FAQFAQ  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet

Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet
Pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet pouet

Partagez | 
 

 Qui ne tente rien n'a rien [Emily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
S. Cameron Lewis
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2014
Date de naissance : 10/06/1984
Age : 34 Nationalité : Australien
Métier/activité : Assistant vétérinaire

Message(#) Sujet: Qui ne tente rien n'a rien [Emily] Sam 8 Nov - 20:10


Qui ne tente rien n'a rien
 
Emily et Cam
 

 
 


 

Et on est… Mercredi ! Non, pas le jour des enfants… J’aime pas les gosses, ça court partout, ça braille, ça a une énergie infinie, c’est envahissant… Et je ne compte pas en avoir un jour !
Non, le mercredi, une fois toutes les deux semaines, je dois me rendre à la ferme de Mary pour une petite visite de routine, vérifier si tous les animaux vont bien, s’il n’y a pas de problème. Parce qu’une ferme avec des animaux malades, il n’y a rien de pire. Ca peut se propager rapidement mais ça empêche surtout l’affaire de tourner. Plutôt gênant quand on vit de ça. N’allez pas croire que je me réjouis d’aller mettre les mains dans le crottin hein… Si je me réjouis, c’est parce que la propriétaire des lieux n’a rien d’une mère Michelle –elle n’a pas de chat de toute façon- et je dois avouer qu’elle est plutôt mignonne comme fille. Toujours un plaisir pour les yeux ! Oui parce qu’elle n’est pas du genre super causante et très chaleureuse. Mais ça me fait toujours plaisir de la voir quand même. Allez, aujourd’hui je tente une folie ! Je l’invite à diner !

Quittant le cabinet, je me rend sur le parking et dépose mon matériel à l’arrière de l’utilitaire. Plutôt pratique cette bagnole de fonction. Je me serai mal vu aller chez les gens à bord de ma moto. Pas vraiment prévue pour transporter du matériel. Eh, on a la classe ou on bosse ! On peut pas tout faire en même temps ! Je me débarrasse de ma blouse et la colle avec le reste du matériel. Autant ne pas avoir l’air d’un idiot dès mon arrivée…

Fin prêt, je me met au volant et quitte la ville pour emprunter la route qui mène à la ferme. Quelle idée de vivre si loin de la ville… Moi je ne pourrais pas. Comment elle fait si il y a la moindre merde ? Et puis, vivre toute seule là-bas, ça doit être stressant. Ca me ferait trop penser à un film d’horreur. En parlant de trucs désagréables, ça me rappelle qu’elle a un gosse. Ca va, il est plutôt du genre discret, je ne l’ai pas trop vu. Un gamin comme je les aime ! Invisible !

Alors que je roule, je me rend compte que le soleil a déjà pas mal diminué. Bon, les arbres y sont un peu pour quelque chose mais.. Il fait déjà nuit ? C’est déprimant. Dire qu’on est que début novembre… Je ne sais pas si j’ai bien fait de venir m’installer ici. Enfin au moins j’ai un boulot que j’aime… Et une cliente qui me plait bien ! Je suis sûr qu’il y a un moyen de la faire craquer. Et puis, qui ne tente rien n’a rien comme on dit !

Ah, voilà que j’aperçois la ferme. Punaise ça fait combien de temps que je roule ? J’ai l’impression que ça fait une éternité. Mais ça en vaut la peine ! Plus qu’à espérer qu’il n’y ait aucun animal malade, que je puisse directement passer au plan drague. C’est l’avantage d’aller chez les gens… Heaven reste au cabinet et moi je voyage. Comme ça, ça me fait rencontrer d’autres personnes.

Je garde l’utilitaire devant la ferme, attrape ma grosse sacoche dans laquelle je fourre ma blouse puis je marche jusqu’à la porte. C’est tellement calme ici que ça en est effrayant. Levant la main, je donne quelques petits coups à la porte. Je rentrerais bien mais il me semble que les gens du coin n’aiment pas trop que l’on envahissent leur espace vital. Alors je me contente d’attendre que la porte s’ouvre. Et lorsqu’elle s’ouvre, j’affiche mon plus beau sourire.

- Bonjour mademoiselle Pemberton ! Comment vous allez ? Commence à faire frisquet pas vrai ? Les animaux vont adorer la grange cet hiver… Et comment elles se portent nos amies les petites bêtes ?



Everything gonna be alright
I never thought my heart would miss a single beat ; Caress your hands, as I watch you while you sleep ; So sweet, I weep as I search within ; To find a cure, to bring you back again and the sun will rise, open up your eyes. Surprise, just a blink of an eye ; I try, I try to be positive. You're a fighter, so fight, wake up and live ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien [Emily] Jeu 13 Nov - 14:39



L'espoir fait vivre...
ft. Cameron & Emily۰ ...Ou pas!.


La journée avait été crevante, comme toujours. Crevante surtout parce que Emily avait tenté de comprendre pourquoi son vieux pick up ne voulait pas démarrer. Ce vieux tas de ferraille lui donnait beaucoup de fil à retordre. Et des cheveux blancs au train où ça va. Bientôt, Emily ne pourrait plus  quitter la ferme parce que son idiot de véhicule refusait catégoriquement de démarrer. Du coup, la jeune femme avait du appeler ses clients pour qu'ils viennent eux même chercher les produits commandés. Emily dut se confondre en excuse à plusieurs reprises, offrant pot de pâté, confiture ou miel.

Emily en avait marre de cette voiture mais elle n'avait pas les moyens d'en changer pour le moment. Surtout que là, l'assistant vétérinaire devait faire sa visite de la ferme pour vérifier qu'aucun animal ne serait malade. Normalement, tout allait bien. Sauf peut être cette brebis qui attendait un bébé et qui semblait en proie à un mal qu'Emily ne comprenait pas. Elle mangeait mais refusait de sortir de l'étable. Peut être qu'elle était juste fatiguée.

La voiture de Cameron se gara non loin de la sienne, qui avait encore le capot avant d'ouvert. Aujourd'hui, Tommy n'était pas là. Il était chez ses grands parents, encore une fois. Vu l'état de sa voiture en ce moment, Emily préférait qu'il soit là bas pour ne pas manquer l'école. Quoi que, ça n'aurait pas dérangé Tommy de rater l'école au moins une fois dans l'année. Enfin, avec l'arrivée de l'hiver, Emily savait qu'il lui serait encore plus compliqué pour elle de se déplacer et qu'elle risquait de rester seule à la ferme durant de longues périodes. Enfin, elle avait de quoi s'occuper.

Entendant les coups contre la porte, Emily attrapa un torchon pour s'essuyer les mains, occupée à vider un lapin, et alla ouvrir. La jeune femme évita soigneusement de lever les yeux au plafond en voyant le sourire de Cameron. Il lui donnait toujours l'impression d'être trop heureux de venir ici. Beaucoup trop heureux. Lui rendant un sourire pincé, Emily s'écarta de la porte.

Bonjour Docteur Lewis... Entrez, je vous en prie. Je vais bien, je suis occupée à vider un lapin ! Elle montra le cadavre dépecé sur la table. Oui, il commence à faire bien froid, la neige ne va pas tarder  à arriver ! Normalement, tout le monde va bien ! J'ai juste cette brebis qui attend un petit. Elle reste allongée dans l'étable, elle refuse de bouger. Pourtant, elle mange si je lui donne moi même...

Emily alla se laver les mains et sorti une bière. Oui, Cameron était là dans le cadre de son travail, mais c'était devenu une habitude de lui offrir une bière. Et ça ne semblait pas déplaire au jeune homme. Enfin, c'est ce que songeait Emily. La jeune femme termina de vider son lapin et quitta la maison, le lapin dans la main. Elle contourna la maison pour descendre à la cave, mettant le lapin dans le congélateur. En revenant, elle adressa un petit sourire à Cameron.

On y va ?

Sans vraiment attendre de réponse, Emily se dirigea vers l'étable. Elle avait installé sa brebis enceinte dans un petit enclos tranquille pour éviter qu'elle soit bousculée par les autres animaux. La jeune femme entra dans l'enclos et s'agenouilla près de la brebis allongée qui ne moufta pas, se contentant de les regarder.

Je crois qu'elle va bientôt mettre bas...


made by lizzou – icons & gif by tumblr



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
S. Cameron Lewis
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2014
Date de naissance : 10/06/1984
Age : 34 Nationalité : Australien
Métier/activité : Assistant vétérinaire

Message(#) Sujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien [Emily] Lun 24 Nov - 13:07


Qui ne tente rien n'a rien
 
Emily et Cam
 

 
 


 

Tiens… Je crois que sa voiture a un problème. Ou alors elle laisse son moteur prendre l’air mais j’ai comme qui dirait un doute sur la question. Si sa bagnole est en panne, je la plains… Vivre dans un endroit si reculé c’est déjà pas un cadeau mais alors si en plus on a plus de moyen de transport, c’est la merde. Une chance que le réseau passe ici ! Enfin il est pas top mais il passe, c’est toujours ça. Elle peut toujours appeler un taxi… Quoique je ne suis pas certain qu’un taxi accepte de venir jusqu’ici. Puis bonjour la note quoi ! Y a des taxis au moins à Moon Falls ? Je crois même pas en avoir vu… Bha au pire elle a des chevaux même si ce n’est pas forcément le plus pratique. Avec une carriole ça peut assez facilement remplacer une voiture cela dit. Puis ils ne tombent jamais en panne ! Enfin ils peuvent être malades mais je suis là pour veiller à ce que ce ne soit pas le cas. Dommage que je ne sois pas aussi mécanicien… comme ça elle m’aurait été redevable. Mais comme je n’y connais rien je préfère ne pas toucher. Par contre, si elle elle tombait en panne, je toucherai les yeux fermés !

Oui oui… même les mains pleines de sang, un lapin éventré sur une table, je la trouve séduisante ! Bon ça ne lui donne pas un air avenant mais de toute façon je ne l’ai jamais vu vraiment sourire. Je veux dire un vrai sourire, un sourire heureux. C’est pas bien grave, elle reste belle comme tout et ça suffit à ravir mes yeux. Puis si elle ne sourit pas, il faut compenser ! Elle doit manquer de compagnie ici alors je lui donne mon plus beau sourire mais ça n’a pas l’air d’avoir l’effet escompté. Pas bien grave, il en faut plus pour que je me laisse abattre ! Et puis j’ai eu droit à un sourire même si je le sens forcé !

Docteur Lewis… C’est pas trop la classe ? Puis dit dans la bouche d’une femme, ça sonne encore mieux. Mais ça manque un peu de familiarité tout ça… Ce n’est pas la première fois que je viens, on peut zapper les politesses de ce genre. En plus ça me donne la sensation d’être vieux. C’est vrai quoi, on doit pas avoir tant d’écart que ça… Mais au moins je ne me sens pas complètement comme un étranger vu la façon dont elle me parle. Je pose les yeux sur le cadavre du lapin, bien content qu’il ne s’agisse pas de moi. Cette fille, il ne doit pas falloir la mettre en colère, je suis sûr qu’elle sait se défendre à sa façon. Une femme de caractère… j’aime bien ça ! Cela dit, mon attention se focalise sur ce qu’elle dit même si je profite de marcher derrière elle pour observer son derrière. Eh, y a pas de petit plaisir ! C’est sous mon nez !!

- C’est pour faire un pâté ? J’ai entendu dire que vous en vendiez ! Tant que je suis là je vous en prendrai peut-être un pot ou deux

Pas plus, je suis pas Crésus non plus ! J’économise un maximum pour pouvoir migrer vers un appartement un peu plus… grand disons. Parce que celui que j’ai actuellement irait bien pour une souris… sauf que voilà je suis un peu plus gros qu’une souris !! Je continue de lui répondre sans vraiment marquer de temps de réponse.

- La neige mmh… J’ai cru voir que votre voiture était en panne ? Vous avez appelé le dépanneur ? Sinon je peux vous amener en ville si besoin, tant que je suis là ! Vous n’avez qu’à me dire !

Tiens, elle me parle d’une brebis qui a un souci. A mon avis ça doit être normal mais autant l’examiner, surtout si elle attend un petit. J’ai bien fait de venir ! Et ça me donne une raison pour rester plus longtemps. Qui se plaindrait de pouvoir être en sa compagnie un peu plus ? Vu qu’elle me tend une bière, je ne vais certainement pas dire non ! Je préfère ne pas boire quand je bosse mais une bière ne fait pas de mal. Et puis c’est comme une sorte de petit rituel alors je ne veux pas qu’elle croit que je ne me sens pas bien en sa compagnie. Puis le fait qu’elle m’offre une bière est plutôt une bonne chose non ? Je ne me sens pas comme un intrus, c’est plutôt agréable ! Je m’empare de la bière avec un large sourire.

- Merci ! On va aller voir cette future maman. Je pense que tout est normal mais autant être sûrs. Et puis il lui faut son petit examen de routine ! On ne néglige pas une future mère !

Puisqu’elle est encore occupée avec son lapin, je la laisse faire, buvant doucement ma bière en attendant, mais pas trop. Quelques gorgées seulement, je ne voudrais pas foirer mon diagnostic non plus. Quoique le simple fait d’avoir Emily sous les yeux c’est déjà une distraction en soi ! Comme elle revient et me fait signe de la suivre, je pose ma bière à demi entamée sur la table puis la rejoint, attrapant mon sac de matériel médical.

- Vous pouvez m’appelez Cameron vous savez. Docteur Lewis, ça me donne l’impression d’avoir 40 ans !

Et puis ça fait plus intime !
Je la suis jusqu’à l’étable où on trouve la brebis isolée des autres. C’est un bon réflexe, mieux vaut qu’elle soit le plus tranquille possible. Même si les autres animaux le sentent généralement, ils restent des animaux et sont parfois trop brusques. J’entre à mon tour dans l’enclos, veillant à bien le refermer derrière moi puis je pose mon sac au sol, non loin de l’animal. Je tend doucement la main pour la caresser le temps de la laisser s’habituer à ma présence même si elle m’a déjà vu sans que je l’ai déjà forcément examinée.

- Alors ma belle ? C’est le mauvais temps qui ne te donne pas envie de sortir de là ?

Bien entendu je ne m’attends pas à une réponse. Du coup je commence à l’examiner point par point. Comme le pense Emily, elle ne va pas tarder à mettre bas. Ca ne devrait pas prendre plus de quelques jours même. Je vérifie ses signes vitaux… Tout est bon. Elle n’est pas malade ni rien. Je remarque cependant qu’une de ses pattes et un peu enflée. J’applique alors un produit pour calmer l’inflammation  et bande la patte pour que le produit ne parte pas tout de suite.

- Elle va bien. Elle a une patte un peu enflée, elle a dû se blesser à un muscle, ça arrive, surtout pour les animaux de troupeau. Ca expliquerait qu’elle ne veuille pas bouger. Cependant, je mise plutôt sur le fait qu’elle est simplement enceinte. Certains animaux préfèrent rester au chaud et éviter de trop bouger. Une grossesse ça fatigue beaucoup mais comme pour les humains, c’est assez personnel comme façon de réagir. Certaines femmes restent debout et en forme jusqu’au terme de leur grossesse… D’autres sont déjà incapables de bouger au bout de cinq mois… Cela dit, elle va mettre bas sous peu, comme vous l’aviez deviné. Quelques jours même pas.. Je repasserai pour en être sûr.

Je caresse la bête puis range mon matériel avant de récupérer mon sac et de me lever.

- Je vais jeter un œil aux autres animaux, au cas où ! Tant que je suis là… Comment va votre chien au fait ? Il n’est plus tout jeune…



Everything gonna be alright
I never thought my heart would miss a single beat ; Caress your hands, as I watch you while you sleep ; So sweet, I weep as I search within ; To find a cure, to bring you back again and the sun will rise, open up your eyes. Surprise, just a blink of an eye ; I try, I try to be positive. You're a fighter, so fight, wake up and live ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emily S. Pemberton
Beta
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2014
Date de naissance : 05/12/1989
Age : 29 Nationalité : Américaine
Métier/activité : Agricultrice

A propos du RP
Disponibilité:
Barre évolution Barre évolution:
Relations:

Message(#) Sujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien [Emily] Sam 29 Nov - 15:35


Je suis déjà prise

ft. Cameron & Emily ۰ Mais c'est gentil!

Emily était occupée à dépecer un lapin et Cameron semblait vouloir s'enquérir de savoir ce qu'elle comptait en faire. Le jeune assistant lui révéla par ailleurs qu'il désirait  lui acheter des pots de pâté. La jeune louve afficha un léger sourire, hochant doucement la tête.

Oui, c'est pour faire du pâté. Vous désirez quoi ? J'ai du lapin, du canard et du porc. Il y a plusieurs sortes ! Lorsqu'on en aura finit avec les bêtes je vous emmènerais à la cave pour que vous choisissiez vos pots...

La jeune femme retourna face à son lapin mort et tout nu après avoir donné une bière à Cameron. Chaque fois qu'il venait, ils avaient l'habitude de parler de tout et de rien. Surtout de rien. D'ailleurs Cameron lui parla de sa voiture. Il était bien vrai que cette carcasse roulante commençait à bien galérer à avancer. Emily n'avait pas les moyens de changer de voiture pour le moment et elle n'y connaissait pas grand chose en moteur. Alors pour la faire démarrer, elle faisait ce qu'elle pouvait. Et attendre était le moyen le plus facile. Cameron lui proposa de l'emmener en ville d'ailleurs et Emily le fixa un long moment, en silence. Puis elle pinça doucement les lèvres.

C'est vrai que... je galère un peu avec ma voiture... C'est gentil de me proposer de m'emmener mais l'ennui, c'est que... Je fais beaucoup d'aller retour. Donc, je me dois de décliner votre offre !

Bon, Cameron était bien gentil mais si Emily devait demander de l'aide à quelqu'un, ce ne serait certainement pas à celui va mettre son bras dans le fondement d'une vache. Bien qu'il soit un homme charmant, Emily n'a aucune envie de lui être redevable. Peut être qu'il était en train de la draguer. Terminant de s'occuper de son lapin, Emily lui proposa d'aller voir la brebis. Laissant Cameron seul un instant dans la maison, Emily alla mettre son lapin dans le congélateur. Elle revint et l'emmena dans l'étable, bien qu'il connaissait le chemin. La jeune femme avait mis la brebis à part pour éviter qu'elle ne se fasse brutaliser par le troupeau. Cameron souhaitait qu'Emily l'appelle par son prénom. Elle ne fit aucun commentaire sur ce point, ne voyant pas bien quoi répondre en vérité. Il la mettait un peu mal à l'aise.

Enfin, tout ça lui sortit rapidement de la tête alors que Cameron donnait son verdict. Emily était agenouillée près de son animal, lui caressant la toison avec douceur. Elle jeta un coup d'oeil à la patte enflée et pinça les lèvres. Heureusement, elle avait de grandes compétences en médecine, ce qui lui permettrait de soigner sa brebis. Mais elle doutait qu'elle puisse se relever avant d'avoir mis bas. La jeune femme se leva en même temps que le vétérinaire, le regardant alors qu'il parlait de Jasper. Emily baissa les yeux, tortillant nerveusement ses mains. Parler de son chien vieillissant, et probablement mourant, elle n'aimait pas du tout ça. La jeune femme releva des yeux brillants de tristesse vers Cameron et lui lança un sourire forcé, comme pour lui montrer qu'il n'y avait rien de grave.

Je pense que... Il ne passera pas l'hiver... Je crois bien qu'il s'agit de son dernier... Il peine énormément à marcher, je dois le porter pour monter les escaliers et il passe son temps à dormir. Il mange bien, moins qu'avant mais plus qu'il ne faut pour son âge... Il ne semble pas souffrir. Il est juste... très vieux... Il vient d'avoir 17 ans... C'est énorme pour ce genre de chien...

C'était bien vrai que pour un malamute, passer la barre de seize ans était déjà un grand exploit.  Jasper avait eu la vie de rêve pour un chien de sa race. Emily se souvenait encore de toutes ses journées passées dans la forêt à le faire courir dans la neige. C'était bien une chose que Jasper adorait. La neige. Il devenait complètement fou des les premières tombées. C'était son plus grand plaisir. Ça et courir après les petits animaux. Mais évoquer le fait que Jasper ne passerait pas l'hiver rendait Emily vraiment malheureuse. Dix-sept ans que le chien partageait son quotidien. La jeune femme se détourna rapidement, quittant l'enclos de la brebis pour ne plus en parler.

Je vous laisse faire votre travail... Vous me trouverez à l'intérieur...

Sans attendre de réelle réponse, Emily retourna dans la maison. Une fois à l'intérieur, elle alla dans la cuisine afin de préparer une tarte, au cas où Samuel déciderait de passer. Dans le pire des cas, elle lui apporterait demain matin au travail ou chez lui. Quoi qu'il en soit, elle n'avait pas rien à faire. Jasper était allongé dans le canapé, ronflant légèrement, pas plus perturbé que ça.



« Life is funny isn’t it? »
Just when you think you’ve got it all figured out, just when you finally begin to plan something, get excited about something, and feel like you know what direction you’re heading in, the paths change, the signs change, the wind blows the other way, north is suddenly south, and east is west, and you’re lost. It is so easy to lose your way, to lose direction. And that’s with following all the signposts. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
S. Cameron Lewis
Messages : 42
Date d'inscription : 24/10/2014
Date de naissance : 10/06/1984
Age : 34 Nationalité : Australien
Métier/activité : Assistant vétérinaire

Message(#) Sujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien [Emily] Sam 13 Déc - 11:36


Qui ne tente rien n'a rien
 
Emily et Cam
 

 
 


 

C’est jamais facile de trouver quelle conversation irritera le moins mon interlocuteur. Surtout que j’ai tendance à parler sans réfléchir… Mais visiblement, parler de lapin écorché, ça a l’air de la botter. Au moins elle a l’air d’aimer son métier… ou alors elle est juste investie. A croire qu’elle a toujours vécu là. Je me vois mal faire ça. M’occuper des animaux, les opérer, oui. Les dépecer.. jamais de la vie !

- Trop de choix, trop de choix… Bon comme je suis indécis, je crois que j’en prendrai un de chaque !

Ca va encore me coûter un bras cette histoire mais bon, si c’est pour ses beaux yeux… Avec un peu de chance, je gagnerai des points ! Au pire, j’en achèterai qu’un selon le prix… et ça me fera revenir plus souvent. Dans un cas comme dans l’autre ça m’ira très bien. Surtout que je suis plutôt bien accueilli ici. Y’a qu’à voir la bière qu’elle me refile à chaque fois. J’ignore si c’est par politesse ou parce qu’il y a un peu plus… Bon je pencherai pour le « un peu plus » mais ça c’est parce que j’aimerai bien que ce soit le cas ! Et puis, si je lui propose de l’emmener en ville, ça lui fera sans doute plaisir. Ca doit être l’horreur de vivre si loin de la ville et d’avoir une voiture en rade. Mais elle refuse à cause des allers retours. Ouais, vu comme ça…

- C’est vrai que je ne pourrais pas vous faire faire cinquante allers retours mais… Si jamais vous avez besoin pour une urgence, vous pouvez toujours m’appeler. Ca me dérangera pas ! Vous avez mon numéro de toute façon, sur ma carte. Et je suis moins cher qu’un taxi !

Il ne restait plus qu’à aller voir la fameuse brebis récalcitrante. J’en profite pour lui dire de m’appeler Cameron. C’est quand même vachement moins impersonnel mais elle ne répond rien. Intimidée ? C’est vrai qu’être docteur, ça en jette. Bon, je vais tenter autre chose alors.

- Je peux vous appeler Emily ? Madame Pemberton ça fait un peu trop… vieux pour vous disons. Vous n’êtes pas mariée en plus, si ?

Au final la brebis n’a pas grand chose. Et puis, il vaut mieux qu’elle reste au chaud et isolée tant qu’elle n’a pas mis bas. Mon travail est donc quasiment achevé ici… Il me restera juste à voir les autres animaux vite fait pour être sûr de ne rien oublier. D’ailleurs en parlant d’animaux, je m’enquiers de l’état de santé du bon vieux toutou qui la suit partout. Enfin qui essaie. Il est plus tout jeune et ça se voit qu’il a un mal fou à se déplacer. A voir le sourire d’Emily, je me dis que j’aurais mieux fait de ne pas poser la question… Enfin le mal est fait. Au moins il n’a pas l’air de trop souffrir et il a eu une belle vie. Je n’ai pas le temps d’ajouter quoique ce soit qu’Emily se lève et quitte l’enclos rapidement. Bon, c’est pas plus mal je pense… Autant arrêter d’en parler.

- Je fais au plus vite !

Après avoir terminé de m’occuper de la brebis, je quitte l’enclos à mon tour et j’inspecte les autres animaux. Rien à signaler… Une chose est sûre, elle s’occupe bien de ses bêtes. Et c’est impressionnant vu qu’elle est seule. Puisque mon boulot est terminé, je retourne à l’intérieur. C’est que j’aimerai bien me laver les mains avant de reprendre la route… et puis si j peux tenter une nouvelle approche, pourquoi m’en priver ?

- Vos animaux vont bien ! Ils ont de la chance de vous avoir ! Ca vous ennuie si je vous emprunte votre lavabo pour que je me lave les mains ?

Décidément, elle n’arrête jamais ? Encore en train de préparer à manger… Ca a l’air bon d’ailleurs. Une tarte ? Elle a l’air de savoir tout faire. Ca me donne faim. Et si je l’invitais à diner ? Même si j’adorerais que ce soit elle qui cuisine, ça ne se fait pas de l’inviter… mais de la faire bosser. C’est débile.

- Mmh une tarte… j’adore les tartes… Vous en vendez aussi ? Dites… vous êtes occupée ce soir ?




Everything gonna be alright
I never thought my heart would miss a single beat ; Caress your hands, as I watch you while you sleep ; So sweet, I weep as I search within ; To find a cure, to bring you back again and the sun will rise, open up your eyes. Surprise, just a blink of an eye ; I try, I try to be positive. You're a fighter, so fight, wake up and live ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Qui ne tente rien n'a rien [Emily]

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui ne tente rien n'a rien [Emily]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui ne demande rien n'a rien
» Qui ne tente rien n'a rien! [Libre]
» Qui ne retente rien n'a jamais rien [12/01 -> Ebène]
» «Oserait-on l'embêter juste pour ça ? Qui ne tente rien n'a rien !»
» Qui ne tente rien, n'a rien. ▬ PV Léane SwanLake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moon Falls :: La ferme de Mary-
Sauter vers: