvres et son contour, au cas où son rouge à lèvre serait étalé.

Samuel revint alors avec une bouteille de vin, servant deux verres. Emily attrapa le sien en le remerciant et plongeant son regard dans le sien. Elle se mit à sourire en l'écoutant, hochant doucement la tête. Les verres s'entrechoquèrent et  Samuel vola un baiser à Emily, qui le lui rendit. Elle but une gorgée de vin et finit par se lever.

D'ailleurs... En parlant de cette année, j'aurais quelque chose à te demander Samuel... Enfin, je crois surtout qu'il est tant qu'on parle sérieusement.

Emily remua nerveusement, tripotant son verre entre ses mains. Elle ne savait pas réellement comme lui annoncer ça. Tout était si flou dans son esprit. Mais elle sentait que si elle ne lui demandait, elle allait le regretter. Et puis, Emily savait qu'ils en avaient besoin. Après tout, tout ça était déjà dans leur projet bien avant le drame. Il fallait juste que la jeune femme face un pas en avant quand Samuel lui en donnait l'occasion. Elle l'avait trop longtemps repoussé. Emily savait qu'il était temps que tout cela cesse et que Samuel et elle retrouvent leur bonheur d'avant. Et s'il ne serait pas intégral, qu'il soit alors différent. Emily s'écarta de Samuel et parcourut la pièce, observant ces photos qu'elle connaissait si bien. Certes, ce qu'elle avait à lui dire n'était pas grave et elle ne se sentait pas encore de lui avouer la vérité sur Mary et tout ce qui en découlait. Emily pivota vers Samuel et lui fit un léger sourire rassurant.

Chéri... Viens vivre avec moi à la ferme... Vend cette maison et viens vivre avec moi...

Sa voix était légèrement tremblante et ses yeux humides, comme si elle allait se mettre à pleurer. Même si cette demande semblait anodine, Samuel connaissait bien trop Emily pour ne pas comprendre qu'elle avait besoin de lui près d'elle en permanence et non à mi temps. Baissant les yeux, elle secoua doucement son visage.

Enfin, ne la vend pas si tu ne veux pas la vendre... Tu peux prendre le temps de réfléchir un peu à la proposition ! Tout ça ne presse pas non plus ! Ria t-elle légèrement avant de relever son visage vers lui. Mais j'aimerais beaucoup t'avoir à la maison... tout le temps... comme on avait prévu de le faire...[/color]



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Mar 6 Jan - 20:42

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Samuel avait toujours été prolifique en matière de cadeaux pour Emily. Il la connaissait par cœur et savait ce qu’elle aimait et jamais il ne manquait de lui offrir un petit quelque chose, juste pour la voir sourire, sans forcément qu’il y ait une occasion particulière. Il savait bien que la jeune femme n’était pas du tout matérialiste mais il tenait à le faire tout de même. C’était sa façon à lui de lui montrer combien il tenait à elle et à quel point il voulait qu’elle soit heureuse. Mais s’il pouvait lui faire plaisir et lui être utile, pourquoi se priver ? De plus, il supposait que l’autre voiture épave permettrait à Tommy de s’exercer à la conduite. Emily le lui confirma d’ailleurs, le faisant sourire. Doucement, il caressait cette main qu’il tenait, ravi comme tout de retrouver l’Emily qu’il avait connu.

« Oh, je sais bien qu’il a déjà été derrière un volant… mais je parlais de vrais cours. De conduire en ville. Et puis il aura la sensation d’avoir sa voiture à lui, je pense que ça lui plaira ! » fit-il avant de se pincer les lèvres « Je tâcherai de passer davantage. »

S’il y avait bien une chose qui faisait plaisir à Emily, c’était qu’elle se sente bien. Ici, c’était un peu sa seconde maison après tout. Ils avaient passé beaucoup de temps ici durant leur jeunesse, ayant l’habitude de passer leur temps l’un chez l’autre. Et Emily n’y avait pas remis les pieds depuis longtemps… Le lycan ne manqua donc pas de lui dire qu’ici était aussi chez elle, à défaut d’être leur réel chez eux, un projet depuis longtemps planifié mais jamais achevé. Cependant, vu le regard que lui lança Emily, il se demanda si elle avait bien interprété ses paroles. Elle ne fit aucune remarque sur le sujet mais il préféra clarifier les choses.

« Tu sais, je ne veux pas qu’on vive ici tous les deux. Ici, c’est chez mes parents… pas chez moi et encore moins chez nous. Mais après tout, on a une partie de notre passé ici, je ne me rappelle que de bons souvenirs entre ces murs. » fit-il en souriant avant de rire légèrement « Attends de le goûter avant d’affirmer ça ! Je n’ai pas ton talent !! »

Ce moment de détente sembla comme libérer Emily qui se comporta d’une façon inattendue. Inattendue car Samuel ne l’avait plus vue ainsi depuis déjà bien trop de temps à son goût. Si bien qu’il ne résista pas du tout au feu qui l’animait soudainement, se comportant instinctivement. Retrouver la louve qu’il aimait lui faisait tellement de bien qu’il crut ne pas pouvoir se stopper. Malgré tout, il rompit leur étreinte et se leva pour aller chercher ce qu’elle lui avait réclamé, essuyant au passage le rouge à lèvres qui avait un peu coloré les siennes. Lorsqu’il revint, il servit les verres et ils trinquèrent. Tout semblait aller pour le mieux.

Néanmoins, Emily semblait vouloir parler de quelque chose de sérieux. Samuel ignorait ce qu’elle voulait lui dire mais supposa que c’était lié à son comportement. Allait-il enfin savoir pourquoi elle se comportait ainsi ? Ou était-ce à propos d’autre chose ? Curieux, il se tut, attentif à ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire mais surtout un peu angoissé. Elle-même semblait angoissée, il le sentait bien. Ce n’était sans doute pas facile à dire alors il ne la pressa pas, restant silencieux, se contentant de la regarder d’un air bienveillant. Il se sentit cependant un peu plus nerveux lorsqu’elle s’éloigna de lui mais il ne fit aucune remarque, la suivant juste des yeux tout en sirotant son verre de vin.

Et soudainement, elle lâcha la bombe. Sans crier gare, elle lui demandait de venir vivre avec elle à la ferme. Samuel haussa les sourcils si haut qu’il s’en fallait de peu pour que ses yeux quittent ses orbites. Ca, il ne s’y était pas attendu du tout. Elle qui l’avait fui pendant toute une année, voilà qu’elle voulait qu’il vive avec elle ? Etait-ce le résultat de ce seul début de soirée qui provoquait ça chez elle ? Le lycan était un peu perdu par cette question soudaine. Du coup il resta comme figé un court instant avant de poser son verre sur la table basse et de se lever pour rejoindre Emily. Là, il l’attrapa dans ses bras et l’embrassa passionnément, longuement, avant de rompre le baiser.

« Quand est-ce que j’emménage ? » demanda t-il avec un doux sourire « Rien ne me ferait plus plaisir que de vivre avec toi… Par contre, je pense conserver la maison, au cas où. Ce n’est pas comme si j’avais besoin d’argent mais… ça reste la maison de mes parents. Mais désormais, j’ai un vrai chez moi, avec toi… »

Il la serra contre lui, poussant un léger soupir de soulagement. Même s’il ignorait toujours ce qui avait conduit à tous ces changements chez elle, au moins il était content de voir que les choses évoluaient. Et c’était clairement le plus important. Tant pis pour le mystère. Au moins, il était soulagé de voir qu’elle voulait toujours de lui malgré tout. Un sourire heureux était dessiné sur ses lèvres et il posa son front contre le sien.

« Je déménagerai mes affaires dès que possible… Rassure toi, je ne prendrai pas grand chose. J’espère que ça fera plaisir à Tommy aussi ! »

Peu importait l’endroit où il devait s’installer à vrai dire, tant qu’Emily était avec lui. Il espérait que ce rapprochement ferait du bien à la jeune femme et lui permettrait de chasser ses démons pour de bon. Au moins, il pourrait veiller sur elle. Desserrant son étreinte, il lui attrapa la main et l’entraina vers la table.

« Tout ça m’a ouvert l’appétit… Prête à découvrir ce que j’ai cuisiné ? »


Tirant une chaise, il attendit qu’elle s’installe pour la repousser doucement, tel un gentleman. Il alluma ensuite les bougies installées sur la table et se dirigea vers la cuisine pour apporter l’entrée, vérifiant que les autres plats étaient au chaud. Connaissant les goûts de la jeune femme, il avait veillé à lui préparer ce qu’elle préférait. Autant lui faire plaisir jusqu’au bout !

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Mer 7 Jan - 13:01


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

La jeune louve n'avait pas cherché à le mettre mal à l'aise, bien au contraire. Elle cherchait surtout à lui faire comprendre qu'il restait une personne importante pour elle, pour Tommy, et même pour la famille Pemberton. Samuel était un membre de la famille. Voilà vingt-deux ans qu'ils se connaissaient et ils pouvaient, l'un comme l'autre, se vanter de connaître tout de l'autre. Et ce n'était pas l'amour qui avait créé tout ça mais bien leur amitié profonde. Emily n'avais jamais eu besoin de quelqu'un d'autre que Samuel. Ils avaient été les meilleurs amis avant de passer aux meilleurs amants. Emily avait toujours été très heureuse avec Samuel malgré l'année de disparition qu'il lui avait fait subir. Actuellement, leur situation était critique et Emily savait que c'était de sa faute mais elle n'arrivait pas vraiment à passer poutre. Elle se sentait toujours aussi coupable pour la mort de Mary et Logan. Quoi qu'il en soit, ce soir, Emily ne voulait pas penser à son passé mais bien à elle, à Samuel et un peu à Tommy. Il est vrai que la figure paternelle était importante pour son développement et on ne pouvait pas vraiment compter sur le grand-père de Tommy ou encore sur Christopher, le frère d'Emily. Il ne restait plus que Samuel.

D'ailleurs, alors qu'il parlait de lui, Emily se permit de rappeler à Samuel que Tommy réclamait beaucoup sa présence. Il avait besoin d'avoir un homme pour parler et jouer. Et on ne pouvait pas vraiment dire que Samuel était très présent, du moins pas comme Tommy le voudrait. Emily savait parfaitement que c'était de sa faute à force de repousser Samuel, il n'avait pas forcément envie de venir la voir. Pourtant, elle se sentit affreusement coupable en voyant l'air de Samuel, comme si elle avait envie qu'il se sente coupable alors qu'il n'y était pour rien. La jeune femme força un tendre sourire pour rassurer le jeune adjoint du shérif, ouvrant la bouche pour s'excuser. Mais finalement, rien ne sortit. Elle se sentait totalement bloquée, incapable de prononcer le moindre mot. D'ailleurs, les paroles de Samuel n'arrangèrent rien. Emily craignait qu'il lui demande de tout quitter pour venir ici. Ce qui n'était pas du tout au programme d'Emily. La jeune femme se sentait étrangement loin de l'homme qu'elle aimait. Il avait sa maison et ne voudrait pas s'en séparer parce qu'elle était à sa famille. Et Emily avait la charge de la ferme de sa sœur et de Tommy. Elle ne pouvait pas tout abandonner, tout vendre. Elle avait la sensation qu'ils n'avaient plus les mêmes projets. Pourtant elle avait toujours envie de vivre avec lui. Elle en rêvait même. Emily restait cette adolescente pleines de rêves et d'ambitions. Mais rien ne pouvait se faire sans Samuel. Elle le savait. C'était comme tenter de courir avec des jambes liées par les chevilles ou de tenter de hurler alors qu'on est muet. Sans lui elle se casserait la figure et se sentirait incapable de se relever.

Alors la jeune femme décida que c'était à elle de faire le premier pas sur ce point. Samuel ne pouvait pas continuer à tout décider tout seul pour tenter de la faire aller mieux. Emily savait qu'elle devait l'aider, lui tendre la main, lui montrer qu'elle voulait aller mieux, qu'elle voulait avancer avec lui. Simplement, elle ne savait pas réellement comment s'y prendre. Alors, poussée par son instinct, elle se contenta simplement de lui dire ce qu'elle voulait réellement. Pas besoin de passer par quatre chemins, Emily alla droit au but (comme l'OM). Mais Emily se demandait si elle n'avait pas fait une grosse connerie là, elle se demandait si elle avait eu raison. Samuel sembla si surpris que la jeune louve se demandait si sa robe ne venait pas de tomber pour qu'il la fixe comme ça. Elle pinça les lèvres, se sentant conne. Et alors qu'elle allait ouvrir la bouche pour lui dire de laisser tomber, le jeune homme combla les quelques centimètres qui les séparaient pour venir la prendre contre lui et l'embrasser. Emily manqua de lâcher son verre de vin et ferma les yeux pour répondre à son baiser. Lorsqu'il fut rompu, la jeune femme sentit le feu prendre ses joues et son envie de Samuel soudainement trop présente. Elle pinça les lèvres, se concentrant sur ses paroles puis se mit à rire doucement.

Au cas où je te mettrais dehors parce qu'on s'est disputé ? S'amusa t'elle en lui tapotant le torse. Mais ça me convient. Ça me convient parfaitement. Emménage quand tu veux, la maison est déjà toute prête à t'accueillir.

Samuel s'écarta alors de la jeune femme, lui prenant la main. Emily se laissa plus traîner qu'autre chose en allant vers la cuisine. Elle se mit à sourire avec douceur et beaucoup d'amour, admirant son loup avec beaucoup de romantisme dans le regard.

J'ai hâte de découvrir ça... Et de profiter de toi et seulement de toi !

Samuel se faisait très gentleman et Emily appréciait tellement ce côté. Elle s'installa donc à sa place et le regarda partir, en profitant pour admirer son postérieur sans aucune gêne. Elle soupira doucement alors que le jeune loup revint avec les entrées. Emily haussa les sourcils en voyant l'assiette.

Une salade de chèvre chaud ? Vraiment ? Elle leva son regard vers Samuel. Tu as réellement tout cuisiné ?

La jeune louve se sentait à la fois touchée et impressionnée par l'attention de Samuel. Elle l'avait très rarement vu cuisiner et, généralement, elle l'aidait, elle le guidait et lui montrait comment faire. Surtout concernant les gâteaux. Mais vu ce qu'elle avait dans l'assiette, Emily était vraiment impressionnée. Elle glissa son doigt sur une goutte de sauce et le porta à sa bouche. Elle écarquilla les yeux et regarda Samuel.

Mon dieu, tu as pensé à la sauce au miel ?! Mais tu es parfait ! Et il y a même les noix ! Hum, tu me connais beaucoup trop bien !



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Mer 7 Jan - 14:46

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Depuis plus d’un an, Samuel se sentait réellement seul. Il avait été privé de famille par le passé et à présent il était privé d’Emily. S’il lui restait la famille de cette dernière, étant un peu sa seconde famille, il les voyait de moins en moins. Quelque part, il se sentait coupable de ce qui arrivait à Emily puisqu’il n’arrivait pas à arranger les choses. Et il se voyait donc mal leur faire face comme si tout allait bien. Du coup il s’isolait beaucoup, cherchant en vain une solution à une situation qu’il ne comprenait pas.

Mais ce soir, les choses semblaient bien différentes. Samuel ne savait pas trop quelle en était la cause mais il s’en fichait. Ce qui comptait était le fait qu’Emily soit là, présente, avec lui. Et tout semblait se passer pour le mieux, lui rappelant toutes ces soirées qu’ils avaient pu passer ensemble. Tout ça lui suffisait à être heureux, même si ce n’était que temporaire. Mais si c’était justement le cas, il voulait que tout soit le plus parfait possible. Le mieux à faire était de profiter du moment présent plutôt que de se poser trop de questions. Samuel ne questionna donc aucunement la jeune femme, se contentant de passer un bon moment avec elle.

Maintenant qu’elle était là, il pensait néanmoins à venir passer plus de temps chez elle. Eviter les problèmes ne les arrangerait pas. Et puis il y avait son filleul dont il devait s’occuper. Au moins, cela le rassurait de savoir qu’il pouvait venir davantage sans avoir l’impression de déranger ou d’être de trop. C’était toujours ça de pris. S’il fallait y aller petit à petit, il prendrait le temps qu’il faudrait. Si cela pouvait juste le rapprocher d’elle, il était prêt à faire n’importe quoi.

Voir Emily parler de leur « chez eux » le rassurait car cela lui prouvait qu’elle n’avait pas oublié et que cela faisait sans doute parti de ses projets. Mais il n’avait pas imaginé que ce dont elle souhaitait lui parler était directement lié à ça. Sans prévenir, voilà qu’elle lui proposait de venir vivre avec elle. Pas juste pour quelques jours. Pour toujours. Il avait attendu ce moment pendant si longtemps qu’il s’était convaincu qu’il n’arriverait jamais. Pris complètement au dépourvu, il mit un petit moment à réagir puis finalement il se leva pour l’embrasser comme jamais, trop heureux de ce qu’elle lui demandait. Il lui aurait dit 15 fois oui s’il le fallait mais il supposait qu’une fois suffisait. Malgré tout, il ne tenait pas à se séparer de sa maison. C’était tout ce qu’il lui restait de ses parents. Mais la jeune femme le taquina à ce propos. Il lui tapota sur le nez en souriant.

« Je compte bien faire en sorte qu’on ne se dispute pas… Et je la garde juste en valeur sentimentale. Quand le moment sera venu de m’en séparer, je le ferai. » fit-il en hochant la tête « Et… laisse moi juste le temps de regrouper quelques affaires et je serai là ! A temps plein… »

Bien entendu il avait son travail et sa meute dont il devait s’occuper. Mais il comptait bien passer le plus clair de son temps à son futur chez lui, avec sa compagne et son filleul. Hors de question de laisser les choses de côté alors qu’elles commençaient justement à s’arranger. Cette soudaine bonne nouvelle lui donnait envie de se greffer à Emily et de rattraper le temps perdu, de lui montrer combien tout ça lui faisait plaisir… Mais ils avaient un repas à entamer. Il tenait à lui faire goûter tout ce qu’il avait préparé rien que pour elle, désirant lui montrer comme il la connaissait bien et que malgré tout ça, il savait toujours ce qui lui plaisait.

« Tu auras tout le loisir de profiter de moi… surtout maintenant que je vais enfin vivre avec toi. »

Pour cette soirée un peu particulière, Samuel veillait à ce qu’Emily soit traitée comme une reine. Même s’il avait toujours été galant, il poussait les choses à leur maximum sans non plus trop en faire. Il voulait simplement qu’elle se sente bien, choyée, aimée. Il ne manqua donc pas d’apporter rapidement l’entrée, lui laissant découvrir un des plats qu’elle affectionnait particulièrement. La jeune femme s’en étonna d’ailleurs. Samuel redressa le menton d’un air fier, souriant.

« Oui m’dame ! J’ai tout fait moi-même… même si je t’avoue que j’ai dû beaucoup m’entrainer pour arriver à un résultat convenable ! J’ai mangé du chèvre chaud toute la semaine ! » fit-il en riant légèrement

Il s’installa à son tour et la laissa goûter, ne touchant pas à son assiette pour le moment. Même s’il ne doutait pas tellement du résultat, l’ayant beaucoup testé, il attendait un avis d’expert. La cuisine n’était pas tellement son truc mais il avait fait l’effort de bien cuisiner, juste pour elle. Pourtant elle prit son temps, remarquant les moindres détails, ce qui amusa le lycan.

« Depuis le temps que l’on se connaît, je sais ce que tu aimes… J’ai veillé à faire la recette comme tu l’aimes ! Bon appétit ma louve… »

La laissant entamer le plat, il se mit à manger à son tour, assez satisfait du résultat. Mais il ne s’agissait que de l’entrée. Il n’avait pas fait un repas trop consistant, privilégiant plus le goût que la quantité mais il y avait largement assez à manger. L’objectif n’était pas de rouler sous la table mais de faire un agréable repas. Et pour le moment, c’était mission réussie. Entrée terminée, Samuel se leva pour débarrasser les assiettes, en profitant pour voler un baiser à Emily avant d’aller en cuisine. La vaisselle attendrait. Il déposa donc le tout dans l’évier et sortit le plat principal du four. La croûte était dorée et cela sentait bon. Ne restait plus qu’à espérer que cela plairait tout autant à la jeune femme.

Plat en mains, il le déposa à table et la laissa deviner de quoi il s’agissait avant de la servir. Même si cela semblait être un plat tout bête il était très long à préparer et pas si évident que ça. Le repas se déroulait pour le mieux. Samuel était fier de voir qu’Emily appréciait sa cuisine et il espérait qu’elle serait tout autant ravie pour le dessert. Mais plutôt que d’enchainer tout de suite, il préféra faire une petite pause, histoire de pouvoir mieux le savourer par la suite. Rapportant plat et assiettes sales en cuisine, il revint avec une nouvelle bouteille de vin, s’approchant d’Emily.

« Que dirais-tu de faire une petite pause et de déguster un verre de vin sur le canapé le temps de digérer hmm ? »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Jeu 15 Jan - 19:01


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Emily savait parfaitement que Samuel ne pouvait pas se séparer de sa maison. Au fond, c'était tout ce qu'il lui restait de ses parents. Elle n'avait simplement pas envie que ne se sente pas chez lui en vivant avec elle. La jeune femme essayait de se rassurer comme elle pouvait au final. C'était elle qui avait peur de le perdre parce qu'elle n'était plus à la hauteur. Les événements récents et dramatiques de sa vie l'avaient rendu bien moins sûre d'elle qu'avant. Elle était devenue bien plus agressive, maladroite et hésitante. Mais surtout, beaucoup plus jalouse. Elle avait tellement peur que son comportement influence Samuel. Elle avait même très peur qu'il aille voir ailleurs. Et si dans son comportement, on pensait qu'elle n'avait pas confiance en lui, c'était en vérité en elle qu'elle n'avait pas confiance. La jeune louve se mit à rire en entendant les paroles de Samuel, un peu plus rassurée au final. Elle comprenait parfaitement sa décision et hocha la tête, signe qu'elle approuvait.

Alors qu'ils passèrent à table, Samuel se montra bienveillant. Au fond d'elle, Emily sentait que, tout ça, ça lui manquait cruellement. Le jeune loup avait toujours été quelqu'un de particulièrement attentionné envers elle et Emily n'avait jamais dit quoi que ce soit contre ça. En vérité, si certaines femmes, ou certaines louves, préféraient être totalement indépendante, Emily, elle, adorait être dépendante de Samuel. Elle avait besoin de lui, il était toute sa vie et elle le savait. Et encore une fois, Samuel lui prouvait. Loin d'être la personne qui redore le blason d'un homme uniquement par amour, Emily ne se gêna pas pour le complimenter du plat qu'elle avait sous le nez. Après tout, il avait de quoi être fier de lui. Le jeune homme se redressa alors, fier comme un coq. Emily ne s'en sentit que fondre de le voir comme ça. C'était peut être ses pulsions animales qui parlaient mais voir son mâle emplit de fierté avait le don d'émoustiller sa libido. La jeune louve se mit à rire alors, imaginant très bien Samuel en train de cuisiner, cassant des œufs partout sauf dans le bol, faisant brûler des plats tests dans le four ou sur le feu. Elle pinça les lèvres, se contenant de rire.

J'espère que tu vas tout de même apprécier le repas ! Si tu l'as mangé toute la semaine, tu dois en être lassé !

Mais Emily, elle, savait qu'elle allait se régaler. Au pire, si vraiment il n'en voulait pas, elle ne serait pas contre de manger sa part aussi. Emily souhaita donc bon appétit à Samuel et commença à manger, savourant pleinement ce qu'il avait préparé. Elle poussa un léger soupire de satisfaction.

Mon dieu Sam... C'est tellement bon ! J'adore vraiment ce que tu as fais !

La jeune louve n'en laissa pas une miette d'ailleurs, elle avait même essuyé son assiette avec son doigt. Puis Samuel débarrassa et Emily s'amusa qu'il lui vole un baiser au passage. Elle en profita alors à son tour pour lui claquer les fesses en le traitant de profiteur. Le jeune homme disparut un court instant dans la cuisine pour aller chercher un plat qu'il déposa au centre de la table. Emily, très curieuse, se pencha alors vers le plat et huma l'odeur.

Mmmh... Elle prit se fourchette et n'hésita même pas à se servir un tout petit morceau pour goûter, ne faisant même pas attention au fait que ça soit chaud. Elle se redressa vivement. Mh ! Sam ! Ce sont des lasagnes saumon épinards !! Oh mon dieu ! Épouse moi ! Elles sont tellement bonnes !

Et elle en voulait plus! Heureusement Samuel la servit rapidement et elle put savourer le plats. Alors qu'ils avaient terminé et que Samuel emmena la vaisselle sale dans la cuisine, Emily poussa un léger soupir en se frottant le ventre. Le jeune homme revint rapidement, une bouteille de vin à la main, lui proposant de faire une pause avant de passer au dessert. La jeune femme leva les yeux vers Samuel, mitigée. La phrase du jeune alpha laissait présager qu'ils ne feraient pas que boire et discuter. La jeune louve sourit à Samuel, un sourire qui en disait long sur les intentions de la jeune femme.

Tu sais que tu n'as pas besoin de vin pour m'attirer sur ton canapé...

Ni nul part ailleurs. Emily avait une libido de plus en plus grandissante alors qu'elle se colla contre Samuel. Toujours verres et bouteilles en mains, elle l'entoura de ses bras et l'embrassa avec fougue. Il y avait bien longtemps que le couple n'avait joué l'un avec l'autre, et Emily ne masquait pas son impatience de se retrouver dans les bras de son homme.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Lun 19 Jan - 15:44

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Jusqu’à il y a un an, Samuel n’avait jamais douté du lien qui l’unissait à Emily. Pour lui, c’était une relation forte, indestructible, et il savait qu’il ferait sa vie avec elle. Il ne pouvait en être autrement. Il était si fortement lié à elle qu’il ne voyait plus sa vie sans elle. Elle lui était vitale. Et il pensait qu’il en était de même pour elle. Mais depuis la mort de sa sœur, Emily avait complètement changé et Samuel ne savait plus à quoi s’attendre. Bien qu’il faisait de son mieux pour être présent, il constatait bien que c’était insuffisant. Cela le blessait de voir la femme qu’il aimait se détruire ainsi et piétiner leur relation sans réelle raison. Malgré tout, Samuel s’était fait patient. Il avait été présent sans trop l’étouffer, lui laissant le temps qu’il lui fallait même s’il ne comprenait pas exactement ce qu’elle avait.

Alors ce soir, puisque tout semblait être redevenu comme avant d’un coup de baguette magique, il ne se posait plus de question. Il voulait juste profiter, espérant secrètement que les choses resteraient ainsi par la suite. Et à voir la proposition d’Emily, il ne doutait pas que les choses revenaient doucement dans l’ordre. Vivre avec elle était un projet qu’il avait depuis qu’il était revenu à Moon Falls. Seules les études d’Emily avaient empêché ça à l’époque. Puis son éloignement avait fait le reste. Mais tout ça semblait s’effacer au profit d’une nouvelle vie qui s’offrait à eux. Et Samuel n’hésita même pas sur la proposition. C’était tout ce qu’il souhaitait.

Rassuré par cette nouvelle qui le ravissait, il n’était plus du tout nerveux en ce qui concernait la suite du repas. D’ailleurs il lui présenta fièrement ce qu’il avait fait, tout du moins le début. Il avait passé un temps fou à tout préparer, désirant que tout soit parfait pour la femme de sa vie. Quand bien même les choses avaient été tendues, il ne voulait pas rester sur un échec, aussi important soit-il. Il avait donc mis toute son énergie dans la préparation de cette soirée. Et à voir les réactions d’Emily, il était on ne peut plus ravi de la tournure que prenaient les choses.

« Je devais m’assurer que c’était mangeable ! Et même si ça me lasse… c’est la première fois que je le partage avec toi. Alors c’est comme si c’était une première ! Il n’aura clairement pas le même goût avec et sans toi… »

S’installant, il laissa son invitée goûter avant de manger. Après tout, il savait quel goût ça avait. Mais il voulait voir la réaction d’Emily plus que tout. Même s’il se sentait déjà fier grâce à ses compliments, il voulait une confirmation. Aucune grimace à déplorer… Que des compliments. Samuel se mit à sourire un peu plus, ravi du résultat.

« Content que ça te plaise ! Je tenais vraiment à ce que tu aies un repas de reine ! J’aurais pu le commander par un traiteur… mais je tenais à le faire moi-même, que tu vois que je sais aussi cuisiner, quand ça en vaut la peine. Et tu en vaux la peine. »

Cuisiner n’était pas trop sa tasse de thé mais il le referait encore et encore si cela pouvait contenter sa louve. Il adorait la voir sourire. C’était comme si elle était en train de renaitre. Ou bien s’ils étaient retournés dans le passé, oubliant tous les mauvais évènements. Et à voir l’assiette vide d’Emily, Samuel ne s’en sentit que plus confiant pour la suite. Lorsqu’elle lui claqua les fesses, il haussa les sourcils de surprise avant de se mettre à rire, content de voir qu’elle se permettait à nouveau d’être elle-même. Et s’il y avait bien une chose qui rendait Samuel tout fou, c’était bien de la voir agir ainsi. Là, il retrouvait vraiment sa louve.

Nouveau plat sur la table, il ne la gronda même pas lorsqu’elle se servit directement dans le plat. C’était pour elle après tout. Et cela semblait lui plaire. A un tel point qu’elle lui demanda de l’épouser. Même si c’était dit comme ça, pour Samuel c’était très sérieux. Il tendit la main pour lui caresser la joue du bout de l’index en souriant.

« Je t’épouserai tout de suite si j’avais un prêtre sous la main… Mais ne t’inquiète pas, ça aussi c’est toujours dans mes projets, ma louve… »


Mais plutôt que de rester sur le sujet, il servit son invitée pour qu’elle puisse savourer son repas d’anniversaire. Il ne voulait pas qu’elle se sente lésée ou privée. Il profita également du repas et ne manqua pas de tout débarrasser pour qu’elle n’ait rien à faire. Mais plutôt que d’enchainer directement sur le dessert, Samuel apporta une bouteille de vin pour faire passer le repas. Il savait qu’elle adorait ça. Et il avait envie de ne plus être séparé d’elle par une table. Mais à voir le sourire d’Emily, il sentit qu’elle était plus réceptive qu’il ne l’aurait cru. Samuel ne put cacher son contentement et se contenta de sourire sur le moment. Il la laissa s’emparer de ce qu’il tenait et fut agréablement surpris de la voir l’embrasser de la sorte. Sentir son corps contre le sien le fit frissonner et il l’entoura prestement de ses bras tandis qu’il répondait à son baiser avec envie.

Sans regarder où il allait exactement, il la poussa vers le canapé, glissant ses mains le long de ses bras pour qu’elle lâche ce qu’elle tenait. Peu importait si cela cassait, c’était bien le dernier de ses soucis actuellement. Arrivés contre le dossier du canapé, il la prit dans ses bras tout en y basculant avec elle, sans cesser de l’embrasser pour autant. Glissant sur le canapé tous les deux, il en profita pour glisser ses mains le long de sa peau, remontant une main le long de sa jambe, caressant l’une de ses cuisses. Le lycan avait l’impression de revivre. Son cœur battait la chamade et il ne pensait plus à rien d’autre qu’à la femme qu’il tenait entre ses bras.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Lun 2 Fév - 13:08


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Samuel avait vraiment rendu cette soirée la plus parfaite possible. Emily était épatée de voir tout ce qu'il avait fait pour elle. La jeune femme se sentait comblée et heureuse d'être chouchouter de la sorte. Enfin, c'était parce que c'était son anniversaire. Quoi que Samuel avait toujours été particulièrement attentionné avec elle. Aussi loin que la jeune femme s'en souvenait, elle n'avait jamais eu à se plaindre de Samuel. Il avait toujours répondu présent pour elle et il était le petit ami dont toutes les filles rêvaient. Beau, grand et sexy, il était aussi doux, tendre et attentionné. Il avait toutes les qualités requises pour être le mari parfait. Pourtant, Emily s'évertuait à foutre en l'air tout ça depuis plus d'un an maintenant. Et c'était bien malgré elle que ça arrivait. La jeune femme ne savait plus du tout comment gérer ses émotions. Le fait que Samuel avait monté sa meute sans lui en parler, du moins sans la consulter au préalable avant, l'avait faite de sentir mise de côté. Samuel ne semblait pas s'en rendre compte mais il ne pourrait pas jouer sur deux front en même temps et il arrivera un jour où l'heure du choix arrivera. Et choisir entre sa petite amie et sa meute ne serait pas chose facile. Ce jour là, Samuel se rendrait peut être compte qu'il est sur le point de perdre quelqu'un d'important dans sa vie et qu'il l'aurait sur la conscience. Même si Emily ne lui souhaitait pas que ça arrive, elle même ne saurait pas comment se comporter à ce moment là.

Mais le temps n'était pas à penser à ce genre de chose. Emily passait un excellent moment et le dîner qu'avait préparé Samuel était particulièrement délicieux. La jeune louve pouvait se vanter de se régaler et d'être très gâtée. Enfin, gâtée elle l'avait déjà été avec sa nouvelle voiture. Il était facile de constater que Samuel avait fait d'énormes effort. La fierté qu'Emily éprouvait pour son loup parfait gonflait de plus en plus alors que les lasagnes arrivèrent. Au moins, maintenant qu'elle savait qu'il était capable de cuisiner sans tenter de les empoisonner, Emily pourrait lui réclamer de faire à manger de temps en temps pendant qu'elle, elle mettrait les pieds sous la table. Très loin d'elle l'idée de faire croire à Samuel qu'elle était son esclave mais s'il pouvait prendre le relais par moment, elle n'était pas contre. Alors qu'Emily avait pioché dans la plat, sans aucune gêne, de toute manière ils n'étaient que les deux, et qu'elle avait goûté les lasagnes de Samuel, elle lui demanda de l'épouser tellement elle les trouvait bonne. Emily n'avait pas beaucoup réfléchit à vrai dire mais la réaction de Samuel la fit sourire. Se marier. Voilà une chose qu'Emily rêvait depuis très longtemps. Depuis qu'elle avait eut la chance de savoir que Samuel s'intéressait à elle et pas une autre. Elle ne voulait pas un autre mari que lui, elle l'aimait de tout son cœur et même plus encore, au point que ça en devenait impossible d'aimer autant une personne.

Alors, trouve vite un prêtre...

Le repas se déroulait parfaitement bien. Emily termina sa seconde assiette et soupira, se tapotant le ventre pendant que Samuel débarrassait. Elle avait bien mangé et se demandait si elle avait le droit à une petite pause digestive avant d'attaquer le dessert. Et comme s'il avait lu dans ses pensées, Samuel revint avec une bouteille de vin, lui proposant justement de boire un verre en attendant de pouvoir digérer un peu. Émoustillée par le jeune homme, Emily se fit entreprenante. Elle attrapa la bouteille de vin et les verres et l'embrassa avec beaucoup d'envie. Samuel ne se fit pas prier pour être réceptif à son baiser, ce qui eut le don de donner encore plus envie à la jeune femme. Alors que Samuel la poussait vers le canapé sans lâcher ses lèvres, Emily lâcha les verres et la bouteille sur la moquette du salon, se fichant pas mal que ce n'était pas leur place. Là, son cerveau était carrément parti entre ses cuisses et elle ne pensait à rien d'autre que du moment où Samuel serait en elle. Et rien que le fait d'imaginer ça la rendait encore plus excitée.

Basculée sur le canapé, Emily se faisait légèrement pressée, sauvage. Elle répondait au baiser de Samuel sans se priver, lui montrant bien qu'elle avait très très envie de lui. La jeune femme déboutonna la chemise de son loup et lui retira, venant caresser son torse. Bien que beaucoup plus fine et légère que Samuel, Emily le fit se redresser pour le pousser de l'autre côté du canapé, voulant être sur lui. La jeune femme fit glisser ses lèvres dans le cou de son amant puis sur son torse, le dévorant de tendres baisers, léchant sa peau sans se retenir. Occupée à embrasser le ventre du jeune loup, Emily activa ses mains sur le pantalon de Samuel, le caressant à travers le tissus pour le chauffer et le faire monter. Elle déboutonna alors le pantalon puis l'écarta, souleva l'élastique du boxer et glissa sa main dedans, venant le caresser sans se retenir. Ce n'est que quelques secondes après qu'Emily vint faire glisser sa langue sur son entrejambe avant de la caresser de ses lèvres, offrant une belle gâterie à Samuel en guise de remerciement pour le repas. Après tout, il le méritait bien.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Lun 2 Fév - 21:08

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Samuel pouvait se vanter de connaître Emily par cœur. Il la connaissait depuis leur plus tendre enfance et avaient toujours passé leur temps ensemble. Même éloignés à cause des études de la jeune femme, ils se contactaient sans cesse. Jamais ils n’avaient été séparés en dehors de l’année que le lycan avait passé en exil. On pouvait facilement dire qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Malheureusement, des changements imprévus apportèrent leur dose de malheur et ébranlèrent cette relation pourtant idyllique.

Le jeune lycan faisait de son mieux pour y faire face mais il n’avait pas toutes les cartes en main. Il tentait un maximum d’être présent pour Emily même si elle ne faisait que le repousser sans cesse. A un tel point qu’il avait fini par croire qu’elle ne tenait même plus à lui. Mais même si les choses avaient potentiellement changé pour elle, ce n’était pas le cas pour lui. Et cela ne le serait jamais. Fou amoureux d’elle, il était bien incapable d’aller voir ailleurs. Il était attaché à elle quoiqu’il arrive. Et il était temps qu’il se batte pour la faire changer d’avis plutôt que de se laisser porter par le courant.

Mais plutôt que de la forcer, il avait fait de son mieux pour réunir tout ce qui pourrait lui faire le plus plaisir. Rien n’était trop beau pour elle et il voulait le lui rappeler. Il était prêt à faire n’importe quoi pour la reconquérir. Et le repas qu’il avait préparé tout spécialement pour elle semblait lui convenir. En tout cas, elle n’était pas avare en compliment, faisant gonfler l’orgueil de Samuel, ne le rendant que plus heureux. La voir ravie et épanouie à nouveau était à ses yeux le plus beau cadeau du monde. Et pourtant, ce n’était même pas son anniversaire à lui !

C’était l’heure du dessert. Mais Samuel préférait faire une petite pause avant. L’air de rien, il demanda à Emily de siroter un verre de vin sur le canapé, lui permettant ainsi de pouvoir papouiller sa bienaimée plus facilement qu’à table. Mais Emily dépassa sa pensée en se faisant plus entreprenante. Voilà qui était bien rare en dehors de ses périodes de chaleur. Mais il supposa facilement avec toutes les attentions auxquelles elle avait eu droit et aux baisers échangés plus tôt, que c’était surtout leur lien qui se reformait petit à petit. Plus de cachoteries, plus de secrets, plus de distance… Ils étaient à nouveau réunis et ne se gênaient pas pour en profiter. Il n’en fallut pas plus à Samuel pour ressentir un profond désir pour elle. C’était déjà le cas en temps normal mais le simple fait d’avoir la sensation de la retrouver pour de bon le rendait fou. Fou d’amour pour elle.

Toutefois, une fois sur le canapé, il perdit vite les rennes. Apparemment, Emily savait ce qu’elle voulait et il se laissa faire, savourant les baisers qu’elle lui donnait. Il frissonna légèrement en sentant sa langue descendre le long de sa peau, déjà excité comme pas permis. Mais ce qu’elle fit ensuite ne fit que l’exciter davantage. Il se tendit en sentant ses lèvres sur son entrejambe, fermant les yeux pour profiter alors qu’il poussait un soupir de plaisir. Il crispa ses mains sur le canapé, appréciant vraiment ce qu’elle lui faisait.

« Ah… ma louve… »

Glissant une main dans ses cheveux, il les lui caressa, savourant longuement la gâterie qu’elle lui donnait. Son envie d’elle décuplée –si c’était possible-, il lui attrapa le visage pour le lui redresser et l’embrassa fougueusement, lui dévorant les lèvres. Sa langue mêlée à la sienne, il glissa ses mains sur son corps pour dézipper sa robe, la faisant glisser de ses épaules. Il en profita pour venir lui caresser la poitrine avant de l’allonger en arrière, en profitant pour lui retirer complètement sa robe. Rompant le baiser, il vint lui embrasser le cou, les seins, descendant jusqu’à son string qu’il retira à l’aide des dents. Après avoir embrassé son entrejambe, il remonta vers ses lèvres tandis qu’il se calait entre ses cuisses, entrant en elle. Il avait la sensation d’être revenu des années en arrière, lorsque tout allait bien, loin des problèmes. Son cœur battait la chamade, remué entre l’amour et le désir qu’il ressentait pour elle. Mais tout amoureux qu’il soit, il se faisait sauvage et tendre à la fois, comme une preuve physique pour lui montrer à quel point elle avait pu lui manquer. Remuant vivement entre ses jambes, il adorait l’entendre soupirer de plaisir et cherchait à la combler au maximum. Mais son esprit était trop embrumé par son instinct et il ne pensait plus à rien d’autre qu’à sa louve, là, dans ses bras.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Mer 25 Fév - 15:10


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Ce ne pouvait pas être un plus bel anniversaire que celui là. Emily avait la sensation que Samuel avait travaillé d'arrache-pied pour tout préparer. Lui qui n'arrivait jamais à cuisiner tranquillement sans faire brûler quoi que ce soit. Et pourtant, il avait rendu ce dîner parfait. Emily n'avait rien à redire là dessus. Même lorsqu'il revint avec sa bouteille de vin, Emily savait que c'était prévu dans le programme. Tout semblait être réglé au poils de fesse. Sauf qu'Emily n'avait pas du tout envie de boire. Si elle devait faire quelque chose, ce n'était certainement pas ça. Aussi, elle fit bien comprendre à Samuel qu'elle avait une violente envie de lui. Samuel lui fit tout lâcher, la poussant vers le canapé.

Une fois sur le canapé, Emily ne fit pas plus attendre son partenaire pour faire monter son excitation. Elle usait et abusait de sa langue et de ses lèvres pour le combler du mieux qu'elle le pouvait. Et visiblement, le lycan appréciait ce que la jeune femme lui faisait. Et elle aussi d'ailleurs. Il n'y avait rien de plus excitant pour la jeune femme de voir son loup réagir vivement et positivement à ce qu'elle pouvait lui faire. De toute manière, elle n'avait pas réellement le souvenir qu'il n'ait pas apprécié un jour ce qu'elle pouvait lui faire.

Emily n'avait pas terminé mais Samuel jugea qu'il en avait assez. Il lui attrapa le visage pour l'embrasser fougueusement. Emily ne tarda pas à répondre à son baiser avec envie, venant caresser sa nuque. Elle le laissa la débarrasser de sa robe et poussa un léger soupir de plaisir en sentant ses mains sur sa poitrine. Un long frisson de plaisir remonta le long de son échine, la faisant gémir d'extase. Puis Emily se retrouva à nouveau allongée, sa robe ayant foutue de la camp. Elle s'en fichait pas mal d'ailleurs. Tout son esprit était focalisé sur le bien que lui faisait Samuel. La jeune femme le laissa faire, souriant en sentant le baiser entre ses jambes. C'était particulier et surtout bref, mais c'était ce qui excitait le plus Emily.

Emily l'entoura de ses bras, plongeant son regard dans le sien alors qu'elle l'embrassait tendrement, plusieurs fois, de brefs petits baisers plein d'amour. Elle se tendit légèrement en le sentant entrer et gémit légèrement, se mordant la lèvre. Elle adorait ça, le sentir en elle. La jeune femme se cambra légèrement, fermant les yeux pour savourer le plaisir qu'il lui procurait. C'était bon de le retrouver loin de tous ses problèmes. Emily ne voulait pas être ailleurs ou penser à autre chose. Elle se laissait totalement porter par son envie et son désirs pour Samuel.

Affalée dans le canapé, Emily était à bout de souffle, caressant doucement la peau de Samuel. Leur ébat avait trop court à son goût, comme à chaque fois en fait. Elle aimait tellement faire l'amour avec lui qu'elle trouvait toujours que c'était trop court. Elle soupira doucement, comblée tout de même. Il était une période où Emily réclamait constamment que Samuel lui fasse l'amour. D'ailleurs, la jeune femme aurait put vivre que de ça. Elle aimait tellement le faire avec lui qu'elle trouvait toujours que c'était trop court alors que ça prenait bien une bonne heure de leur temps. Mais c'était toujours aussi extraordinaire, comme si c'était la première fois. Emily caressait doucement le dos de Samuel, reprenant peu à peu son souffle.

Terriblement parfait, comme d'habitude... Tu améliores tes performances à ce que je vois ! Je vais finir par te soupçonner de me tromper ! Emily poussa un léger soupir amusé, serrant Samuel contre elle. Son Samuel à elle. On mange le dessert maintenant ?

La jeune femme se redressa lentement, trouvant son string sur le sol. Elle se leva et l'enfila, cherchant alors sa robe. Elle pinça les lèvres. Elle finit par l'apercevoir, traînant sur le sol, derrière le canapé. Elle l'attrapa et l'enfila, se rhabillant correctement. Par contre, sa coiffure n'était plus aussi jolie. Emily défit ses cheveux, les lâchant en les ébouriffant un peu. Tant pis pour la jolie coiffure.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Jeu 26 Fév - 20:02

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Emily n’avait pas besoin de faire grand chose pour que Samuel perde tous ses moyens. En fait, elle n’avait pas besoin de faire quoique ce soit. Juste être là suffisait. Il aimait tellement cette femme qu’il se retrouvait dépendant d’elle. C’était assez moche à constater quelque part, mais plus qu’une dépendance, c’était un lien si puissant qui l’unissait à elle qu’il ne se voyait pas être sans elle. Il avait cependant respecté l’éloignement qu’elle lui avait imposé sans même lui dire pourquoi. Parce qu’il l’aimait et qu’il voulait la rendre heureuse. Mais pour cette journée particulière, il ne voulait plus être qu’un simple spectateur. Il voulait la faire sortir de sa torpeur, la revoir souriante comme autrefois. Et plus il constatait qu’il y arrivait en la voyant sourire, plus il l’aimait. Si seulement c’était possible.

Alors, lorsqu’Emily l’attira à elle, Samuel ne se retint pas une seule seconde. Cette femme le rendait fou. Elle l’avait toujours rendu fou. Mais cela ne changeait pas malgré le temps qui passait. Elle aurait pu faire de lui ce qu’elle voulait. Il l’avait toujours trouvée magnifique mais ce soir, c’était le summum. Il avait la sensation de revivre le bal de leur fin de scolarité. Jamais il ne pourrait poser les yeux sur une autre femme, il le savait. Elle seule comptait, elle seule savait faire battre son cœur, elle seule savait réveiller chez lui des instincts passionnels.

Et là, allongés sur le canapé du salon, Samuel savourait ce que lui faisait la jeune femme. Il appréciait tellement qu’il manqua d’en déchirer le sofa tellement il était agrippé dessus. Jamais une autre femme n’aurait pu le toucher. Mais Emily décuplait ses envies un maximum. Le cœur de Samuel tambourinait dans son torse d’excitation mais aussi d’amour. Son regard posé sur elle était à la fois tendre et amoureux mais aussi ampli de désir pour elle. Même s’il adorait ce qu’elle faisait, il mourait d’envie de la toucher à son tour, d’agir et plus seulement de profiter. Il voulait la sentir frissonner entre ses bras, soupirer de plaisir. Il la fit donc stopper pour commencer à s’occuper d’elle.

En moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, elle était nue et ils purent entamer les festivités. Même s’ils n’avaient jamais réellement cessés de faire l’amour depuis qu’Emily avait changé, les choses n’étaient toutefois pas pareilles qu’avant. Là, Samuel avait l’impression d’être revenu en arrière, comme si rien de tout ceci ne s’était produit. Il se revoyait, elle et lui au lycée, partageant leurs chambres, faisant l’amour comme si c’était la dernière fois qu’ils se voyaient. Et cette fois-ci ressemblait à l’une de ces fois là. En mieux encore.

Epuisé, Samuel se reposait tout contre Emily, profitant de sa chaleur et de son odeur. Il était en sueur et embrassait doucement sa peau, restant contre elle. Il n’avait aucune envie de bouger tant il était bien ainsi. Emily avait toujours été sa seule partenaire et il savait que cela ne changerait jamais. Elle seule était capable de le combler ainsi. Alors qu’elle s’exprimait, il redressa la tête pour la regarder avec tendresse. Il mourait d’envie de lui dire qu’il l’aimait mais il craignait de foutre en l’air ce moment idyllique. Et ça, c’était hors de question. Il n’avait aucune envie de la voir fuir. Chaque chose en son temps. Il venait tout juste de retrouver l’Emily d’avant alors il préférait se montrer prudent. Il se mit à rire légèrement en l’entendant le complimenter mais aussi le taquiner.

« C’est toi qui me pousse à me dépasser… Tu me donnes des ailes ! Quoiqu’un loup avec des ailes ce serait un peu ridicule… » fit-il en riant légèrement avant de la serrer doucement contre lui, caressant sa peau « Jamais je ne pourrais te tromper… parce que tu es bien la seule femme à me faire de l’effet. Tu es la seule femme dont j’ai besoin… »

Lorsqu’elle proposa d’aller prendre le dessert, Samuel hocha la tête et lui vola un baiser avant de se redresser pour la libérer. Il se leva puis récupéra son boxer et son pantalon avant de les enfiler. Il ramassa sa chemise et l’enfila mais ne prit pas la peine de la reboutonner pour le moment.

« Installe toi, je t’apporte le dessert ! »

Il débarrassa la table et installa les assiettes à dessert avant de filer en cuisine. Il sortit le gâteau du frigo et disposa les bougies dessus, vérifiant que tout tenait correctement. Il les alluma ensuite prudemment, veillant à ne pas faire tomber de cire dessus et apporta le dessert à table, le déposant devant Emily. Il s’agissait d’un framboisier. Si Samuel n’était pas un pro en cuisine et qu’il avait du mal à tout préparer, le dessert était ce qui lui avait donné le plus de mal. Des framboises il en avait mangé toute la semaine déjà, forcé de manger les gâteaux loupés qu’il avait fait. Tous n’avaient pas été mangeables d’ailleurs. Mais il tenait vraiment à ce que le gâteau soit réussi.

« Fais un vœu… »

Il attendit qu’elle souffle puis découpa le gâteau, lui en donnant une grosse part. Il se servit ensuite et fut soulagé de voir que son gâteau était mangeable. Au moins, la soirée était réussie. Mais il espérait que la nuit le soit tout autant. Bien qu’il ne voulait pas être trop gourmand, il espérait que la jeune femme ne l’abandonnerait pas dès que le repas serait terminé.

« Tu restes dormir ici cette nuit, hein ? »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Ven 27 Fév - 18:28


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Emily aimait par dessus tout sentir Samuel contre elle. Et là, allongée dans le canapé, le jeune loup sur elle, elle ne pouvait cesser de caresser sa peau avec douceur, appréciant la douceur qu'elle laissait sous les doigts de la jeune femme. Son odeur la rassurait, lui donnait la sensation d'être enfermée dans une bulle protectrice où rien ni personne ne pouvait venir les embêter, les déranger, les séparer. Emily n'avait pas envie qu'ils le soient de toute manière. Et là, elle n'avait aucune envie de bouger de sa place. La jeune femme se permit de le complimenter tout en se moquant un peu en l'accusant de la tromper. Samuel se justifia alors, lui disait qu'il ne pourrait jamais le tromper.

Si Emily avait eu des moments de doutes à ce sujet là, Samuel savait parfaitement les effacer. Il avait toujours su la rassurer. Emily adorait ça quand il le faisait d'ailleurs. Si elle le pouvait, Emily lui dirait à quel point elle l'aime et ce, depuis qu'elle est toute petite. Il était d'ailleurs amusant de voir qu'elle avait été capable de l'aimer des le premier regard alors qu'elle n'avait que trois ans. Elle s'en souvenait comme si c'était hier. Ce petit blond aux yeux bleus, se tenant timidement dans un coin de la cour. Emily n'avait pas hésité à aller le voir. C'était tellement bien passé entre eux, des le début. Emily avait adoré ce garçon des les premiers instants et jamais elle ne s'était imaginée en arriver là un jour. Ils étaient devenus deux adultes et les problèmes s'étaient installés entre eux. D'abord la disparition de Samuel, durant une année entière. Et maintenant, Emily avait mit de la distance entre eux à cause de ce qu'elle avait fait, de ce qu'elle était devenue. Combien de fois l'avait elle entendu hurler dans la forêt pour l'appeler, la faire venir à lui ? Combien de fois Emily avait eu envie de le rejoindre et de s'amuser, de le câliner comme avant, allongés sur la terre, nus l'un contre l'autre. Jamais elle n'avait réussi. Elle se faisait violence pour ne pas y aller.

Depuis l'accident avec sa sœur et son beau frère et le meurtre de la fillette, Emily ne contrôlait plus son loup. Tant qu'elle ne se transformait pas, tout allait bien, il restait en sommeil au fond d'elle. Mais si elle venait à se transformer, il prenait le contrôle total de son esprit, la rendant aussi vulnérable et dangereuse qu'un nouveau né. C'était malheureux de voir qu'une omega confirmée pouvait rapidement tomber dans le manque de contrôle après un choc émotionnel.

Emily se redressa pour se rhabiller. Samuel l'invita alors à retourner s'asseoir à table pour manger le dessert. La jeune femme reprit sa place à table, ayant attraper la bouteille de vin et les verres au passage, et attendit sagement que Samuel revienne avec le gâteau, servant le vin. La jeune femme poussa un petit « oh » de surprise en voyant le framboisier, souriant. Elle ferma les yeux et fit un vœux. Elle fit le vœux que toute sa vie s'améliore. Puis, elle se pencha et souffla ses bougies, riant légèrement. La part que lui servit Samuel était énorme et Emily doutait de pouvoir tout manger. Elle entama sa part alors que Samuel lui demandait de rester dormir chez lui.

Oui, bien sûr. Sauf si tu veux que je m'en aille après le repas !

Emily se mit à rire doucement, taquinant simplement Samuel. Elle ne comptait pas l'abandonner, surtout pas après cette soirée. Mais Emily ne comptait pas rentrer chez elle pour se retrouver de nouveau seule. Elle avait envie de rester avec Samuel. La demoiselle ne termina pas son morceau de gâteau, soupirant en se massant le ventre.

Il est délicieux ton gâteau mais j'en peux plus !! J'en mangerais demain matin au petit déjeuner !

La jeune s'étira doucement et se leva, commençant à aider Samuel à débarrasser la table. Elle fit quelques allers retours vers la cuisine et fit par attraper son verre de vin pour le terminer. Elle regard l'heure et soupira doucement, regardant son loup. La jeune louve s'approcha de lui pour le prendre dans ses bras avec tendresse, lui souriant.

Merci pour cette soirée mon loup... C'était génial... Elle lui vola un tendre baiser. Dodo ?



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Dim 1 Mar - 15:55

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Même si Samuel voyait Emily fréquemment, presque tous les jours à vrai dire, il se demandait depuis combien de temps il n’avait pas été comme ça, tout contre elle, à simplement savourer la chaleur que lui offrait son corps. L’un contre l’autre, ils profitaient tendrement de leurs corps et de leur douceur. Samuel s’enivrait de l’odeur que sa louve dégageait, appréciant par dessus tout la sentir autour de lui. Il avait toujours des affaires à elle chez lui, héritage de leur enfance commune, et de temps en temps il les regardait, les reniflait. Elle lui manquait parfois tellement que c’était sa seule façon de compenser. Bien sûr il la voyait chez elle… mais c’était différent d’avant. Et c’était bien ce qui le peinait. Mais là, c’était comme si rien de mal n’était jamais arrivé. Et il se sentait bien, tout simplement.

Emily pouvait bien le taquiner tant qu’elle voulait, rien ne pouvait ternir cette soirée. Il savait bien qu’elle plaisantait et qu’elle savait qu’il ne la tromperait jamais. Même s’ils n’étaient plus officiellement un couple, il lui était fidèle plus que jamais. Il n’avait même pas besoin de se forcer réellement car elle seule était bien capable de lui faire de l’effet. Elle avait toujours été la seule, même depuis qu’ils étaient jeunes. Seule Emily avait toujours compté et il savait que ce serait toujours le cas. Un loup n’aimait qu’une fois après tout. C’était la raison pour laquelle il voulait tout faire pour que la jeune aille mieux et reprenne un peu plus goût à la vie. Il avait bien essayé avant ça, cherchant même à la faire venir à lui la nuit, juste pour jouer, être ensemble… mais jamais elle ne s’était montrée. Pas une seule fois. Mais ce soir, elle avait daigné accepté l’invitation pour son anniversaire et ils avaient enfin pu se retrouver. Rien n’aurait pu rendre Samuel plus heureux.

Mais toute bonne chose avait une fin et Emily proposa de manger le dessert. Samuel espérait d’ailleurs que ce dernier lui plairait car il avait longuement bataillé pour réussir à faire quelque chose de mangeable et qu’elle aimerait. Se levant donc, il se rhabilla plus ou moins et rejoignit la cuisine pour tout préparer. A son retour, Emily les avait déjà servis en vin. Vin qu’ils avaient un peu mis de côté pour s’adonner à des plaisirs plus charnels. Il ne restait plus qu’à savourer le gâteau. En tout cas, l’idée semblait plaire à Emily et il la servit généreusement. Même si la soirée s’était déroulée à merveille, il espérait bien que la jeune femme accepte de rester auprès de lui cette nuit, n’ayant aucune envie de se séparer d’elle. Il redoutait déjà le moment de la séparation car il ignorait si les choses allaient rester ainsi ou si elle allait retrouver son comportement devenu « habituel ». Il fut en tout cas soulagé de la voir accepter sa proposition.

« Non, non, surtout pas ! J’aime que tu sois là… Et ça fait un moment qu’on a pas partagé le même lit. Surtout le mien. Ca nous rappellera des souvenirs ! »


La jeune femme dégusta le gâteau mais ne manga pas toute la part, un peu trop copieuse pour elle. Samuel ne lui en voulut pas, admettant qu’il avait eu la main un peu lourde. Il termina son assiette puis hocha la tête, récupérant ce qu’il restait du gâteau et des assiettes.

« Je t’en donnerai aussi à emporter ! Après tout, c’est ton gâteau… Et je suis content qu’il te plaise. Il m’a donné du fil à retordre ! »

Emily l’aida à débarrasser mais Samuel ne l’en empêcha pas. Même si elle était l’invitée, elle était aussi et surtout sa louve. Quoi de plus normal qu’ils fassent tout ensemble ? Cela donnait un côté convivial et il adorait qu’elle l’aide même si ce n’était pas grand chose. Cela lui donnait la sensation de la retrouver un peu plus. Vraiment, on aurait dit un couple. Samuel termina son verre de vin avant de tout mettre à la machine et se tourna vers une Emily visiblement un peu fatiguée. Il l’entoura de ses bras, lui souriant avec tendresse.

« Content que ça te plaise… C’est tout ce que je souhaitais. J’aime te voir sourire et heureuse.. c’est tout ce qui m’importe tu sais. » confia t-il en souriant au baiser avant de secouer la tête « Accorde moi une danse avant ! »

Puisqu’il avait fait en sorte de lui rappeler la soirée du bal, il comptait bien continuer sur sa lancée. Il remit de la musique, un slow, puis revint vers elle pour lui prendre la main. Allant au centre du salon, il glissa ses bras autour d’elle et commença à danser lentement, tout contre elle. C’était agréable d’être ainsi, juste eux deux, à seulement profiter de leur présence respective. Samuel glissa sa tête dans le creux de son cou, restant juste là à profiter de son odeur.

« Ca me rappelle des souvenirs… »

Puis, lorsque la musique cessa, il se détacha doucement d’elle, lui souriant. Cette femme avait le don de le rendre heureux juste par sa présence. Lui attrapant de nouveau la main, il déposa un baiser dessus.

« Allons au lit… »

Passant dans le salon, il alla caresser les deux chiens, sages comme tout, leur laissant des bols d’eau et de croquettes pour la nuit au cas où. Il attrapa ensuite Emily dans ses bras et se dirigea à l’étage, rejoignant la chambre. Il la déposa doucement sur le lit puis se redressa et retira sa chemise, la posant sur une chaise, s’étirant. Retrouver Emily dans ses draps le faisait sourire un peu bêtement. Il retira son pantalon puis vint se glisser sous les draps, la laissant se déshabiller et s’installer comme elle le voulait.

« Il reste des affaires à toi si tu veux… Mais nue, c’est bien aussi ! »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Dim 1 Mar - 17:28


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Emily se doutait bien que Samuel n'allait pas la laisser partir après le repas. Ou alors ce serait vraiment étrange de sa part. Mais la jeune femme ne comptait pas prendre la poudre d'escampette après avoir mangé, bien au contraire. Et Samuel avait raison, ça faisait très longtemps qu'ils n'avaient pas dormi ici ensemble. Emily savait que c'était de sa faute mais elle n'avait pas envie d'y penser pour le moment. Elle préférait se concentrer sur autre chose. La jeune femme gratifia son loup d'un léger sourire tendre, comme pour signifier qu'elle était d'accord avec lui.

Le dîner s'était merveilleusement bien déroulé et Emily ne pensait pas ça à cause du fait qu'il avait fait l'amour. Elle aurait put attendre même si parfois, c'était difficile avec Samuel. Non, elle était très fière de lui et de ce qu'il lui avait préparé. La jeune femme s'était régalée et elle trouvait qu'il cuisinait vraiment bien. D'ailleurs, maintenant, il sera mis à contribution vu qu'il venait de prouver ses talents de cuisiner. La jeune femme hocha la tête, bien contente d'avoir le droit d'emporter du gâteau. Elle en ferait profiter Tommy comme ça.

Emily aida Samuel à débarrasser la table et à ranger la cuisine, le laissant lancer la machine à laver la vaisselle. Alors qu'elle vint se coller contre lui, caressant doucement sa peau avec tendresse, la jeune femme lui proposa d'aller au lit. Mais le jeune loup ne semblait pas encore prêt à aller se glisser dans les draps. Il lui proposa d'abord de danser. Emily haussa les sourcils, surprise par la demande de son loup. Cependant, elle ne répondit pas à la demande, le laissant la guider jusqu'au salon. D'ailleurs, elle se laissait totalement faire, le laissant diriger la danse. Emily se pressa doucement contre Samuel, se mettant à sourire tendrement.

Est ce que tu parles du bal de fin d'année ? Le moment où on s'est embrassé pour la première fois ?

La jeune femme glissa ses bras autour du torse de Samuel, frottant doucement sa joue contre la sienne, se sentant bien là. Elle soupira légèrement, au comble du bonheur. Lorsque la musique cessa, Samuel lui proposa alors d'aller se coucher. La jeune femme hocha doucement la tête et le suivit, gratifiant au passage les deux chiens d'une tendre caresse. Mais elle n'eut pas à marcher, Samuel l'attrapa dans ses bras pour monter à l'étage, la faisant rire. Emily se sentait comme une princesse.

Une fois dans la chambre, la demoiselle commença à retirer sa robe. Bon, elle avait pas grand chose à enlever elle. Elle retira son string puis enfin ses chaussures, venant s'installer dans le lit en riant à la réflexion de Samuel.

Je vais rester nue, parce que je suis bien mieux comme ça...

Emily vint se coller contre Samuel, glissant une main sur son torse avec tendresse. Elle leva les yeux vers le plafond, le fixant, pensive. Ils en avaient fait des choses dans cette chambre. Emily avait grandit ici. Elle avait joué avec Samuel à tout et n'importe quoi. Son regard se porta vers le placard de la chambre. Il y avait eut des déguisements et des milliers de jouets là dedans. Le placard avait été leur prison, leur salle de bain. Et bien d'autres choses encore. Emily esquissa un léger sourire. Il était loin de temps de l'insouciante enfance.

Tu te souviens quand on jouait au chevalier et à la princesse ?

La jeune femme se redressa et vint s'installer sur son loup, l'observant avec tendresse. Elle lui caressa doucement la joue, le couvant d'un regard remplit d'amour et de fierté. Elle se pencha alors pour l'embrasser tendrement, caressant toujours sa joue avec douceur.

Sauvez moi mon chevalier, sinon le dragon va me dévorer !

Emily feint alors le malaise et s'affala sur Samuel.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Dim 1 Mar - 18:53

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
A aucun moment il n’était venu à l’esprit de Samuel de reprocher à Emily son comportement. Si elle agissait comme ça, elle avait sûrement ses raisons. En fait, il se blâmait plutôt lui de ne pas réussir à l’aider mieux que ça. Il ne lui reprochait pas de ne plus être venue dormir ici depuis longtemps. Mais il était cependant très heureux qu’elle le fasse à nouveau même si ce n’était juste que pour une nuit. Si elle n’avait pas voulu, il aurait peut-être songé à la kidnapper. Ou à la supplier. Mais il n’eut même pas besoin d’en arriver là. Et simplement la voir sourire le rendait heureux.

La soirée s’était parfaitement bien déroulée mais le lycan ne comptait pas l’arrêter ici. C’était trop tôt à son goût. Même si tout s’était déroulé à merveille, il ne voulait pas déjà aller se coucher. En fait, il craignait que dès le lendemain, les choses reprennent leur cours normal. Et ainsi, Emily rentrerait chez elle et ils se parleraient à nouveau à peine. Ca, il ne le voulait pas. Mais il n’était pas seul dans l’équation et tout ne dépendait pas que de lui. A défaut, il préférait tout faire pour retarder l’heure du coucher un maximum. Et puis, il avait de toute façon prévu une petite danse dans le programme. Elle était censée se dérouler plus tôt dans la soirée mais les choses ne s’étaient pas déroulées tout à fait comme prévu. Pour son plus grand bonheur…

Du coup, il proposa une danse à Emily qui ne refusa pas même si elle ne fit aucune réflexion sur le sujet. Elle se contenta de se laisser guider mais cela ne le dérangeait pas. Tout ce qu’il désirait, c’était être contre elle et profiter, tout simplement. La musique, la danse, sa présence, tout lui rappelait le bal de fin d’année qu’ils avaient passé ensemble. C’était là que Samuel s’était décidé à enfin embrasser celle qui allait devenir sa petite amie. Etait-elle toujours sa petite amie ? Il ne savait plus trop. Mais actuellement, il savait que oui. Plus que jamais. En tout cas, Emily semblait s’en souvenir comme si cela s’était déroulé la veille. Le lycan se mit à sourire tendrement, hochant légèrement la tête.

« Exactement… Qu’est-ce que j’avais pu hésiter ! La seule chose que je regrette, c’est de ne pas avoir osé plus tôt… »

Puis la musique cessa. Bien que Samuel aurait pu danser toute la nuit, il ne voulait pas non plus l’imposer à Emily. C’était son anniversaire à elle après tout. Il l’emmena donc à la chambre mais elle n’eut pas besoin de marcher. Tant qu’à faire, il voulait l’avoir contre lui le plus longtemps possible, ne lui rendant sa liberté qu’une fois sur le lit. Quasi nu, il rejoignit le lit alors qu’il l’admirait retirer ses vêtements. Emily n’était certes pas gâtée au niveau de la poitrine mais Samuel l’avait toujours vue comme la plus belle femme. Et à vrai dire, il n’avait jamais été attiré par les fortes poitrines. La seule qui l’attirait, c’était Emily dans son ensemble.

« Nue c’est parfait… »

Il l’entoura d’un bras alors qu’elle venait tout contre lui. Là, sur son lit, Emily à ses côtés, il se sentait revenir en arrière, loin de cette période sombre. C’était juste parfait. Comment avait-il pu en être autrement ? La jeune femme rompit le silence en évoquant l’ancien temps, celui où ils jouaient tous deux ici pendant des heures, imaginant toutes sortes d’histoires. Ils ne s’étaient jamais quittés et passaient leur temps ensemble. Jouer à deux leur suffisait amplement. Ensemble, ils pouvaient tout faire, tout simplement. Ils n’avaient besoin de personne d’autre.

« Oh oui je m’en souviens. J’ai l’impression que c’était encore hier… J’en ai tué du dragon pour te sauver !! » fit-il en riant

Emily vint se mettre sur lui et il la laissa faire, l’admirant en souriant. Il bomba légèrement le torse fièrement, riant à moitié. Profitant du baiser, il l’entoura de ses bras, caressant sa peau au passage. Jamais il ne se lassait de le faire. Mais la jeune femme se sentit soudainement mal, s’affalant sur lui tout en lui demandant de la protéger d’un dragon imaginaire. La princesse était de retour, il était temps pour le chevalier de se remettre en selle. Samuel était très joueur et il ne lui en fallait pas plus pour le lancer. Dormir, ce serait pour plus tard…

Il attrapa alors Emily dans ses bras et se pencha vers elle, prenant un air dramatique.

« Oh mon dieu… Il ne vous aura pas, ma mie ! Je vous protégerai de cette bête immonde ! »

Aussitôt dit, il se leva, la conservant toujours dans ses bras et feignit d’éviter un dragon, esquivant un meuble avant de sortir de la chambre en courant, Emily toujours dans les bras. Il alla s’engouffrer dans la salle de bain et déposa doucement Emily dans la baignoire comme s’il s’agissait là d’un lit. Se penchant, il lui caressa doucement la joue et les cheveux.

« Je vais tuer la bête… Soyez sans crainte, il ne vous atteindra pas ! »

Samuel sortit aussi sec de la salle de bain, refermant la porte derrière lui. Il retourna chercher une épée à sa chambre et mima des bruits de combat juste hors de la salle de bain. Oui, il n’avait plus 5 ans mais il s’amusait tout de même. Quelques minutes après, il réapparut dans la salle de bain, agissant comme s’il était blessé. Il se traina un peu et se laissa tomber près de la baignoire.

« Il est mort… Vous êtes sauve… Plus personne ne pourra vous faire de mal ! »

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Lun 2 Mar - 20:46


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Ah, Samuel et sa timidité. Qu'est ce que Emily avait put désespéré qu'il lui fasse sa déclaration d'amour un jour. Elle avait même tenté de le caser avec d'autres filles pour le faire réagir mais rien de tout ça n'avait fonctionné. Ce n'est que lors du bal du lycée que le jeune loup avait enfin prit les devants avec elle. Mieux vaut tard que jamais non ? La jeune femme lui sourit tendrement, lui caressant la nuque. Le premier baiser qu'ils avaient échangé, Emily n'arrivait pas à l'oublier. Il était ce qui avait fait naître un torrent d'amour pour ce jeune garçon timide et pourtant, si adorable. Emily n'avait même pas le souvenir que Samuel s'était comporté avec d'autres filles comme il se comportait avec elle. Elle se sentait unique à ses yeux et c'était tout ce qui importait pour elle. Alors, à l'époque, lorsque Samuel avait enfin fait le premier pas, Emily n'avait pas hésité à répondre à ses avances. Leur couple était évident pour tout le monde sauf pour eux.

Une fois dans le lit, Samuel avait lancé une petite blague concernant le fait qu'il aimait qu'elle soit nue contre lui. Et nue, elle l'était. La jeune femme se mit à rire doucement en l'entendant confirmer que nue, c'était parfait pour lui. Pour elle aussi. La jeune femme était toute blottie contre lui alors qu'elle parlait du passé. Samuel s'amusa même à souligner qu'il en avait tuer des dragons pour la sauver. Et c'était bien vrai. Ça avait été longtemps leur jeu favoris. Emily se rappelait même d'une énorme malle avec pleins de costumes dedans. La jeune femme se mit à rire, hochant la tête pour confirmer les dires de Samuel. Emily s'installa sur Samuel, le regardant bomber fièrement le torse. La jeune femme en profita pour le caresser tout en riant.

Alors qu'Emily avait lancer le jeu, Samuel n'attendit pas pour enfiler son rôle de prince sauveur et tueur de dragon. La jeune femme fut basculer sur le côté, portant dramatiquement sa main à son front, faisant mine de se sentir mal.

Oooh !!! Ooooh ! Sauvez moi mon prince !

Emily se sentit alors ballotée dans tous les sens, se disant que si ça continuait, elle allait rendre son dîner, ce qui serait bien dommage. Elle s'accrocha à Samuel, se laissant porter sans rechigner. Elle poussa des petits cris terrifiés, pointant un dragon imaginaire dans le dos de Samuel.

Il nous poursuiiiiiit !!!

Samuel la déposa alors dans la baignoire de la salle de bain, la faisant tressaillir. Il était bien gentil Samuel mais Emily était complètement nue et la baignoire était gelée. La jeune femme grimaça légèrement mais ne protesta pas, regardant son héros avec un air alarmé. Mais avant qu'il parte, elle l'attrapa et l'embrassa fougueusement. Ça, elle ne l'avait jamais fait quand ils étaient petits, maintenant, elle pouvait se le permettre. La jeune femme le lâcha.

Revenez moi en vie et entier mon amour !

Et Emily resta dans la salle de bain à attendre sagement que son héros lui revienne. La demoiselle soupira doucement, attrapant une serviette pour la caler sous ses fesses parce que la baignoire lui donnait froid. Emily entendait les bruitages de Samuel et ne put s'empêcher de réfréner un petit fou rire qui cessa aussitôt que Samuel entra dans la salle de bain. La jeune femme l'observa puis quitta la baignoire pour s'agenouiller près de lui.

Mais vous êtes blessé !!! Il faut vous soigner !! Rentrons au château !

Emily aida Samuel à se lever avec soin, comme s'il était réellement blessé. Elle le guida jusqu'au lit et le laissa tomber dessus. La jeune femme lui caressa le torse avec douceur et désigna sa hanche.

Vous avez mal là ? Après confirmation, Emily déposa un tendre baiser à l'endroit désigné. Ou avez vous mal encore ? La jeune femme déposait des baiser à chaque endroit douloureux nommé par Samuel.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel Carter
Alpha
Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2013
Date de naissance : 24/08/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Adjoint du shérif

A propos du RP
Disponibilité: Disponible
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Lun 9 Mar - 23:28

Emily & Samuel ❧ Joyeux anniversaire ♥
Jouer ensemble avait été un des passe-temps préférés d’Emily et Samuel. A vrai dire, il n’était même pas certain de se souvenir d’avoir joué avec quelqu’un d’autre. Ils n’étaient jamais séparés bien longtemps et pouvaient s’amuser d’un rien, ayant juste besoin de leur imagination… et d’être ensemble. Cela leur suffisait amplement et Samuel en gardait un très bon souvenir. Mais voilà, ils avaient grandi et le temps des jeux avait quelque peu évolué avec l’âge. Ils s’amusaient toujours mais bien différemment. Les épées et robes de princesse avaient regagné leur coffre et prenaient désormais la poussière dans le grenier. Mais puisqu’Emily se remettait à jouer, Samuel n’allait pas dire non. A vrai dire, cela l’amusait de voir qu’ils pouvaient retomber en enfance malgré tout.

Sous la menace d’un dragon imaginaire, il tenta donc de sauver sa belle en l’entrainant dans un endroit sûr. Quoi de plus sûr qu’une salle de bain ? Un peu trop dans son rôle, il ne prit pas le temps de veiller au bienêtre d’Emily. Après tout, elle était une grande fille, elle pourrait se débrouiller pendant son absence. Parce qu’il fallait bien le repousser, ce dragon. Mais avant qu’il puisse partir, Emily l’embrassa. Sur le moment, il fut un peu surpris. Pas parce que c’était une nouveauté mais parce que jamais elle ne l’avait embrassé lorsqu’ils jouaient. Ou alors sur la joue simplement. Ragaillardi par ce geste, il bomba le torse.

« Voilà qui va me rendre plus fort ! Il n’a aucune chance !! »

Et il partit aussitôt chasser ce dragon qui n’existait pas, faisant de son mieux pour mimer auditivement ce qui se rapprochait le plus d’un combat. Il ne tarda pas à revenir, faussement blessé, agissant comme le héros qu’il était censé être. Comme prévu, sa princesse ne resta pas de marbre et désira aussitôt le soigner. Mais il leur fallait rejoindre le château avant tout. Amusé de voir qu’Emily jouait toujours le jeu, il boitilla jusqu’à la chambre. Après tout, un lycan n’était que très rarement blessé et cela l’amusait de faire semblant. Il se laissa tomber sur le lit comme un poids mort, poussant quelques soupirs d’agonie.

Comme prévu, la princesse entreprit de la soigner et il appréciait sa façon de faire. Lorsqu’elle désigna des plaies imaginaires, il se contentait de hocher la tête puis d’apprécier le baiser qu’elle lui donnait alors à l’endroit supposément meurtri. D’ailleurs elle lui demandait où il avait mal. D’une main tremblante, il désigna divers endroits au fur et à mesure, ne manquant pas de désigner tout son corps petit à petit. Puis, il se redressa un peu sur les coudes et tapota ses lèvres.

« J’ai très très mal ici… C’est insoutenable… »


Et comme prévu, la jeune femme ne manqua pas de poser ses lèvres sur les siennes. Samuel l’embrassa passionnément, trop heureux de retrouver pour de bon la femme qu’il aimait. Enfin, après cette soirée, il était persuadé que c’était pour de bon. Il ne s’en inquiétait plus, savourant seulement le moment présent. Détachant doucement ses lèvres des siennes, il conserva son front contre le sien, lui caressant la joue en souriant.

« Tu es la plus parfaite des princesses… J’ai eu le bon feeling en te sauvant déjà toute petite… Je n’aurais pu rêver mieux ! »

Se rallongeant, il l’entraina avec lui pour qu’elle se repose contre lui. La soirée avait été plus que parfaite mais il ne comptait pas s’arrêter là. Ce n’était pas juste son anniversaire qui devait les réunir. De toute façon, elle lui avait proposé d’emménager avec elle non ? C’était donc un vrai nouveau départ. Et il comptait bien s’y mettre très vite pour ne pas lui laisser le temps de changer d’avis. Il avait hâte d’annoncer la nouvelle à Tommy ou de lui faire la surprise. A moins qu’il soit déjà au courant…

« Si j’emménage dans la semaine, ça te va ou c’est trop tôt ? »

Il l’aurait fait sur le champ s’il avait pu. Mais il ne voulait pas non plus l’étouffer ou la presser. Seulement c’était difficile pour lui de contenir cette envie de vivre enfin avec elle. Il avait encore quelques petites choses à régler mais il comptait bien arranger ça très vite afin d’être tranquille. Toutefois, il se levait tôt le lendemain et il ne fallait pas qu’il traine trop s’il voulait être en forme. Mais avec Emily dans ses bras, il avait du mal à se sentir fatigué, à vouloir fermer les yeux au risque de réaliser que tout ça n’était qu’un beau rêve. Au moins, la soirée avait été parfaite. Tournant la tête vers elle, il l’admira un instant, glissant ses doigts dans ses cheveux.

« Je ferai en sorte que ce soit ton anniversaire tous les jours ma louve… Tu le mérites tellement… »

Il frotta doucement son nez contre sa peau, respirant son odeur, puis il l’embrassa dans le cou. Comment aurait-il pu seulement être attiré par une autre femme alors que celle-ci le rendait fou ? Même s’il était désormais un alpha, il était définitivement attaché à cette femme. Il ignorait si c’était la soirée qui le mettait dans un état pareil ou si c’était juste elle. Après tout, cela avait fait un moment qu’ils ne s’étaient pas réellement retrouvés.

©clever love.


you're all that matters to me

   © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 28 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas Dim 15 Mar - 11:52


Tu es le loup parfait ♥

ft. Samuel & Emily ۰ Merci... Pour tout...

Emily avait accompagné Samuel dans la chambre, l'aidant à s'installer sur le lit. Elle commença alors à lui donner des soins, à coup de bisous. Quand ils étaient petits et qu'Emily s'amusait à le soigner, elle le faisait comme un vrai petit médecin. Elle se souvint d'avoir reçu une énorme mallette de docteur pour Noël. Et fatalement, elle s'était empressée d'utiliser Samuel comme cobaye. Le pauvre avait toujours été le cobaye d'Emily. Pour tout. La médecine, la cuisine et même lorsqu'ils allaient se promener en forêt, Emily le taquinait toujours en le défiant sur certaines choses. Comme de sauter  d'un rocher très haut, d'attraper un animal comme un putois, de plonger dans la rivière en hiver. C'était comme ça, Emily aimait jouer avec Samuel. Il avait toujours été son meilleur ami, le seul et l'unique ami de sa vie. Emily n'en voulait pas d'autres que lui, même si à l'école, elle avait des copains et des copines. Samuel c'était différent. C'est son Samuel. Elle en avait toujours fait sa propriété, même si elle ne lui avait jamais dit ou montré réellement.

La jeune femme s'amusa alors à soigner Samuel à chaque endroit désigné avec des bisous. Son loup tapota alors ses lèvres en avouant avoir particulièrement mal à cet endroit. Emily se mit à rire doucement et se pencha pour venir déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Emily partagea donc un tendre baiser avec Samuel, lui caressant doucement la joue. Elle se mit à rire en entendant les paroles de Samuel, se reculant en fronçant les sourcils.

Parce que si je n'avais pas été à ton goût, tu m'aurais renvoyé dans les pattes du dragon ?!

Emily se fit entrainer par Samuel qui se rallongeait. Elle remonta la couverture sur eux et bailla sans se retenir, commençant à réellement être fatiguée. Posant doucement sa tête sur l'épaule de Samuel, elle vint caresser son torse de sa main, écoutant sa question. Elle afficha un léger sourire amusé. Trop tôt ? Pouvait il encore dire que c'était trop tôt ? Emily avait toujours rêvé de voir Samuel emménager avec elle. Déjà, lorsqu'elle était étudiante à Helena, elle avait souvent voulu lui demander de venir vivre avec elle. Mais jamais elle ne l'aurait coupé de Moon Falls, de son travail, de ses amis. Et puis, même si elle ne lui avait jamais dis, Samuel n'était clairement pas fait pour la grande ville. Même si elle savait qu'il était heureux avec elle, il aurait finit par ressembler à un loup en cage dans une ville comme Helena. Alors New York, n'en parlons pas.

La jeune louve pinça doucement les lèvres, elle devrait dire à Tommy que Samuel allait venir vivre avec eux. Elle savait que le garçon serait fou de joie mais fou d'inquiétude. Ils n'en avaient jamais reparlé de cette funeste nuit, mais Tommy n'était pas un gamin stupide. Il savait qu'Emily était responsable de tout ça. Pourtant, elle n'avait pas la sensation qu'il lui en voulait. Pas une seule fois. Et même si Emily tentait de se convaincre du contraire. Elle savait que Tommy connaissait son secret. Le fait qu'elle ne contrôlait plus son loup et que donc, elle avait refusé à son corps de se transformer. Si au début elle avait piqué des sacrées colères et s'était souvent isolée, désormais, elle n'était plus qu'une humaine.

La main d'Emily glissa légèrement sur le torse de Samuel, venant caresser son flanc avec tendresse. Elle se resserra un peu plus contre lui, comme une sécurité pour elle, comme s'il allait s'envoler si elle le lâchait. Elle soupira doucement et sourit, embrassant doucement sa peau.

Emménage des que tu veux d'accord ? Des que tu es prêt... Demain soir si tu veux, ça me va ! Je pourrais demander à Papa et Chris de venir t'aider... Je resterais à la ferme pour préparer ta venue... Tu me diras ce que tu emmènes pour savoir si je dois faire de la place ailleurs que dans l'armoire et la commode. Je dirais à Papa de récupérer Tommy à l'école pour qu'il vous aide.

La jeune femme leva les yeux vers lui, l'observant avec amour. Elle lui fit un tendre sourire, lui rendant son baiser. Elle en voulait plus mais si elle prenait plus, ils ne dormiront pas. Et Emily devait tout de même rentrer chez elle pour s'occuper de ses animaux. La louve lui caressa doucement le torse, soupirant légèrement.

Merci pour tout Sam... C'était une soirée vraiment parfaite... J'ai adoré ! Elle leva la main pour lui caresser l'arrête du nez. Dors bien mon loup...

Une furieuse envie de lui dire qu'elle l'aimait la prit. Mais Emily se fit violence pour ne pas ouvrir la bouche. S'il y avait bien une chose qu'elle ne ferait pas, c'était de lui dire qu'elle l'aimait en première. Elle se l'était promis. Elle rêvait du jour où Samuel le ferait de lui même. Son petit Samuel trouillard. Elle l'aimait tellement et elle ne voulait pas qu'il change. Il avait déjà trop changé. La jeune femme baissa les yeux avant de les fermer, s'endormant assez rapidement, tout contre son loup. Une longue journée l'attendait le lendemain.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Certaines choses ne changent pas

Revenir en haut Aller en bas
 
Certaines choses ne changent pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)
» Certaines choses sont intouchables | Alec & Effy
» La marine doit comprendre certaines choses ...
» Certaines choses sont immuables [David Sloan]
» Certaines choses valent plus que le temps que l'on passe pour elle [PV Loreline]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon Falls :: Habitations :: Chez Samuel Carter-
Sauter vers: